Liens Internet & adresses.

Vous trouverez ici les liens ou les informations pour entrer en contact avec des associations, organismes publics ou privés oeuvrant dans des domaines comparables & complémentaires au nôtre.

Si vous constatez que le lien vers votre site est manquant ou incorrect, contactez l'administrateur du site Internet dont l'adresse est ici.



17 janvier 1941 : La bataille navale de Koh-Chang,Thaïlande
Page Internet consacrée à la bataille de Koh Chang sur un site personnel consacré à la Thaïlande.
17 juin 1940, le plus grand désastre maritime Britannique ?
Article de M. Eric SINOULT-BERTAULT sur la perte du transport de troupes britannique LANCASTRIA, coulé le 17 juin 1940 au large de Saint-Nazaire par la Luftwaffe. (Publié dans The Northern Mariner/le marin du nord, XX No. 4, October 2010, 407-418)
19 août 1942 Opération JUBILEE
L'opération Jubilee démarre à 10 heures, le 18 août 1942 avec l'embarquement des hommes sur les transports. Pour eux, ce n'est qu'un exercice de plus. Ce n'est qu'à bord qu'ils sont informés par leurs officiers que c'est réellement le raid. 10 000 hommes participent à l'action. A 16 heures, tout le monde est embarqué. Le dernier feu vert est donné par le service météo. Le prochain arrêt c'est Dieppe.
1914 - La Marine allemande attaque Papeete
Une page du site personnel de M. Jacky HEIM.
1933-1945... Les années noires
Site consacré au nazisme et à la Seconde Guerre mondiale. Des articles concernent la guerre sur mer.
1939-1946 La Réunion dans la Tourmente
Ce site présente le résultat d'un PAE (Projet d'Action Educative) mené sur deux années scolaires, de novembre 1989 à juillet 1991 par 27 élèves de la classe de 3ème 3 du collège de Saint-Paul (à la Réunion), sous la direction de leur professeur d'histoire - géographie, M. Bernard Marek et de leur conseiller d'éducation, M. Guy Bourau Glisia. On y trouve notamment des témoignages (en particulier celui de l'amiral EVENOU, alias BERNARD, commandant à l'époque du contre-torpilleur LÉOPARD) et des documents sur le ralliement de la Réunion à la France Libre en novembre 1942.
1959 à 1960, deux ans sur l'escorteur côtier LE FOUGUEUX
Deux ans sur l'escorteur côtier le Fougueux à Cherbourg 1959 et 1960. Souvenirs d'événements, anecdotes, réflexions
2ème Escadrille des Sous-Marins de l'Atlantique
Bonjour à tous, Ce blog est pour vous tous. Vous tous qui avez connu la B.S.M. de Kéroman au temps de la Marine Nationale. Anciens de la Marine Nationale, de D.C.A.N., des sociétés ayant travaillé sur le site, soyez les bienvenus. Tout autre visiteur sera également le bienvenu. Je recherche des rédacteurs. (Voir menu Contact).
3 juin 1940 - opération DYNAMO, l'évacuation de Dunkerque par Marcel GUESDON capitaine du NEWHAVEN
« En 1940, Marcel GUESDON était réquisitionné avec son navire la 'malle' Dieppe-Newhaven construite en 1911. Il allait évacuer 5.450 personnes faisant notamment plusieurs aller-retour entre Dunquerque et l'Angleterre, le tout sous les bombes et la mitraille. Son navire fut le dernier bâtiment français à quitter Dunkerque, évacuant l'amiral commandant la place. Ces actions lui ont valu la Légion d'Honneur et une citation à l'ordre de l'Armée. » [Sur le site de la famille DUVAUX]
A bord d'une canonnière en Chine 1908-1909 Maurice BALAZUC
Mémoire de Lecture « A bord d'une canonnière en Chine 1908-1909 ». Carnet de Bord de Maurice Balazuc.
A la mémoire de Papa « Charles LEPRÊTRE » Ancien musicien de l'équipage de la flotte de Toulon sur le croiseur école «JEANNE D'ARC» 1930-1964
Papa 'Charles LEPRÊTRE' est né le 1er janvier 1933 à Etaples-Sur-Mer dans le Pas-de-Calais (62). Il est décédé en 1980 à l'âge de 47 ans. Son surnom dans la marine, était 'ZIGOMAR' ... Il était le plus jeune de 5 enfants et sa passion 'la marine'... Il n'avait que 10 ans lorsque sa maman décède... A 15 ans il se fit engager dans la marine comme mousse puis ne la quitta plus... Il prit des cours de musique et fût musicien des équipages de la flotte ... Il fit 7 fois le tour du monde sur divers bâtiments, le croiseur école Jeanne d'Arc étant celui qui a marqué le plus notre mémoire... Son port d'attache 'Brest' jusqu'au jour, après un court séjour dans le Sud de la France, en Provence, ce fut le 'coup de foudre' pour Yvette, Maman, une charmante Provençale de Carpentras...
Académie de marine
Héritière d'une tradition, l'Académie de marine défend et illustre une idée porteuse d'avenir et engagée dans la modernité : l'idée maritime. L'idée maritime se fonde sur un ensemble de faits dont il est nécessaire d'avoir une conscience plus ferme : • l'importance des moyens navals au service de la paix et pour la défense, • le rôle essentiel du transport maritime dans l'économie mondialisée, • les progrès scientifiques et techniques qui marquent l'évolution continue du navire, • l'immense domaine de recherche que représentent l'océanographie et les disciplines associées, • l'originalité des techniques financières et des pratiques juridiques propres à l'économie maritime et les enjeux du droit de la mer, • l'extraordinaire vitalité de la navigation sous toutes ses formes, de la plaisance aux croisières, • la richesse culturelle de l'héritage maritime pour la compréhension de l'histoire des peuples et des continents. Fondée au siècle des Lumières, quand l'art de la navigation est devenu une science, et recréée au siècle dernier, l'Académie de marine a intégré ces faits dans la composition de ses six sections qui regroupent des compétences et des expériences aussi variées que la réalité maritime elle-même. Elle entend ne renoncer à rien de l'héritage mais tout autant à démontrer que le fait maritime n'est pas un objet de musée mais bien une donnée essentielle de l'avenir. Dans un monde incertain, une certitude émerge : pas plus demain qu'hier l'humanité ne pourra se passer de la mer et du navire. Outil de tous les échanges et instrument de prospérité, le navire illustre la capacité de l'océan à faire l'unité du monde. La mer et le navire sont à l'origine d'une multitude d'activités, intellectuelles, scientifiques, industrielles, commerciales, financières, juridiques, sociales, qui offrent autant de perspectives aux femmes et aux hommes de France et d'Europe. Encore faut-il saisir les occasions et ne pas gâcher les atouts. Le pari de la mer exige une volonté et un projet. L'Académie de marine a pour mission de promouvoir l'Idée maritime et d'en démontrer les implications auprès des pouvoirs publics, des décideurs et de l'opinion.
ADOSM
L'association pour le développement des oeuvres sociales de la marine (ADOSM) est une association loi de 1901 reconnue d'utilité publique. L'association a fêté ses 75 ans en 2014. L'ADOSM vient aujourd'hui en aide aux veuves, orphelins et aux anciens personnels de la Marine qui connaissent de graves difficultés, ainsi qu'à leurs familles ou à leurs enfants orphelins. Cette action est effectuée en relation avec la direction du personnel militaire de la Marine et du Ministère de la Défense. La structure associative offre une souplesse d'action et une réactivité que ne permettent pas toujours les structures officielles. L'ADOSM cherche également à favoriser la formation professionnelle des veuves ou veufs de marins qui ont souvent dû mettre de coté une continuité d'emploi, voire la possibilité d'en exercer un, pour répondre aux contraintes de mobilité et d'absence du marin. L'ADOSM entretient des relations avec l'action sociale de la défense (ASD), les principales associations liées à la Marine Nationale (anciens marins, AEN, ACORAM, FAMMAC, FNOM..) et des armées ayant le même objet social (ADO, FOSA, Solidarité Défense, Terre Fraternité, Ailes Brisées, ANFEM, ARIA...) la caisse nationale de Sécurité Sociale militaire et la Mutuelle militaire. L'ADOSM est présidée par un officier général de la Marine, assisté d'un vice-président et d'une Secrétaire Générale. Dans les ports de Brest, Cherbourg, Lorient et Toulon, l'association est représentée par un délégué régional. Les questions sociales sont instruites et suivies par une assistante sociale à Paris, Brest et Toulon. L'association compte 5 permanents (ETP) et un millier de bénévoles.
Aéronavale & Porte-avions
Aéronavale & Porte-avions est principalement un forum dédié à l'arme aéronavale ainsi qu'à tout ce qui s'y rapporte. Ce site met à votre disposition de nombreux sujets du forum, ainsi que plusieurs sites d'Aéro & PA dédiés à des appareils mythiques de l'aéronavale, comme le F-14 Tomcat, le PBY Catalina, le F-8 Crusader ou encore les porte-avions de classe Midway et Enterprise.
AFMC
Vous allez entrer sur le site de la section « Lorient-Bretagne Sud » de l'Amicale Nationale des Fusiliers Marins et Commandos. Cette amicale a été créée en 1926 pour accueillir, soutenir et aider tous les anciens de la brigade des fusiliers marins de l'amiral Ronarc'h qui ont écrit après de terribles combats, une magnifique page de gloire à Dixmude en octobre 1914 et dans bien d'autres lieux au cours de la 1ère guerre mondiale. Elle a aujourd'hui pour vocation de « SE RETROUVER – SE SOUVENIR – S'ENTRAIDER »
AGASM - ARGONAUTE - Midi-Pyrénées
L'AGASM, association générale des amicales de sous-mariniers, a été créée en 1953 par des hommes qui avaient vécu ensemble, à bord des sous-marins, des moments forts, tant sur le plan professionnel que sur le plan humain, et qui souhaitaient entretenir le souvenir de cette ambiance, en répondant au besoin de se retrouver, de maintenir le contact entre eux, quelles que soient les orientations prises par les uns et les autres. Depuis cette création, la motivation n'a pas changé. La vie à bord d'un sous-marin reste fondamentalement différente d'une vie courante, elle est peu ordinaire, pour ne pas dire extraordinaire. Elle est basée sur la compétence professionnelle - toute erreur peut être fatale - et sur une grande confiance mutuelle - chacun est responsable de la vie de tous. Elle est faite de risques partagés, d'une promiscuité permanente et prolongée, dans un cadre étroit, au sein d'un monde inhospitalier et dangereux, l'océan et ses profondeurs. En un mot, elle a le goût de l'aventure, mais une aventure partagée, source de cohésion et d'efficacité, loin de toutes les contingences de notre société. C'est bien ce sentiment d'équipe et de solidarité que les sous-mariniers aiment retrouver en adhérant à l'AGASM. L'AGASM compte près de 1 600 adhérents. La vie de l'association se déroule essentiellement au sein d'amicales locales : il en existe 20 à ce jour en France. Chaque amicale dispose d'une certaine autonomie, avec un président, un bureau, un budget, etc. Par ailleurs l'AGASM entretient des relations internationales avec des associations de sous-mariniers de tous les continents, principalement européennes, allemands, italiens, anglais, russes, ukrainiens, ... Enfin l'AGASM a un devoir de mémoire, en conservant, classant, triant tous les documents, récits, anecdotes qui dépeignent bien la vie qu'ont vécu les sous-marins français depuis plus de cent ans que les sous-marins existent. Finalement pour découvrir l'AGASM, la meilleure solution est de venir en parler avec ses membres, eux seuls sauront vous faire partager le plaisir de se retrouver !
AGASM - Association Générale des Amicales de Sous-Mariniers
L'AGASM, association générale des amicales de sous-mariniers, a été créée en 1953 par des hommes qui avaient vécu ensemble, à bord des sous-marins, des moments forts, tant sur le plan professionnel que sur le plan humain, et qui souhaitaient entretenir le souvenir de cette ambiance, en répondant au besoin de se retrouver, de maintenir le contact entre eux, quelles que soient les orientations prises par les uns et les autres. Depuis cette création, la motivation n'a pas changé. La vie à bord d'un sous-marin reste fondamentalement différente d'une vie courante, elle est peu ordinaire, pour ne pas dire extraordinaire. Elle est basée sur la compétence professionnelle - toute erreur peut être fatale - et sur une grande confiance mutuelle - chacun est responsable de la vie de tous. Elle est faite de risques partagés, d'une promiscuité permanente et prolongée, dans un cadre étroit, au sein d'un monde inhospitalier et dangereux, l'océan et ses profondeurs. En un mot, elle a le goût de l'aventure, mais une aventure partagée, source de cohésion et d'efficacité, loin de toutes les contingences de notre société. C'est bien ce sentiment d'équipe et de solidarité que les sous-mariniers aiment retrouver en adhérant à l'AGASM. L'AGASM compte près de 1 600 adhérents. La vie de l'association se déroule essentiellement au sein d'amicales locales : il en existe 20 à ce jour en France. Chaque amicale dispose d'une certaine autonomie, avec un président, un bureau, un budget, etc. Par ailleurs l'AGASM entretient des relations internationales avec des associations de sous-mariniers de tous les continents, principalement européennes, allemands, italiens, anglais, russes, ukrainiens, ... Enfin l'AGASM a un devoir de mémoire, en conservant, classant, triant tous les documents, récits, anecdotes qui dépeignent bien la vie qu'ont vécu les sous-marins français depuis plus de cent ans que les sous-marins existent. Finalement pour découvrir l'AGASM, la meilleure solution est de venir en parler avec ses membres, eux seuls sauront vous faire partager le plaisir de se retrouver !
AGASM - BÉVÉZIERS - Caen
L'AGASM, association générale des amicales de sous-mariniers, a été créée en 1953 par des hommes qui avaient vécu ensemble, à bord des sous-marins, des moments forts, tant sur le plan professionnel que sur le plan humain, et qui souhaitaient entretenir le souvenir de cette ambiance, en répondant au besoin de se retrouver, de maintenir le contact entre eux, quelles que soient les orientations prises par les uns et les autres. Depuis cette création, la motivation n'a pas changé. La vie à bord d'un sous-marin reste fondamentalement différente d'une vie courante, elle est peu ordinaire, pour ne pas dire extraordinaire. Elle est basée sur la compétence professionnelle - toute erreur peut être fatale - et sur une grande confiance mutuelle - chacun est responsable de la vie de tous. Elle est faite de risques partagés, d'une promiscuité permanente et prolongée, dans un cadre étroit, au sein d'un monde inhospitalier et dangereux, l'océan et ses profondeurs. En un mot, elle a le goût de l'aventure, mais une aventure partagée, source de cohésion et d'efficacité, loin de toutes les contingences de notre société. C'est bien ce sentiment d'équipe et de solidarité que les sous-mariniers aiment retrouver en adhérant à l'AGASM. L'AGASM compte près de 1 600 adhérents. La vie de l'association se déroule essentiellement au sein d'amicales locales : il en existe 20 à ce jour en France. Chaque amicale dispose d'une certaine autonomie, avec un président, un bureau, un budget, etc. Par ailleurs l'AGASM entretient des relations internationales avec des associations de sous-mariniers de tous les continents, principalement européennes, allemands, italiens, anglais, russes, ukrainiens, ... Enfin l'AGASM a un devoir de mémoire, en conservant, classant, triant tous les documents, récits, anecdotes qui dépeignent bien la vie qu'ont vécu les sous-marins français depuis plus de cent ans que les sous-marins existent. Finalement pour découvrir l'AGASM, la meilleure solution est de venir en parler avec ses membres, eux seuls sauront vous faire partager le plaisir de se retrouver !
AGASM - CASABIANCA - Marseille/Bouches-du-Rhône
L'AGASM, association générale des amicales de sous-mariniers, a été créée en 1953 par des hommes qui avaient vécu ensemble, à bord des sous-marins, des moments forts, tant sur le plan professionnel que sur le plan humain, et qui souhaitaient entretenir le souvenir de cette ambiance, en répondant au besoin de se retrouver, de maintenir le contact entre eux, quelles que soient les orientations prises par les uns et les autres. Depuis cette création, la motivation n'a pas changé. La vie à bord d'un sous-marin reste fondamentalement différente d'une vie courante, elle est peu ordinaire, pour ne pas dire extraordinaire. Elle est basée sur la compétence professionnelle - toute erreur peut être fatale - et sur une grande confiance mutuelle - chacun est responsable de la vie de tous. Elle est faite de risques partagés, d'une promiscuité permanente et prolongée, dans un cadre étroit, au sein d'un monde inhospitalier et dangereux, l'océan et ses profondeurs. En un mot, elle a le goût de l'aventure, mais une aventure partagée, source de cohésion et d'efficacité, loin de toutes les contingences de notre société. C'est bien ce sentiment d'équipe et de solidarité que les sous-mariniers aiment retrouver en adhérant à l'AGASM. L'AGASM compte près de 1 600 adhérents. La vie de l'association se déroule essentiellement au sein d'amicales locales : il en existe 20 à ce jour en France. Chaque amicale dispose d'une certaine autonomie, avec un président, un bureau, un budget, etc. Par ailleurs l'AGASM entretient des relations internationales avec des associations de sous-mariniers de tous les continents, principalement européennes, allemands, italiens, anglais, russes, ukrainiens, ... Enfin l'AGASM a un devoir de mémoire, en conservant, classant, triant tous les documents, récits, anecdotes qui dépeignent bien la vie qu'ont vécu les sous-marins français depuis plus de cent ans que les sous-marins existent. Finalement pour découvrir l'AGASM, la meilleure solution est de venir en parler avec ses membres, eux seuls sauront vous faire partager le plaisir de se retrouver !
AGASM - DORIS - Flandres-Artois
L'AGASM, association générale des amicales de sous-mariniers, a été créée en 1953 par des hommes qui avaient vécu ensemble, à bord des sous-marins, des moments forts, tant sur le plan professionnel que sur le plan humain, et qui souhaitaient entretenir le souvenir de cette ambiance, en répondant au besoin de se retrouver, de maintenir le contact entre eux, quelles que soient les orientations prises par les uns et les autres. Depuis cette création, la motivation n'a pas changé. La vie à bord d'un sous-marin reste fondamentalement différente d'une vie courante, elle est peu ordinaire, pour ne pas dire extraordinaire. Elle est basée sur la compétence professionnelle - toute erreur peut être fatale - et sur une grande confiance mutuelle - chacun est responsable de la vie de tous. Elle est faite de risques partagés, d'une promiscuité permanente et prolongée, dans un cadre étroit, au sein d'un monde inhospitalier et dangereux, l'océan et ses profondeurs. En un mot, elle a le goût de l'aventure, mais une aventure partagée, source de cohésion et d'efficacité, loin de toutes les contingences de notre société. C'est bien ce sentiment d'équipe et de solidarité que les sous-mariniers aiment retrouver en adhérant à l'AGASM. L'AGASM compte près de 1 600 adhérents. La vie de l'association se déroule essentiellement au sein d'amicales locales : il en existe 20 à ce jour en France. Chaque amicale dispose d'une certaine autonomie, avec un président, un bureau, un budget, etc. Par ailleurs l'AGASM entretient des relations internationales avec des associations de sous-mariniers de tous les continents, principalement européennes, allemands, italiens, anglais, russes, ukrainiens, ... Enfin l'AGASM a un devoir de mémoire, en conservant, classant, triant tous les documents, récits, anecdotes qui dépeignent bien la vie qu'ont vécu les sous-marins français depuis plus de cent ans que les sous-marins existent. Finalement pour découvrir l'AGASM, la meilleure solution est de venir en parler avec ses membres, eux seuls sauront vous faire partager le plaisir de se retrouver !
AGASM - ÉMERAUDE - Nantes/Loire Atlantique/Vendée/Maine-et-Loire
L'AGASM, association générale des amicales de sous-mariniers, a été créée en 1953 par des hommes qui avaient vécu ensemble, à bord des sous-marins, des moments forts, tant sur le plan professionnel que sur le plan humain, et qui souhaitaient entretenir le souvenir de cette ambiance, en répondant au besoin de se retrouver, de maintenir le contact entre eux, quelles que soient les orientations prises par les uns et les autres. Depuis cette création, la motivation n'a pas changé. La vie à bord d'un sous-marin reste fondamentalement différente d'une vie courante, elle est peu ordinaire, pour ne pas dire extraordinaire. Elle est basée sur la compétence professionnelle - toute erreur peut être fatale - et sur une grande confiance mutuelle - chacun est responsable de la vie de tous. Elle est faite de risques partagés, d'une promiscuité permanente et prolongée, dans un cadre étroit, au sein d'un monde inhospitalier et dangereux, l'océan et ses profondeurs. En un mot, elle a le goût de l'aventure, mais une aventure partagée, source de cohésion et d'efficacité, loin de toutes les contingences de notre société. C'est bien ce sentiment d'équipe et de solidarité que les sous-mariniers aiment retrouver en adhérant à l'AGASM. L'AGASM compte près de 1 600 adhérents. La vie de l'association se déroule essentiellement au sein d'amicales locales : il en existe 20 à ce jour en France. Chaque amicale dispose d'une certaine autonomie, avec un président, un bureau, un budget, etc. Par ailleurs l'AGASM entretient des relations internationales avec des associations de sous-mariniers de tous les continents, principalement européennes, allemands, italiens, anglais, russes, ukrainiens, ... Enfin l'AGASM a un devoir de mémoire, en conservant, classant, triant tous les documents, récits, anecdotes qui dépeignent bien la vie qu'ont vécu les sous-marins français depuis plus de cent ans que les sous-marins existent. Finalement pour découvrir l'AGASM, la meilleure solution est de venir en parler avec ses membres, eux seuls sauront vous faire partager le plaisir de se retrouver !
AGASM - ESPADON - Haute-Normandie
L'AGASM, association générale des amicales de sous-mariniers, a été créée en 1953 par des hommes qui avaient vécu ensemble, à bord des sous-marins, des moments forts, tant sur le plan professionnel que sur le plan humain, et qui souhaitaient entretenir le souvenir de cette ambiance, en répondant au besoin de se retrouver, de maintenir le contact entre eux, quelles que soient les orientations prises par les uns et les autres. Depuis cette création, la motivation n'a pas changé. La vie à bord d'un sous-marin reste fondamentalement différente d'une vie courante, elle est peu ordinaire, pour ne pas dire extraordinaire. Elle est basée sur la compétence professionnelle - toute erreur peut être fatale - et sur une grande confiance mutuelle - chacun est responsable de la vie de tous. Elle est faite de risques partagés, d'une promiscuité permanente et prolongée, dans un cadre étroit, au sein d'un monde inhospitalier et dangereux, l'océan et ses profondeurs. En un mot, elle a le goût de l'aventure, mais une aventure partagée, source de cohésion et d'efficacité, loin de toutes les contingences de notre société. C'est bien ce sentiment d'équipe et de solidarité que les sous-mariniers aiment retrouver en adhérant à l'AGASM. L'AGASM compte près de 1 600 adhérents. La vie de l'association se déroule essentiellement au sein d'amicales locales : il en existe 20 à ce jour en France. Chaque amicale dispose d'une certaine autonomie, avec un président, un bureau, un budget, etc. Par ailleurs l'AGASM entretient des relations internationales avec des associations de sous-mariniers de tous les continents, principalement européennes, allemands, italiens, anglais, russes, ukrainiens, ... Enfin l'AGASM a un devoir de mémoire, en conservant, classant, triant tous les documents, récits, anecdotes qui dépeignent bien la vie qu'ont vécu les sous-marins français depuis plus de cent ans que les sous-marins existent. Finalement pour découvrir l'AGASM, la meilleure solution est de venir en parler avec ses membres, eux seuls sauront vous faire partager le plaisir de se retrouver !
AGASM - LA CRÉOLE - Languedoc-Roussillon
L'AGASM, association générale des amicales de sous-mariniers, a été créée en 1953 par des hommes qui avaient vécu ensemble, à bord des sous-marins, des moments forts, tant sur le plan professionnel que sur le plan humain, et qui souhaitaient entretenir le souvenir de cette ambiance, en répondant au besoin de se retrouver, de maintenir le contact entre eux, quelles que soient les orientations prises par les uns et les autres. Depuis cette création, la motivation n'a pas changé. La vie à bord d'un sous-marin reste fondamentalement différente d'une vie courante, elle est peu ordinaire, pour ne pas dire extraordinaire. Elle est basée sur la compétence professionnelle - toute erreur peut être fatale - et sur une grande confiance mutuelle - chacun est responsable de la vie de tous. Elle est faite de risques partagés, d'une promiscuité permanente et prolongée, dans un cadre étroit, au sein d'un monde inhospitalier et dangereux, l'océan et ses profondeurs. En un mot, elle a le goût de l'aventure, mais une aventure partagée, source de cohésion et d'efficacité, loin de toutes les contingences de notre société. C'est bien ce sentiment d'équipe et de solidarité que les sous-mariniers aiment retrouver en adhérant à l'AGASM. L'AGASM compte près de 1 600 adhérents. La vie de l'association se déroule essentiellement au sein d'amicales locales : il en existe 20 à ce jour en France. Chaque amicale dispose d'une certaine autonomie, avec un président, un bureau, un budget, etc. Par ailleurs l'AGASM entretient des relations internationales avec des associations de sous-mariniers de tous les continents, principalement européennes, allemands, italiens, anglais, russes, ukrainiens, ... Enfin l'AGASM a un devoir de mémoire, en conservant, classant, triant tous les documents, récits, anecdotes qui dépeignent bien la vie qu'ont vécu les sous-marins français depuis plus de cent ans que les sous-marins existent. Finalement pour découvrir l'AGASM, la meilleure solution est de venir en parler avec ses membres, eux seuls sauront vous faire partager le plaisir de se retrouver !
AGASM - LE GLORIEUX - Tours/Touraine centre
L'AGASM, association générale des amicales de sous-mariniers, a été créée en 1953 par des hommes qui avaient vécu ensemble, à bord des sous-marins, des moments forts, tant sur le plan professionnel que sur le plan humain, et qui souhaitaient entretenir le souvenir de cette ambiance, en répondant au besoin de se retrouver, de maintenir le contact entre eux, quelles que soient les orientations prises par les uns et les autres. Depuis cette création, la motivation n'a pas changé. La vie à bord d'un sous-marin reste fondamentalement différente d'une vie courante, elle est peu ordinaire, pour ne pas dire extraordinaire. Elle est basée sur la compétence professionnelle - toute erreur peut être fatale - et sur une grande confiance mutuelle - chacun est responsable de la vie de tous. Elle est faite de risques partagés, d'une promiscuité permanente et prolongée, dans un cadre étroit, au sein d'un monde inhospitalier et dangereux, l'océan et ses profondeurs. En un mot, elle a le goût de l'aventure, mais une aventure partagée, source de cohésion et d'efficacité, loin de toutes les contingences de notre société. C'est bien ce sentiment d'équipe et de solidarité que les sous-mariniers aiment retrouver en adhérant à l'AGASM. L'AGASM compte près de 1 600 adhérents. La vie de l'association se déroule essentiellement au sein d'amicales locales : il en existe 20 à ce jour en France. Chaque amicale dispose d'une certaine autonomie, avec un président, un bureau, un budget, etc. Par ailleurs l'AGASM entretient des relations internationales avec des associations de sous-mariniers de tous les continents, principalement européennes, allemands, italiens, anglais, russes, ukrainiens, ... Enfin l'AGASM a un devoir de mémoire, en conservant, classant, triant tous les documents, récits, anecdotes qui dépeignent bien la vie qu'ont vécu les sous-marins français depuis plus de cent ans que les sous-marins existent. Finalement pour découvrir l'AGASM, la meilleure solution est de venir en parler avec ses membres, eux seuls sauront vous faire partager le plaisir de se retrouver !
AGASM - MARSOUIN - Paris/Isolés
L'AGASM, association générale des amicales de sous-mariniers, a été créée en 1953 par des hommes qui avaient vécu ensemble, à bord des sous-marins, des moments forts, tant sur le plan professionnel que sur le plan humain, et qui souhaitaient entretenir le souvenir de cette ambiance, en répondant au besoin de se retrouver, de maintenir le contact entre eux, quelles que soient les orientations prises par les uns et les autres. Depuis cette création, la motivation n'a pas changé. La vie à bord d'un sous-marin reste fondamentalement différente d'une vie courante, elle est peu ordinaire, pour ne pas dire extraordinaire. Elle est basée sur la compétence professionnelle - toute erreur peut être fatale - et sur une grande confiance mutuelle - chacun est responsable de la vie de tous. Elle est faite de risques partagés, d'une promiscuité permanente et prolongée, dans un cadre étroit, au sein d'un monde inhospitalier et dangereux, l'océan et ses profondeurs. En un mot, elle a le goût de l'aventure, mais une aventure partagée, source de cohésion et d'efficacité, loin de toutes les contingences de notre société. C'est bien ce sentiment d'équipe et de solidarité que les sous-mariniers aiment retrouver en adhérant à l'AGASM. L'AGASM compte près de 1 600 adhérents. La vie de l'association se déroule essentiellement au sein d'amicales locales : il en existe 20 à ce jour en France. Chaque amicale dispose d'une certaine autonomie, avec un président, un bureau, un budget, etc. Par ailleurs l'AGASM entretient des relations internationales avec des associations de sous-mariniers de tous les continents, principalement européennes, allemands, italiens, anglais, russes, ukrainiens, ... Enfin l'AGASM a un devoir de mémoire, en conservant, classant, triant tous les documents, récits, anecdotes qui dépeignent bien la vie qu'ont vécu les sous-marins français depuis plus de cent ans que les sous-marins existent. Finalement pour découvrir l'AGASM, la meilleure solution est de venir en parler avec ses membres, eux seuls sauront vous faire partager le plaisir de se retrouver !
