Association ALAMER   http://alamer.fr   http://alamer.fr
Mémoire des Équipages des marines de guerre, pêche, commerce & plaisance de 1939 à 1945
./
« Saint Christophe »
Le calendrier de l'association

Accueil
   Marins


François FALHUN
Spécialité : Fusilier marin
Dernier grade : Officier technicien de 1ère classe
Légion d'Honneur - Officier
 (France) Médaille militaire
 (France) Ordre du Mérite sportif - Chevalier
 (France)
Ordre National du Mérite -  Chevalier
 (France) Croix de Guerre (1939-1945)
 (France) Médaille d'Outre-Mer
Avec agrafe EXTRÊME-ORIENT (France)
Médaille d'honneur de la Jeunesse et des Sports - Or
 (France) Médaille de reconnaissance de la Nation
Avec agrafes 1939-1945, INDOCHINE et AFN (France) Insigne des blessés militaires
 (France)
Médaille commémorative de la campagne d'Indochine (1953)
 (France) Médaille commémorative de la guerre 1939-1945
Avec agrafes LIBÉRATION et EXTRÊME-ORIENT (France) Médaille commémorative des opérations de securité et de maintien de l'ordre en Afrique du Nord (1958)
 (France)
Croix de la Vaillance
 (Viêt Nam) Indéfini - Indéfini
Médaille d'Honneur d'Education Physique - Bronze (Indéfini)
Association ALAMER http://alamer.fr
Date de naissance : 22 février 1924 - LE CONQUET (29)

Mousse, marin, marin pêcheur, déserteur et FFI, 5 mots pour résumer le parcours de François FALHUN entre 1939 et 1945. Marin pêcheur avec son père sur le JEANNE MADELEINE du CONQUET il a fournit de précieux renseignements aux Alliés.


États de service (47)