AGASM - MILLÉ - Saint Quai Portrieux
L'AGASM, association générale des amicales de sous-mariniers, a été créée en 1953 par des hommes qui avaient vécu ensemble, à bord des sous-marins, des moments forts, tant sur le plan professionnel que sur le plan humain, et qui souhaitaient entretenir le souvenir de cette ambiance, en répondant au besoin de se retrouver, de maintenir le contact entre eux, quelles que soient les orientations prises par les uns et les autres. Depuis cette création, la motivation n'a pas changé. La vie à bord d'un sous-marin reste fondamentalement différente d'une vie courante, elle est peu ordinaire, pour ne pas dire extraordinaire. Elle est basée sur la compétence professionnelle - toute erreur peut être fatale - et sur une grande confiance mutuelle - chacun est responsable de la vie de tous. Elle est faite de risques partagés, d'une promiscuité permanente et prolongée, dans un cadre étroit, au sein d'un monde inhospitalier et dangereux, l'océan et ses profondeurs. En un mot, elle a le goût de l'aventure, mais une aventure partagée, source de cohésion et d'efficacité, loin de toutes les contingences de notre société. C'est bien ce sentiment d'équipe et de solidarité que les sous-mariniers aiment retrouver en adhérant à l'AGASM. L'AGASM compte près de 1 600 adhérents. La vie de l'association se déroule essentiellement au sein d'amicales locales : il en existe 20 à ce jour en France. Chaque amicale dispose d'une certaine autonomie, avec un président, un bureau, un budget, etc. Par ailleurs l'AGASM entretient des relations internationales avec des associations de sous-mariniers de tous les continents, principalement européennes, allemands, italiens, anglais, russes, ukrainiens, ... Enfin l'AGASM a un devoir de mémoire, en conservant, classant, triant tous les documents, récits, anecdotes qui dépeignent bien la vie qu'ont vécu les sous-marins français depuis plus de cent ans que les sous-marins existent. Finalement pour découvrir l'AGASM, la meilleure solution est de venir en parler avec ses membres, eux seuls sauront vous faire partager le plaisir de se retrouver !
AGASM - MINERVE - Brest/Finistère
Cher camarade, Puisque tu t'intéresses à notre association, ce dont nous te remercions, laisse-nous te la faire mieux connaître. L'association nationale «AGASM» créée le 16 septembre 1951, type loi 1901 avec tous les droits et devoirs attachés à ce statut, porte aujourd'hui le nom Association Générale des Amicales de Sous Mariniers. Le siège social est fixé au Forum des Associations, Caserne de la Pépinière, 15 rue de Laborde, 75008 Paris. Notre association regroupe les sous-mariniers de tout grade et de tout âge sans aucune discrimination. Depuis l'adoption du dernier statut des militaires, les actifs peuvent adhérer et occuper toute fonction au sein du bureau. L'AGASM Nationale se subdivise en amicales locales, lesquelles ont un bureau dont la structure est similaire à celle du bureau central national. Elles sont autonomes mais demeurent assujetties à l'organisation nationale. Ces amicales locales, au nombre de vingt actuellement, sont réparties sur le territoire métropolitain, principalement en zone côtière. Ceux que l'on appelle les «Isolés», en dehors des zones couvertes par les associations, sont directement gérés par Paris, mais peuvent aussi très bien choisir l'amicale de leur choix en fonction de leurs connaissances et affinités. Dans cette organisation, les sous-mariniers du Finistère sont réunis au sein de l'amicale des sous-mariniers du Finistère, section Minerve.
AGASM - NARVAL - Lorient
L'AGASM, association générale des amicales de sous-mariniers, a été créée en 1953 par des hommes qui avaient vécu ensemble, à bord des sous-marins, des moments forts, tant sur le plan professionnel que sur le plan humain, et qui souhaitaient entretenir le souvenir de cette ambiance, en répondant au besoin de se retrouver, de maintenir le contact entre eux, quelles que soient les orientations prises par les uns et les autres. Depuis cette création, la motivation n'a pas changé. La vie à bord d'un sous-marin reste fondamentalement différente d'une vie courante, elle est peu ordinaire, pour ne pas dire extraordinaire. Elle est basée sur la compétence professionnelle - toute erreur peut être fatale - et sur une grande confiance mutuelle - chacun est responsable de la vie de tous. Elle est faite de risques partagés, d'une promiscuité permanente et prolongée, dans un cadre étroit, au sein d'un monde inhospitalier et dangereux, l'océan et ses profondeurs. En un mot, elle a le goût de l'aventure, mais une aventure partagée, source de cohésion et d'efficacité, loin de toutes les contingences de notre société. C'est bien ce sentiment d'équipe et de solidarité que les sous-mariniers aiment retrouver en adhérant à l'AGASM. L'AGASM compte près de 1 600 adhérents. La vie de l'association se déroule essentiellement au sein d'amicales locales : il en existe 20 à ce jour en France. Chaque amicale dispose d'une certaine autonomie, avec un président, un bureau, un budget, etc. Par ailleurs l'AGASM entretient des relations internationales avec des associations de sous-mariniers de tous les continents, principalement européennes, allemands, italiens, anglais, russes, ukrainiens, ... Enfin l'AGASM a un devoir de mémoire, en conservant, classant, triant tous les documents, récits, anecdotes qui dépeignent bien la vie qu'ont vécu les sous-marins français depuis plus de cent ans que les sous-marins existent. Finalement pour découvrir l'AGASM, la meilleure solution est de venir en parler avec ses membres, eux seuls sauront vous faire partager le plaisir de se retrouver !
AGASM - ONDINE - Cherbourg
La section de la Manche qui porte le nom du sous-marin ONDINE a été créée en 1952 grâce aux efforts du premier maître PLAS qui fut son premier président, le quartier maître COLINART lui succèdera. En 1956 Pierre AUTIN troque sa fonction de secrétaire contre celle de président, il le restera jusqu'en 1992, date à laquelle, il cède son fauteuil à Richard LESEUR actuel Président. Les buts de la section sont ceux définis par les statuts de l'AGASM. Cherbourg, port constructeur de sous-marins se doit de commémorer la mémoire des sous-marins disparus. Tous les ans une journée complète est consacrée au souvenir des sous-marins disparus au large de nos côtes du Cotentin ou à ceux qui sont chers à la mémoire des Cherbourgeois. C'est tout d'abord le Vendémiaire éperonné le 3 juin 1912 au large du cap de la Hague puis, l'Ondine qui quitta Cherbourg et disparut après un abordage survenu la nuit du 3 au 4 octobre 1928 dans le golfe de Gascogne, le Prométhée qui sombra accidentellement devant le cap Lévi le 7 juillet 1932 lors de ses essais en surface et enfin, le Surcouf, construit à Cherbourg, qui coula le 19 février 1942 dans la mer des Caraïbes après avoir été heurté par un cargo. Des monuments à Auderville, Fermanville et Cherbourg rappellent le souvenir de ces bâtiments tragiquement disparus.
AGASM - PÉGASE - Nice/Côte d'Azur
L'AGASM, association générale des amicales de sous-mariniers, a été créée en 1953 par des hommes qui avaient vécu ensemble, à bord des sous-marins, des moments forts, tant sur le plan professionnel que sur le plan humain, et qui souhaitaient entretenir le souvenir de cette ambiance, en répondant au besoin de se retrouver, de maintenir le contact entre eux, quelles que soient les orientations prises par les uns et les autres. Depuis cette création, la motivation n'a pas changé. La vie à bord d'un sous-marin reste fondamentalement différente d'une vie courante, elle est peu ordinaire, pour ne pas dire extraordinaire. Elle est basée sur la compétence professionnelle - toute erreur peut être fatale - et sur une grande confiance mutuelle - chacun est responsable de la vie de tous. Elle est faite de risques partagés, d'une promiscuité permanente et prolongée, dans un cadre étroit, au sein d'un monde inhospitalier et dangereux, l'océan et ses profondeurs. En un mot, elle a le goût de l'aventure, mais une aventure partagée, source de cohésion et d'efficacité, loin de toutes les contingences de notre société. C'est bien ce sentiment d'équipe et de solidarité que les sous-mariniers aiment retrouver en adhérant à l'AGASM. L'AGASM compte près de 1 600 adhérents. La vie de l'association se déroule essentiellement au sein d'amicales locales : il en existe 20 à ce jour en France. Chaque amicale dispose d'une certaine autonomie, avec un président, un bureau, un budget, etc. Par ailleurs l'AGASM entretient des relations internationales avec des associations de sous-mariniers de tous les continents, principalement européennes, allemands, italiens, anglais, russes, ukrainiens, ... Enfin l'AGASM a un devoir de mémoire, en conservant, classant, triant tous les documents, récits, anecdotes qui dépeignent bien la vie qu'ont vécu les sous-marins français depuis plus de cent ans que les sous-marins existent. Finalement pour découvrir l'AGASM, la meilleure solution est de venir en parler avec ses membres, eux seuls sauront vous faire partager le plaisir de se retrouver !
AGASM - PERLE - Lyon/Rhône-Alpes
«LA PERLE» de 1944 : Dernier d'une série de sous-marins mouilleurs de mines dit série des «Pierres précieuses» (SAPHIR - 1930) - (TURQUOISE - 1930) - (NAUTILUS - 1931) - (RUBIS - 1933) - (DIAMANT - 1934). Le sous-marin «LA PERLE» est admis au service actif en 1937. Le 8 juillet 1944, disparaissait le sous-marin, attaqué et coulé par méprise lors de son transit des Etat-unis vers la Grande-Bretagne. Il n'y eu qu'un survivant. C'est en l'honneur de cet équipage que nous avons pris le nom de «PERLE». «LA PERLE» d'aujourd'hui : Le sous-marin nucléaire d'attaque (SNA) Perle est l'un des six SNA de type Rubis de la Marine nationale française. C'est le dernier exemplaire d'une série de six sous-marins construits par la DCN. Il a été mis en chantier le 27 mars 1987, lancé le 22 septembre 1990 à Cherbourg, et admis au service actif le 7 juillet 1993. Il est affecté à l'escadrille des sous-marins nucléaires d'attaque (ESNA) et est basé à Toulon. Saint-Maurice, dans le Val-de-Marne, est la ville marraine du Perle depuis le 11 décembre 2010. Aujourd'hui, la section est parrainée par l'équipage Bleu du Sous-Marin Nucléaire d'Attaque «PERLE». Nous sommes anciens sous-mariniers et souhaitons perpétuer la tradition au travers d'anecdotes, vous faire partager nos joies ou nos peines, bref évoquer avec vous ce qui nous a poussé un jour à vivre différemment du commun des mortels. «ALERTE !!»
AGASM - PONCELET - Paris/Île de France
L'AGASM, association générale des amicales de sous-mariniers, a été créée en 1953 par des hommes qui avaient vécu ensemble, à bord des sous-marins, des moments forts, tant sur le plan professionnel que sur le plan humain, et qui souhaitaient entretenir le souvenir de cette ambiance, en répondant au besoin de se retrouver, de maintenir le contact entre eux, quelles que soient les orientations prises par les uns et les autres. Depuis cette création, la motivation n'a pas changé. La vie à bord d'un sous-marin reste fondamentalement différente d'une vie courante, elle est peu ordinaire, pour ne pas dire extraordinaire. Elle est basée sur la compétence professionnelle - toute erreur peut être fatale - et sur une grande confiance mutuelle - chacun est responsable de la vie de tous. Elle est faite de risques partagés, d'une promiscuité permanente et prolongée, dans un cadre étroit, au sein d'un monde inhospitalier et dangereux, l'océan et ses profondeurs. En un mot, elle a le goût de l'aventure, mais une aventure partagée, source de cohésion et d'efficacité, loin de toutes les contingences de notre société. C'est bien ce sentiment d'équipe et de solidarité que les sous-mariniers aiment retrouver en adhérant à l'AGASM. L'AGASM compte près de 1 600 adhérents. La vie de l'association se déroule essentiellement au sein d'amicales locales : il en existe 20 à ce jour en France. Chaque amicale dispose d'une certaine autonomie, avec un président, un bureau, un budget, etc. Par ailleurs l'AGASM entretient des relations internationales avec des associations de sous-mariniers de tous les continents, principalement européennes, allemands, italiens, anglais, russes, ukrainiens, ... Enfin l'AGASM a un devoir de mémoire, en conservant, classant, triant tous les documents, récits, anecdotes qui dépeignent bien la vie qu'ont vécu les sous-marins français depuis plus de cent ans que les sous-marins existent. Finalement pour découvrir l'AGASM, la meilleure solution est de venir en parler avec ses membres, eux seuls sauront vous faire partager le plaisir de se retrouver !
AGASM - ROLAND MORILLOT - Champagne-Ardennes
L'AGASM, association générale des amicales de sous-mariniers, a été créée en 1953 par des hommes qui avaient vécu ensemble, à bord des sous-marins, des moments forts, tant sur le plan professionnel que sur le plan humain, et qui souhaitaient entretenir le souvenir de cette ambiance, en répondant au besoin de se retrouver, de maintenir le contact entre eux, quelles que soient les orientations prises par les uns et les autres. Depuis cette création, la motivation n'a pas changé. La vie à bord d'un sous-marin reste fondamentalement différente d'une vie courante, elle est peu ordinaire, pour ne pas dire extraordinaire. Elle est basée sur la compétence professionnelle - toute erreur peut être fatale - et sur une grande confiance mutuelle - chacun est responsable de la vie de tous. Elle est faite de risques partagés, d'une promiscuité permanente et prolongée, dans un cadre étroit, au sein d'un monde inhospitalier et dangereux, l'océan et ses profondeurs. En un mot, elle a le goût de l'aventure, mais une aventure partagée, source de cohésion et d'efficacité, loin de toutes les contingences de notre société. C'est bien ce sentiment d'équipe et de solidarité que les sous-mariniers aiment retrouver en adhérant à l'AGASM. L'AGASM compte près de 1 600 adhérents. La vie de l'association se déroule essentiellement au sein d'amicales locales : il en existe 20 à ce jour en France. Chaque amicale dispose d'une certaine autonomie, avec un président, un bureau, un budget, etc. Par ailleurs l'AGASM entretient des relations internationales avec des associations de sous-mariniers de tous les continents, principalement européennes, allemands, italiens, anglais, russes, ukrainiens, ... Enfin l'AGASM a un devoir de mémoire, en conservant, classant, triant tous les documents, récits, anecdotes qui dépeignent bien la vie qu'ont vécu les sous-marins français depuis plus de cent ans que les sous-marins existent. Finalement pour découvrir l'AGASM, la meilleure solution est de venir en parler avec ses membres, eux seuls sauront vous faire partager le plaisir de se retrouver !
AGASM - RUBIS - Toulon/Var
C'est en 1964, qu'est créée la section de TOULON de l'AGAASM. L'initiative en revient à Jean Baptise FOUQUET Président fondateur et au Président national l'Amiral ROSSET. La première réunion s'est tenue dans l'ancienne salle du tribunal maritime place d'armes à TOULON. En cette année 1964, d'autres membres se joignirent à la première équipe, notamment Henri LE MIGNON qui exercera les fonctions de trésorier pendant de nombreuses années, VIARD etc., Le Président JULE épaulé par Albert LOZACH exercera ses fonctions jusqu'en 1975. En 1968, notre section se dote d'un drapeau. Le premier porte drapeau fut Marcel LITAIZE, puis Joseph COAT, Jean GARAVAGNO, Raymond MARPEAU et actuellement Serge GRANDJEAN et Guy BECOURT assurent la relève. En 1970, TOULON prend en charge, avec l'aide des Marseillais, le congrès international qui s'est tenu à BANDOL, sur l'île de BENDOR. La section continue de croître et, en 1975, elle compte une centaine d'adhérents. C'est à cette date que le commandant JULE décide de se démettre de ses fonctions de Président. Claude FERRET assure alors la relève jusqu'en 1982. Puis Monsieur PIGNARD prend la suite et dirige notre section jusqu'en 1986, qui depuis 1979 a pris le nom de «RUBIS». Claude FERRET assure, la transition jusqu'en 1987 date à laquelle Francis LELIAS prend la direction des opérations assisté de Jean-Pierre TROUBOUL, Hubert BOISSONNADE, Raymond MORALES, Roger BULCOURT et Robert LAUNAY. Francis LELIAS se retire en 1993, à nouveau Claude FERRET reprend la présidence de notre section. Outre le congrès international de 1970, notre section a organisé deux congrès nationaux en 1978 et 1987. En 1995, Claude FERRET se retire. Jean-Pierre TROUBOUL, jusqu'alors secrétaire, succède à Claude FERRET, assisté de André KERGOAT et de Robert PIANT, respectivement secrétaire et trésorier. Tandis que BREST se charge du congrès international en 1999, TOULON organise le congrès national en 2000, qui obtint un franc succès avec plus de 300 participants. En 2004, Jean-Pierre TROUBOUL se retire. Gérald THIERY lui succède assisté du même bureau, il organise un magnifique 40ème anniversaire de la section au domaine du Coudon «les gueules cassées» à la VALETTE DU VAR. En 2005, Gérald THIERY est assisté de Christian LECALARD et Yvon ROUSSEAU, respectivement secrétaire et trésorier.
AGASM - SAPHIR - Bordeaux
L'AGASM, association générale des amicales de sous-mariniers, a été créée en 1953 par des hommes qui avaient vécu ensemble, à bord des sous-marins, des moments forts, tant sur le plan professionnel que sur le plan humain, et qui souhaitaient entretenir le souvenir de cette ambiance, en répondant au besoin de se retrouver, de maintenir le contact entre eux, quelles que soient les orientations prises par les uns et les autres. Depuis cette création, la motivation n'a pas changé. La vie à bord d'un sous-marin reste fondamentalement différente d'une vie courante, elle est peu ordinaire, pour ne pas dire extraordinaire. Elle est basée sur la compétence professionnelle - toute erreur peut être fatale - et sur une grande confiance mutuelle - chacun est responsable de la vie de tous. Elle est faite de risques partagés, d'une promiscuité permanente et prolongée, dans un cadre étroit, au sein d'un monde inhospitalier et dangereux, l'océan et ses profondeurs. En un mot, elle a le goût de l'aventure, mais une aventure partagée, source de cohésion et d'efficacité, loin de toutes les contingences de notre société. C'est bien ce sentiment d'équipe et de solidarité que les sous-mariniers aiment retrouver en adhérant à l'AGASM. L'AGASM compte près de 1 600 adhérents. La vie de l'association se déroule essentiellement au sein d'amicales locales : il en existe 20 à ce jour en France. Chaque amicale dispose d'une certaine autonomie, avec un président, un bureau, un budget, etc. Par ailleurs l'AGASM entretient des relations internationales avec des associations de sous-mariniers de tous les continents, principalement européennes, allemands, italiens, anglais, russes, ukrainiens, ... Enfin l'AGASM a un devoir de mémoire, en conservant, classant, triant tous les documents, récits, anecdotes qui dépeignent bien la vie qu'ont vécu les sous-marins français depuis plus de cent ans que les sous-marins existent. Finalement pour découvrir l'AGASM, la meilleure solution est de venir en parler avec ses membres, eux seuls sauront vous faire partager le plaisir de se retrouver !
AGASM - SURCOUF - Saint Malo
L'AGASM, association générale des amicales de sous-mariniers, a été créée en 1953 par des hommes qui avaient vécu ensemble, à bord des sous-marins, des moments forts, tant sur le plan professionnel que sur le plan humain, et qui souhaitaient entretenir le souvenir de cette ambiance, en répondant au besoin de se retrouver, de maintenir le contact entre eux, quelles que soient les orientations prises par les uns et les autres. Depuis cette création, la motivation n'a pas changé. La vie à bord d'un sous-marin reste fondamentalement différente d'une vie courante, elle est peu ordinaire, pour ne pas dire extraordinaire. Elle est basée sur la compétence professionnelle - toute erreur peut être fatale - et sur une grande confiance mutuelle - chacun est responsable de la vie de tous. Elle est faite de risques partagés, d'une promiscuité permanente et prolongée, dans un cadre étroit, au sein d'un monde inhospitalier et dangereux, l'océan et ses profondeurs. En un mot, elle a le goût de l'aventure, mais une aventure partagée, source de cohésion et d'efficacité, loin de toutes les contingences de notre société. C'est bien ce sentiment d'équipe et de solidarité que les sous-mariniers aiment retrouver en adhérant à l'AGASM. L'AGASM compte près de 1 600 adhérents. La vie de l'association se déroule essentiellement au sein d'amicales locales : il en existe 20 à ce jour en France. Chaque amicale dispose d'une certaine autonomie, avec un président, un bureau, un budget, etc. Par ailleurs l'AGASM entretient des relations internationales avec des associations de sous-mariniers de tous les continents, principalement européennes, allemands, italiens, anglais, russes, ukrainiens, ... Enfin l'AGASM a un devoir de mémoire, en conservant, classant, triant tous les documents, récits, anecdotes qui dépeignent bien la vie qu'ont vécu les sous-marins français depuis plus de cent ans que les sous-marins existent. Finalement pour découvrir l'AGASM, la meilleure solution est de venir en parler avec ses membres, eux seuls sauront vous faire partager le plaisir de se retrouver !
AGASM - SYBILLE - Perros-Guirec
L'AGASM, association générale des amicales de sous-mariniers, a été créée en 1953 par des hommes qui avaient vécu ensemble, à bord des sous-marins, des moments forts, tant sur le plan professionnel que sur le plan humain, et qui souhaitaient entretenir le souvenir de cette ambiance, en répondant au besoin de se retrouver, de maintenir le contact entre eux, quelles que soient les orientations prises par les uns et les autres. Depuis cette création, la motivation n'a pas changé. La vie à bord d'un sous-marin reste fondamentalement différente d'une vie courante, elle est peu ordinaire, pour ne pas dire extraordinaire. Elle est basée sur la compétence professionnelle - toute erreur peut être fatale - et sur une grande confiance mutuelle - chacun est responsable de la vie de tous. Elle est faite de risques partagés, d'une promiscuité permanente et prolongée, dans un cadre étroit, au sein d'un monde inhospitalier et dangereux, l'océan et ses profondeurs. En un mot, elle a le goût de l'aventure, mais une aventure partagée, source de cohésion et d'efficacité, loin de toutes les contingences de notre société. C'est bien ce sentiment d'équipe et de solidarité que les sous-mariniers aiment retrouver en adhérant à l'AGASM. L'AGASM compte près de 1 600 adhérents. La vie de l'association se déroule essentiellement au sein d'amicales locales : il en existe 20 à ce jour en France. Chaque amicale dispose d'une certaine autonomie, avec un président, un bureau, un budget, etc. Par ailleurs l'AGASM entretient des relations internationales avec des associations de sous-mariniers de tous les continents, principalement européennes, allemands, italiens, anglais, russes, ukrainiens, ... Enfin l'AGASM a un devoir de mémoire, en conservant, classant, triant tous les documents, récits, anecdotes qui dépeignent bien la vie qu'ont vécu les sous-marins français depuis plus de cent ans que les sous-marins existent. Finalement pour découvrir l'AGASM, la meilleure solution est de venir en parler avec ses membres, eux seuls sauront vous faire partager le plaisir de se retrouver !
Alabordache
1. Alabordache, c'est quoi Alabordache est un site Internet privé (l'adresse exacte est www.alabordache.fr) sur la Marine nationale. Ce portail a été mis en ligne pour la première fois en 1999 par des marins. A l'origine, il se voulait le site d'une communauté restreinte et maintenir un lien vivant et permanent entre tous ses membres, malgré l'éloignement, les affectations et les aléas de la vie de marin. Suite aux suggestions de ses visiteurs, il est apparu que ce site est une source d'intérêts bien supérieurs. Depuis, sa structure et les services proposés sont en constante évolution afin d'exploiter au mieux les ressources d'un tel media. 2. Alabordache aujourd'hui Après cinq années d'existence et d'évolution, Alabordache se veut aujourd'hui le site des marins, leurs familles, des futurs marins, des anciens marins et tous ceux qui sont intéressés par la Marine nationale. Pour cela, Alabordache est d'une interactivité quasi-totale. Toutes les rubriques peuvent être nourries soit de commentaires, soit de photos. Chaque unité de la Marine nationale possède sa rubrique, son historique et son forum. Chacun peut par exemple se signifier comme « ancien » d'un bâtiment et compléter l'historique ou bien participer au forum et créer l'actualité. Chaque port d'escale peut être créé et renseigné d'expériences et de photos. Il existe des débats proposés par Alabordache, mais chacun est libre de créer un débat. Un moteur de recherche spécifique baptisé « La Marine » est disponible sur le site. Il existe des forums spécifiques, chacun peut créer un forum ou encore choisir d'être averti par mail de tout nouveau message. En résumé Alabordache se veut un site ouvert, évolutif et surtout vivant. Ce sont les visiteurs qui créent une grande partie du contenu et qui nourrissent les différentes bases de données. Le principe majeur qui a été choisi pour le fonctionnement du site est la modération a posteriori. L'internaute peut visualiser son apport instantanément et recevoir une réponse avec un délai très bref, sans censure, sans contrôle. Alabordache peut être amené à modérer la teneur de certains apports et cela dans le cadre très circonscrit du maintien de la crédibilité du site.
Alain LE FUR, sous-marinier pendant la Première Guerre mondiale
Récit de Alain LE FUR grâce à son livret de solde. Les différents bâtiments sur lesquels il servit, les premiers sous-marins de la Grande Guerre.
Alain LE SAOÛT (1930-1939)
Page consacrée à Alain Le Saoût (années 1930-1939) sur le site de généalogie familiale de Maryvonne et Jean-Jacques JAOUËN.
Alain LE SAOÛT (1939-1955)
Page consacrée à Alain Le Saoût (années 1939-1955) sur le site de généalogie familiale de Maryvonne et Jean-Jacques JAOUËN.
Album de Chine de Henri POURRE
Henri POURRE s'engage dans la Marine Nationale le 8 août 1931 pour un engagement de 3 ans. Au terme de ce contrat il se réengage pour 3 ans et se porte volontaire pour la campagne de Chine le 20 avril 1936. Il navigue successivement sur «LA GRANDIÈRE» puis sur «FRANCIS GARNIER» jusqu'en 1938. Il a ramené de cette campagne un album de photos à la fois sur la vie à bord mais aussi sur les différents lieux qu'il a visités et la vie en Chine à cette époque.
Amicale de la 1ère Division Française Libre
La 1ère Division Française Libre fut composée, notamment, des premiers soldats du Général de Gaulle qui répondirent 'PRESENTS' à l'Appel du 18 juin 1940. Le site de l'Amicale souhaite faire connaître au plus grand nombre l'action de la 1ère D.F.L., à travers un parcours de mémoire autour des campagnes, des unités et des hommes de la Division. Nos Anciens, leurs familles, nos sympathisants contribuent à l'enrichissement de ces connaissances par les témoignages, photographies et documents qu'ils nous adressent.
Amicale de la marine de THIONVILLE - YUTZ & Environs
L'amicale de la marine de THIONVILLE a été créée dans le courant de l'année 1948 par quelques anciens marins. La première réunion s'est tenue le 22 novembre 1948 au café du théâtre, rue de PARIS à THIONVILLE. La bénédiction du premier drapeau à eu lieu en 1949. Depuis quelques années, l'appellation de notre amicale a changé, ancienne appellation 'Amicale de la Marine de THIONVILLE' qui est devenue 'Amicale de la Marine THIONVILLE - YUTZ et Environs'.
Amicale des Anciens de l'Aviso Escorteur PROTET - AAAE PROTET
Cette association a pour objet de maintenir et de renforcer les liens de camaraderies et d'amitiés, de favoriser l'entraide et la solidarité entre tous les marins ayant navigué sur l'A.E PROTET sans distinction de grade, du matelot à l'Amiral. L'idée générale est de retrouver et rassembler le plus possible de ceux qui ont navigué sur ce fier Lévrier des Mers de 1963 à 1992, afin d'y faire perdurer la mémoire de notre AE et de ses équipages. Certains se sont déjà rencontrés lors de « retrouvailles » organisées, ou à l'occasion d'autres rassemblements, ou ne se sont jamais perdus de vue. Anciens des équipages qui venez nous rendre visite........ N'hésitez pas à franchir la coupée et effectuer vos mouvements d'embarquement pour partager vos bons et mauvais moments passés à bord, du Pacifique à l'Indien en passant par l'Atlantique, Lorient port qui l'a vu construire en 1961 et la Méditerranée ou il fut coulé au large de Toulon..
Amicale des Anciens des Services Spéciaux de la Défense Nationale
Site de l'Amicale des Anciens des Services Spéciaux de la Défense Nationale. Quelques contributions concernent la Marine nationale.
Amicale des Anciens du CLÉMENCEAU et du FOCH
La première idée sérieuse de la création de notre amicale est née le 16 juillet 1997, jour de l'ultime sortie à la mer proposée aux anciens membres de l'équipage sur leur vieux Clemenceau. Elle émanait de deux majors (Alain Bonzon et Francis Sauve) qui depuis quelques mois pensaient que l'histoire de leur porte-avions ne pouvait s'arrêter le jour de son désarmement. L'arbre d'acier et de technologie cachait une forêt humaine. Contrairement à ce que l'on aurait pu croire, ce projet ne resta pas lettre morte, car à chacune de leurs rencontres les 'inventeurs' étaient toujours résolus à voir leur idée se concrétiser. C'est ainsi que le 6 novembre 1998, la première réunion de notre histoire s'est tenue à 'La Tourelle' à Ollioules dans les locaux aimablement mis à notre disposition par l'Amicale de la Flotte. Ce jour là, la rencontre d'une poignée de marins actifs et retraités, tous ayant bien sûr navigué sur le Clémenceau, a permis de tracer le plan de réalisation d'une future amicale. (...)
Amicale des Anciens Elèves des Ecoles de Mécaniciens et Energie de la Flotte - AEMEF
Site de l'Amicale des Anciens Elèves des Ecoles de Mécaniciens et Energie de la Flotte.
Amicale des anciens marins de l'aviso escorteur COMMANDANT BOURDAIS
(...) L'assemblée générale constitutive de l'association à lieu le dimanche 14 septembre 2008 au Cercle du Marin de Toulon. Les 48 anciens du Cdt Bourdais présent approuvent les statuts, le règlement intérieur, choisissent une devise et le logo de l'amicale. Le 07 octobre 2008, le président et le trésorier déposent les statuts à la préfecture de Toulon.
Amicale des Anciens Marins des Aéroports de l'Ile de France
L'Amicale des Anciens Marins des Aéroports de l'Ile de France a été créée en 1982. Elle est affiliée à la F.A.M.M.A.C et regroupe tous les Anciens Marins travaillant sur les sites aéroportuaires de l'Ile de France, toutes Compagnies Aériennes et Entreprises confondues. Cette association a pour but : • de conserver les liens d'amitiés et de camaraderie qui unissent les anciens marins dans le souvenir des joies, des efforts, des dangers et aussi des sacrifices vécus en commun au service de la France. • de faciliter, par tous les moyens l'entraide maritime sous toutes ses formes.
Amicale des Hydrographes - AMHYDRO
Fondée en juin 1981, sous l'impulsion de l'IGA BOURGOIN†, Président d'Honneur Fondateur, l'amicale des hydrographes (AMHYDRO) est ouverte à tous les officiers-mariniers hydrographes ayant quitté la Marine Nationale. Depuis la modification du statut des militaires en 2005, elle est ouverte aux OMH en activité. Depuis 2009, AMHYDRO est ouverte, par un système de parrainage, aux aides-hydrographes certifiés ou attestés et aux ingénieurs hydrographes du SHOM. Amhydro rassemble 170 adhérents et adhérentes (sont adhérentes les épouses de nos camarades décédés, à leur demande). Parmi nos adhérents, plus de la moitié aujourd'hui sont issus des promotions sorties après 1970. La majeure partie des adhérents exerce une activité professionnelle et, par leur travail, sont répartis du nord au sud et de l'ouest à l'est de l'Hexagone, mais aussi en Outre-mer et dans le monde entier. De ce fait Amhydro est une association jeune et dynamique. C'est une association déclarée et régie par la loi du 01 juillet 1901 et son décret d'application du 16 août 1901.
Amicale des Marins et Marins Anciens Combattants de MIRECOURT et Environs (Vosges)
Bienvenue à bord du bâtiment AMMAC de MIRECOURT et Environs Marins, anciens marins, de l'Etat, de la Pêche ou du Commerce Si l'eau salée vous manque et si ...... vous voulez dépenser sans compter votre capital d'amitié et si ............ vous voulez retrouver l'ambiance chaleureuse et fraternelle que vous avez connue sur les bâtiments, dans les flottilles et escadrilles ou dans les services à terre de la Marine Nationale, ou lors de vos embarquements dans la Pêche ou le Commerce, Prenez contact avec le 'Pacha' de l'Amicale des Marins et Marins Anciens Combattants de MIRECOURT et Environs ou venez nous rencontrer lors de nos réunions mensuelles. (voir Programmation des rencontres de l'Amicale pour 2015)
Amicale des Pupilles-Mousses
Association réunissant d'anciens élèves des écoles des Pupilles et des Mousses de la Marine nationale, ainsi que des personnes éprouvant de la sympathie pour ces institutions et ceux qui y ont été formés.
Amicale du personnel civil de direction des foyers de la marine
L'Amicale du personnel civil de direction des foyers de la marine a été créée le 4 octobre 1950 à Paris et avait son siège au Foyer du marin, 15 rue de Laborde (75008). Son premier président était Georges-Elisée Grandperrin, fondateur des Foyers de la Marine nationale. L'Amicale a pour but : • d'établir, d'entretenir ou raviver entre ses adhérents des liens de solidarité et de camaraderie ; • d'exprimer sa solidarité par toute forme qu'elle jugera utile envers ceux de ses adhérents dans le besoin ; • de recueillir, traiter et diffuser par quelque moyen qu'elle juge approprié, toute information ou donnée relative à l'histoire des Cercles et Foyers de la Marine nationale afin de valoriser cette histoire auprès du public ; • de garder des contacts privilégiés avec la Marine nationale et de contribuer à mieux faire connaître la spécialité d'Assistant de foyer.
Amicale Nationale des Fusiliers Marins et Commandos - AFMC
Créée le 31 août 1926, L'Amicale des Fusiliers Marins et Commandos (l'AFMC) est une association régie par les dispositions de la loi du 01 juillet 1901.
Amicale-Plongeurs-Demineurs.fr
Bienvenue sur le site de l'Amicale des Plongeurs Démineurs L'association a pour but de maintenir et de resserrer les liens d'amitié, de solidarité et de commémorer le souvenir de ses membres. Elle se doit pour cela de maintenir l'esprit des traditions maritimes, de contribuer au rayonnement de la Spécialité et d'aider, par tous les moyens en son pouvoir, ses différents adhérents par la pratique de la solidarité. Plongeurs Démineurs : Ce site est avant tout le vôtre : Vos remarques sur son fonctionnement sont les bienvenues ainsi que vos photos et documents à partager. Si vous êtes affecté dans un GPD ou dans une unité de Plongeurs Démineurs et que vous souhaitez prendre part au développement du site en envoyant régulièrement des photos ou des articles de presse, n'hésitez pas à demander un accès 'Administrateur' au webmaster. Pour toutes vos questions ou pour savoir comment nous faire parvenir vos documents veuillez consulter le Forum. Pour compléter les informations déjà en ligne, utilisez les commentaires disponibles en fin de page ou en cliquant sur l'icône situé en dessous les photos. D'avance merci à tous pour votre participation.
Amiral Emile GUEPRATTE « The Fire-eater » ( Le mangeur de feu ) 1856 - 1939
Page consacrée à l'amiral GUÉPRATTE sur le site de « La Mer en Livres » (http://www.la-mer-en-livres.fr/) par René RICHARD.
Amiral Jean DECOUX (1884 - 1963)
Article sur la carrière de l'amiral DECOUX, par son petit-neveu Jacques DECOUX, consacré surtout à son action en Indochine. Ce texte a été publié dans « Magazine Good Morning » du 5 juillet 2009, édité par l'Amicale des anciens élèves du lycée Chasseloup-Laubat / Jean-Jacques Rousseau de Saïgon Site internet : http://aejjrsite.free.fr
AMMAC du Fumélois
AMICALE DES MARINS ET DES MARINS ANCIENS COMBATTANTS DU FUMELOIS L'association a pour but : • de conserver et de renforcer les liens d'amitié et de camaraderie qui unissent en premier lieu les marins et plus généralement tous les personnels militaires dans le souvenir des joies comme des peines, des activités militaires comme des missions opérationnelles, des risques et des dangers comme aussi des sacrifices vécus en commun au service de la France, • de faciliter par tous les moyens, l'entraide et la solidarité entre ses membres, notamment lorsque des situations individuelles critiques sont portées à sa connaissance, • de contribuer à l'information, particulièrement de la jeunesse en orientant notamment vers les carrières militaires par les moyens appropriés dont dispose l'association : Bulletin de liaison, bibliothèque, conférences, projections de films, renseignements sur les carrières, etc., • de promouvoir l'esprit et la culture de défense et de sécurité au sein de la société civile, notamment en participant à l'ensemble des manifestations patriotiques en lien avec les autres associations poursuivant des buts analogues, ou à des manifestations publiques (forum d'associations, colloques, etc.) où le rayonnement des forces armées peut être développé, • de promouvoir la réserve citoyenne en liaison avec les élus municipaux du Fumelois correspondants de défense et de leur prêter assistance en tant que de besoin dans l'exercice de leur mandat.
Anciens Cols Bleus et Pompons Rouges
Forum de discussions pour les anciens de la Marine nationale
André Marius Joseph JUBELIN
Hommage à un grand Sanaryen bien oublié par notre ville par Henri Ribot
André WAQUET (13 décembre 1889 - 15 novembre 1964)
Page consacrée à André WAQUET sur le site de généalogie de la famille de Louis Waquet et Marie Guermeur. On y trouvera notamment un lien (http://www.waquet.nom.fr/DES/GENE1/DocGen1/andre/Waquet_Andre_Russie_1914.pdf) vers les lettres adressées à sa famille par ce médecin de seconde classe embarqué sur le cuirassé FRANCE, qui conduisit le président de la République Raymond Poincaré en juillet 1914 à Saint-Pétersbourg où il devait rencontrer le Tsar Nicolas II, en vue de renforcer l'alliance franco-russe dans la perspective d'une guerre contre L'Allemagne.
Angelo Louis-Marie HESNARD - Médecin-Général de la Marine nationale
• Membre fondateur de la Société Psychanalytique de Paris • Président de la Société Française de Psychanalyse (1959-1960) • Professeur de neuropsychiatrie et de médecine légale à l'Ecole de Santé Navale de Bordeaux (1920-1925) et à l'Ecole d'Application du Service de Santé de la Marine (1930-1938) • Directeur de la Section psychanalyse, psychothérapie et médecine psychosomatique au Congrès Mondial de Psychiatrie, Paris 1950 • Président de la Commission du programme au Congrès International de Criminologie (Paris 1950) • Rapporteur aux Congrès de Psychiatrie et Neurologie : Rapport sur la Psychanalyse (Besançon 1959-1960) Rapports sur les apports de la phénoménologie à la psychiatrie (Tours 1959)
Archives départementales de Seine-Maritime : Inscription maritime
La matricule représente le document de base puisqu'outre le signalement et l'état civil du marin, on y retrouve sa carrière au commerce ou à la pêche et ses services rendus à l'Etat. Chaque catégorie de personnel (capitaines, maîtres, pilotes, matelots, novices, mousses, ouvriers, hors de service...) constitue une série de registres particulière. Des tables alphabétiques à la fin des volumes permettent la plupart du temps de retrouver la matricule de la personne recherchée. Des informations complémentaires sont à rechercher dans les rôles des bâtiments de commerce où on retrouve le matelot au sein de l'équipage avec comme indications la solde, la destination du navire et éventuellement des procès-verbaux dressés par le capitaine en cas de blessures, maladies, accidents, décès... Actuellement, seuls sont numérisés les registres matricules des gens de mer du quartier de Rouen, 1764-1885, cotés en sous-série 7P4 et du Havre 1751-1950, sous-série 6P5. Ceux des quartiers de Dieppe et Fécamp sont conservés par le ministère de la Défense (Service historique de la défense, 57 rue de l'abbaye, 50000 CHERBOURG).
Archives départementales de Seine-Maritime : recherche dans les registres des matricules
Nouveau ! Grâce à l'annotation collaborative, vous avez possibilité d'annoter vous même les fiches matricules. Pour cela, il suffit de cliquez sur le texte « Cliquez ici pour annoter les documents » lorsque vous êtes arrivés au résultat de votre recherche. Les registres matricules sont conservés dans la sous-série 1R. Celle-ci est composée d'une part des archives de la Préfecture concernant la préparation et le recrutement militaire et d'autre part des archives du Ministère de la Défense comprenant uniquement les registres matricules. Ces registres, tenus par les bureaux de recrutement, ont été versés dès 1967 par le Service historique de l'armée ou le Bureau central des archives administratives militaires de Pau. Dressés à partir des listes départementales du recrutement, ces registres contiennent des informations personnelles (identité des parents, profession et description physique du conscrit) et des informations militaires (service effectué, récompenses, condamnations, ...). Pour la Seine-Maritime, les trois bureaux de recrutement étaient Le Havre, Rouen Nord et Rouen Sud (voir le tableau ci-joint pour connaître le bureau de recrutement de chaque commune). Ce dernier était très étendu et comprenait des communes situées dans l'Eure jusqu'en 1927, date à laquelle le seul bureau de recrutement sera Evreux (voir le tableau des communes concernées). Deux séries de tables alphabétiques étaient donc tenues pour ce bureau : une pour les communes de Seine-Maritime et une pour les communes de l'Eure. Ainsi, les tables alphabétiques correspondant aux communes euroises sont conservés par les Archives départementales de l'Eure et les registres matricules correspondant sont conservés aux Archives départementales de Seine-Maritime. L'ensemble des tables alphabétiques est disponible, de 1867 à 1929, pour les trois bureaux (en 1927, les bureaux de Rouen Nord et Rouen Sud fusionnent en un seul). Les registres matricules disponibles avec une indexation nominative ne concernent, pour le moment, que les classes de 1887 à 1921. Les registres antérieurs seront mis en ligne prochainement. Cependant, la délibération n°2013-281 du 10 octobre 2013 entre les Ministères de la Défense et de la Culture et la CNIL (Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés) ne permet la mise en ligne des registres matricules que jusqu'à à la classe 1921.
Archives départementales de Seine-Maritime (Registres des matricules en ligne)
Archives maritimes
Histoire maritime internationale, civile et militaire. Culture maritime (antiquaria, memorabilia, littérature, peinture, arts...). Voici un nouveau blog de culture maritime. Pas si nouveau que cela en fait puisqu'il est le successeur du blog des Éditions MDV Maîtres du Vent qui se sont récemment éteintes. Vous trouverez ici le même type d'informations, traitées dans le même esprit. Embarquez à nouveau avec nous pour de longues années.
Arsenal de Brest
Notice sur l'arsenal de Brest réalisée par Guillaume LECUILLIER sur le site de l'inventaire du patrimoine culturel de Bretagne.
Association Amicale Santé Navale et d'Outremer - ASNOM
L'Association Amicale Santé Navale et d'Outre Mer (ASNOM) regroupe des anciens médecins et pharmaciens qui ont effectué leurs études universitaires pour la plupart à l'Ecole de Santé Navale de Bordeaux, appelée plus simplement Santé Navale, et pour certains coloniaux dans la section coloniale de l'Ecole de Santé Militaire de Lyon. Secondairement, ils ont effectué leur stage d'application à Toulon pour ceux ayant opté pour la marine, à Marseille pour ceux ayant choisi de servir dans les Troupes Coloniales, ou à Versailles pour ceux désirant faire carrière dans l'Armée de l'Air.
Association Anciens Marins Aviso FRANCIS GARNIER
Suite à un ouvrage mémoire ' Ma campagne à bord du Francis Garnier 1956 / 1958 ' édité par J. Ariu, déposé au Service Historique de la Marine, château de Vincennes en 1998, il est créé un Club , en 1999 par Jean Ariu (Villeurbanne), Jacques Tupet (Paris) et Charles Grelier (Loches). Déclaré en Association , loi 1901, en 2000. Objet : 'perpétuer les valeurs marine nationale 'Devoir, Honneur, Patrie, Valeur ' ; entretenir, développer le souvenir de l'Aviso Francis Garnier et favoriser les relations entre Anciens Marins embarqués à bord ; officiers, équipage ; laisser à la postérité (nos jeunes, familles, service historique, ) un témoignage écrit authentique de la vie d'un bâtiment Outre-mer, dans les années 50 et après ; assurer la recherche et l'identification des Anciens du Francis Garnier '. L'association répertorie actuellement 120 anciens marins, répartis sur toute la France, ayant tous servis à différentes périodes à bord de l'Aviso F 730.
Association Centrale d'Officiers mariniers et de Marins de Réserve - ACOMAR
Fondée le 11 Avril 1932 - Régie par la loi de juillet 1901 Affiliée à la FLAMME (Reconnue d'utilité publique) Membre du Conseil Supérieur de la Réserve Militaire (CSRM) Membre du Comité de Liaison des Associations de la Marine (CLIAMA) Membre de la Commission armées-jeunesse Partenaire de la Réserve Citoyenne Partenaire de l'Association Civisme Défense Armée Nation (Ci.D.A.N) Signataire d'une Convention de partenariat avec la Marine nationale Signataire d'une convention de partenariat avec l'ONAC Signataire d'une convention de partenariat avec le Souvenir Français Titulaire de la Médaille d'Or du Mérite Civique n° 0.3710 (1955)
Association de Réservistes de la Marine Alsace
L'association dite «Association de réservistes de la marine Alsace » • la présence aux diverses manifestations patriotiques afin de concourir au devoir de mémoire et au développement du lien entre la marine nationale et la société civile, ainsi qu'au développement de l'esprit de défense et de l'esprit civique dans la Nation. • l'organisation d'activités ludiques dans le souci d'entretenir entre ses membres de bonnes relations. • la collaboration à l'encadrement et l'animation des stagiaires de la préparation militaire marine en l'orientant notamment vers les carrières maritimes, par les moyens appropriés dont elle dispose. • la formation aux différents examens et permis de navigation de plaisance à ceux intéressés par le milieu du nautisme. • la diffusion d'un bulletin de liaison et d'un site Internet pour l'information à tous ses membres. • L'organisation Ou La Participation À Des Activités Sportives Et Culturelles (Tir, Rallyes Sportifs Etc.) Avec Les Autres Associations.
Association des Amis du Musée national de la Marine
Créée le 3 avril 1930, l'AAMM est une association culturelle loi de 1901 reconnue d'intérêt général qui a pour objet d'aider et de participer au rayonnement du Musée national de la Marine, aux actions qu'il engage, à l'enrichissement de ses collections, et plus généralement au développement de la culture maritime. L'AAMM édite des monographies et la revue Neptunia, organise des voyages d'étude et des conférences, soutient les activités de modélisme de haut niveau,à Paris et dans différentes régions.
Association des Anciens Combattants de la Banque de France - ANAC
Une association régie par la loi de 1901, constituée le 29 juin 1961 et née de la fusion de deux groupes préexistants, dont l'un remontait à l'entre-deux guerres. Nos buts : • défendre les droits matériels et moraux de nos adhérents devant les instances de la Banque de France et des Pouvoirs Publics, • aider ponctuellement ceux d'entre eux éprouvant des difficultés particulières, • faciliter l'obtention du Titre de Reconnaissance de la Nation, de la Carte du Combattant et de décorations militaires, • informer nos adhérents sur les mesures d'ordre pratique, juridique ou fiscal prises en faveur des anciens combattants (carte améthyste, demi-part supplémentaire quand ils dépassent 75 ans...), • effectuer les démarches pour l'obtention de la rente gratuite servie par l'Etat aux Anciens Combattants de plus de 65 ans (Retraite du combattant) ou la constitution, par des versements déductibles des revenus, d'une retraite complémentaire majorée par l'Etat et partiellement non imposable (Retraite Mutualiste du Combattant), • remplir le devoir de mémoire qui nous incombe vis-à-vis du monde combattant. Ajoutons que nous sommes affiliés à la Fédération Nationale André MAGINOT.
Association des Anciens élèves de l'École navale - AEN
Formée en 1903 dans un but d'assistance mutuelle par un groupe d'anciens officiers de marine, l'Association amicale des officiers de vaisseau groupait, huit ans après, près du quart des anciens officiers de Marine existants. Le 30 novembre 1911, le ministre de la Marine autorise les officiers en activité à en faire partie et, pendant la première guerre mondiale, de nombreuses familles de marins furent secourues. A la fin des hostilités, les membres de l'Association étaient dispersés, les cotisations irrégulièrement acquittées, et il était nécessaire de la réorganiser. En 1919, elle prit le nom d'Association des anciens élèves de l'École navale en conservant les mêmes buts. Animée par le lieutenant de vaisseau Gaudin de Villaine (EN 03), elle se préoccupa particulièrement des conséquences de la guerre. L'AEN fut reconnue d'utilité publique par décret du 24 janvier 1924. Depuis le 15 décembre 1937, le titre d'ingénieur diplômé de l'Ecole navale a été accordé aux anciens élèves de l'Ecole navale. Depuis 1988, les ingénieurs diplômés de l'École navale peuvent obtenir, sous certaines conditions, le titre d'ingénieur européen
Association des Anciens Élèves Sous-Officiers de Rochefort - AAESOR
Les buts principaux de l'association sont contenus dans sa devise “RASSEMBLER - PERPETUER”. Elle a un objectif essentiel qui s'est appuyé à l'époque sur la volonté du général WOLSZTYNSKI, ancien chef d'état major de l'armée de l'air, ainsi que de celle des généraux B. LIBAT et V. DUDRET, tous deux anciens commandants de l'école, qui souhaitaient voir cette association assurer le relais du lien armée-nation pour ce qui concerne l'école technique, relais assuré autrefois par les appelés du contingent. Aujourd'hui l'AAESOR est forte de quelques 300 adhérents. Certes à l'échelle de la France c'est peu, mais nous sommes en pleine “remontée en puissance”, après les restructurations devenues obligatoires de ces derniers temps.
Association des anciens marins des bâtiments JEANNE D'ARC et escorteurs
La Jeanne d'Arc... Depuis 1820, avec une interruption entre 1885 et 1901, la Marine nationale a toujours disposé d'un bâtiment portant le nom de Jeanne d'Arc. L'école d'application est accueillie à bord d'un navire portant ce nom depuis 1912. La Jeanne d'Arc (R97) (affectueusement surnommée la Jeanne) est un croiseur porte-hélicoptères français. Il fut construit par l'arsenal de Brest de 1959 à 1964. Mis à flot sous le nom provisoire de La Résolue, il reçut le nom de Jeanne d'Arc le 16 juillet 1964 au désarmement de son prédécesseur le croiseur école Jeanne d'Arc. Son premier commandant était le capitaine de vaisseau Alfred Postec. La Jeanne d'Arc est rentrée de son ultime mission le 27 mai 2010 et a été retirée du service le 7 juin 2010. La dernière cérémonie des couleurs a, quant à elle, eu lieu le 1er septembre 2010. Ce bâtiment de combat, fleuron emblématique de la Marine nationale française et ambassadeur de la France, a une histoire qui se confond avec celle de l'Ecole d'application des officiers de marine, embarquée à son bord. La « Jeanne d'Arc » « R97 » aura finalement formé plus de 6000 officiers français et étrangers en 45 ans de service actif et autant de campagnes.
Association des Anciens Marins et des Familles des Victimes de Mers el-Kébir
Nombreux sont ceux , à commencer par les historiens , qui ont évoqué le silence des marins rescapés de Mers-el-Kébir, ou tout au moins la difficulté qu'ils éprouvaient à en parler. Etait-ce de la pudeur, ou par un désir de ne plus raviver le traumatisme subi ? Tout cela est sans doute vrai, mais à l'analyse on s'aperçoit qu'en réalité on ne leur a pas laissé le choix et que ce silence ne fut que la traduction de l'ostracisme qui a trop longtemps prévalu à l'égard de ces marins oubliés, de ces veuves et de ces orphelins qui n'arrivaient pas à comprendre que leur mari ou leur père était mort sous les coups fratricides de leur allié. Il a fallu attendre quelques dizaines d'années pour que ces hommes et ces femmes relèvent enfin la tête en décidant de prendre eux-mêmes en mains les moyens nécessaires pour tirer les marins de Mers-el-Kébir de l'oubli.
Association des Capitaines au Long Cours et des Capitaines de Première Classe ou ACLCC1
Fondée il y a quatre-vingt-dix ans, ce qui en fait la plus vieille association maritime, l'ASSOCIATION DES CAPITAINES AU LONG COURS ET CAPITAINES DE 1ère CLASSE, dont les statuts ont été déposés à la Préfecture de Police de Paris le 25 avril 1921 sous le N° 160.182, regroupe exclusivement les titulaires des plus hauts brevets de commandement de la Marine Marchande française. L'association a pour buts : • de resserrer les liens de camaraderie et de solidarité existant entre Capitaines au Long Cours et Capitaines de 1ère classe de la Navigation Maritime ; • de leur permettre de se réunir pour l'étude et la discussion des questions pouvant les intéresser ; • d'utiliser les rapports ainsi créés, à étendre les connaissances maritimes pour le profit de la Marine Marchande française et celui des membres eux-mêmes ; • de donner, en cas de besoin, aide et assistance matérielle et morale à ses membres ; • de sauvegarder et de défendre les intérêts communs. Le titre de membre associé peut être accordé à des personnes physiques ou morales qui témoignent d'un intérêt particulier pour l'Association.
Association des Capitaines et Officiers de la Marine Marchande & des Diplômés de l'ENSM
L'Objet de l'ACOMM - AENSM - HSM Promouvoir les métiers du transport maritime et du para-maritime Regrouper les officiers de la marine marchande, les anciens élèves de l'ENSM ainsi que les élèves officiers poursuivant des études menant à un diplôme ou un brevet d'officier ou à un titre d'Ingénieur ENSM para-maritime. Promouvoir auprès des entreprises et des jeunes la profession d'officier de la marine marchande. Favoriser la vie associative dans les centres de l'ENSM. Favoriser et développer des liens amicaux et d'entraide entre les officiers, élèves officiers et anciens élèves, qu'ils soient navigants ou sédentaires. Participer aux activités liées aux organismes publics et officiels, ENSM, LPM. Etre force de proposition au sein de l'organisme de tutelle maritime. Etre présent au sein des infrastructures portuaires et organismes para maritimes, Etre force de proposition au sein de toute organisation nationale ou internationale à caractère maritime: OMI à travers l'IFSMA, Commission Européenne à travers la CESMA. L'association oeuvre également dans l'intérêt général : Dossiers d'indemnisation de victimes de l'amiante Soutien à d'autres associations au service de tous: SNSM, IFM,FONDS TARA…. Cellule d'Assistance Maritime Juridique d'Urgence 24/24 (C.A.M.J.U).
Association des Musiciens des Equipages de la Flotte de Toulon
Association créée pour tous les musiciens des équipages de la flotte, actifs ou retraités. Leurs familles et amis sont aussi les bienvenus.
Association des officiers de réserve de la Marine nationale - ACORAM
Contrairement à une idée répandue, la Réserve Militaire n'a pas disparu avec la suspension du Service National et la suppression de la Mobilisation. Les armées font désormais appel, sur la base du volontariat, à des réservistes pour remplir, à temps partiel et en complément des militaires d'active, un certain nombre de tâches. Les réservistes apportent la souplesse qui peut manquer à une armée professionnalisée. Comme ses camarades d'active, le Réserviste est un professionnel, entraîné et formé. Chaque année, la Marine nationale forme plus de 200 Aspirants de réserve. Diplômés de l'enseignement supérieur, ils ont en outre reçu une formation d'officier, qui leur a permis de développer des qualités de manager de situations complexes, voire dangereuses, et de meneur d'équipe. Mais ils sont aussi des «Marins», pétris des valeurs que l'on développe en fréquentant la mer. L'ACORAM est un réseau de 4 000 adhérents, de tous corps, spécialités, grades. Réservistes opérationnels, réservistes citoyens, honoraires ou anciens réservistes, tous partagent les valeurs de la Marine nationale, valeurs généralement condensées dans le terme «esprit d'équipage». Les 40 sections, dans lesquelles ils sont répartis, couvrent le territoire métropolitain et l'Outre-Mer. Présents dans tous les secteurs de l'économie, en particulier maritime (énergie, transport, pêche, défense...), les Acoramiens contribuent à renforcer le partenariat de leur entreprise avec la Défense nationale en général et avec la Marine nationale en particulier. Véritables «ambassadeurs de la Marine», surtout loin des ports, là où la marine est peu présente, ils contribuent à la mission de rayonnement indispensable à la Marine nationale. L'ACORAM est le porte-parole des Officiers de Réserve de la Marine vis-à-vis des autorités de la Défense. A ce titre, elle contribue directement non seulement à la résolution des problèmes rencontrés par les réservistes dans leur engagement, mais aussi à la formation et à l'entretien des connaissances de base propres à l'Officier de Marine. L'ACORAM est l'éditeur de Marine et Océans, pôle médias composé à la fois d'une revue trimestrielle d'information traitant du monde maritime et de géopolitique et d'un site Internet, où s'expriment analystes et décideurs internationaux.
Association des officiers mariniers du Nord-Finistère - AOMR29N
Site de l'Association des officiers mariniers et veuves du Nord-Finistere (AOMR29N) Notre association, AOMR29N, a pour but de donner aux adhérents les moyens de défendre leurs intérêts moraux et sociaux ainsi que de les représenter chaque fois qu'une action individuelle ou collective doit être exercée. Elle a aussi pour mission de conseiller, de renseigner, d'aider et d'être à l'écoute de toutes les générations d'officiers mariniers, de leurs ayants droit et ayants cause dans l'établissement de dossiers liés aux maladies professionnelles et de pension de réversion. Sur tout autre dossier, l'association peut également vous apporter bénévolement son aide. L'association des officiers mariniers en retraite et veuves du Nord-Finistère, association affiliée à la FNOM, (Fédération Nationale des Officiers Mariniers en retraite et veuves), est maintenant légalement ouverte à l'adhésion de tous les officiers mariniers en activité de service.
Association des Villes Marraines
L'ASSOCIATION DES VILLES MARRAINES AUJOURD'HUI VINGT CINQ ANNÉES D'EXPÉRIENCES En mai 2016, l'Association des Villes Marraines des forces armées célébrera son trentième anniversaire. Depuis plus d'un quart de siècle, l'Association des Villes Marraines est porteuse d'un message fort pour la promotion de l'esprit de défense auprès des civils, avec l'appui des collectivités territoriales marraines d'unités opérationnelles des forces armées. Conformément à l'esprit de ses Statuts, cet engagement est libre de toute arrière-pensée partisane, l'Association des Villes Marraines n'ayant pas vocation à intervenir dans les choix politiques du Président de la République, chef des armées, ni dans les débats des assemblées parlementaires, en matière de planification et de programmation des moyens de défense et de sécurité : ce n'est ni son rôle, ni son ambition. Pour cela, elle s'appuie notamment sur le consensus national des forces politiques en matière de défense et de sécurité. En France, comme dans toute démocratie parlementaire, les militaires exécutent les missions qui leur sont confiées par la Nation. Celles-ci font l'objet d'un contrôle budgétaire et technique par les assemblées parlementaires démocratiquement élues. Quelle que puisse être l'analyse ou l'appréciation de chaque citoyen sur la pertinence ou le bien-fondé desdites missions, le soutien qu'il se doit d'apporter à ses militaires est un devoir impérieux, qui ne peut souffrir aucune réserve.
Association Française des Capitaines de Navires
L'Association Française des Capitaines de Navires a été fondée en 1979 dans le but de défendre les droits et les intérêts moraux et matériels de ses membres ainsi que d'améliorer la sécurité en mer. Conditions d'admission : Pour être membre actif : être capitaine de navire quel que soit le Brevet, le genre de navigation, ou le pavillon du navire, ou hors navigation, avoir exercé un commandement. Pour être membre associé consultant : être titulaire d'un brevet permettant l'accès au commandement, ou avoir une activité qui montre son attachement et son intérêt pour les questions maritimes liées à la fonction de capitaine, et être accepté par le Conseil d'Administration.
Association Nationale des Titulaires du Titre de Reconnaissance de la Nation
Cette association a pour but : • Regrouper l'ensemble des titulaires du : « Titre de Reconnaissance de la Nation » civils ou militaires et ceux pouvant y prétendre. • Entretenir des liens de courtoisie et d'entente avec les autres associations Patriotiques. • Fédérer les membres sympathisant(e)(s) à nos actions • Oeuvrer auprès des divers Ministères afin que soit octroyée « la Croix du Combattant Volontaire des Missions Extérieures » (C.C.V.M.E.) • Améliorer et élargir les conditions d'accès à la « Retraite Mutualiste du Combattant » • Développer l'attribution de notre « Médaille d'honneur ANT-TRN » en faveur de nos adhérents. • Mettre à l'honneur les personnes qui se dévouent pour la collectivité humaine par l'attribution de notre médaille associative « Civisme et Dévouement » • Favoriser le lien ARMEE-NATION - Fédérer les réservistes Citoyens. « C'est par l'entraide et les concessions mutuelles qu'un organisme groupant des individus en nombre grand ou petit peut atteindre sa pleine harmonie et réaliser des progrès sérieux. » Appel : Nous recherchons des personnes disponibles (jeunes retraités) bénévoles et motivées désirant venir se joindre à nous afin d'étendre notre action associative tant sur le territoire national que dans les Dom-Tom. L'Association Nationale des Titulaires du Titre de Reconnaissance de la Nation n'étant pas un organisme public ne peut travailler qu'au profit de ses adhérents alors pour plus de convivialité, rejoignez-nous !