Citation « À l'ordre de la 11ème Région Militaire » « FFI de conduite exemplaire et plein d'abnégation, sous le feu de l'ennemi ; a conservé malgré les fatigues rencontrées un moral au-dessus de tout éloge, pendant ses opérations autour du Conquet._
Citation « À l'ordre du bâtiment de ligne RICHELIEU » RICHELIEU « Le quartier maitre fusilier François FALHUN a sauté parmi les 5 premiers sur l'appontement de MY-LOI où il s'est défendu avec calme et courage. A ensuite pénétré le premier dans MY-LOI défendu par de nombreux rebelles. »
Citation « À l'ordre du bâtiment de ligne RICHELIEU » RICHELIEU « Le quartier maitre fusilier François FALHUN courageux et plein d'allant, s'est toujours exposé aux endroits dangereux. Blessé devant DON-SON alors qu'il faisait passer sur l'avant des munitions de mortiers. »
Citation « À l'ordre du régiment » ARROMANCHES « Maître fusilier d'une rare valeur. Chargé de la discipline et de l'éducation physique, a su, grâce à ses qualités militaires et sportives, maintenir à la fois le bon ordre et un moral élevé parmi un équipage fatigué par le rythme sévère des opérations. Véritable entraineur d'hommes, a donné un exemple permanent de calme efficace et de bonne humeur. »
Fusilier marin
Officier - Légion d'Honneur France
Médaille militaire France
Chevalier - Ordre National du Mérite France
Croix de Guerre (1939-1945) France
Croix de la Vaillance Viêt Nam
Médaille d'Outre-Mer France - Avec agrafe EXTRÊME-ORIENT
Médaille commémorative de la campagne d'Indochine (1953) France
Médaille de reconnaissance de la Nation France - Avec agrafes 1939-1945, INDOCHINE et AFN
Médaille d'honneur de la Jeunesse et des Sports - Or France
Chevalier - Ordre du Mérite sportif France
Indéfini - Indéfini Indéfini - Médaille d'Honneur d'Education Physique - Bronze
Médaille commémorative de la guerre 1939-1945 France - Avec agrafes LIBÉRATION et EXTRÊME-ORIENT
Insigne des blessés militaires France
Médaille commémorative des opérations de securité et de maintien de l'ordre en Afrique du Nord (1958) France
JEANNE MADELEINE - Embarqué
Officier technicien de 1ère classe
- 1953 -
     /1953
ARROMANCHES - Embarqué
- 1938 -
29/03/
Admis à l'École des pupilles de la marine à la Villeneuve près de Brest
- 1939 -
01/10/
ARMORIQUE - Embarquement (École des mousses)
- 1940 -
18/06/
PARIS - Embarquement (Puis Plymouth avant l'arrivée des troupes allemandes
19/06/
AINTREE PARK - Interné
01/07/
HMS ROYAL ULSTERMAN - Embarquement avec ÉCOLE DES MOUSSES (Liverpool à Casablanca)
03/07/
À bord de HMS ROYAL ULSTERMAN au large du Cap Finisterre au moment du drame de La bataille de Mers el-Kébir (03/07/1940)
14/07/
Affecté à la compagnie de défense de Casablanca
20/10/
OCÉAN - Affectation (École des Mousses)
27/12/
Affecté à la compagnie de garde de Toulon où il termine son cours de fusilier
- 1941 -
01/04/
MARSEILLAISE - Embarquement
- 1942 -
27/11/
Sabordage de la flotte. Fait partie de l'équipe de sabordage et après une dernière ronde, quitte dans les derniers le bâtiment qui accuse déjà une forte gîte. Corvées et promenades dans l'Arsenal. Pêche pendant les huit jours de repos. Après quelques jours passés dans le tunnel de Malbousquet est renvoyé dans ses foyers. Prend le train Toulon Brest et après trois jours de voyage arrive au Conquet. Embarque avec son père patron pêcheur. Sur le point d'être désigné pour le STO en Allemagne, la Marine qui ne l'a pas oublié, le désigne pour la Compagnie de garde de Brest
- 1943 -
01/04/
Affecté à la compagnie de garde de Brest (8 jours de garde & 8 jours de repos. Garde de nuit des hangars de l'arsenal). Premiers contacts avec la résistance. Activités principales : renseignement. De part ses activités à la compagnie de garde il a la facilité de voir beaucoup de choses dans l'Arsenal.
- 1944 -
  /06/
Déserte pour rallier la Résistance. Les gendarmes venus l'arrêter lui demandent de déguerpir. Il est porté déserteur. FFI à Brest. Avec la section du CONQUET (compagnie de SAINT RENAN) participe à la libération de la pointe Ouest du FINISTÈRE & au siège de Brest.
20/11/
RICHELIEU - Embarquement
- 1945 -
03/10/
Affecté au Cap Saint Jacques en Indochine
13/12/
Au cours d'une opération vers TAN NAN est blessé d'une balle dans la poitrine à DONG SON
20/12/
RICHELIEU - Embarquement
- 1947 -
Cours de moniteur d'éducation physique, cours du Cadre Spécial, cours de breveté supérieur fusilier
- 1957 -
Affecté Centre d'éducation physique de la marine (École des Moniteurs) basé à la BAN SAINT-MANDRIER
- 1960 -
Affecté Commando TREPEL, Rejoint l'École des Fusiliers à Siroco. Affecté aux Élèves Officiers et devient par la suite adjudant au cours des BE
- 1962 -
Capitaine d'armes de grandes unités (Groupe École des Mécaniciens, BAN HYERES)
- 1970 -
  /10/
Officier technicien de 2ème classe
  /10/
Officier en second de la Compagnie de protection de Toulon
- 1971 -
  /07/
Affecté BAN SAINT-MANDRIER (CSI, officier des sports, adjoint sécurité)
- 1978 -
22/02/
Rayé des contrôles de l'activité

Documents


Article


Reddition des forces japonaises à Singapour (323)

par François FALHUN le 07 novembre 2006

Devant l'amiral Lord Louis MOUNTBATTEN, le commandant du RICHELIEU est à ses côtés, François FALHUN fait partie des quelques marins de la délégation du bâtiment assis à une table voisine de la tribune officielle.

Au cours de la cérémonie qui ne manque pas d'une certaine grandeur, typiquement britannique, en une file « interminable », quelques centaines de généraux et officiers supérieurs nippons viennent déposer leurs sabres (suprême humiliation pour un officier japonais) au pied de la tribune où l'amiral Lord Louis MOUNTBATTEN siège en vainqueur.

Le capitaine de vaisseau Paul MERVEILLEUX DU VIGNAUX est à ses côtés. Pour la petite histoire, le commandant du RICHELIEU a hérité ce jour d'un sabre de samouraï qui a été déposé dans la salle d'armes du cuirassé. Puis quelques jours après, défilé à Rangoon.

V418.0 - !!! ATTENTION - SITE INTERNET EN CONSTRUCTION - CONTENU SOUS RESERVE !!! Page N°2 - Variable N°155