Association Old-Gaffers - Fédération des Vieux Gréements de France
Bienvenue sur le site de l' Association Old Gaffers - Fédération des Vieux Gréements de France. Notre but est de vous tenir informés de ce qui se passe dans le monde de la marine traditionnelle, des manifestations à venir, des travaux ou rénovations en cours, et de vous fournir tous les contacts dont vous pourriez avoir besoin. Ce site appartient à chaque association, chaque propriétaire ou membre d'équipage, chaque passionné qui souhaite transmettre une information ou obtenir un conseil, qui souhaite partager une expérience, une aventure, et ce quelles qu'elles soient... Nous serons heureux de nous en faire l'écho auprès de tous. Sur notre page 'contacts', vous trouverez également les coordonnées des délégués régionaux Old Gaffers, ils sont là pour vous apporter tout renseignement dont vous auriez besoin et pour vous aider si nécessaire. N'hésitez pas à vous rapprocher d'eux ! Et bien sûr, tous les vendredis soirs (ou presque...), de 19.00 à 21.00 heures, vous pourrez retrouver d'autres Old Gaffers au siège de l'association, situé Tour de la Grand Porte à Saint-Malo. Bien amicalement, Yannie CARIGUEL - Présidente
Association Port-Vendres des Paquebot ou APVP
Créée en 2007 par Bernard BERNADAC, historien maritime et peintre de marines, l'APVP ou ASSOCIATION PORT-VENDRES DES PAQUEBOTS oeuvre pour la protection et la sauvegarde de tout ce qui constitue le patrimoine maritime port-vendrais et concernant principalement les paquebots et autres navires de commerce qui ont desservi ce port, ainsi que les compagnies maritimes qui ont assuré le développement et la richesse de Port-Vendres du XIXème siècle à nos jours. Elle retrouve, restaure et conserve tout document ou objet, ainsi que photographie ou film concernant ces compagnies maritimes et leurs navires. Le patrimoine de l'Association est composé d'objets, de livres, d'affiches, de peintures, de maquettes, de photographies, de négatifs, de films et de tout ce qui concerne les compagnies maritimes et leurs navires ayant desservi Port-Vendres du XIXème siècle à nos jours. L'Association organise des expositions renouvelables par thèmes sur les paquebots, les compagnies de navigation et le commerce maritime port-vendrais ; des conférences sur ces différents thèmes ainsi que des diaporamas et des projections de films sur ces sujets ainsi que des expositions de peintures sur le thème maritime. L'APVP oeuvre pour que des copies de ses collections photographiques et de ses documents concernant navires et compagnies de navigation soient mises à la disposition des membres de l'Association, et éventuellement du public, pour tout travail de thèses, d'ouvrages historiques ou à usage privé, dans des conditions précisées dans un contrat écrit. Elle oeuvre également pour aider les chercheurs, étudiants, collectionneurs et historiens à trouver les documents écrits et photographiques nécessaires à leurs recherches. L'APVP publie une revue tous les ans qui est distribuée gratuitement aux adhérents. Elle publie aussi des revues hors série sur différents thèmes maritimes ainsi que des livres destinés aux adhérents. Une bibliothèque de plus de 600 ouvrages maritimes, et une photothèque de plus de 30 000 documents photographiques seront mises à la disposition des adhérents et éventuellement du public dans le cas de la création d'un musée maritime à Port-Vendres.
Association pour la recherche de documentation sur l'histoire de l'aéronautique navale - ARDHAN
L'ARDHAN est une association, loi 1901, qui a pour objet de favoriser la connaissance, la recherche et la collecte de documents et témoignages au profit de travaux sur l'histoire de l'Aéronautique navale française. N'hésitez pas à nous écrire. Nous présentons sur ce site nos ouvrages, et un bref historique, par années, sous forme d'almanachs.
Association pour le Développement de la Recherche en Archéologie Maritime - ADRAMAR
L'Association pour le Développement et la Recherche en Archéologie Maritime (ADRAMAR) est régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901. Elle a été créée le 2 avril 1993 par Elisabeth Veyrat et Michel L'Hour dans le but de développer la recherche en archéologie maritime en France comme à l'étranger. Ses Mandats : • Étude, protection et mise en valeur des sites archéologiques • Aide et formation aux fouilles archéologiques sous-marines et subaquatiques • Organisation de réunions scientifiques, de conférences et d'expositions • Publication de monographies et de guides archéologiques • Concertation avec les instances publiques, les collectivités et les associations • Information et sensibilisation du public au patrimoine • Diffusion des connaissances (...) L'Adramar a reçu, en tant qu'association française consacrée au développement de l'archéologie sous-marine et subaquatique, une accréditation de l'Unesco pour consultation et collaboration avec le Conseil consultatif, scientifique et technique de la Convention de 2001. Elle s'est ainsi engagée à coopérer avec le Conseil consultatif pour la mise en oeuvre de la Convention de 2001 sur la protection du patrimoine culturel subaquatique. L'Adramar a également reçu l'agrément académique des associations éducatives complémentaires du Rectorat de Rennes et l'agrément Jeunesse et Education populaire (n° 12 35 J 009) du ministère des sports, de la Jeunesse et de l'éducation populaire et de la vie associative en 2012 et 2013.
Atlas Ponant
La base de données Atlas archéologique des biens culturels maritimes de l'Arc atlantique (Atlas Ponant) a pour ambition de dresser un inventaire méthodique des biens culturels maritimes découverts sur les côtes de l'arc atlantique à travers l'étude des collections archéologiques et des sources textuelles et iconographiques. L'ensemble de ces données est regroupé au sein d'un Système d'Information Géographique (SIG) qui permet leur consultation via une interface cartographique. Consultable sur Internet et régulièrement enrichie, la base de données Atlas Ponant contribue à valoriser la mémoire des côtes atlantiques françaises en y dévoilant la richesse et la diversité du patrimoine culturel maritime (épaves, pêcheries, sites terrestres immergés, gisements). Il permet de mettre en lumière les relations, toujours fortes, entre les populations littorales et l'océan et de faire surgir des profondeurs des histoires qui contribuent à l'identité de ces territoires. Véritable musée virtuel, cet outil numérique contribue ainsi à la préservation du patrimoine culturel maritime. Initié en 2005 par l'ADRAMAR sous l'égide du DRASSM (Département des Recherches Archéologiques Subaquatiques et Sous-marines/MCC), l'Atlas archéologique des biens culturels maritimes de l'arc Atlantique est le fruit d'une étroite collaboration entre archéologues, historiens, archivistes et passionnés de plongée. Inauguré en 2010, l'Atlas Ponant a été valorisé à un niveau européen à travers le programme Atlas des 2 Mers en 2012 (A2S ; www.a2s-geoportal.eu).
Au Col Bleu - Boutique marine, militaire et civile
L'atelier de l'uniforme des marins depuis 1938. Il fait partie du patrimoine de la marine. Du matelot à l'amiral de la Marine Nationale, nous portons une attention particulière au travail de galonnages et de décorations. «Imperméable au temps qui passe ... solide comme le granit ... l'entreprise est fidèle à la tradition et à l'esprit de famille.» Notre activité s'est diversifiée au fil du temps et notre savoir-faire s'étend désormais à la Marine marchande, aux Officiers de port, à la Marine fluviale, aux Affaires maritimes, à l'Armée de terre, à l'Armée de l'air et au Service Santé des armées .
Australian War Memory
Musée australien de la guerre dans lequel de nombreux documents relatifs à la Marine nationale sont conservés (https://www.awm.gov.au/search/all/?query=&op=Search&format=tile&filter%5Brelated_units%5D=French+Navy§ion%5B0%5D=collections&rows=500)
Aux Marins
Mémorial des marins «morts pour la France» L'engagement de l'association aux marins à l'égard de la communauté des gens de mer en général et des familles des marins morts pour la France en particulier est contenu dans le discours prononcé par l'officier général de la marine (2S) Pierre LEAUSTIC, président de l'association, le 8 mai 2005 lors de l'inauguration du cénotaphe. «La remise de la clé du cénotaphe est riche de symboles mais elle recouvre surtout une grande responsabilité qui est celle de contribuer à une mission publique nationale. En effet par cette remise symbolique, l'association se voit confier l'honneur et la responsabilité d'exprimer la reconnaissance du pays à tous ces marins qui se sont sacrifiés pour leur patrie. Marins de l'Etat, Marins de commerce, Marins de pêche, tous ont connu les mêmes épreuves, tous ont lutté pour le même idéal au service de la République et de la France. Tous les marins morts pour la France ont leur place dans le cénotaphe. Aucun ne doit être oublié. Comptez sur l'association Aux Marins pour accomplir les longues et patientes recherches nécessaires à cette oeuvre de mémoire, comptez sur l'association pour rendre justice à des héroïsmes parfois méconnus. Avec ces photos de valeureux que nous arrachons à l'oubli pour les rendre à l'histoire nos pensées vont aussi aux autres marins morts en service commandé, aux marins SNSM victimes de leur devoir, aux marins péris en mer. Tous ont droit à notre fidélité et à notre reconnaissance. Enfin l'association Aux Marins assurera le lien avec les familles éprouvées pour les soutenir et leur dire que le sacrifice de leurs chers marins fait partie de notre mémoire et de notre histoire collectives. Ce sont des héros dont nous sommes tous fiers. Vive la liberté, c'est à eux que nous la devons, Vive la Pointe Saint-Mathieu et son Mémorial, Vive la France.»
Avec les FNFL du SAVORGNAN DE BRAZZA - Roger ARNAULT
Entretien avec M. Roger ARNAULT, réalisé le 11 juin 2009 à Périgueux (enregistrement audio) et publié sur le site « Mémoires de résistance » du Conseil général de la Dordogne (http://memoires-resistances.cg24.fr/)
Avec les pêcheurs de Terre-Neuve et du Groenland
Un passionnant récit du R. P. YVON, capucin, embarqué en 1934 comme aumônier des Terre-neuvas sur la VILLE D'YS.
Avions-Bateaux
Aviso COMMANDANT BOUAN
Page consacrée à l'aviso et au marin qui lui a donné son nom sur le site de la ville d'Agen, ville marraine du bâtiment jusqu'en 2011.
Base de données Léonore
La base Léonore donne accès aux dossiers nominatifs des personnes nommées ou promues dans l'Ordre de la Légion d'honneur depuis 1802 et décédées avant 1977. Les dossiers originaux sont conservés aux Archives nationales ou à la Grande Chancellerie de la Légion d'honneur. Pour chaque personne dont le dossier a été conservé, une notice indique la cote du carton où se trouve le dossier, le lieu de conservation de ce carton et des éléments biographiques sommaires (nom, prénom, sexe, date et lieu de naissance).
Bases sous-marines - Sous-marins et U-Boote - La Bataille de l'Atlantique
Bataillon de Marins-pompiers de Marseille
Le BMPM assure annuellement plus de 110 000 interventions (soit plus 300 opérations par jour) ; 81 % des missions relèvent du secours à personnes, le reste étant réparti entre les missions de lutte contre les incendies et les interventions diverses. Le bataillon est chargé de la prévention et de la protection des personnes, des biens et de l'environnement sur le territoire de la ville de Marseille dans le Grand Port Maritime de Marseille, et sur l'emprise de l'aéroport Marseille-Provence. Pour répondre à ces missions, le BMPM a mis en place une organisation opérationnelle adaptée et s'est doté de structures de formation et de moyens performants, en adéquation avec ses contraintes opérationnelles. Par convention avec l'APHM (assistance publique des hôpitaux de Marseille), le BMPM prend également à sa charge une part active dans l'organisation de l'aide médicale d'urgence à Marseille en participant aux activités du SMUR et à la régulation des appels médicaux du centre 15 aux côtés des médecins du SAMU et des médecins libéraux. Compte-tenu de l'implantation géographique et de l'activité portuaire de la ville, les missions du BMPM comptent en plus du risque courant (feu urbain et secours à personnes), la lutte contre les feux de forêt et les feux de navire. Enfin, le BMPM est régulièrement sollicité par le ministère de l'Intérieur, plus précisément par la Direction Générale de la Sécurité Civile et de la Gestion des Crises (DGSCGC), pour assurer des missions de secours en cas de catastrophes majeures en France (ex : les inondations dans le sud de la France en 2010 et novembre 2011 ou lors du feu du parc naturel de la Réunion en Novembre 2011) ou à l'étranger (ex : Janvier 2010 lors du séisme en Haïti).
Bateaux douarnenistes
4407 Bateaux douarnenistes Edition du 21/03/2013
Bâtiment de projection et de commandement MISTRAL
Les BPC MISTRAL et Tonnerre se distinguent des TCD par une architecture de type plate-forme hélicoptères baptisée landing helicopter dock (LHD) dans la terminologie alliée. Le BPC permet, dans le cadre de ses missions de projection de forces, la mise en oeuvre de chalands de débarquement et d'hélicoptères. Les capacités d'emport en hommes et matériels ont été notablement améliorées par rapport au TCD Siroco. L'architecture générale à pont d'envol continu avec un îlot déporté sur tribord facilite considérablement la mise en oeuvre des hélicoptères et dote le navire d'une très bonne capacité aéromobile.
BATRAL français
Ce site web est un site d'information NON OFFICIEL sur les BATRAL. Il rassemble les informations déjà disponibles sur le Net ainsi que les communiqués officiels. Actuellement, quelques pages ouvertes et liens vers fiches Netmarine.
BDC français
Ce site web est un site d'information NON OFFICIEL sur les BDC. Il rassemble les informations déjà disponibles sur le Net ainsi que les communiqués officiels. BDC / Bâtiments de Débarquement de Chars.
Beautemps-Beaupré - Les anciens de la Royale
Bienvenue sur le le site d'ami(e)s, anciens de la Royale
Bibliothèque du Cercle de Garnison de Lyon
La bibliothèque du Cercle Mixte de Garnison de Lyon est d'une telle richesse qu'elle attire les chercheurs universitaires les plus réputés de la Capitale des Gaules. Dotée, tant d'ouvrages historiques à caractère militaire que de beaux livres et volumes à vocation éducative ou plus ludique, son catalogue compte plus de 50 000 titres. Son 'fonds ancien' est une véritable mine d'or pour le chercheur, le curieux ou le passionné.
Biographie du capitaine de vaisseau Robert FATOU
Sur le site 'Les Echos de Nampilly'
BL Richelieu - The French Battleship
M. Paul Kersaudy publie le cahier de son père Paul, écrit à bord du Richelieu du 15 octobre 1942 au 16 mars 1946.
Bordeaux maritime
L'histoire maritime de Bordeaux dans un musée virtuel.
BPC DIXMUDE
Site Internet Exclusivement consacré au BPC DIXMUDE. Ce site n'est plus mis à jour depuis le 25 octobre 2015 L'ensemble reste disponible pour archives Ce site web était un site d'information NON OFFICIEL. Il a rassemblé les informations déjà disponibles sur le Net et les communiqués officiels.
BPC TONNERRE
Ce site web est un site d'information NON OFFICIEL. Il rassemble les informations disponibles sur le Net ainsi que les communiqués officiels.
Brest - Base de sous-marins
Notice sur la base de sous-marins des Quatre Pompes à Brest réalisée par Guillaume LECUILLIER sur le site de l'inventaire du patrimoine culturel de Bretagne.
Bronzes de Mohon
Fonderie d'Art - Créateur fabricant Créateur fabricant de trophées depuis 1935, Bronzes de Mohon fabriquent des trophées en bronze, verre, bois, altuglas... Des trophées sur mesure et personnalisés à partir de votre cahier des charges avec finitions or, argent, nickel, chrome... Bronzes de Mohon réalisent des médailles en bronze fondu et des médailles en bronze frappé avec ou sans émaillage couleur et des Tapes de Bouche en bronze.
BTS BOUGAINVILLE
Site non officiel Consacré exclusivement au BTS Bougainville
BUGALED BREIZH notre combat
Avertissement Les rédacteurs de ce site - proches des familles des victimes - s'engagent à ne publier que des informations ou des opinions sérieusement étayées avec toute la rigueur qu'impose leur volonté de rester crédibles. Ils n'entretiennent aucune animosité, tant à l'égard de l'Armée, que de la Justice ou d'aucune autre institution de notre République. Ils en déplorent seulement les dysfonctionnements et les dérives qui mettent en péril notre démocratie.
CACX : Les Anciens de COMEX
Notre Association a maintenant 9 ans, elle regroupe près de 240 membres actifs et quelques 20 membres sympathisants. Elle est ouverte à tous ceux qui ont participé, se sont intéressés ou s'intéressent à l'aventure industrielle de la COMEX et plus généralement à l'exploration et la préservation des océans.
Cahier de bord - Croiseur MONTCALM - 1941-1945
Cahier de bord d'Aldo MARCHETTI.
Campagne 1937-1939 du croiseur LAMOTTE-PICQUET en Extrême-Orient
Site consacré par M. Olivier BERRUYER au voyage de son grand-père Claude BERRUYER sur le croiseur LAMOTTE-PICQUET en Extrême-Orient entre 1937 et 1939 et illustré de près de 1 000 photos.
Campagne d'Indochine
Campagne d'Indochine de mon père Herlè Gonidec de Douarnenez, à bord du croiseur Primauguet 1937-1939. Garde des concessions Françaises à Shanghaï, au début du conflit Japon / Indochine Photos d'époque.
Canton de Ploudalmézeau et le drame de Mers el-Kébir
Page de M. Hervé FARRANT sur Mers el-Kébir et les marins originaires du canton de Ploudalmézeau (Finistère) disparus au cours de ce drame.
Cargos - Paquebots - Autres navires de marine marchande
Navigation maritime et fluviale
Centre d'études stratégiques de la Marine - CESM
D'abord installé à bord de trois croiseurs, puis dès 1897 rue de l'Université à Paris sous le nom d'Ecole des hautes études navales, ce centre évoluera dans son organisation et dans ses concepts, essentiellement à travers le conflit entre la « jeune école », adepte de la primauté du matériel, et « l'école historique » privilégiant la réflexion stratégique et tactique. Cette dernière l'emportera définitivement à la veille de la Première Guerre mondiale, en même temps que seront reconnues les vertus de l'enseignement d'état-major. Le contre-amiral Castex (1878-1968) ajoutera au prestige de cette école. Son nom reste attaché à une abondante réflexion sur la stratégie maritime, dont les principes sont toujours d'actualité, et à la création de ce qui est maintenant l'Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale (IHEDN). Cette période de l'entre-deux guerres sera marquée par la conjonction d'une vision stratégique claire et de la construction d'une marine à l'échelle des ambitions de la France sous l'autorité politique de Georges Leygues. Installée dans l'enceinte de l'Ecole militaire à Paris, l'institution devient en 1962 Ecole Supérieure de Guerre Navale (ESGN). Pour suivre l'évolution interarmées dont l'importance a été bien mise en évidence par les crises et conflits récents, cette école est en partie intégrée au Collège Interarmées de Défense (CID) en 1993. En effet, pour répondre aux besoins de formation spécifique à des fonctions d'état-major, un Centre d'enseignement supérieur de la Marine est maintenu. Il demeure également chargé d'études au profit de l'état-major de la Marine dans les domaines navals et plus largement maritimes. S'appuyant sur les liens tissés avec la société civile par les pôles enseignement et études, le CESM participe au rayonnement de la Marine. Son directeur est le délégué au rayonnement du chef d'état-major de la Marine. A ce titre, il est responsable du pilotage de la réserve citoyenne de la Marine.
Centre de Documentation Maritime
Créé en 1981, le Centre de Documentation Maritime a pour but de sauver de l'oubli la vie maritime dans notre pays depuis le début du 20ème siècle jusqu'à nos jours, par ailleurs, son activité contribue au rayonnement et au prestige de l'Ordre. Les archives : Environ 10.000 documents ou ouvrages 40 collections de journaux, revues, publications maritimes diverses 800 cartes marines des 19e et 20e siècles, 50 objets, tableaux, gravures, etc.
Centre de Recherche d'Histoire Quantitative
Le Centre de Recherche d'Histoire Quantitative, Unité Mixte de Recherche n° 6583, est un laboratoire français soutenu et financé conjointement par le Centre National de la Recherche Scientifique et l'Université de Caen Basse-Normandie. Ce laboratoire, noté « A » par les experts de l'AERES en 2011, est dirigé, pour la durée du contrat quinquennal 2012-2016, par Jean-Louis LENHOF, maître de conférences en histoire contemporaine (maritime) à l'Université de Caen.
Cercle du Motonautisme Classique
Bienvenue et merci de votre visite ! 'La passion ne connait pas de limite et rien de mieux pour la nourrir que le partage !' C'est la raison pour laquelle le Cercle du Motonautisme Classique a ouvert une fenêtre sur le monde, sous la forme de ce site. Authentique, interactif et régulièrement mis à jour, il constitue une platefomre pour tous les passionnés - collectionneurs ou non. Ici, ils peuvent se retrouver pour communiquer (forum), échanger (annonces), élargir leurs horizons (liens), tenir à jour leur agenda (calendrier), et aussi découvrir la petite et la grande histoire du motonautisme de plaisance et de compétition, celle des hommes, des chantiers, des courses, des rassemblements, des objets, des ouvrages, des lieux, des clubs, des restaurations. Le tout grâce à un petit clic'. Bonne navigation !
Chasse embarquée - Aéronavale
Chronique de la Deuxième Guerre mondiale
Historique de la Seconde Guerre mondiale jours après jours.
CIMARCONET
CIMARCONET propose la consultation de l'inscription maritime du Cotentin sur Internet. La base a pour but de reprendre les informations contenues dans les registres conservés au service historique de la Défense à Cherbourg. Y sont stockés les matricules des gens de mer des anciens quartiers d'inscription maritime du département de la Manche : La Hougue, Cherbourg et Granville. Actuellement, la base contient 11 079 inscrits du quartier de la Hougue. Elle couvre la période allant du début du XVIIIe siècle, époque des registres les plus anciens, à 1883, année limite de consultation des archives. Les données concernant les quartiers de Cherbourg et Granville seront disponibles prochainement. La base CIMARCONET est constituée d'un répertoire biographique, dont les enregistrements sont couplés avec la reproduction en image numérisée des pages matriculaires concernant chaque inscrit.
Cimetière marin de Landévennec et croiseur COLBERT
Cimetière marin de bateaux Le cimetière marin de Landévennec a d'abord été une base pour les bateaux de réserve sous Napoléon III. Les équipages étaient basés dans le village de Landévennec, prêts à repartir en cas de besoins. La localisation a été choisie pour sa protection du vent et de la houle tout en permettant une accessibilité rapide à la rade et à l'océan. Même par marée basse les fonds sont à plus de 10 mètres, seul le passage du banc de Capelan peut empêcher les plus gros navires d'accéder au site. Le porte-avions Clémenceau a failli rejoindre le cimetière pour attendre sa déconstruction mais il semble que le passage du banc ait stoppé ce projet pour cause de manoeuvre trop délicate. Les navires de la Marine nationale française désarmés deviennent des coques et se voient attribuer un matricule commençant par la lettre « Q ». Ces coques attendaient ici une éventuelle océanisation, c'est-à-dire une utilisation de la coque comme cible d'entraînement pour les tirs de la Marine. A présent non autorisé, les coques des ex-navires de guerre attendent à Landévennec que les appels d'offres pour leur déconstruction soient lancés et validés. Le site est régulièrement vidé de coques parties à la démolition pendant que de nouveaux bâtiments désarmés arrivent en fin de vie. Croiseur Colbert C611 L'intérêt de cette visite est certainement le croiseur Colbert. Pourquoi ce navire et pas un autre ? Tout simplement parce qu'il est chargé d'une histoire peu banale.
Cité de la Voile Eric TABARLY
En juin 1998 disparaissait Éric TABARLY, laissant à l'histoire une vie d'aventures océaniques, de courses au large et d'innovations technologiques. Lorient Agglomération et l'Association Éric TABARLY ont alors décidé en 1999 de créer la Cité de la Voile Éric TABARLY à Lorient. Le site ouvre ses portes en 2008.
Club Nautique de la Marine
Cluster Maritime Français
Un acteur qui fédère l'économie maritime... Le Cluster Maritime Français (CMF) est une organisation créée en 2006 par et pour les professionnels afin de rassembler tous les secteurs du maritime. De l'industrie aux services, le CMF est composé d'entreprises de toutes tailles, Pôles de compétitivité, fédérations et associations, laboratoires et centres de recherche, écoles et organismes de formation, collectivités et acteurs économiques locaux, ainsi que de la Marine nationale. ...Pour une place maritime française Le CMF construit avec ses membres une «place maritime française», réel écosystème générateur de business. Les Assises de l'Economie Maritime et du Littoral en sont chaque année l'illustration. Face à une économie extrêmement concurrentielle, il est impératif de créer des synergies entre acteurs du maritime, pour que toute l'économie puisse profiter des capacités d'innovation du maritime et des opportunités de business qu'offrent les activités en mer.
Codenames Operations of World War 2
Liste des noms de code et description des opérations de la Deuxième Guerre mondiale.
Cols bleus
Combat des Dardanelles - 18 mars 1915
Drame des marins bretons embarqués sur le BOUVET Il est 9 h. du matin, ce 18 mars 1915. Un soleil flamboyant semble apporter la bénédiction céleste à l'imposante armada qui appareille de l'île de Lemnos, face à l'entrée du détroit des Dardanelles. Pas moins de dix huit cuirassés britanniques et français quittent le port de Moudros, escortés de bâtiments de soutien, de ravitaillement et, last but not least, du porte-hydravion 'Ark Royal'. Objectif : forcer le détroit en muselant l'artillerie turque terrée sur les hauteurs et s'emparer de Constantinople. En un mot, Winston Churchill, veut démontrer la suprématie navale britannique, mettre la Turquie à genoux et tendre la main aux Russes fortement pressés dans le Caucase. L'offensive des Dardanelles commence.
COMEX
La mission de COMEX est de mettre son expertise unique, sa capacité d'innovation et la passion qui l'anime au service des projets, des ambitions et de la créativité de ses clients, dans les domaines maritimes, sous-marins, médicaux et industriels.
Commandant Pierre CAPITAINE
La carrière de Pierre CAPITAINE dans la marine marchande et la Marine nationale (1933-1968)
Commandos Marine
Visiteurs éclairés de ce blog, si vous avez connaissance de commandos décédés (de leur belle mort) pour lesquels le sigle : D_C_D ne paraît pas, bien vouloir m'en informer : contact : balisson.jc@wanadoo.fr MERCI Quelques statistiques - Merci excel - Nombre total de marins : certifiés Cdos, non certifiés Cdos (fusiliers simples, amphibies, autres spécialités : canonniers, radios, cuistots, infirmiers, mécanos, etc...) de 1946 à 1962, campagnes de Madagascar, Indochine, A F N, Suez et ayant été affectés dans les divers commandos, soit en campagnes, soit en France = 4154. Nombre total de certifiés commandos à l'issue d'un stage commando à Siroco = 2376, soit 59% de l'effectif global. Toujours de 1946 à 1962, Trépel : 947 affectations - de Montfort : 979 - Jaubert : 1064 - François : 406 - Tempête Indo : 42 (liste incomplète, manque des supplétifs) - Tempête A F N : 26 (liste incomplète, manque des supplétifs) - PC Grouco : 128 - de Penfentenyo : 946 - Yatagan : 39 (liste incomplète, manque des supplétifs) - Ouragan : 281 - Hubert : 452 - Autres commandos en Indochine : 41 - Certifiés Cdos, non affectés dans un commando : 298. Cdo Ponchardier : 142 Sur les 4154 marins qui ont été affectés dans les divers commandos, seuls, 1631 ont été brevetés parachutistes. Commandos, mes frères, ces pages vous sont dédiées. Sans haine, ces noms resteront à jamais gravés dans notre mémoire en lettres de feu, en lettres de sang.
Construction navale dans l'arsenal de Lorient 1666-2009
Je remercie tous ceux qui m'ont aidé dans mes recherches. Sans cette chaîne de solidarité, le site ne serait pas aussi complet. Je remercie par avance ceux qui y contribueront dans l'avenir. Pardon pour ceux que j'ai oublié. COROLLER Jean Louis. DNE JC. HOUY. LANDAIS. LE NY. MAGUEUR Bertrand. MILLE Claude Union Industrielle et Maritime.
Contre-amiral Joseph du GARDIN
Fiche consacrée à la carrière du contre-amiral Joseph du GARDIN sur le site de généalogie de la famille du Gardin.
Convoy Web
The Website for Merchant Ships during WW2. The easy way to obtain information from this site. The contribution made by merchant shipping in these operations. Search memorials by name and by ship. Find Signal Letters/ Registration Numbers for ships in 1912, 1916, 1938 & 1945. Search 1,414 ports for ships arriving and departing on a date Ship movements for 378 vessels transcribed from Lloyd's records. Search over 1,000,000 port entries to chart a ship's movements. Search 28,156 convoys (366,192 ship movements). An additional 9,610 convoys (57,504 ship movements). UK to Freetown, Sierra Leone and Gibraltar, 1941-1945. Freetown, Sierra Leone and Gibraltar to UK, 1939 - 1945. 78 Russian convoys 1941 - 1945 (mercantile and naval vessels). UK ports to the Atlantic and Gibraltar 1939-1941. Troop and Military Supply convoys 1940 - 1943. A detailed study of convoy OS.33 Search across the Web for a particular merchant ship. Find convoys by date or by convoy code. Convoy charts, sunrise/ sunset times 1939-45, calendar 1939-45, distance calculator, convoy codes (x2), convoy signals, Ebook, Merchant Shipping Movement Cards, U-boat charts. You are invited to contribute any extra information for inclusion on this site.
Corderie Royale
Qui sommes-nous ? Association Loi 1901, le Centre International de la Mer – Corderie Royale (CIM) oeuvre depuis 1985 au coeur du monument pour transmettre sa mémoire, celle de l'arsenal de Rochefort et, plus largement, pour diffuser la culture maritime.
Croiseur ÉMILE BERTIN
Histoire de l'ÉMILE BERTIN.
Croiseur MONTCALM Années 50 «Mon innocence est ma forteresse»
Ce site retrace le parcours d'un ancien marin du croiseur MONTCALM. Il est dédié à tous ceux qui ont embarqué sur ce navire. Toutes les photos et tous les documents proviennent de collections privées.
D628 VAUQUELIN Souvenirs 1974-1978
Les lignes qui vont suivre retracent les pérégrinations d'un bâtiment de la Marine Nationale dans les années 1970. C'est une période assez obscure. En effet, peu de documents, à ma connaissance relatent cette période vécue par les marins. Hormis les cartes postales façon cocotiers et mers turquoise plus propices aux fantasmes des aventuriers en charentaises. Les principales activités de la Royale (comme celles des autres nations susceptibles de rejouer une troisième) sont l'entraînement et la surveillance du camp d'en face. A ma connaissance, un film a montré un vague aperçu de la routine des bâtiments de guerre lors de cette période. C'était « Le crabe Tambour » réalisé par Pierre Schoendoerffer en 1977. Mais ce n'était pas le sujet du film. Ces lignes émanent de lointains souvenirs et d'émotions récurrentes.
Dakar Septembre 1940
la bataille de Dakar est le second drame de la marine française, après celui de Mers el-Kébir en juillet 1940. En effet, depuis l'armistice la France défend son droit à rester neutre. Mais la marine française préoccupe beaucoup l'Angleterre, qui a peur de la voir passer du côté allemand. La récupération de navires modernes, comme le cuirassé Richelieu, par les forces de l'Axe serait désastreuse pour l'Angleterre qui ne possède à cette époque que des navires relativement anciens. De plus, les Gaullistes tentent de faire passer les anciennes colonies françaises du côté de la France libre, et déjà quelques pays ont choisi de continuer la lutte aux côtés des alliés. C'est dans cette ambiance que l'Angleterre lance L'opération MENACE. Une flotte alliée composée de bâtiments anglais et FNFL va se présenter devant DAKAR et demander le ralliement à la France Libre. Le choc de Mers el-Kébir, la loyauté des officiers au gouvernement Pétain va provoquer cet affrontement entre Français et l'allié de hier....
Dale Rooks WW2 & Other Historic Photography
Welcome to Dale Rooks' Photographic Record of the World War II Invasion of Southern France and life aboard the Navy Command Ship, the Duane leading up to the invasion and after.
Dardanelles 1915-2015
En cette année du Centenaire du débarquement aux Dardanelles, au-delà du dossier central du MAG, la SAM2G a voulu faire revivre les combats, les misères, les grandeurs des 79 000 soldats et marins français issus de métropole et de l'empire à travers un site internet permanent. Les combats au jour le jour Grâce à un dépouillement minutieux des Journaux de Marche et d'Opérations (JMO) des unités du C.E.O. ainsi que des archives britanniques, nous avons décidé d'honorer la mémoire de ces soldats oubliés en publiant quotidiennement le récit de leurs exploits et de leurs souffrances sur ce nouveau site. Chaque jour nous vous proposons des cartes, des photos (y compris en couleurs), des récits des combats, des ordres de bataille, mais aussi des biographies des grands acteurs de cette terrible opération et des analyses sur les stratégies employées par les états-majors. Vous pouvez également accéder à des fiches techniques sur les différents navires de la Royal Navy ou de la Royale qui ont participé aux combats avant le débarquement. Les armements terrestres ne seront en reste avec notamment des fiches techniques sur les batteries côtières ottomanes. C'est une véritable immersion dans les préparatifs, l'exécution du débarquement le 25 avril puis les terribles combats pour la presqu'île de Gallipoli que nous vous proposons de suivre jusqu'à la fin de l'année 2015. SYLVAIN FERREIRA
DBFM 3ème Bataillon
Bienvenue sur le forum de la DBFM 3ème Bataillon, ce forum s'adresse à tous les anciens, mais aussi toutes les personnes qui s'interessent à cette unité ou cette époque !
DCNS
DCNS EST UN LEADER MONDIAL DU NAVAL DE DÉFENSE ET UN INNOVATEUR DANS LES ÉNERGIES. Entreprise de haute technologie et d'envergure internationale, DCNS répond aux besoins de ses clients grâce à ses savoir-faire exceptionnels et ses moyens industriels uniques. Le Groupe conçoit, réalise et maintient en service des sous-marins et des navires de surface. Il fournit également des services pour les chantiers et bases navals. Enfin, DCNS propose un large panel de solutions dans l'énergie nucléaire civile et les énergies marines renouvelables. Attentif aux enjeux de responsabilité sociale d'entreprise, le groupe DCNS est l'un des premiers acteurs de son secteur à avoir été certifié ISO 14001. Le Groupe réalise un chiffre d'affaires de 3,1 milliards d'euros et compte 13 130 collaborateurs. * Chiffre 2014
Débarquement aux Dardanelles 19 février 1915 – 9 janvier 1916
Disasters at Sea during the Age of Steam
Encyclopédie en ligne en anglais (sur le site norvégien boatinfo.no) des catastrophes maritimes à l'ère de la vapeur, qu'il s'agisse de bâtiments de guerre, de navires de commerce, de bateaux de passagers ou de bateaux de pêche. Les articles sont classés par ordre alphabétique des navires. Il y a un moteur de recherche.
Document Ressources pour les Enseignants - Sous-marin FLORE - S 645
Bienvenue au sous-marin Flore. Le site a ouvert ses portes au public le 1er mai 2010. Au travers de la visite de son espace muséographique et du sous-marin Flore, son but est de faire connaître le monde des sous-marins et l'histoire de la base de sous-marins de Lorient, haut lieu de l'histoire de la Seconde Guerre Mondiale. Ce dossier a été réalisé par l'équipe de médiation du sous-marin Flore. Il est à destination des enseignants et a pour objectif de leur permettre : • avant la visite => Aborder quelques thèmes en classe • après la visite => Développer en classe des notions évoquées par le guide-animateur lors de la visite du site. Bonne visite !
Dourdy - école des Pupilles, école des Mousses
Aux Pupilles de la compagnie d'Avril 1953 à 1954, aux Mousses de la compagnie d'Avril 1954 à 1955, si vous vous reconnaissez, manifestez-vous à BALISSON Jean-Claude Mle 8137 T 54. Faites-moi parvenir des photos de l'époque à : balisson.jc@wanadoo.fr Bien amicalement et à +
Ecole des Apprentis Mécaniciens - Promotion VAUQUELIN Avril 1975
La nostalgie est un envoûtement par rapport à des souvenirs. Une carrière dans la Marine Nationale laisse des souvenirs, c'est ma famille et je ne peux l'oublier. Pourquoi plus de trente années après replonger dans le passé ? Je ne suis pas nostalgique de ma jeunesse même si parfois on voudrait avoir 20 ans. Si la vie veut que je rencontre d'anciens camarades je sais que j'aurai dans la tête l'image et les souvenirs à l'âge de 16 ans. Aujourd'hui nos préoccupations sont différentes et la rencontre sera pleine d'émotion mais aussi peut être de déception. Un passage dans la Marine Nationale ne peux pas laisser indifférent.
École des Apprentis-Mécaniciens - Promotion DUPETIT THOUARS - Septembre 1974
Bonjour, et bienvenue sur le site de la promotion 'DUPETIT THOUARS' des Apprentis Mécaniciens de la Flotte. Cette promotion des 'Arpettes' a été intégrée le 02 septembre 1974 au Groupe des Écoles de Mécanicien, situé sur la presqu'île de Saint-Mandrier dans le VAR (83) Ce site a pour but de remettre en contact les anciens 'Arpettes' de cette promotion et ainsi de pouvoir contribuer à la sauvegarde des souvenirs s'y attachant, mais aussi à élargir le réseau des sites dédiés à la Marine nationale.
École des Mousses
Site non officiel de la Marine nationale.
École Navale
Vous allez partir à la découverte de l'École navale, pôle d'excellence de la Marine nationale, des professionnels de la mer, et des sciences maritimes. L'École navale propose en effet un enseignement de haut niveau au profit d'étudiants de tous horizons et de nombreuses nationalités. Élèves-officiers en formation initiale pour la Marine et d'autres administrations, officiers, officiers mariniers et équipages de demain, fonctionnaires d'administrations ainsi qu'étudiants de grandes écoles en formation continue, tous viennent à l'École navale pour ses compétences uniques, qu'il s'agisse des domaines maritime et technologique et de l'expertise du leadership opérationnel. Creuset depuis 1830 de la formation des futurs chefs de la Marine, l'École navale a su s'ouvrir avec succès sur l'extérieur et se tourne désormais résolument vers l'avenir.
École navale puis Centre d'instruction navale (CIN)
Notice réalisée par Guillaume LECUILLIER sur l'histoire de l'École navale et du CIN de Brest sur le site de l'inventaire du patrimoine culturel de Bretagne.
ecpad
Depuis 1915, l'établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense (ECPAD) est l'agence d'images d'actualité et le centre de conservation des images de l'armée française. L'ECPAD collecte, conserve, décrit et valorise les archives audiovisuelles et photographiques de la Défense, progressivement consultables à la médiathèque de l'ECPAD en fonction de l'avancement de leur traitement documentaire et de leur numérisation, soit environ 1,5 million de clichés et 12 000 films aujourd'hui.
Éditions Photographiques MARIUS BAR
Grâce à Monsieur Marius BAR, tout un passé est là devant nous, des temps à jamais révolus, qui sans son travail tomberaient dans l'oubli : les dernières diligences comme les premières automobiles, les tartanes à voile latine, les premiers sous-marins... Passionné par la Marine, il consacrera à cet inépuisable sujet l'essentiel de sa vie d'homme d'image ; c'est en 1906 qu'il change d'adresse et s'installe dans l'est de Toulon, dans des locaux plus vastes et mieux adaptés : 'Le Clos des Lumières'. L'acquisition d'une machine pouvant imprimer 16 cartes postales sur une feuille de format 'Jésus' va donner à Marius BAR la possibilité de diffuser ses photographies à l'aide d'un procédé moins coûteux : ' la phototypie '. C'est l'âge d'or de la carte postale, les bazars et les coopératives des unités de la Marine devinrent les clients du talentueux photographe imprimeur. Cette spécialisation de photographie maritime lui donnera à diverses reprises l'occasion de réaliser des reportages sur la vie des marins à bord, et sur les grands événements toulonnais. Sa grande satisfaction sera de pouvoir transmettre, à la fin de sa vie, la passion de son métier à ses deux gendres Messieurs BERNARD et MILHAUD, qui continuèrent pendant de nombreuses années à enrichir son oeuvre. Ce fut avec la quatrième génération, en la personne du petit-fils de Monsieur BERNARD, M. Bernard CASTEL, que l'entreprise se modernisa par l'acquisition de nouveaux locaux et de matériel de tirage, faisant appel aux techniques les plus récentes. Aujourd'hui, l'activité des Editions Photographiques Marius BAR est essentiellement consacrée à l'imagerie numérique sous toutes ses formes destinée, aux photographes indépendants, particuliers, entreprises ou d'administrations de la région PACA, ainsi que la conception et la réalisation d'expositions thématiques ayant un dénominateur commun : le passé en image. Une attention particulière est consacrée à nos clients en recherche d'un travail de qualité en particulier pour les tirages Digigraphiques réalisés dans nos ateliers sur traceurs ayant ce type de norme. La mise en ligne sur l'Internet du catalogue des différents thèmes du fonds Marius BAR, donne aux nombreux chercheurs, universitaires, éditeurs, particuliers, l'accès à une riche iconographie aujourd'hui plus que centenaire.
Édouard GAMAS 1877-1959
'Médite, mais agis'
ÉGO 39-45 Écrits de Guerre et d'Occupation
La base de données « Écrits de Guerre et d'Occupation » EGO 1939-1945) est destinée à recenser de façon exhaustive l'ensemble des témoignages, récits, carnets, journaux intimes et mémoires, concernant la France et les Français durant la Seconde Guerre mondiale, publiés de 1939 jusqu'à nos jours. Alors que pour la guerre 1914-1918, les témoignages publiés se rapportent, dans leur écrasante majorité, à la seule expérience combattante des « poilus », le conflit 1939-1945 a été marqué par une vaste pluralité de destins, choisis ou subis, au gré des événements et des individus. La base EGO 1939-1945 permet à la fois de recenser tous ces témoignages et de les (re)découvrir, grâce aux catégories définies et à la fonction de Recherche avancée. EGO 1939-1945 a ainsi vocation à être un outil au service du public et des chercheurs. Qu'il s'agisse de trouver une information précise ou d'établir des corpus, il offre la possibilité de repérer et de regrouper les témoignages en fonction du statut des auteurs (soldat, prisonnier de guerre, résistant, interné, déporté, etc.), de leur profession (écrivain, journaliste, homme politique, etc.), du genre littéraire (récit, journal ou carnet, conférence, poésie, etc.) ou encore des thématiques principales (opérations militaires, déportation, persécution raciale, captivité, etc.).
Encyclopédie des navires de la Seconde Guerre mondiale
Bienvenue sur l'Encyclopédie navale de LemaireSoft Vous y trouverez l'histoire et les forces en présence dans près de 2 000 batailles navales, livrées pendant la Seconde Guerre Mondiale. 800 classes de navires et 18 500 navires de guerres ou de commerce sont évoqués. Nous traitons en détails tous les porte-avions, cuirassés et croiseurs des belligérants, ainsi que la grande majorité des destroyers. Des schémas historiques complètent et illustrent ce tableau magistral. Comme vous le verrez dans la table des matières ci-dessous, des articles de fond existent pour vous aider à comprendre l'histoire navale de cette période, avec quelques questionnaires en final pour vous tester en vous amusant. Plus de 5 000 pages et de 2 000 photos.
ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY
Bienvenue sur mon blog concernant l'Aviso-Escorteur EV HENRY
Épave du sous-marin ARIANE
Photos de plongée de Claude LAPEYRE.
Épaves au large de Dunkerque
Site de Michel EVERAERT et François MARQUISE, plongeur et ancien plongeur du Club de plongée de Dunkerque (CPESMDE), consacré aux épaves de bateaux coulés au large de Dunkerque, notamment lors de l'opération DYNAMO (21 mai - 4 juin 1940). Des fiches donnent des informations sur la position des bateaux coulés, leurs caractéristiques, leur histoire, les circonstances de leur naufrage ou de leur destruction.
Éric GILLE Officier de Marine (1940-1947)
Journal illustré d'Éric GILLE, élève de l'École Navale (promotion 1939), officier de Marine de 1939 à 1947. Embarquement pour Dakar en juin 1940. Affectations diverses Afrique du Nord et à Dakar. Campagnes du Richelieu à partir de 1942 : New-York, Scapa Flow, océan indien, débarquement en Indochine. Cherbourg puis affectation au porte-avions ARROMANCHES après la fin de la guerre.
Escale à Sète - Fête des traditions maritimes
Organisateur des festivités, l'association Escale à Sète a pour principal objectif de contribuer à la valorisation et à la vitalité des traditions maritimes, en inscrivant dans la durée un rendez-vous authentique au coeur du 1er port de pêche français de méditerranée. Pour pérenniser ce rassemblement du monde maritime, l'aventure Escale à Sète appartient à tous ceux qui défendent ce patrimoine.
Escorteur d'escadre DUPERRÉ - D633
Escorteur d'escadre DUPERRÉ D633
Ancien membre d'équipage de l'Escorteur d'Escadre DUPERRÉ, cet espace est le tien. Bienvenu à bord d'un navire d'exception et d'un équipage tout aussi exceptionnel. Matelot, Quartier-Maître, Officier ... pense à te présenter à bord afin que toutes les tranches du DUPERRÉ te soient ouvertes ! BON VENT...BONNE MER A BORD !
Escorteur d'escadre LE MALIN
Histoire du contre-torpilleur LE MALIN.
Espaces Traditions de l'École Navale
Ce site internet a été créé en janvier 2010 par Jean-Christophe ROUXEL, officier de réserve dans la Marine nationale. A son initiative, le lancement de la création de fiches biographiques s'est fait en mars 2010, et ne s'est jamais arrêté depuis... Alimenté quotidiennement, grâce notamment à Gilles Jogerst, ainsi qu'aux mails reçus des visiteurs (compléments biographiques, photos, documents inédits), ce site a comme principal objectif de réunir par devoir de Mémoire, tout ce qui concerne les anciens élèves de l'École Navale depuis sa création. Cela nécessite du temps de travail, une maintenance informatique régulière, un ordinateur performant, une réactivité quotidienne, des recherches complémentaires sur internet, ainsi que de nombreux échanges de mails... Des trésors sont dans les tiroirs et ne demandent qu'à venir compléter les fiches existantes ou à venir. Nombreux sont les visiteurs : Descendants familiaux, généalogistes, historiens, passionnés ou curieux... Vous pouvez constater le travail quotidien réalisé par le biais de la rubrique 'Mise à jour du site' Vous pouvez exprimer votre satisfaction pour ce travail effectué, ou votre soutien pour les milliers de biographies encore à mettre à votre disposition, par l'intermédiaire d'une aide financière, soyez en remercié.
Être Marin
Eugène COSMAO DUMANOIR
Page consacrée à Eugène COSMAO DUMANOIR sur le site de généalogie familiale de la famille COSMAO DUMANOIR.
Évasions par mer de Carantec
Mise sur pied et dirigée par Ernest SIBIRIL, constructeur de bateaux à CARANTEC, village côtier du Nord Finistère (France) en bordure de la Manche, la « filière » d'évasion composée de membres de sa famille et de quelques amis, a permis de transporter sans aucun échec vers la Grande-Bretagne, à bord de 15 petites embarcations à la barbe des Allemands, 152 personnes dont : • 48 Carantécois (Habitants de Carantec) soit 1/3, • 4 femmes • 6 aviateurs alliés abattus en Bretagne (4 Américains volant sur 3 bombardiers B17 différents et 2 Britanniques volant sur 2 appareils différents), • 3 Belges. Ernest SIBIRIL échappera de peu, le dimanche 18 juillet 1943, à une arrestation par la Gestapo et devra se cacher avec sa femme et son fils à Brest (29) avec l'aide du Réseau 'Alliance' puis à Botshorel (29). Ernest SIBIRIL rejoindra par la suite la Grande-Bretagne le 31 octobre 1943 à bord du « REQUIN » Sa femme et leur fils Alain qui n'avait pas douze ans devront se cacher jusqu'à la libération de CARANTEC le 9 août 1944 par un stick de 12 parachutistes SAS Français. C'est à cet homme, héros modeste et désintéressé, à ceux qui l'ont aidé ainsi qu'à ces 152 hommes et femmes courageux qui ont risqué leur vie pour rejoindre les Forces combattantes ou regagner leur escadrille, que le musée maritime de CARANTEC rend hommage au travers d'une exposition. Ce musée communal, géré par une association composée de bénévoles, est situé en plein centre du village de CARANTEC.
Fédération des associations de marins & marins anciens combattants - FAMMAC
Fondée en 1930, la «FAMMAC» est un organisme privé, reconnu d'utilité publique. Membre cofondateur avec l'Allemagne de la Confédération maritime internationale (CMI), de plusieurs groupements d'anciens militaires et d'anciens combattants, elle rassemble, sous sa devise «Unis comme à bord» environ 450 associations ou sections d'associations de marins et anciens marins de tous grades et de toutes provenances (Marine nationale, marine de commerce, pêche et plaisance) implantés en France métropolitaine, outre-mer et à l'étranger. QUELS SONT SES BUTS ? Le rapprochement d'associations de marins et d'anciens marins légalement constituées. La solidarité sous toutes ses formes, grâce notamment à l'AEAMMAC, l'association d'entraide de la fédération et avec le concours de l'association pour le développement des oeuvres sociales de la Marine (ADOSM). La promotion de l'image maritime de la France, du patrimoine maritime et fluvial. La pratique du culte du souvenir. La défense des intérêts de ses membres et de leurs familles et l'assistance aux jeunes pour faciliter leur admission dans la Marine nationale ou de commerce. SES MOYENS ? L'effet de masse des adhérents aux associations qui lui sont affiliées lui donne une audience certaine, notamment auprès des hautes autorités de l'Etat, des pouvoirs publics en général et des autorités militaires. Administrée par un conseil de 36 membres, la fédération dispose : • de plusieurs commissions chargées de travaux ou études divers (commission de la marine marchande, commission des récompenses...); • de conseillers techniques (juridique, marine marchande, informatique, protocole...); • de délégués fédéraux qui sont les représentants désignés du président fédéral aux manifestations auxquelles il ne peut participer; • d'un réseau maillé de délégués, régionaux et départementaux, qui sont les représentants permanents du président fédéral auprès des autorités civiles et militaires et des élus de leur région ou département et qui ont en particulier pour mission de coordonner les actions des associations locales affiliées; • d'un bulletin trimestriel de liaison et d'information.
Fédération Nationale des Officiers Mariniers en retraite et Veuves - FNOM
La Fédération Nationale des Officiers Mariniers en retraite et Veuves a été créée le 27 novembre 1927. Composée de 22 associations couvrant l'ensemble du territoire national, elle compte aujourd'hui 24 000 adhérents. Peuvent être membres de la FNOM les officiers mariniers, les QM1 et les veuves. Sa devise, LA SOLIDARITE ET LE TRAVAIL DE CHACUN AU PROFIT DE TOUS, trace le cadre de son action. BUTS DE LA FNOM : • défendre les intérêts moraux et sociaux de ses membres. • maintenir et resserrer les liens de solidarité et de camaraderie qui unissent tous les marins. La FNOM agit en permanence pour remédier à toutes les situations injustes que peuvent connaître les Officiers Mariniers en retraite, les veuves et veufs. Elle mène, entre autre, une action soutenue pour que soit reconnu le droit à la continuation de leurs activités professionnelles dans la vie civile et à la perception des droits sociaux qui en découlent, aux Officiers Mariniers prématurément admis à la retraite. La représentativité de la FNOM a été officiellement reconnue après le contrôle du nombre de ses adhérents. Elle est présente : • au Conseil supérieur de la fonction militaire (CSFM), • au Conseil permanent des retraités militaires (CPRM), • au Comité d'action des anciens militaires et marins de carrière (COMAC), • à l'Union Nationale de coordination des associations militaires (UNCAM). Son journal, «L'OFFICIER MARINIER» est le lien privilégié qui permet à tous les adhérents de demeurer en contact et solidaires. Il est une source d'informations dans la défense des intérêts de chacun et de renseignements permettant d'apprécier l'action de la FNOM.
Fédération Nationale du Mérite Maritime
Pour récompenser les bons et loyaux services des marins français, il a été créé, en 1901, la Médaille d'Honneur des Marins du Commerce et de la Pêche. En 1930 était institué l'Ordre du Mérite Maritime, destiné à récompenser la valeur professionnelle des marins et le mérite des citoyens qui se sont distingués pour le développement de la Marine Marchande, des Ports, des Pêches et des Sports Nautiques. Le 30 mars 1954, M. D-M. Cossemille, intendant de la Marine Marchande, et M. Antoine Chaix, Officier radioélectricien de 1ère classe de la Marine Marchande, fondèrent une association ayant pour objectif de préserver le prestige de l'Ordre. Cette association dénommée 'Fédération Nationale du Mérite Maritime et de la Médaille d'Honneur des Marins du Commerce et de la Pêche', était déclarée le 8 septembre 1954 et placée sous le haut patronage de M. le Ministre chargé de la Marine Marchande. Elle est administrée par un conseil d'administration de 15 membres minimum. Elle a pour buts : • de veiller au prestige de l'Ordre du Mérite Maritime et de la Médaille d'Honneur. • de créer et de maintenir l'union entre tous ses membres par des contacts fréquents. • de soutenir moralement et matériellement ses adhérents en difficulté. La haute valeur du Mérite Maritime a été reconnue et appréciée par le général Charles De Gaulle, qui a maintenu notre Ordre en 1963, après intervention de M. Jean Morin, secrétaire général de la Marine Marchande.
Fête de la mer à Boulogne-sur-Mer
Vous êtes invités à fêter la mer à Boulogne sur Mer du 10 au 14 juillet 2015, rendez-vous devenu incontournable sur la Côte d'opale ! Durant 4 jours, la mer et le monde maritime sont à l'honneur avec au programme : un rassemblement de grands voiliers et de bateaux traditionnels, des sorties en mer, des navires ouverts à la visite, des parades nautiques, un village des savoir-faire et des traditions maritimes, un marché de la mer, des concerts, des chants et danses, des dégustations de produits de la mer, des expositions et de nombreuses animations pour petits et grands. Ces Fêtes de la Mer 2015 sont désormais un moment privilégié pour un été sur la Côte d'Opale.
Fêtes maritimes de Brest
Tous les quatre ans, la ville de Brest et la Marine nationale ont l'honneur et la fierté de recevoir des nations maritimes et leurs navires ambassadeurs. La rade de Brest est une des plus belles de Bretagne, son port, connu en France et dans le monde entier, est suffisamment vaste pour accueillir voiliers et spectateurs en nombres. Le site de la fête avec son nouveau port de plaisance et sa digue imposante aux allures de belvédère offre un spectacle grandiose et permanent. Que vous soyez marin ou plutôt terrien, le spectacle des bateaux navigant sous voile est accessible à tous ! Tous les types de voiliers anciens des côtes européennes sont présents à Brest. Chacun d'entre eux est unique et tous sont dignes du même intérêt. Les grands voiliers imposent leurs puissantes mâtures et les plus petits animent le plan d'eau portuaire. C'est aussi les bateaux de la course au large, car on y trouve un éventail unique et représentatif de ces coureurs transocéaniques à travers des multicoques géants. Cette diversité est l'honneur et la fierté de cet événement Brestois.
Flotte océanographique française
Qui sommes nous ? Les moyens navals de recherche océanographique français du CNRS, de l'Ifremer, de l'IPEV et de l'IRD composent depuis 2008 la Très Grande Infrastructure de Recherche (TGIR) Flotte océanographique française. La panoplie des navires hauturiers et engins sous-marins de la TGIR Flotte océanographique française permet l'accès à tous les océans et mers du globe, hors zone polaire. Les navires côtiers et de station permettent d'assurer un continuum avec les zones côtières et littorales. La TGIR flotte occupe une place de premier rang sur la scène internationale, de par la qualité des publications issues des campagnes océanographiques, le niveau de performance de ses moyens et l'avance significative dans certains segments innovants comme les systèmes sous-marins et le carottage sédimentaire profond. La Flotte océanographique française désigne l'ensemble des moyens navals français appartenant aux quatre organismes fondateurs. Elle se compose principalement des plates-formes hauturières, côtières et de station (de longueur supérieure à 10 m), des équipements lourds associés (Nautile, ROV Victor 6000, ...), et les équipements communs mobiles (gliders, carottiers, ...). Une étape significative dans l'intégration des moyens navals français a été franchie en mars 2011 avec la constitution de l'UMS Flotte océanographique française, commune au CNRS, l'Ifremer, l'IPEV et l'IRD. Elle est en charge de l'élaboration d'une programmation intégrée, de la prospective, de la définition et la coordination du plan d'évolution de la flotte et des politiques d'investissement annuelles.
Flottille amphibie de Toulon
La Flottille Amphibie est née durant la guerre d'Indochine où elle a participé à de nombreuses opérations de débarquements. Après un passage à Lorient, elle s'installe définitivement à Toulon en 1993.
FNFL : les chasseurs de sous-marins
Dès 1940 des marins français continuent le combat au côté des Britanniques. Les Chasseurs de sous-marin des FNFL à Cowes, Ile de Wight. Ce site a été réalisé à partir de recherches faites ici : • les archives de Vincennes • les archives de l'ECPAD • les archives d'Henri Sclaminec • la correspondance avec Pierre l'Hours • le récit de Nigel Bellis, RNVR du Chasseur 10 • l'Historique des FNFL • ouvrages sur Cowes (IoW) • ... et divers livres
Fondation Charles de GAULLE
Site de référence de la Fondation Charles de Gaulle.
Fondation de la France Libre
La guerre terminée, la victoire obtenue, ceux qui avaient répondu à l'appel du Général de Gaulle et avaient signé un engagement pour la durée de la guerre ont très naturellement voulu conserver un lien pouvant leur permettre de se retrouver. C'est dans ce but que le général de Gaulle décidait dès l'automne 1945, de la création de l'Association des Français Libres. Il en fut le Président d'Honneur. Très nombreux furent ceux qui, ayant combattu sur terre, sur mer, dans les cieux ou dans la clandestinité, adhérèrent à cette association ayant d'une part un caractère d'entraide sociale et d'autre part la responsabilité du passé des Français Libres devant être rappelé en des occasions symboliques. Pour la présider se succédèrent ceux qui furent parmi les plus glorieux combattants des Forces Françaises Libres. Le Général de LARMINAT (1945-1962), le Général Louis DIO (1962-1969), l'Amiral LA HAYE (1969-1978), le Général Jean SIMON, chancelier de l'Ordre de la Libération (1978-2000). Depuis septembre 1979, son siège est situé au 59, rue Vergniaud dans le 13ème arrondissement où elle occupe un immeuble qui appartenait aux anciens Combattants Belges de 1914-1918 et qui fut acquis après la 2ème guerre mondiale par la ville de Paris, ville Compagnon de la Libération, laquelle a bien voulu permettre à l'Association des Français Libres d'y installer ses bureaux et ses salles de réception. En 1988, lors de leur congrès, les Français Libres, à une forte majorité, décidèrent qu'is cesseraient leur activité associative le 18 juin 2000, car ils ne voulaient pas, compte tenu des dégradations dues aux effets de l'âge, hélas constatées chez beaucoup, donner une image d'eux trop dégradée et contraire au souvenir qu'ils désiraient laisser. Cependant, conscients du devoir de mémoire dont ils avaient la responsabilité les Français Libres décidèrent de créer une Fondation.
Fonds de Monsieur PERRON du MOUSTOIR
Page de photos issues du fonds de M. Perron sur le site du Pôle Jean Moulin, musée virtuel, site pour le Finistère de la Fédération Musée de la Résistance Nationale.
Forum ATF40
Page sur la Marine nationale française de 1919 à 1940 sur un forum consacré à tous les aspects de l'armée française durant cette période.
Forum Net-Marine
Forum Marine française. Sujets abordés : • Histoire de la marine française des origines à nos jours • Histoire de l'aéronautique navale • Histoire des sous-marins français • Histoire des fusiliers et commandos marine • Photos mystère • Marins français célèbres • Symbolique marine • Recherche d'anciens camarades • Maquettisme • Carrière, engagements, reconversion • Histoire des marines étrangères
Francaislibres.eklablog.com
Petites infos et petites histoires de la France Libre et des Français Libres -(Brèves, notes de lecture, échanges, revue de presse et du net...) par Laurent Laloup (ex francaislibres.over-blog.com/ )
François ABALÉA
Page consacrée à François ABALÉA sur le site de généalogie familiale de Maryvonne et Jean-Jacques JAOUËN.
François MORVAN
Page consacrée à François MORVAN sur le site de généalogie familiale de Maryvonne et Jean-Jacques JAOUËN.
Frégate DUQUESNE : campagne MOUSSON 1974
Bonjour à tous ! Si vous êtes sur cette page, c'est que mon idée fait son bonhomme de chemin... Souvenez-vous, 1974... Nous étions (forcément) plus jeunes et allions continuer de découvrir le monde et commencer à nous découvrir nous-mêmes... Comme nous tous, notre frégate prend de l'âge et quittera le service actif en 2007 voire 2008. Ensuite il sera trop tard. Trop tard pour échanger nos souvenirs en présence de celle qui nous aura permis de sillonner mers et océans, celle qui nous aura confronté aux méchantes humeurs de la mousson, celle qui nous aura fait subir les torpeurs djiboutiennes mais aussi les douceurs réunionnaises ou encore thaïlandaises... Celle qui nous aura permis de nouer des amitiés qui auront su se mesurer au temps qui passe et qui font fi de nos rides matures... (normal pour un bateau - mdr) CE QUE JE SOUHAITE !!!!!!!!!!!!! C'est que nous nous donnions une fois (sans se dire qu'on va devoir (encore) adhérer à une association où les propos tiendront des souvenirs de guerre cent fois répétés) la possibilité de partager un moment, un seul, durant lequel nous nous retrouverons et retrouverons du même coup un épisode ô combien marquant de notre vie ! Et pourquoi pas renouer des contacts amicaux entre nous... MAIS IL FAUT FAIRE VITE !!!! Comme dit plus haut, NOTRE bâtiment va prendre une retraite méritée sous peu, et il serait dommage de boire et manger sur ses cendres... DONC, MANIFESTEZ-VOUS VITE SUR LE LIEN DE CE SITE ET NE MENAGEZ PAS VOS EFFORTS POUR RETROUVER NOS ANCIENS CAMARADES DE NAVIGATION !!!!
French Fleet Air Arm 1910-2010 - 100 ans d'aéronautique navale
Site non-officiel dédié à l'Aéronautique navale française : avions, hélicoptères, hydravions, porte-avions, flottilles, escadrilles, bases aéronavales... Les écrits n'engagent en rien la Marine Nationale et le Ministère de la Défense français.
French Lines
Association de sauvegarde du patrimoine maritime français. Le patrimoine se compose d'un fonds d'archives retraçant la vie des compagnies maritimes, de deux importants fonds iconographiques ainsi que de nombreux objets de la marine marchande française dont les pièces les plus remarquables sont classées au Patrimoine National de la France et des marques historiques protégées.
French Tugs - Les remorqueurs français
Ces pages présentent le remorquage en France d'hier à aujourd'hui par ses remorqueurs, des grandes compagnies de plusieurs dizaines d'unités à l'entreprise artisanale. Cette présentation est réalisée au moyen de courtes notices sur les armateurs, de listes non exhaustives et photographies que nous essayerons de compléter avec votre collaboration.
Gaston PLANCHAUD (1914-2010)
Biographie de M. Gaston PLANCHAUD sur le site de l'Association pour la Recherche et la Sauvegarde de la Vérité Historique sur la Résistance en Creuse.
Généalogie et Marine
Vous êtes généalogiste amateur ? L'un de vos ancêtres est parti en bateau à l'autre bout du monde ? Qu'il fut marin, matelot, mousse, émigrant vers les colonies ou simple passager, corsaire, pirate ou flibustier... bagnard ou galérien, GeneaMarine vous propose d'échanger des informations pour vous aider à le rechercher. GeneaMarine est basée sur la notion d'entraide bénévole. Il est interdit de faire un usage commercial des données qui figurent sur ce groupe ou de les redistribuer sur CD ou tout autre support.
Grand Voilier École
L'association du Grand Voilier École a pour objet de promouvoir auprès de la jeunesse les valeurs humaines et professionnelles de la grande marine à voile en mobilisant des acteurs du monde maritime autour d'un projet baptisé « Grand Voilier École ». Elle constitue une première étape vers la réalisation de ce projet d'envergure et de dimension nationale.
Größenwahn in Stahlbeton
«Mégalomanie en béton armé» Le site de l'hebdomadaire allemand Der Spiegel a publié près d'une trentaine de photos inédites de Gerd Wipfler, photographe de l'Organisation Todt (chargée de la construction du mur de l'Atlantique).
Groupe de Recherche et d'Identification d'Epaves de Manche Est - GRIEME
NOS OBJECTIFS Extraits de nos statuts officiels déposés en préfecture de Seine-Maritime 'L'association, à caractère culturel, a pour but de faire connaître, développer et favoriser, par tous les moyens, les activités relatives à la recherche, à l'identification, la promotion et la valorisation des épaves subaquatiques de notre région mais également au delà de la Normandie' CE QUE NOUS NE SOMMES PAS Un club ou école de plongée sous-marine en Normandie (76) NOTRE ZONE D'ACTION et INTERVENTION La Manche-Est naturellement car c'est la région de naissance du GRIEME. La Méditerranée-Est car l'un de nos membres y réside.... Le Monde Entier, car il ne vous aura pas échappé que les deux dernières lettres du nom de notre association sont M.E. comme Monde Entier. Nous ne nous interdisons donc pas d'aller tout autant vers la Bretagne, que l'Océan Indien, tout comme vers les Antilles ou le nord de l'Ecosse, le Pacifique, etc... etc... non pour marcher sur les traces 'des autres', mais tout simplement parce l'un ou plusieurs de nos membre(s) souhaite(ent) y raconter une épave, une plongée, une expérience... c'est aussi simple que cela !
GUÉPRATTE D632
Bienvenue sur le site de l'Escorteur d'Escadre.
Guillaume JAOUËN (1922-1937)
Page consacrée à Guillaume JAOUËN (années 1922-1937) sur le site de généalogie familiale de Maryvonne et Jean-Jacques JAOUËN.
Guillaume JAOUËN (1937-1943)
Page consacrée à Guillaume JAOUËN (années 1937-1943) sur le site de généalogie familiale de Maryvonne et Jean-Jacques JAOUËN.
Guy LE MOING
Guy Le Moing vous accueille sur son site. Il vous y présente ses travaux, consacrés essentiellement à l'histoire maritime. Vous y trouverez, pour chacun de ses ouvrages, un bref résumé, un sommaire détaillé et quelques renseignements pratiques. Vous pourrez également lui poser des questions, lui faire part de vos observations, établir un contact personnel avec cet auteur. Guy LE MOING est membre de l'Académie des Arts et Sciences de la mer.
Hardi les Mousses
L'Association des Mousses de la 2ème compagnie 1966-1967 vous accueille avec plaisir.
Henri GUILCHER matelot gabier
Henri est né le 25 Juin 1921 à Île-de-Sein (Finistère). Son père Joseph Guilcher était marin-pêcheur, époux de Marie-Anne Milliner. Le couple avait six enfants. Après quelques années sur les bancs de l'école, Henri épouse tout naturellement le métier de son père et devient lui aussi marin-pêcheur. Suite à l'appel du Général de Gaulle, il fait partie des premiers marins à quitter l'Ile de Sein pour le rejoindre à Londres. Il n'a que 19 ans !
Henri Honoré d'ESTIENNE D'ORVES
Article publié sur le site de l'Association Maintenance du vieil Evenos d'après un texte de Jean-Michel ROCHE (Net-Marine).
Henri MORACHE (1896-1977)
Biographie de M. Henri MORACHE sur le site de l'Association pour la Recherche et la Sauvegarde de la Vérité Historique sur la Résistance en Creuse.
Histoire d'une tragédie navale - Le sabordage de la flotte française Toulon - 27 novembre 1942
Conférence tenue par M. Daniel GRASSET à l'Académie des Sciences et Lettres de Montpellier en sa séance du 9 mai 2011.
Histoire de la Base d'Aéronautique Navale de FREJUS - SAINT-RAPHAËL
Article publié sur le site 'Forvm Julii' consacré à l'histoire de Fréjus.
Histoire du sous-marin Q168 LE GLORIEUX
LE GLORIEUX est un sous-marin de 1ère classe de grande patrouille dit '1500 tonnes' de type Redoutable. Construit à CHERBOURG lancement le 29 novembre 1931 et mis en service le 1er juin 1934. Cette série de sous-marins, la plus grande construite en France, comprenait 31 navires : Redoutable, Vengeur, Pascal, Pasteur, Henri Poincaré, Poncelet, Archimède, Fresnel, Monge, Achille, Ajax, Actéon, Achéron, Argo, Prométhée, Persée, Protée, Pégase, Phénix, Espoir, Le Glorieux, Centaure, Héros, Conquérant, Tonnant, Agosta, Bévéziers, Ouessant, Sidi-Ferruch, Sfax et Casabianca. Retiré du service actif à Toulon le 27 octobre 1952. S'évade de TOULON le 27 novembre 1942 évitant ainsi le sabordage. Après une courte escale à VALENCE, ralliera ORAN et reprendra le combat avec les alliés.
Histoire maritime
Combats, épaves, naufrages... Des navires, des hommes et des destins.
Histoires de Français Libres ordinaires
Au mois de juin 1940, quand le sort de la France semblait avoir définitivement basculé, quelques-uns ont pourtant eu la certitude que rien n'était joué et qu'ils devaient continuer le combat. Ces hommes vont répondre à l'appel d'un jeune général qui pensait comme eux. Si la France avait perdu une bataille, elle n'avait pas pour autant perdu la guerre et, tôt ou tard, l'immense empire français, la puissance de l'Amérique et la détermination britannique viendraient à bout du monstre. Cette poignée d'hommes va constituer la France Libre. Ils seront les premiers résistants mais s'appelleront pour toujours les Français Libres. Aucun d'entre eux n'a suivi de Gaulle. Ils ont seulement fait le même choix que lui. Certains n'en avaient jamais entendu parler. Ils venaient de tous les milieux, de tous les bords. Ils n'avaient en commun que cette volonté : continuer à se battre, ne pas vivre humiliés. Pourquoi ont-ils fait ce choix ? Pourquoi ont-ils été si peu nombreux ? Qu'ont-ils fait ? Que sont-ils devenus dans notre mémoire collective ? C'est ce que nous allons peut-être comprendre en suivant les parcours de quelques-uns de ces «free-frenchs».
HUMBERT Jean-Jacques
Soyez les bienvenus sur mon site. Vous trouverez notre généalogie, d'origine Lorraine mais qui nous mène dans plusieurs régions de France, d'Algérie, d'Italie, d'Espagne... Il sera aussi question de Marine Nationale, surtout des Fusiliers-Marins, Commandos-Marine et Forces Amphibies... Une galerie photos avec des chapitres pour nous rappeler nos anciens ainsi que mon époque en « bleu-marine » Des sujets, comme la voile, nos voyages, viendront le faire évoluer... Des compléments d'informations seront les bienvenus, tout comme le signalement de mes erreurs ! Par avance je vous en remercie.
HyperWar a hypertext history of the Second World War
The content of HyperWar consists primarily of official documents produced by various agencies of the United States, United Kingdom and British Commonwealth governments. All documents produced by the U.S. government are 'born' in the public domain (free of copyright restrictions). Documents produced by the U.K. and Commonwealth governments are protected by Crown Copyright, however, Her Majesty graciously permits reproduction 50 years after publication provided only that an acknowledgment of the Crown's copyright is included. Original (non-government) content, created by HyperWar or contributed from the public, are offered without restrictions for personal or educational uses.
Il y a 70 ans, le basculement de la Martinique
Peu de Martiniquais le savent ou s'en souviennent mais, il y a 70 ans, avant la libération de la France en 1945, la Martinique, alors sous l'emprise de l'amiral Robert, a basculé du côté de la France Libre dès la fin du mois de juin 1943. Avec notamment le concours de l'Office National des Anciens Combattants, une série de manifestations sont programmées pour rappeler ce pan de l'Histoire. Retour historique.
Images de la vie seynoise d'antan - Petite histoire de la grande construction navale
Etude de M. Marius AUTRAN.
Institut de Stratégie Comparée
L'Institut de Stratégie Comparée est un établissement privé, à but non lucratif, qui avait pour objet la recherche stratégique. Il a repris les actifs de la FEDN (revue et livres), après la dissolution de celle-ci, et en a assuré l'exploitation. Il ne prenait pas parti et n'avait pas de doctrine qui lui soit propre. Il a un temps fusionné avec l'Institut d'Histoire des Conflits Contemporains et la Commission Française d'Histoire Militaire pour donner naissance à l'ISC-CFHM, ensuite dissout, l'ISC reprenant son identité. L'Institut de Stratégie Comparée est un centre de recherches indépendant organisé en association de la loi de 1901. Il a été créé en avril 1994 par une équipe d'anciens de la Fondation pour les études de défense nationale, qui avait été dissoute l'année précédente, en vue de maintenir les équipes de chercheurs qui travaillaient sur des sujets de stratégie fondamentale. Aucune institution n'ayant accepté de reprendre les actifs de la FEDN, l'Institut de Stratégie Comparée a pu s'en porter acquéreur durant l'été 1994. Il a donc pu continuer les travaux entrepris au temps de la FEDN et en assurer la diffusion à travers la revue Stratégique, dont il a repris la publication en 1995, et à travers différentes collections publiées aux éditions Économica. L'École pratique des Hautes Études, Section des sciences historiques et philologiques, a accepté d'accueillir le siège social de l'Institut et a accordé son patronage aux collections à créer. Celles-ci ont donc pris le titre de Hautes Études, suivi du qualificatif adéquat. Malgré l'extrême modestie de ses moyens, l'Institut de Stratégie Comparée est aujourd'hui le premier institut français de recherche stratégique par l'ampleur de ses publications, avec la seule revue consacrée à la stratégie et plus de 100 livres publiés en 10 ans. Il a entamé un rapprochement avec la Commission française d'histoire militaire et avec l'Institut d'histoire des conflits contemporains en vue de stimuler les recherches en histoire militaire et d'associer plus étroitement celles-ci à la réflexion stratégique et qui a un temps débouché sur l'ISC-CFHM.
Institut des hautes études de défense nationale - IHEDN
Les missions de l'IHEDN sont fixées par l'article R1132-13 du code de la Défense : réunir des responsables de haut niveau appartenant à la fonction publique civile et militaire et aux autres secteurs d'activité de la nation en vue d'approfondir en commun leur connaissance des grands problèmes de défense, ce qui inclut de soutenir la poursuite des activités des anciens auditeurs, conduire des études et des recherches et apporter son concours aux ministères et aux établissements d'enseignement supérieur et de recherche dans le domaine de la Défense, promouvoir les enseignements universitaires de défense en liaison avec le ministre chargé de l'Enseignement supérieur.
Institut Français de la Mer
L'Institut Français de la Mer est une association d'utilité publique qui a pour objectif de ‘'faire connaître et aimer la mer aux Français'' et, plus largement de les sensibiliser au rôle fondamental des océans dans tous les domaines de la vie humaine et des grands équilibres de notre planète, ainsi que d'oeuvrer par tous les moyens au développement durable des activités maritimes de la France. L'Institut Français de la Mer a l'ambition d'être ‘'le parti de la mer'' et il réalise son objectif par de nombreuses actions de sensibilisation, d'information, d'orientation, de recherche, d'études et de formations, dirigées aussi bien vers les décideurs que vers l'opinion publique. Animé par une équipe de bénévoles, passionnés de la mer et des activités maritimes, avec le relais de Comités locaux actifs en Ile de France et dans une dizaine de régions maritimes métropolitaines, l'Institut Français de la Mer bénéficie de l'appui dans son Conseil d'Administration de représentants de toutes les activités maritimes civiles et militaires, à leur plus haut niveau.
Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la MER - IFREMER
Si les grands navigateurs et conquérants ont permis de connaître précisément l'étendue des océans, leur conquête est cependant loin d'être achevée. Car à la connaissance de leur superficie doit succéder celle de leur fonctionnement et celui de la vie qu'ils abritent. Explorer le milieu marin de la côte au large, de la surface au plancher océanique, afin de l'exploiter selon les règles du développement durable, c'est là tout l'enjeu des sciences marines. Or, la mer s'avère parfois difficile d'accès, et ne peut être explorée, découverte et surveillée que par des infrastructures de recherche adaptées. La mer se caractérise par une physique particulière et un fort hydrodynamisme, qui contrôlent ses cycles chimiques, biogéochimiques et biologiques. Sa dynamique la révèle complexe, hétérogène, profonde, stratifiée mais également en perpétuel mouvement, à tel point que des stratégies d'échantillonnage adaptées sont nécessaires afin de représenter une réalité non biaisée. À l'échelle internationale comme européenne, l'océan est au centre de toutes les attentions, dans le cadre de nombreux domaines de recherche. Parmi eux : les prédictions du changement climatique et de ses impacts, l'océanographie opérationnelle, l'observation et la surveillance opérationnelle des écosystèmes, les espèces invasives, les impacts anthropiques conjugués dans la zone côtière, les outils de planification spatiale pour la gestion, notamment du plateau continental et des aires marines protégées, et le développement d'indicateurs, de méthodes et de modèles pour assurer des avis intégrés de haute qualité. Ces réalités sont aujourd'hui autant de défis que les hommes du XXIe siècle vont devoir surmonter s'ils veulent favoriser la voie du progrès, dont les promesses et les aboutissements renvoient globalement à la notion de «qualité de vie». C'est pour répondre à ces défis que l'Ifremer, l'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer, a conçu son plan stratégique «Contribution à une stratégie nationale de recherche en sciences marines à l'horizon 2020». L'Ifremer est l'un des établissements de recherche marine le plus intégré au monde dont la gamme de compétences est la plus étendue. Les technologies sous-marines, la biodiversité, l'halieutique et l'aquaculture, l'environnement littoral, les ressources minérales, les biotechnologies, l'océanographie opérationnelle, comptent parmi ses missions de recherche et ses domaines de compétence et d'excellence.
Intra-Marine
L'INTRA-MARINE accueille : Les officiers de marine recrutés sur titre pour leurs compétences en matière de relations internationales, de langues étrangères et de management du relationnel, qui ont servi (ou servent) au sein d'un cabinet, d'une unité ou d'un service d'état-major. L'association accueille également, avec un nécessaire parrainage, les personnes : • qui ont servi la marine nationale dans une fonction nécessitant la parfaite maîtrise d'une ou de plusieurs langues étrangères, • qui témoignent un intérêt pour les questions traitant de la mer et de la défense en relation avec l'étude et la pratique des langues étrangères. L'amicale rassemble et anime un réseau d'officiers de réserve et d'active désireux de faire vivre le lien entre les univers civil et militaire, unis dans un attachement indéfectible à la marine.
Itinéraire d'un « Pagan » sur toutes les mers du monde ... ou presque ! entre 1928 et 1946
La carrière de Félix Guézénoc dans la 'Royale' racontée par son fils. La carrière d'autres membres de la famille dans la marine est également évoquée.
Jacques MORDAL : Marine Indochine
Version numérisée sur le site de la Bibliothèque nationale du Vietnam de : Jacques MORDAL Marine Indochine Amiot-Dumont, 1953
Jean L'HERMINIER
Biographie de Jean L'HERMINIER sur le site du Comité de la Corse-du-Sud de l'ANACR (Association Nationale des Anciens Combattants et Amis de la Résistance).
Jean LE SAOÛT (1925-1943)
Page consacrée à Jean Le Saoût (années 1925-1943) sur le site de généalogie familiale de Maryvonne et Jean-Jacques JAOUËN.
Jean LE SAOÛT (1943-1953)
Page consacrée à Jean Le Saoût (années 1943-1953) sur le site de généalogie familiale de Maryvonne et Jean-Jacques JAOUËN.
Jean PHILIPPON
Courte présentation de l'action de Jean PILIPPON (alias HILARION) dans la Résistance sur le site «Brest 39/45».
Jean-Louis CRÉMIEUX-BRILHAC : Le drame de Mers el-Kébir le 3 juillet 1940
Jean-Louis CRÉMIEUX-BRILHAC : Le drame de Mers el-Kébir le 3 juillet 1940 Correspondant de l'Académie des sciences morales et politiques, il évoque l'un des épisodes les plus douloureux de la Seconde Guerre Mondiale Mers el-Kébir était une base navale française en Algérie, à côté d'Oran, où le 3 juillet 1940, pour la première fois depuis Waterloo, des Anglais, sur l'ordre de Churchill, ont tiré sur des Français et cela pendant une guerre où les deux nations étaient alliées. Outre les dommages sévères aux navires, le bilan humain a été terrible : 1297 tués et 251 blessés. Comment a-t-on pu en arriver là, dix jours après l'armistice franco-allemand ? Écoutez Jean-Louis CRÉMIEUX-BRILHAC, correspondant de l'Académie des sciences morales et politiques, ancien résistant, membre de la France Libre et historien de la Seconde Guerre mondiale.
Jean-Marie ABALÉA (1917-1925)
Page consacrée à Jean-Marie ABALÉA (années 1917-1925) sur le site de généalogie familiale de Maryvonne et Jean-Jacques JAOÜEN.
Jean-Marie ABALÉA (1925-1942)
Page consacrée à Jean-Marie ABALÉA (années 1925-1942) sur le site de généalogie familiale de Maryvonne et Jean-Jacques JAOUËN.
Jean-Marie MORVAN
Page consacrée à Jean-Marie MORVAN sur le site de généalogie familiale de Maryvonne et Jean-Jacques JAOUËN.
Jeunesse et Marine
Jeunesse et Marine, fondée en 1959, est une association loi 1901, apolitique et non confessionnelle, qui développe un projet éducatif auquel ses membres sont très attachés et qu'ils transmettent, en encadrant bénévolement. Même si Jeunesse et Marine s'est développée depuis sa création, l'état d'esprit et les valeurs sont restés identiques. École de mer : avec pour passion la mer, notre projet est axé sur la connaissance et le respect du milieu marin. Plusieurs niveaux de pratique de la voile sont proposés, permettant à chacun de s'initier au monde marin sur différents supports en suivant une progression adaptée. École de vie : la mer est particulièrement propice à l'apprentissage de la vie : respect, partage, tolérance, responsabilités, autonomie. Chacun est membre d'une équipe, maillon d'une chaîne où chaque élément compte. Pour les petits comme pour les grands, à chacun ses missions de confiance à bord !
Journal de Henri POURRE
Henri POURRE s'engagea dans la marine nationale à l'âge de 18 ans en 1931. Voici le récit de son journal sur lequel il nota ses différentes affectations et les faits marquants de 1931 à 1948.
Juin 1944 un vent de liberté
L'abordage du PROVANA par LA CURIEUSE - 16 juin 1940
Récit par Jean Berthelot, officier en second de LA CURIEUSE, en juin 1940, sur le blog de généalogie familiale 'Albumverly'
L'Armada
En 2019, l'association de L'Armada de la liberté fêtera ses 30 ans d'existence et sa 7e édition, qui aura lieu du 6 au 16 juin 2019. Des millions de visiteurs sont de nouveau attendus sur les quais du port de Rouen. Ils profiteront de concerts, de feux d'artifices géants et de nombreuses animations et bien sûr visiteront gratuitement la cinquantaine de navires présents. Les plus beaux et les plus grands voiliers, les bâtiments de guerre les plus modernes et d'autres bateaux d'exception venus du monde entier auront remonté la Seine sur 120 kilomètres à travers les magnifiques paysages de la Normandie. Du Havre jusqu'à Paris, l'Armada est devenue l'événement fédérateur de l'axe Seine. Patrick Herr
L'École des Pupilles de la Marine
Historique de l'école par M. Jacques RONGIER sur le site de P.H.A.S.E (Plougonvelin, Histoire et Avenir, Souvenirs et Ecoute : http://www.phase-iroise.fr/spip.php?rubrique1).
L'engagement de Gaston MONNERVILLE (1939-1940)
Le journal de bord de Gaston MONNERVILLE publié sur le site de la Société des Amis du Président Gaston MONNERVILLE.
L'ETOURDI escorteur côtier P637
Bienvenue à bord du site Web de L'ETOURDI Le 5 février 1958 naissait l'escorteur côtier L'ETOURDI aux chantiers de la Seyne, au Havre sous le nom de P17 en compagnie de son jumeau le P 20 qui deviendra “LE FRINGANT”. L'ETOURDI sera armé au début de l'année 1959 à Lorient. Son premier commandant fut le Lieutenant de Vaisseau André Jullien. L'ETOURDI fit sa croisière d'endurance en avril 1959, avec escales à Lisbonne et Gibraltar, de conserve avec l'escorteur côtier 'L'ARDENT', commandé par le Capitaine de corvette Martin Prével.
L'HERMIONE
« Pour que vive la liberté, il faudra toujours que des hommes se lèvent et secouent l'indifférence ou la résignation » La Fayette a été l'un d'eux, il reste aujourd'hui un symbole. Reconstruire L'HERMIONE, la frégate qu'il emprunta pour gagner l'Amérique, c'est rendre à La Fayette un hommage authentique et conserver la mémoire d'une grande aventure de solidarité entre les hommes. Depuis juillet 1997, l'Association Hermione-La Fayette s'est lancée dans une formidable aventure, la reconstruction de la frégate Hermione, navire, qui, en 1780, permit à La Fayette de rejoindre les insurgés américains en lutte pour leur indépendance. Reconstruire l'Hermione, c'est reconstituer un élément de notre patrimoine maritime. C'est engager un grand chantier au service de l'économie et de la culture de toute une région. Parce qu'on a besoin de mémoire pour construire l'avenir.
L'histoire des 100 ans du Dourdy
Préface Le Domaine du Dourdy, toute une histoire... Nous avons décidé, à l'occasion de sa 100ème année, de retracer toute sa vie, de faire connaître ou de raviver les moments marquants de ce Domaine. En passant de son épopée militaire jusqu'à la naissance du village de vacances. Toute une histoire d'un siècle à vous conter. Je remercie toutes les personnes qui ont participé à faire revivre la mémoire de ce château, notamment La Fédération Bretonne des Caisses d'Allocations Familiales, des anciens Mousses et Maistranciers. Je vous laisse parcourir ce livret rempli de souvenirs. Céline Houillot
L'histoire du LANCASTRIA - Histoire d'un naufrage
Le 17 juin 1940 au large de Saint-Nazaire s'est produite la plus grande catastrophe maritime Anglaise. A 15h38mn, le transport de troupes RMS Lancastria surchargé de soldats et civils est attaqué par l'aviation allemande, il sombre en seulement 24 minutes. Seulement 2477 survivants dont des centaines qui sont restés plusieurs heures à la surface d'une eau mazoutée. Ce drame méconnu est sous silence jusqu'en 2004. Néanmoins des témoins du drame de la région nous racontent ce qu'ils ont vécu ce lundi 17 juin, plusieurs en sont fortement marqués, en effet comment ne pas se souvenir de tous ces corps arrivant sur nos côtes. Les survivants dont de nombreux blessés marqués par cette tragédie nous racontent douloureusement des scènes de survie absolument incroyable. Encore aujourd'hui ils se remémorent leurs copains nageant et luttant pour survivre, mais certains tombaient sous les balles des avions allemands les survolant en rase motte. Ils nous retracent leur sauvetage et leur voyage de retour en Angleterre, ils nous racontent douloureusement ces scènes lorsque le navire stoppait afin d'inhumer des camarades succombant à leurs blessures.
L'Odyssée du CASABIANCA
Sur le site du comité de l'ANACR de La Seyne-sur-Mer.
L'Œuvre du Marin Breton ou OMB - Almanach du Marin Breton
En liaison étroite avec le Service Social Maritime, l'association fait des dons (dépannage de 200 à 300 €) ou des avances remboursables sans intérêts (prêts allant jusqu'à 1.500 € à 0 %). 60 assistantes et assistantes sociaux du Service social Maritime suivent 35.000 marins professionnels actifs et 125.000 retraités. Ils interviennent auprès de 9.000 marins ou familles au cours d'une année. Entre octobre 2011 et septembre 2012, l'Oeuvre du Marin Breton a aidé 85 familles en prêtant 72.000 € et effectué 45 dons pour un montant de 12.000 euros environ (dont 2.000 € à la SNSM). Créé par Jacques de Thézac en 1899, l'Almanach du Marin Breton, ouvrage réglementaire indispensable à bord des bateaux professionnels ou de plaisance, fournit les ressources de l'action sociale. L'excédent de ses ventes est distribué en dons ou en réserve financière pour l'attribution des prêts. Vous pouvez participer à cette chaîne de la solidarité maritime en devenant Membre Bienfaiteur ou en donnant, soit en ligne sur le site, soit en envoyant votre chèque à : Oeuvre du Marin breton, 24 Quai de la Douane, 29200 Brest. N'oubliez pas que l'achat de l'Almanach du Marin Breton, acquisition utile s'il en est, finance l'action sociale. Les fruits de la vente du CD de chants de marins, Les Chants de l'Almanach, sont également exclusivement consacrés à l'action sociale vers les marins en difficulté.
L9020 - FOUDRE
Ce site web est un site d'information NON OFFICIEL sur la Foudre - L9020. Les internautes et anciens marins ont la possibilité d'envoyer les photos sur la Foudre.
La base de sous-marins de Saint-Nazaire
St-Nazaire fait partie des cinq ports français choisis par les Allemands pour servir de base à leurs sous-marins opérant dans l'Atlantique. À partir de 1941, l'organisation Todt va construire dans ces ports d'immenses bunkers destinés à abriter les sous-marins faisant escale.
La Bataille de Normandie
Le site DDay-Overlord est à la fois une encyclopédie et un mémorial virtuel dédié à ceux qui ont organisé l'opération Overlord et la libération de la France, à ceux qui ont été parachutés et débarqués en Normandie, à ceux qui se sont battus pour notre liberté pour qu'ils ne soient jamais oubliés. Il fait le lien entre les événements historiques et leurs commémorations de nos jours. DDay-Overlord vous présente sur plus de 10 000 pages des récits inédits de vétérans, des explications précises sur les différents épisodes militaires de la campagne normande de 1944, des cartes d'opérations, de très nombreuses photos d'époque (avec la rubrique Iconographie du débarquement) et des lieux historiques actuels, des réflexions sur les différents films du débarquement, une bibliographie complète, l'ensemble des matériels utilisés, des aides pour les étudiants... Découvrez également l'encyclopédie de la bataille de Normandie, unique en son genre, pour tout savoir sur les combats qui s'y sont déroulés, les militaires engagés et leurs équipements. Ce site vous aide aussi à préparer votre séjour en Normandie. Découvrez les possibilités d'hébergement, les ouvrages et guides historiques, les musées ainsi que des propositions d'itinéraires pour organiser votre visite de l'espace historique de Normandie.
La Brigade des Fusiliers Marins sur l'Yser
Le texte suivant, de la main de l'Amiral Ronarc'h, relate les éléments les plus marquants de la Brigade des Fusiliers-Marins pour la période allant de fin octobre 1914, la bataille pour Dixmude fait alors rage, jusqu'à novembre 1915, date de dissolution de la Brigade.
La construction navale à La Ciotat
Sur le site du musée CIOTADEN.
La construction navale en Provence : essor et déclin d'une industrie
Contrairement à bien des idées reçues, la région provençale a été et reste une région marquée par une activité industrielle importante et variée. Le secteur de la construction navale lourde - celles des grands chantiers issus de la révolution industrielle et spécialisés dans la construction des bâtiments en fer de toute espèce - est celui qui, compte tenu de ses exigences en matière d'espace et de main d'oeuvre, des spécificités et caractéristiques de sa production, s'est inscrit avec le plus de force dans les paysages urbains et les mentalités.
La Cordelière
La Cordelière est baptisée officiellement le vendredi vingt-huit octobre de l'an De Grasse deux mille seize. Embarquez et suivez-nous dans cette nouvelle aventure ! Quelques passionnés des affaires navales françaises, mais pas que, s'assemblent pour former la compagnie La Cordelière. L'essence du projet puise sa source dans une amitié commune, soudée autour des mêmes intérêts. C'est une assemblée de blogueurs et c'est là l'identité que nous partageons et additionnons. Ce vaisseau commun doit agréger discussions et lectures afin de progresser dans notre compréhension du fait naval français à travers les âges. Et continuer à vous entraîner avec nous ! MM. Trois Ponts ! La Plume et le Canon et le Fauteuil de Colbert oeuvrons à la création puis l'entretien de ce portail commun qui rassemblera nos écrits. Nous recherchions une place commune pour nos propos car à nous trois nous parvenons à couvrir l'histoire navale du XVIIIe siècle jusqu'au XXIe siècle. L'espoir conduit à espérer que nous puissions étendre l'horizon jusqu'aux premiers faits d'armes sur mer rattachés au pavillon français. Le fleuron disparu sur lequel nous avons élu domicile est une invitation au partage. La compagnie est ouverte de coeur et d'esprit. Nous parcourons salons, littérature et archives, mais nous ne sommes pas les seuls. Nous espérons pouvoir trouver quelques relais généreux pour nous aider à accéder à des connaissances qui sont trop lointaines de nos possibilités de manoeuvres. Voici notre première séance et c'est loin d'être la dernière. Bon vent et bonne mer à tous !
La Dépêche de Brest et de l'Ouest (1886-1944)
La version numérisée de 'La Dépêche de Brest et de l'Ouest' est une source d'une très grande richesse pour tous ceux qui s'intéressent à l'histoire de la marine de la fin du XIXe siècle à 1944. On y trouve notamment : • des informations sur les mouvements des navires • des comptes-rendus de croisière • des articles sur divers événements (prises de commandement, lancements de navires, incidents ou accidents, etc.) • des textes et circulaires officiels • le mouvement du personnel • des chroniques sur la politique navale etc., etc. Une véritable mine pour les chercheurs.
La frégate LA DECOUVERTE devenue LUCIFER II
Communication du 5 février 2014 à la Société nationale académique de Cherbourg, par Raymond Theiss.
La goélette Belle-Poule
La Belle-Poule, construite à Fécamp en 1932 sur les plans des navires destinés à la 'grande pêche' sur les bancs islandais, participe depuis à la formation des élèves officiers de l'Ecole navale. L'histoire des trois autres 'Belle-Poule', celle de l'actuelle goélette, la vie à bord, la grande pêche vous sont relatées ici par l'un de ses anciens commandants à travers les photographies de Guy Delahaye.
La guerre du millénaire
Sur ce site vous trouverez les descriptions des batailles, des événements et des armes de la guerre. Mais aussi les biographies des principaux acteurs, des fichiers sonores et vidéos, énormément d'images et plus encore ! Ce site est une enquête réalisée en partie par Internet et par toute forme de publication. La Guerre du Millénaire s'adresse particulièrement aux élèves de niveau secondaire ou aux étudiants du premier cycle universitaire. Pour des recherches plus poussées, il vous est fortement recommandé de consulter la bibliographie du site et de vous procurer les ouvrages ou articles pertinents. Un guide sur la recherche en histoire est également à votre disposition.
La marcophilie navale
L'association créée en 1985 regroupe les collectionneurs de marques postales et commémoratives des unités de la Marine nationale et de certaines marines étrangères. Elle s'adresse à tous ceux qui s'intéressent à l'acheminement du courrier aux différentes époques de l'histoire navale et participe à la défense du patrimoine maritime. Riche de près de 400 membres, elle se veut un instrument de promotion pour la Marine nationale.
La Marine française dans la guerre de Corée
Le 25 Juin 1950, les Forces du régime totalitaire communiste de Corée du Nord envahissent sans avertissement le terrritoire de la République de Corée du Sud. Réuni en toute hâte, le Conseil de Sécurité de la toute jeune ORGANISATION des NATIONS UNIES vote, par neuf voix contre zéro, une résolution condamnant l'agression de la Corée du Nord et la sommant de retirer ses troupes. Fort du soutien de la Chine communiste et de l'URSS, le Gouvernement de Corée du Nord traita par des ricanements les objurgations des Nations Unies et ses troupes, bien pourvues en matériel lourd, poursuivirent leur offensive, réduisant en bouillie tout ce qui présentait une résistance organisée. Les NATIONS UNIES demandèrent alors à l'ensemble de ses membres de donner toute l'assistance nécessaire, 'such assistance as may be necessary...', à la Corée du Sud afin de l'aider à repousser l'agresseur. Ce furent les États-Unis qui répondirent les premiers, massivement, aidés principalement par des forces venues du Commonwealth britannique et par des navires et contingents envoyés par d'autres Nations Libres et démocratiques. La FRANCE, fortement engagée en Indochine, ne pouvait fournir qu'une faible participation. Ce fut d'abord l'Escorteur LA GRANDIÈRE, bâtiment de la Marine Nationale appartenant aux Forces Maritimes d'Extrême Orient (F.M.E.O.) qui de Juillet à Décembre 1950, fut intègré aux Forces Navales de l'O.N.U. Un Bataillon de Volontaires venant de toutes les Armes fut ensuite formé. Le BATAILLON FRANÇAIS DE L'O.N.U. (BF/ONU) débarqua à Fusan (Pusan) le 29 Novembre 1950 pour être intègré à la Second (Indianhead) Infantry Division US, 23rd Regiment, et fut de tous les principaux combats jusqu'à la fin des hostilités. Cette 'Opération de Police' (la guerre ne fut jamais déclarée) mit aux prises plus de cinq millions de Combattants et fit plus de deux millions et demi de morts. Les combats, dont l'intensité et la dureté rappelèrent souvent Verdun, ravagèrent totalement le pays et durèrent jusqu'au 25 Juillet 1953.
La marine marchande
Marine marchande ou marine de commerce, c'est la qualification pour tout ce qui concerne le transport par voie maritime de marchandises ou de personnes. Elle concerne la construction navale - les navires - l'enseignement maritime - les marins - les ports ....
La Marine nationale en Algérie - Surveillance maritime et terrestre
LE ROLE MECONNU DE LA MARINE PENDANT LA GUERRE D'ALGERIE La contribution de la Marine aux «évènements d'Algérie» est restée à ce jour, inconnue. Cette guerre n'a pas été marquée par une action navale décisive et la Marine accomplissait déjà à la Toussaint de 1954 nombre de missions que la guerre ne va faire qu'amplifier et rendre plus utiles encore.
La mission navale militaire française aux États-Unis d'Amérique
Page traitant de la Mission navale française aux États-Unis d'Amérique (1943-1946).
La poste aux armées
Articles et brèves sur la poste militaire française de 1945 à nos jours : poste aux armées/interarmées, poste navale, service postal à l'international pour la défense (site non officiel)
La prise de Saint-Pierre-et-Miquelon par les forces de la France Libre : Noël 1941
Un article de William HANNA, Assistant-Professor, Michigan State University, East Lansing, U.S.A., dans la 'Revue d'histoire de l'Amérique française', Volume 16, numéro 3, décembre 1962, p. 369-387
La Réserve dans la Marine
Page officielle sur la Réserve dans la Marine nationale.
La Royale en 1939
Un site Internet personnel sur l'état de la flotte française à la date du 01 Juillet 1939.
La Sabretache
La Sabretache s'est assigné une mission ambitieuse, en dépit des difficultés qui sont nombreuses et variées, elle l'applique depuis plus d'un siècle, contribuant à la sauvegarde du souvenir de nos armées et de ceux qui, au cours de notre longue histoire, y servirent. Elle publie chaque trimestre un Carnet regroupant des articles de synthèse, des documents inédits, souvenirs, mémoires et journaux rédigés par nos anciens de tous grades et de toutes époques, et de l'iconographie ayant trait à l'histoire militaire de la France. Le contenu de ces carnets constitue souvent une référence, ils sont souvent cités et figurent en bonne place dans les bibliographies historiques. Mais La Sabretache n'est animée que par des bénévoles et ne vit que grâce aux cotisations de ses membres. Le maintien en condition et la mise à jour du fonds coûtent de plus en plus cher. Les capacités financières de plus en plus limitées la contraignent à reporter à des jours meilleurs ce qui, déjà depuis bien longtemps, était des dépenses indispensables. Or, La Sabretache, reconnue d'utilité publique, est apte à recevoir des dons en nature et en espèces ; déjà, nombre de nos membres ont fait don de tout ou partie de ce qu'ils ont pu réunir durant leur vie. Le problème est de loger ces dons dans des conditions acceptables de façon à accueillir cette documentation inestimable. Une autre difficulté est de continuer à publier ces témoignages pour qu'ils ne se perdent pas et que l'exemple de nos pères et aïeux, chefs et sans-grade, servent aux générations futures. Voilà pourquoi nous avons besoin de vous.
La Semaine du Golfe du Morbihan
La Semaine du Golfe du Morbihan, 9ème édition du lundi 22 au dimanche 28 mai 2017. Un événement maritime international, une fête culturelle et populaire dans le cadre magique de la 'Petite Mer' (Mor Bihan en breton). Plus d'un millier de bateaux traditionnels et classiques répartis en flottilles cohérentes et identifiables, qui naviguent tous les jours et varient leurs escales entre ports et mouillages. Résultat : une fête maritime 'éclatée' qui anime l'ensemble du Golfe du Morbihan. C'est la géographie particulière et les spécificités physiques de cette 'petite mer' (ses îles et îlots, l'étroit goulet qui la sépare et la protège de la haute mer, les renverses de marées, le clapot, les courants et contre-courants) qui déterminent et rythment tout le programme nautique de la manifestation. Un programme conçu par des marins pour des marins.
La ZÉLÉE 1914 Tahiti sous les bombes
Le 22 Septembre 1914, à 6 heures du matin, deux cuirassés allemands de l'escadre de Chine, pourchassés par l'escadre franco-anglaise du Pacifique, se présentent devant le port de Papeete. La ville s'éveille, indolente, innocente, paisible. Il pleut sur Tahiti. Les vaisseaux de guerre allemands pensaient rentrer dans une rade sans défense pour y charbonner, faire des vivres et lever sur Tahiti une contribution de guerre. Oui, la guerre ! La guerre à Tahiti! Tahiti, la délicieuse ! Mais la rade était défendue par les canons de la canonnière La Zélée qu'on avait débarqués et organisés en batteries d'artillerie sur les montagnes par ordre de son capitaine, le Lieutenant de Vaisseau Maxime Destremeau, Commandant d'armes et Défenseur de la ville, le Tomana Api, le jeune chef... Tahiti va-t-elle résister à une telle puissance de feu ? (Un webdocumentaire ludo-pédagogique de lili oop & Paskua labellisé par la Mission Centenaire 1914-1918)
LANCASTRIA Archive - We will remember them
The sinking of the troopship Lancastria THE WORLD'S LARGEST ONLINE LANCASTRIA ARCHIVE In memory of the estimated 4000+ souls who were lost board the Lancastria on, 17th June 1940.
Landing Ship Tank Français - LST
Ce site web est un site d'information NON OFFICIEL sur les LST.
Le 1er Bataillon de Fusiliers Marins Commandos
Après l'invasion de la France par l'Allemagne en juin 1940, quelques Français refusant la défaite, décident de rejoindre l'Angleterre afin de pouvoir continuer la lutte. Les volontaires du 1er B.F.M.C., seule unité française à débarquer sur les côtes basnormandes le 6 juin 1944, font partie de ces hommes qui n'ont pas accepté l'humiliation et l'asservissement de leur patrie. Membres des Forces Navales Françaises Libres, ils ont pris une part active à la libération de la France. Leurs actions et celles de l'ensemble des Français Libres ont permis à la France de retrouver ses valeurs et son rang notamment en figurant dans le camp des vainqueurs lors de la signature de la victoire. (...) Cette plaquette a été réalisée par Julia Quellien, déléguée à la mémoire combattante du service départemental de l'ONAC du Calvados. Elle a été financée par la Direction de la Mémoire du Patrimoine et des Archives du Ministère de la Défense et l'Association Nationale des Officiers de Carrière en Retraite (A.N.O.C.R.) 15, rue Cler - 75007 Paris / Groupement Calvados - Manche 6 bis, rue Froide - 14860 Ranville - Tél. 02 31 78 05 70
Le BCR MARNE A630
Ce site est consacré au BCR Marne, bâtiment de la marine nationale. A l'origine mon but est de créer un diaporama regroupant les documents en ma possession, au fur et à mesure ceci est devenu un site sur le bâtiment lui même. J'espère qu'il permettra aux marins passés à son bord de se remémorer de bons souvenirs, et qu'il intéressera les autres. Vous pouvez me contacter pour inclure au site toutes infos concernant le bâtiment, ses missions, anecdotes .......... Bonne visite.
Le Blog de G de Bernis
Aux Amis de l'escorteur côtier 'L'Alerte' Les Événements Correspondent aux différentes rencontres que nous avons eues depuis la décision de D Dumonteil & D Charvin de se rencontrer souvent.
Le blog de l'ULAC de Bagnolet
En insérant le mot 'Marine' dans le moteur de recherche interne de l'ULAC de Bagnolet, on obtient de nombreux articles et contributions.
Le blog de Philippe POISSON
La page «Marine» du blog de Philippe POISSON. Articles variés (notamment sur les femmes dans la Marine), présentation de livres.
Le blog des Mousses 2ème Cie 70-71
Ce blog est dédié aux anciens mousses de la 2ème Compagnie du CIN Brest de Mars 1970-1971... Il est actuellement administré par Philippe, Gérard, Claude et Jean Pierre avec le soutien et l'aide...de vous tous....mousses de la 2 !
Le bombardement de la ville de Papeete
LE 22 SEPTEMBRE 1914 PENDANT LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE L'Histoire et la mémoire des hommes nous racontent que des événements importants se sont passés en septembre 1914 dans les Établissements Français d'Océanie, les É.F.O., c'est-à-dire la Polynésie française. Ces événements méritent qu'on s'en souvienne. Ils ont fait partie de la Première Guerre mondiale. Commencée en août 1914, il y a 100 ans, elle s'est terminée en novembre 1918. Les événements dont nous allons parler montrent qu'elle a été réellement mondiale, touchant de nombreux pays en Europe, ou ailleurs et, par exemple, l'île de Tahiti le 22 septembre 1914. (...) Marie Noëlle FRÉMY [Sur le site officiel de la ville de Papeete]
Le Centre Siroco
Historique du Centre Siroco par M. René BAIL sur le site http://alger-roi.fr/.
Le cimetière de bateaux de Landévennec
Une page du blog de M. Jean-Yves CORDIER
Le commandant Robert MINE (1906-1956)
HISTOIRE : LE COMBAT D'UN HOMME POUR LA VIE : LE COMMANDANT ROBERT MINE (1906-1956) Par Jean-Luc MINE, historien, spécialiste de l'histoire des faits religieux et culturels, petit-fils du Commandant Robert MINE.
Le commando Hubert
Unité mythique de la Marine nationale, le Commando d'action sous-marine 'Hubert' est aujourd'hui l'une des plus secrètes et des plus performantes des armées Françaises. Fer de lance des forces spéciales, il est déployé dans le plus grand secret sur tous les continents; Et les hommes qui le composent sont des militaires d'élite, à la fois force tranquille de dissuasion et guerriers de la paix.
Le COURBET ... 6 juin 1944
Témoignage de l'amiral R. WIETZEL, présenté et annoté par C. QUETEL, C.R.H.Q., Université de Caen. Il ne s'agit pas de refaire ici une histoire du Débarquement qu'au surplus chacun connaît au moins dans ses grandes leçons et, souvent encore, pour l'avoir personnellement vécue. D'ailleurs les livres sur la question foisonnent, avec une qualité tellement inégale qu'il serait aventureux d'en tenter une bibliographie. Par contre, c'est une chance pour les Annales de Normandie de pouvoir publier le témoignage totalement inédit de l'amiral WIETZEL à propos de l'odyssée du cuirassé COURBET volontairement échoué au large d'Hermanville-sur-Mer en juin 1944. Il nous a paru néanmoins intéressant de laisser l'amiral WIETZEL commencer son histoire à partir de la déclaration de guerre.
Le croiseur COLBERT
Le Colbert repose en paix dans le cimetière des navires de guerre de Landévennec. Ce charmant petit village au bord de la rade de Brest abrite depuis des décennies les bateaux voués à la ferraille. Notre association, dont le but était la venue du Colbert à Bordeaux et sa préservation en tant que musée flottant n'a plus lieu d'être. Elle a été dissoute le 31 décembre 2007.
Le cuirassé PARIS
Sur cette page, les 24 photos d'un album consacré à l'équipage du PARIS en 1933.
Le Forum DDay-Overlord
Forum francophone sur le débarquement et la bataille de Normandie : récits, témoignages, cartes, films, livres...
LE FOUGUEUX P641
Welcome to the website of Le Fougueux P641. The last WW2 173ft type submarine chaser still afloat and currently being restored in The Netherlands, to it's original appearance. Use the buttons on the left to brows thru the website. You can visit all spaces and cabins and also the engine room and view the slowly progress of the great project. Currently the website is being updated and new pages are added. Some pages or buttons will have no data due that reason. If you have a question or like to get more information please send us an email.
LE FRINGANT
Bienvenue à bord Le 29 novembre 1974 vers 8h 40, valise à la main et sac sur l'épaule, je commençais à gravir l'échelle de coupée du bâtiment sur lequel j'allais passer 10 mois et 2 jours de ma vie d'appelé. J'avais à peine fait quelques pas, que d'une voix sèche le second maître de service m'ordonnait de redescendre dare-dare, le commandant s'apprêtant à quitter le bord ! Ca commençait bien !... Mais 29 ans plus tard, quand je repense à ces 10 mois de FRINGANT, je me dis que ça valait le coup ! Ce site est dédié à tous ceux qui un jour ont mis leur sac à bord, car un bateau ne vit que par les hommes ( et maintenant les femmes ) qui lui donnent son âme. Ce site est le votre, et pour qu'il vive et évolue, merci de bien vouloir me faire parvenir tout ce qui est en votre possession sur LE FRINGANT : photos, films, documents administratifs, possibilités de contacts.... Merci à toutes et à tous de bien vouloir me faire part des erreurs (dates...orthographe des patronymes...noms et prénoms oubliés...) qui ne manqueront pas d'émailler ces premières pages. Bonne navigation et à bientôt. Jean Michel VIGEZZI juin 2003
Le HÊTRE et l'AVERSE dans l'anse de Rostellec
Une page du blog de Jean-Yves CORDIER est consacrée au remorqueur le HÊTRE et au navire-citerne l'AVERSE dans le cimetière de bateaux de Rostellec, dans la presqu'île de Crozon.
Le JEAN BART à Gravelines
Depuis décembre 1992, une folle aventure a vu le jour. En décembre 2002, la construction à taille réelle a démarré, dans les conditions de l'époque, d'un vaisseau de 1er rang du XVIIe siècle au sein d'un parc historique situé à Gravelines, entre Dunkerque et Calais, Nord (59). Vingt ans seront nécessaires pour voir la réalisation finale de cette cathédrale maritime. Nous vous invitons dores et déjà à visiter le chantier de construction ainsi que les attractions qui s'organisent progressivement autour de ce fabuleux voyage dans l'histoire des bâtisseurs et de la navigation.
Le MAILLÉ-BRÉZÉ
Classé monument historique, le MAILLÉ-BRÉZÉ est depuis 1988 le premier musée naval à flot de France et participe à la mise en valeur d'un patrimoine qui sinon risquerait de sombrer dans l'oubli. Face à la rapidité du développement urbain contemporain, nous pourrions oublier que Nantes est née et s'est développée grâce à son fleuve. Pourtant, « tout attestait encore au milieu du XX° siècle que la construction navale était l'un des pôles de la vie nantaise. Il ne reste plus aujourd'hui que la station du tramway, Chantiers Navals, et le MAILLÉ-BRÉZÉ fièrement ancré à Nantes ». De cette époque, nous avons gardé le souvenir, parfois teinté de nostalgie, du nom de DUBIGEON. Dans la seconde moitié du XVIIIème siècle, Nantes est le premier constructeur de navires marchands. Dans ce contexte, Julien Dubigeon crée, en 1760, son premier chantier à la Chézine (quelques mètres en amont de l'emplacement actuel du MAILLÉ-BRÉZÉ ). Le chantier est transféré dans le milieu du XIXème siècle à Chantenay où est construit, en 1896, le BELEM , dernier rescapé de cette époque. En 1916, une mésentente des héritiers conduit au rachat du chantier par les Chantiers de la Loire. Plusieurs fusions se font au XXème siècle pour maintenir une activité de construction navale sur Nantes. Ainsi, le chantier devient le chantier Dubigeon-Normandie après sa fusion avec les ateliers et chantiers de Bretagne où ont été constuits, entre 1952 et 1956, trois escorteurs de la même série que MAILLÉ-BRÉZÉ (le CASSARD, le GUÉPRATTE et le TARTU). Après 1969, le Chantier Dubigeon-Normandie, situé sur l'Île de Nantes à la Prairie aux Ducs, s'étend sur quatorze hectares et lance, le 3 octobre 1986, le dernier navire construit à Nantes : le BOUGAINVILLE. L'association Nantes Marine Tradition a été fondée en 1983, sous l'impulsion de François-Régis BOUYER, avec l'objectif de transmettre la mémoire des ouvriers des chantiers et des marins. En 1988, l'association N.M.T fait venir à Nantes le MAILLÉ-BRÉZÉ qui est alors classé monument historique. Vous pouvez visiter ce musée tous les jours ou louer des salles pour votre entreprise ou pour des particuliers (25 à 80 personnes).
Le mémorial du PLUVIÔSE
Passant de temps en temps à Bavilliers, j'ai remarqué la présence, dans le petit cimetière bordant la route, d'un grand monument. Après un énième passage, j'ai décidé de m'arrêter. Je découvre un beau monument dédié aux victimes du Pluviôse. Jamais entendu parler; pour moi, le pluviôse correspond à un mois du calendrier révolutionnaire mis en place après la Révolution française. En faisant le tour du monument, je découvre une liste de nom avec des grades de la marine. Le Pluviôse était donc un navire. Parmi la liste figure le commandant de la flottille de sous-marin. Un sous-marin dans le Territoire de Belfort ? Je savais que la Marine nationale entretenait, durant la 1ere Guerre mondiale, des canonnières sur les canaux, mais des sous-marins sur le canal du Rhône au Rhin, je m'interroge.
Le naufrage du pétrolier la NIÈVRE à Porstarz à Primelin
Une page sur le blog consacré au port du Loch en Primelin
Le paquebot DE GRASSE
Pour les plus anciens d'entre nous, le paquebot De Grasse, c'est avant tout un souvenir de jeunesse, d'adolescence... Il est vrai que ce géant des mers a fait partie du paysage blayais pendant plus de trois ans, période durant laquelle il est resté amarré le long de l'île Nouvelle, pratiquement en face de château Lagrange, dans l'un des rares mouillages à proximité de Bordeaux dont la profondeur permettait, ce n'est plus le cas aujourd'hui, à un grand navire de flotter à marée basse. Si certains parlent peu du De Grasse, d'autres le font avec amusement et même émotion. L'un d'entre eux est allé voir ce bateau de près, à la nage, s'est accroché à la chaîne de l'ancre pour reprendre son souffle avant de repartir... Une aventure soigneusement cachée aux parents, risquée et déraisonnable, comme la plupart de celles que l'on s'offre à 16 ou 17 ans... Un autre a pu profiter d'une aubaine pour monter à bord alors que le paquebot était échoué et que l'eau affleurait la plage arrière... Marcher sur ce navire 'bien penché' lui a laissé un souvenir encore vivace... Passionnés par ce qui nous a été raconté sur ce bateau au mouillage à deux pas de Blaye, nous avons voulu en savoir davantage. Voici donc un historique succinct de ce superbe navire qui a vécu, comme on peut le constater, des moments assez exceptionnels.
Le portail des sous-marins
«Le portail des sous-marins» est un site d'information sans aucun lien avec la Marine Nationale française. Les informations publiées ici sont recueillies auprès des journaux, en français ou en anglais. Les opinions présentées n'engagent pas la Marine. Les articles restent sous copyright des journaux dans lesquels ils sont parus.
Le préfet maritime
Mémoire de Master 2 droit maritime et des transports Promotion 2007 Par M. Rafik LONGUAR Et sous la direction de M. Christian SCAPEL Avocat au barreau de Marseille Directeur du Centre de Droit Maritime et des Transports Université Paul Cézanne (Aix-Marseille III)
Le sauvetage et l'internement des rescapés du Léon Gambetta 27 avril - 30 mai 1915
Article de François-Xavier BERNARD dans le dossier « La Grande Guerre en Méditerranée » publié dans les « Cahiers de la Méditerranée », n° 81 | 2010.
Le site de Papy Louis ou la traversée d'un siècle
Né en 1910, 'Papy Louis' a traversé le siècle. Il est décédé le 24 juin 2010. Mais avec l'aide de son fils François, il a laissé un récit richement documenté de sa vie. Le bouton 'Plan du site' permettra au visiteur de trouver facilement les périodes de la vie de Papy Louis liées à la marine : son service militaire (1931-1932) et le début de la Deuxième Guerre mondiale (1939-1940).
Le Souvenir Français
Le Souvenir Français a pour vocation de maintenir la mémoire de tous ceux qui, combattants de la liberté et du droit, sont morts pour la France, ou l'ont bien servie, qu'ils soient Français ou étrangers. Il a pour mission l'entretien des sépultures et des monuments commémoratifs, l'organisation d'actions de Mémoire pour rendre hommage au courage et à la fidélité de tous ces hommes et ces femmes morts aux champs d'honneur. Né en 1872 en Alsace et en Lorraine occupées puis créé en 1887 par Xavier Niessen, Le Souvenir Français a été reconnu d'utilité publique en 1906. L'association est placée sous la haut patronage du Président de la République. Elle a été couronnée par l'Académie Française en 1975 et par l'Académie des Sciences Morales et Politiques en 1978. Le Souvenir Français est fort de ses 200.000 adhérents et affiliés, femmes et hommes de tous âges et de toutes origines sociales. Il est présent dans tous les départements de France Métropolitaine et d'Outre Mer et dans 68 pays étrangers. Il compte : • 96 délégations générales, • 1 600 comités, • 62 représentations à l'étranger. N'ayant aucune attache politique, libre de tout lien confessionnel ou philosophique, le Souvenir Français est ouvert à toutes celles et à tous ceux qui, Français ou étrangers, ont « une certaine idée de la France » et de l'idéal de liberté pour lesquels nos anciens se sont sacrifiés depuis la révolution. Le bénévolat est de règle pour le fonctionnement de l'association dont les frais généraux est de l'ordre de seulement 20 % de ses dépenses annuelles.
Légion d'honneur
La Légion d'honneur est la plus haute distinction française et l'une des plus connues au monde. Depuis deux siècles, elle est remise au nom du Chef de l'État pour récompenser les citoyens les plus méritants dans tous les domaines d'activité.
Léon MERCIER (1892-1942)
Page consacrée à Léon MERCIER sur le site de généalogie familiale de la famille COSMAO DUMANOIR.
Léonore (Base de données de la Légion d'honneur)
La base Léonore donne accès aux dossiers nominatifs des personnes nommées ou promues dans l'Ordre de la Légion d'honneur depuis 1802 et décédées avant 1977. Les dossiers originaux sont conservés aux Archives nationales ou à la Grande Chancellerie de la Légion d'honneur. Pour chaque personne dont le dossier a été conservé, une notice indique la cote du carton où se trouve le dossier, le lieu de conservation de ce carton et des éléments biographiques sommaires (nom, prénom, sexe, date et lieu de naissance). Dossiers indisponibles Les dossiers comportant des documents datant de moins de 50 ans ne sont pas consultables en ligne. Une demande d'accès par dérogation peut cependant être formulée depuis un compte personnel en salle des inventaires virtuelle (SIV) des Archives nationales Accès à la SIV Dossiers inexistants Il arrive que des titulaires de la Légion d'honneur ne disposent pas (ou plus) de dossier. En conséquence, leur nom n'apparaît pas dans la base Léonore qui recense exclusivement les dossiers. Le chercheur peut alors avoir recours au fichier général détenu par La Grande Chancellerie.
Les Amis des Goélettes Écoles
ARTICLE I - Désignation Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant pour titre : Association Fécampoise des Amis des Goélettes Ecoles (AFAGE) ARTICLE II - Objet Cette association a pour but - De créer un lien d'amitié, permanent et renforcé, entre les goélettes Etoile et Belle Poule, navires de l'Ecole Navale de Lanvéoc-Poulmic - De favoriser les relations entre la goélette Etoile et sa ville marraine Fécamp. - D'entretenir la mémoire de tout fait culturel, historique ou autre, ayant caractérisé ou marqué la vie des goélettes et de communiquer ou de rendre accessible toutes les informations collectées sur la connaissance des goélettes en accord avec la Marine nationale - De valoriser le patrimoine maritime - De susciter la collaboration des ports et les Villes partageant les mêmes buts. Sa durée est illimitée.
Les Amis des Grands Voiliers - Sail Training Association France
Les Amis des Grands Voiliers - Sail Training Association France ont pour objet de promouvoir et développer, à bord des grands voiliers de tous pays, les stages de formation à la navigation et à la manoeuvre, notamment en aidant les jeunes à embarquer, et favoriser ainsi les échanges de l'amitié entre les nations.
Les Amis du Musée Maritime de La Rochelle
Depuis le 12 septembre 1986, l'Association des Amis du Musée Maritime de La Rochelle a pour but de rassembler ceux qui veulent protéger le patrimoine maritime. Notamment en aidant et soutenant l'action du Musée Maritime de La Rochelle (représentation du Musée lors de diverses manifestations), en contribuant également au développement de ses activités. Elle oeuvre au rapprochement avec les associations qui défendent les richesses du patrimoine maritime en organisant des actions communes. Elle a également mis en place des activités destinées à préserver et faire connaître «la mémoire maritime» en particulier rochelaise. Cette association constitue un véritable lieu d'échanges et de rencontres et organise des visites et conférences tout au long de l'année, des ateliers de « Mémoire Maritime » dont une chorale dynamique de chants marins, des ateliers de restauration de bateaux de voile légère, des sorties sur Joshua à la journée (ou en croisières pour les plus aguerris). Enfin les Amis du Musée maritime de La Rochelle sont au coeur de l'initiative 'sauvons Damien'. L'Association offre également une bibliothèque maritime à ses adhérents. Les Amis du Musée Maritime de La Rochelle bénéficient de la gratuité pour la visite du musée. Depuis 2011 l'association est déclarée d'intérêt général
Les Anciens de la Royale
Le rendez-vous des Anciens de La Royale.
Les Anciens des bâtiments FORBIN
Ce site est dédié aux anciens des bâtiments portant ou ayant porté le nom de FORBIN, du Torpilleur à la Frégate en passant par l'Escorteur d'Escadre aujourd'hui disparu ainsi qu'à tous les membres d'équipage, qui ont parcouru ensemble de nombreuses fois les mers et océans du monde. De Brest ou de Toulon à Saint Pierre & Miquelon et aux îles Kerguelen en passant par la Polynésie française, toute leur Histoire... Avec une pensée toute particulière à nos amis qui nous ont quitté, notamment ceux du torpilleur désarmé en 1952...
Les Anciens du GUSTAVE ZÉDÉ
Vous avez accès aux détails de la vie du Tatave. Tous ne sont pas complets, le travail est énorme, surtout pour transcrire les rôles d'équipage (embarquement, débarquement, matricule, spécialité, etc.). Pour l'instant, ceux-ci sont intégralement transcris, avec mes données actuelles, pour 1948 et 1949. Les autres sont partiels. Donc, inutile de me signaler qu'il manque votre nom, sauf s'il doit être dans les années «terminées». J'essaie de faire plus vite pour le trombinoscope. C'est aussi plus simple et plus rapide. Certaines rubriques ne seront jamais complètes. J'ai continuellement des photos à ajouter. Celles du Saar sont de plus en plus nombreuses et facile à trouver sur le Net. Comme vous pouvez le constater, ce n'est pas le travail qui manque.
Les Anciens du MARSOUIN S632
Blog des anciens du sous-marin Marsouin.
Les CROSS (Centres régionaux opérationnels de surveillance et de sauvetage)
Plus de 300 professionnels travaillent dans les Centres Régionaux Opérationnels de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) pour assurer 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 des missions de service public au profit des Gens de mer, professionnels et plaisanciers. Ces centres, placés sous l'autorité du ministre chargé de la mer, relèvent de la direction des affaires maritimes. Ils sont dirigés par des administrateurs des affaires maritimes et armés par du personnel civil et militaire.
Les embarquements d'un marin des IIIème, IVème et Vème Républiques
Souvenirs de M. Marcel RÉGNAULT.
Les escorteurs rapides
Ancien marin dans la 'royale' je garde un souvenir ému d'un bateau qui a fait un travail obscur mais que je pense utile. Ce navire, le 'Provençal', faisait partie de la série des escorteurs rapides, directement issus de l'expérience de la seconde guerre mondiale. Au-delà de ce bateau, je veux modestement rendre hommage à tous les escorteurs rapides et aux nombreux équipages qui les ont armés. Je suis bien sûr à la recherche de photos ou témoignages sur cette époque, si vous en avez, vous pouvez les faire parvenir à mer@swing.be
Les évasions de militaires et de civils depuis Carteret, juin 1940
Communication du 5 décembre 2012 à la Société nationale académique de Cherbourg, par François Rosset.
Les filles de la DB
«Les Filles de la D.B.» Ce site est dédié aux personnels féminins engagés volontaires au sein de la 2e Division Blindée du Général Leclerc, les «Rochambelles» et les «Marinettes». Vous y trouverez le détail de tous les équipements, uniformes, matériels et organisations de ces deux groupes.
Les fusiliers marins pendant la Guerre 1914-1918
Page consacrée à Jules DRÉAN, fusilier marin pendant la Première Guerre mondiale, sur un site généalogique familial. On y trouve également des informations sur La Brigade des Fusiliers Marins commandée par le contre-amiral RONARC'H.
Les fusiliers-marins de l'Amiral RONARC'H Dunkerque 1914/2014
Dans le cadre du centenaire de la bataille de Dixmude, la ville a rendu hommage, ce lundi, à la brigade des fusiliers marins, qui a protégé, au prix de pertes lourdes, la Flandre et en particulier Dunkerque. La ville de Dunkerque a commémoré l'événement, au pied du monument des fusiliers marins, en présence d'une section en armes de fusiliers marins de l'école de Lorient et du bagad de Lann Bihoué, de la Marine nationale, des personnalités Civiles et Militaires ainsi qu'une classe d'une école Dunkerquoise.
Les guerres de nos anciens
Dans le cadre de leurs recherches généalogiques sur leurs familles, Maryvonne et Jean-Jacques ont été amenés à découvrir les moments terribles qu'ont vécus leurs parents, grands-parents et aïeux au cours des différents conflits auxquels ils ont participé. Parmi eux, plusieurs marins...
Les Marinettes et Rochambelles
'Les Filles de la D.B.' Ce site est dédié aux personnels féminins engagés volontaires au sein de la 2e Division Blindée du Général Leclerc, les 'Rochambelles' et les 'Marinettes'. Vous y trouverez le détail de tous les équipements, uniformes, matériels et organisations de ces deux groupes.
Les Marins de LECLERC
Site du Groupe de reconstitution du Régiment Blindé de Fusiliers-Marins (RBFM) de la 2ème Division Blindée
Les navires internés
Page sur les navires français internés pendant la Deuxième Guerre mondiale.
Les oubliés du MEKNÈS
A la mémoire des 420 marins qui périrent dans le torpillage du paquebot Meknès le 24 juillet 1940 et aux survivants.
Les peintres officiels de la Marine
Les peintres officiels de la Marine dépendent du Service historique de la Défense, département marine. Le titre de peintre de la Marine est accordé par le ministre de la Défense, sur proposition du jury du Salon biennal de la Marine, qui se tient au Musée de la Marine à Paris. Ce jury est présidé par un officier général nommé par le chef d'état-major de la Marine. Le chef du Service historique et le directeur du musée sont membres de droit. Ce titre ne donne droit à aucune rétribution mais apporte des facilités pour accomplir des missions dans les ports et sur les navires. Ils ne reçoivent aucun traitement ni aucune promesse de commande officielle. On distingue deux catégories de peintres : • les peintres agréés, nommés pour 3 ans renouvelables. Ont rang de lieutenant de vaisseau. Leur nombre est limité à 20. • les peintres titulaires, nommés après 3 périodes de 3 ans sous statut agréé. Ont rang de capitaine de corvette. Leur nombre n'est pas limité. Ils peuvent porter l'uniforme. Ils ne portent pas de galons car ils ne sont pas militaires mais seulement assimilés et n'ont aucune responsabilité dans la vie militaire, autre que celle d'artistes témoins. Parallèlement au titre de peintre de marine, qui est individuel, s'est créée une association privée qui regroupe les artistes. Nul n'a l'obligation d'en faire partie. De fait, tous en sont membres. L'ancre marine suit la signature des Peintres officiels de la Marine, par tradition autant que par privilège : 'Une ancre située à l'arrière d'une signature indique la qualité singulière de Peintre de la Marine; elle témoigne du don qui habite certains artistes, il leur permet de maintenir un navire dans ses lignes d'eau, de gonfler les voiles, de fouetter les embruns, de friser les vagues, d'ourler les sillages, de faire flamber les reflets, bref de nous donner par une oeuvre, pourtant inanimée, ce spectacle des formes sans cesse en train de changer...' (Amiral Michel Tripier)
Les Vaisseaux noirs
Les Vaisseaux noirs, les bateaux noirs, les subs, les soums, les sous-marins appelez les comme vous voulez ces cylindres d'acier qui naviguent sous la mer, si profondément que la lumière n'y a jamais pénétré. Ce site est dédié à ces hommes qui y passent une partie de leur vie.
LIEUTENANT DE VAISSEAU LAVALLÉE
L'aviso 'LIEUTENANT DE VAISSEAU LAVALLEÉ' est le dixième d'une série de 17 bâtiments réalisés par la Direction des Constructions Navales de Lorient. Admis au service actif en 1980, il est actuellement basé à Brest au sein de la FAN (Force d'Action Navale). Sa vocation principale est la lutte anti sous marine dans les eaux côtières. II assure en outre certaines missions telles que: • Soutien aux forces sous marines stratégiques. • Surveillance et défense des approches maritimes. • Service public ( sauvetage, police des mers ). • Déploiement outre mer. • Instruction à la mer
Lignes de défense
Philippe Chapleau - Twitter: @PhChapleau Journaliste au service Politique du quotidien Ouest-France, il suit les questions de défense et la politique étrangère, après avoir été basé en Afrique du Sud comme correspondant jusqu'en 1992. Il est l'auteur de Mercenaires SA (1998), Sociétés militaires privées. Enquête sur les soldats sans armées (2005), Les mercenaires de l'antiquité à nos jours (2006), Enfants-soldats. Victimes ou criminels de guerre (2007), Des enfants dans la Résistance (2008 et 2010), de L'Afrique du Sud de A à Z (2011) et de Les nouveaux entrepreneurs de la guerre, un essai sur l'externalisation en matière de défense en France, publié en 2011 chez Vuibert, en partenariat avec l'INHESJ et La piraterie maritime. Droit, pratiques et enjeux, avec Jean-Paul Pancracio, Vuibert/INHESJ, janvier 2014. Il a également collaboré à une dizaine d'ouvrages collectifs traitant des questions de défense.
LOS!
Le magazine de la guerre navale, aéronavale et sous-marine.
Lucien CANAUD (1904-1980)
Biographie de M. Lucien CANAUD sur le site de l'Association pour la Recherche et la Sauvegarde de la Vérité Historique sur la Résistance en Creuse.
Ma carrière dans la Royale
Bienvenue, A travers ce site, je rends hommage aux anciens marins, dont certains sont morts dans des conflits qui auraient pu être évités comme Mers el-Kébir et à l'action de cette marine enviée par certains et redoutée par d'autres pendant la Seconde Guerre mondiale. Ce site n'aurait jamais vu le jour sans un cahier de mémoires de mon Père, et de quelques informations puisées dans des livres et certains sites.
Maison des Hommes et des techniques
La Maison des Hommes et des techniques est une association loi 1901 créée en 1994. En s'appuyant sur le patrimoine industriel, maritime et fluvial, elle a comme objectifs de : • maintenir vivante la mémoire de la construction navale nantaise, notamment à travers l'exposition permanente Bâtisseurs de navires ; • faire connaître l'histoire industrielle et sociale nantaise ; • mettre en valeur les cultures ouvrières et mettre en lumière les différentes formes d'organisation du monde du travail ; être un lieu de réflexion sur la place et le rôle du travail dans la société. Pour rendre ces cultures accessibles à un public le plus large possible, elle met en place des manifestations diversifiées : expositions, conférences, animations, et propose des visites accompagnées aux groupes de scolaires et d'adultes. Ouverte à toutes les initiatives dont les objectifs se réalisent en osmose ou en complémentarité avec les siens, elle constitue un lieu de vie associative.
Marcel JAOUËN (1945-1950)
Page consacrée à Marcel JAOUËN (années 1945-1950) sur le site de généalogie familiale de Maryvonne et Jean-Jacques JAOUËN.
Marcel JAOUËN (1950-1952)
Page consacrée à Marcel JAOUËN (années 1950-1952) sur le site de généalogie familiale de Maryvonne et Jean-Jacques JAOUËN.
Marcel JAOUËN (1952-1960)
Page consacrée à Marcel JAOUËN (années 1952-1960) sur le site de généalogie familiale de Maryvonne et Jean-Jacques JAOUËN.
Marcel JAOUËN (1960-1967)
Page consacrée à Marcel JAOUËN (années 1960-1967) sur le site de généalogie familiale de Maryvonne et Jean-Jacques JAOUËN.
Marcel JAOUËN (1967-1968)
Page consacrée à Marcel JAOUËN (années 1967-1968) sur le site de généalogie familiale de Maryvonne et Jean-Jacques JAOUËN.
Marcel JAOUËN (1968-1969)
Page consacrée à Marcel JAOUËN (années 1968-1969) sur le site de généalogie familiale de Maryvonne et Jean-Jacques JAOUËN.
Marcel JAOUËN (1969-1970)
Page consacrée à Marcel JAOUËN (années 1969-1970) sur le site de généalogie familiale de Maryvonne et Jean-Jacques JAOUËN.
Marcophilie Daniel
Bonjour à vous amis internautes, amis marcophiles ! Ceci est l'éditorial de mon blog. Comme son nom l'indique, il sera question de marcophilie au sens large : Maroc, Djibouti, DOM-TOM, Maritime et Navale... Bref, tout un programme ! Voilà, c'est parti !
Marine 1939
Ce blog est dédié à l'une des plus importantes flottes de guerre françaises. Elle connaîtra des heures glorieuses et finira tragiquement, conformément aux traditions dont elle était issue. Vous y découvrirez les navires qui l'ont composée, ses matériels et les hommes qui l'ont créée et fait vivre. This blog is also available in English.
Marine Archiv
Forum für Historiker, Schiffsfreunde und Modellbauer. (Forum pour les historiens, les amis des bateaux et les maquettistes)
Marine de guerre (souvenirs 1939-1946)
J'ai réuni dans ce dossier 154 photographies, en première partie, celles de mon père Max (1924-1985), marin à bord de l'ÉMILE BERTIN, navire sur lequel se trouvait également son frère Henri (1922-1986), et en deuxième partie, des photographies de navires et du sabordement de la flotte française à Toulon en 1942 (les photographies du sabordement furent prises par ma tante qui vivait dans cette ville à cet époque), et en troisième partie, des photographies prises en Indochine.
Marine de guerre et poste navale
Les marines de guerre vues au travers de la Poste Navale
Marine Éditions
Marine et Marins
Des histoires d'hommes et de navires Des textes et des illustrations pour vous faire (ou refaire) découvrir la Royale à travers toutes ses époques et tous ses personnages illustres et anonymes... Ce site vous invite à entrer dans le sillage de deux personnalités talentueuses : André Lambert (Peintre et Illustrateur) et Michel Perchoc (Officier de marine et Écrivain). Prenez le large et laissez vous guider, la Marine a tant à vous raconter...
Marine Forum
Voici un forum 100% français sur toutes les marines mondiales, de leur création à aujourd'hui. Vous y trouverez un tas d'informations et des spécialistes qui pourront répondre à de nombreuses questions, le tout dans une ambiance très sympa. Si vous êtes étranger, ne vous inquiétez pas, et postez vos messages en anglais, vous serez très bien accueillis! Si vous avez créé un site sur la marine, n'hésitez pas à devenir un de nos partenaire privilégié, nous comptons déjà nombre de partenaires. Je vous souhaite un agréable moment sur ces quelques pages consacrées à notre passion à tous : la Marine!
Marine Marchande
Le site marine-marchande.net a pour ambition de donner au visiteur toutes les informations concernant la marine marchande, ou de le diriger vers d'autres sites intéressant la marine marchande. Nous souhaitons aussi faire mieux connaître ces magnifiques machines que sont les navires, et les hommes qui les exploitent. Les marins de la marine marchande exercent des métiers très divers, dont nous sommes heureux de vous montrer quelques aspects.
Marine nationale
Les océans, patrimoine commun de l'humanité, jouent un rôle central dans l'organisation et le développement du monde : ils couvrent 70% du globe et constituent à la fois une ressource et un espace sans frontière ni entrave par lequel transitent plus des trois quarts de nos approvisionnements. Avec ses outre-mer, ses 7000 km de littoral et le deuxième espace maritime mondial de 11 millions de km², la France est riveraine de tous les océans du monde. La Marine nationale a donc le devoir de contrôler cet espace dans ses trois dimensions (sous la mer, sur la mer et au dessus de la mer) pour préserver la paix et défendre nos intérêts. La Marine nationale contribue à la stratégie de défense de la France en conduisant à la fois des : Missions permanentes • Dissuasion : faire craindre une riposte absolue à quiconque attenterait aux intérêts vitaux de la France. Un sous-marin nucléaire lanceur d'engins (SNLE) déployé en permanence. • Connaissance/anticipation • Prévention (pré-positionnement) • Posture permanente de sauvegarde maritime (Action de l'État en mer). Missions non permanentes : La Marine est en mesure d'envoyer des unités de combats à plusieurs milliers de kilomètres dans des délais brefs et en vue de garantir ses intérêts stratégiques, de protéger ses ressortissants et d'assumer ses responsabilités internationales. Opération de gestion de crise : • Opération Atalante depuis 2008 : lutte contre la piraterie au large de la Somalie, protection des navires du Programme Alimentaire Mondial (PAM), mandats UE et ONU. • Opération Baliste au Liban en 2006 : évacuation de 13 000 ressortissants • Opération Serval : engagement des avions de patrouille maritime de la Marine - Atlantique 2 (ATL 2) et soutien de la manoeuvre logistique opérationnelle avec 4 bâtiments de surface. • Opération Harmattan en 2011 : mise en oeuvre de la résolution 1973 en Libye, sous mandat ONU. Engagement de toutes les composantes de la Marine (27 bâtiments de surface et sous-marins, groupe aérien embarqué, ATL 2) d'un niveau inégalé depuis 1956 (Suez).
Marine nationale
Ces quelques pages pour partager avec les «Anciens» et les autres une période pas géniale tous les jours (fallait pas signer...) mais qui reste néanmoins un excellent souvenir.
Marius Bar
Les Editions Marius BAR sont présentes sur Toulon depuis 1886. Nous possédons un fonds photographique, sur Toulon et ses environs, unique au monde que vous pouvez découvrir par nos diverses expositions, et maintenant par notre site web. Nous vous proposons d'accéder à notre base de données qui contient de nombreuses photos sur la vie au sein de la Marine Nationale et ses bâtiments. Vous reconnaîtrez aussi les villes et villages de Provence ainsi que les prises de vue des Forges et Chantiers de la Méditerranée. Notre activité aujourd'hui est essentiellement consacrée à l'imagerie, ainsi qu'à la conception et à la réalisation d'expositions thématiques ayant un dénominateur commun : le passé en image. Les portes de notre laboratoire vous sont ouvertes. Nous vous y feront découvrir notre savoir faire et notre technicité. Le laboratoire reste au service des photographes indépendants, des entreprises ou des administrations de la région provençale.
MAROC - OPERATION TORCH - Débarquement Anglo-Américains en AFN 8 novembre 1942
La reconquête de la France et de l'Europe commençait par l'Afrique. Depuis l'armistice du 22 juin 1940 l'Afrique était tenue à l'écart du conflit. Les Allemands n'occupaient aucun pays d'Afrique francophone. Et ce n'est pas la faute d'avoir essayé, car les Allemands et Italiens étaient intéressés à l'accès des ports africains pour le ravitaillement de leurs navires. En vue d'un débarquement des contacts 'secrets' furent pris entre un petit nombre de Français et les Américains qui fondèrent un grand espoir sur le général WEYGAND (Gardien de l'empire africain) Mais les Allemands exigèrent, auprès du Maréchal PÉTAIN, le départ du général. Ce fut fait le 19 novembre 1941. En juillet 1942 les Américains retinrent le principe d'une expédition qui devait les conduire du Maroc à la Tunisie. Pour les chefs français l'intervention américaine en AFN était un souci majeur. La popularité américaine était considérable auprès des populations. Ils attendaient 'le commencement de la fin de cette guerre' Mais les contacts ne se firent pas entre Français et Américains. Les Américains n'aiment pas les demi-mesures. Incertains de l'accueil qui se prépare pour eux en AFN, septiques sur l'efficacité de leurs partisans ils choisirent la solution de force.
Maurice LE SAOÛT (1928-1939)
Page consacrée à Maurice Le Saoût (années 1928-1939) sur le site de généalogie familiale de Maryvonne et Jean-Jacques JAOUËN.
Maurice LE SAOÛT (1939-1957)
Page consacrée à Maurice Le Saoût (années 1939-1957) sur le site de généalogie familiale de Maryvonne et Jean-Jacques JAOUËN.
Médecin général de la Marine Adrien CARRÉ
Il peut paraître incongru pour une société, qualifiée de «savante», de programmer une conférence retraçant la vie d'un homme, fut-il un de ses anciens vice-présidents, qui n'est mort que depuis quelques années, et de plus conférence prononcée par son propre fils. Ce n'est pas de l'histoire dira-t-on, à juste titre. C'est vrai, c'est une simple «contribution à l'histoire»... En effet, j'aurai peut-être dû intituler cette conférence : «Mémoires d'un médecin de marine nantais au XXème siècle». Car tout ce que je vais vous dire est extrait des nombreux carnets, lettres, articles écrits, laissés par Adrien Carré.
Mémoire des Hommes
«Mémoire des hommes» est destiné à mettre à la disposition du public des documents numérisés et des informations issues des fonds d'archives et des collections conservés par le ministère de la Défense.
Mémoires du Port de Commerce de Brest
Mon souhait est de croire l'an 2010 généreux pour vous tous : bonheur, santé, amour. Fasse que le monde devienne fraternel sans racisme, sans haine en suivant l'exemple de l'air qui n'a pas de frontières. Le blog est né en mars 2006 et vous y découvrez ce qui est la mémoire passée ou future. Je suis Yffic un des habitants du PORT DE. A 73 ans le travail des jeunes, du Fourneau, d'informaticiens, de wiki-brest me subjugue. La disponibilité des personnes que j'ai invité à la confidence m'a conforté. Les dossiers débouchent vers divers paramètres, sans doute, mais la preuve est ainsi faite que le port de commerce s'éclate vers l'extérieur. Une certitude : les hommes, les femmes, les territoires, les regards ont une autre magie qu'ailleurs. Je suis, aussi, maire ludique de ce village. Un site à visionner: lefourneau.com... Le blog a pour mission d'être complété ou rectifié. C'est une information vers les autres que je désire... A bientôt. N'ayez pas peur de confier vos souvenirs à portde. Ils font partie du patrimoine de ce coin du Finistère quelque peu méconnu.
Mémorial des officiers de Marine
Les informations réunies dans le présent Mémorial ont été rassemblées par l'Association des Anciens Élèves de l'École navale (AEN) dans le but de présenter une synthèse des différents renseignements disponibles à ce jour sur ce sujet. Cette synthèse est la propriété de l'Association et le Code de la propriété intellectuelle en interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle de ces documents faite par quelque procédé que ce soit sans le consentement formellement exprimé de l'auteur ou de ses ayants cause, est illégale et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. (loi n° 2007-1544 du 29 octobre 2007 - art. 41 - JORF du 30 octobre 2007) PRÉSENTATION DU MÉMORIAL Jusqu'à ces dernières années, il n'existait pas de monument qui rappelle aux jeunes générations d'officiers de Marine le souvenir de tous leurs aînés morts pour la France ou morts dans l'accomplissement de leur devoir depuis 1830, année où fut instituée l'École navale. C'est pourquoi, en 1990, une commission de l'Association des anciens élèves de l'École navale (AEN), présidée par l'amiral Brac de La Perrière et animée par le capitaine de vaisseau Quéguiner, a conçu et réalisé le projet du «Mémorial des officiers de Marine» qui a pour but de rendre hommage aux officiers de Marine morts pour la France dans les opérations de guerre ou décédés dans l'accomplissement de leur devoir depuis 1830.
Mémorial GenWeb
Mémorial-GenWeb
MémorialGenWeb c'est aussi et surtout les relevés de monuments aux morts, soldats et victimes civiles, français et étrangers, tués ou disparus par faits de guerre, morts en déportation, «Morts pour la France». 3 763 514 entrées au 26/01/2015.
Mer et Marine
Le site Mer et Marine est né de la rencontre de journalistes, de passionnés de la mer et d'une jeune structure éditoriale (GLCDK Media), qui avaient toutes et tous la même envie, celle d'informer, au quotidien, sur la mer et les communautés humaines structurées autour. Il est aujourd'hui édité avec le soutien du groupe Télégramme, société spécialisée dans les médias, les services et l'événementiel. Depuis mai 2005, Mer et Marine est devenu un des sites référents du domaine maritime avec plus de 500 000 visites mensuelles et 35 000 inscrits à sa Newsletter.
MER-SEA
Bulletins d'information 'Marine' et archives des bulletins édités par Jean-Christophe Rouxel.
Mers el-Kébir
Photos du journal de bord de Gaston Monnerville publié sur le site de la Société des Amis du Président Gaston Monnerville.
Mers el-Kébir - Opération CATAPULT - Le drame oublié de la Marine française
Par Francis AGOSTINI Président départemental de l'Union Fédérale des Bouches-du-Rhône Président du Comité de Coordination des associations d'Anciens Combattants et Victimes de Guerre de Marseille et des Bouches-du-Rhône
Mers el-Kébir 1940
J'ai bien envie de faire découvrir, l'histoire du drame de Mers el-Kébir (3 et 6 juillet 1940), qui fut fatal à mon grand-père, Victor Le Borgne, ainsi qu'à de très nombreux autres jeunes Français. Bizarrement, l'Etat Français cache le souvenir de cette affaire. Plus grave, le cimetière des Français massacrés ce jour là, a été saccagé en 2005 et personne n'en parle ! C'est une sorte de cyber-hommage que je rends à mon grand-père, ainsi qu'aux 1299 autres jeunes marins massacrés par nos (anciens) alliés, les Anglais ! Une question se pose donc : Qui sont les vrais responsables de cette tragédie de Mers el-Kébir ? Les Allemands nous ayant vaincus et initiant l'histoire du drame ? Les Français trop fiers pour transférer/isoler/saborder leurs navires de guerre, promettant seulement par Darlan de ne jamais laisser notre marine « la Royale » aux mains des Allemands ? Les Anglais ayant été jusque-là nos partenaires d'exercices et de combats ayant reçu l'ordre de Winston Churchill de bombarder notre flotte malgré les désaccords de ses amiraux ? (rdv au forum – commentaires en bas) J'ai réuni beaucoup de photos (rdv dans les répertoires. Je vous les soumets, n'hésitez pas à m'envoyer des photos inédites et je vais tenter de vous expliquer ce qui s'est passé ... à quel point c'est un drame ! Ce site a un but précis, faire connaître ce drame au plus grand nombre (surtout aux nouvelles générations) et prolonger le souvenir.
Mers el-Kébir 3 juillet 1940
«L'attentat de la flotte britannique contre la flotte française» Je tiens à remercier Paulette Ignudetti qui m'a confié les archives de son époux, Victor, et Jean-Louis Le Strat, de l'Association d'Histoire, Archéologie et Sauvegarde de Saint-Gilles, qui m'a autorisé à utiliser, son magnifique exposé sur cette tragique agression.
Mes pages Marine
les uniformes de la Marine en 1938 Le matricule dans la Marine Les uniformes de la Marine en 2004 Les rubans légendés actuels Les insignes de spécialité actuels
Militaires français prisonniers ou internés 1939-1945
Page du site «La philatélie témoin de l'histoire» sur l'acheminement du courrier des militaires français prisonniers ou internés en 1939-1945. On y trouvera des information sur : • Les marins français internés en Grande-Bretagne • Les militaires et marins français internés dans les colonies britanniques • Les militaires français internés en Irlande • Les marins français internés en .... France • Marins de la Flotte française internés par les Britanniques à Alexandrie • Marins de la Flotte française internés en Turquie
Mourillon d'antan
Site consacré à l'histoire du Mourillon, quartier Est de Toulon. On y trouvera notamment des informations sur le port, l'histoire de l'arsenal, le débarquement de Provence.
Musée de la Résistance bretonne
Vous avez rendez-vous avec l'histoire... Saint-Marcel, dans les Landes de Lanvaux, a abrité le plus grand maquis breton, où s'est déroulé le 18 Juin 1944, un combat mémorable de l'histoire de la France et de la Bretagne. Avant même que les alliés débarquent en Normandie, les parachutistes de la France Libre étaient largués sur la Bretagne, et dans les jours qui suivirent à Saint-Marcel où se rassemblaient 2 500 Bretons. Ces faits d'armes de la Résistance en Bretagne, l'une des premières régions de France reconnue pour son héroïsme et ses sacrifices, méritent d'être reconnus, expliqués, commémorés et préservés à jamais.
Musée de la Résistance en ligne
L'AERI (Association Expositions de Résistance Intérieure) est, à l'origine, une association créée en 1993 par d'anciens résistants, qui s'est donnée pour mission d'animer et de coordonner des études sur la Résistance intérieure. Depuis le 1er janvier 2012, l'AERI est un département de la Fondation de la Résistance. Elle présente sur son site des expositions virtuelles et donne accès à diverses ressources. Un moteur de recherche interne permet de trouver facilement des documents concernant la Marine.
Musée de tradition des fusiliers-marins
Musée des Etoiles
Nous sommes le 2 Août 2014, un siècle jour pour jour après le déclenchement de la 1ère Guerre Mondiale. Ce site est la concrétisation d'un projet commencé il y a plus de 40 ans. Il s'agissait de regrouper en un même lieu des souvenirs de généraux français présentant l'ensemble des grades et des fonctions que ces officiers ont pu exercer entre 1872 et 1952. Pourquoi ces deux dates : 1872 parce que cette date marque le début de la transformation de l'Armée Française passant de l'Armée du Second Empire, plus tournée vers le développement de l'Empire Colonial Français, à l'Armée de la IIIème République prête à se réorganiser pour reconquérir les territoires perdus ; 1952 parce que cette date marque la période qui a vu la création des derniers grades d'officiers généraux : Ingénieur Général des Essences, Ingénieur Général des Transmissions, Magistrat Général et Ingénieur Général du Matériel. Ce site est mis en ligne aujourd'hui à l'occasion des cérémonies du Centenaire de la Guerre 1914-1918. Il comporte aujourd'hui une petite partie des collections de coiffures du Musée des Etoiles. Il va s'enrichir au fil des semaines et des mois à venir d'autres coiffures, mais aussi d'uniformes, d'équipements, de fanions correspondant aux grandes tenues ou aux tenues de service portées par des généraux identifiés.
Musée du Mémorial de la Bataille de l'Atlantique
Le Mémorial de la Bataille de l'Atlantique implanté à Camaret sur le site du fort de Kerbonn rappelle dans sa simplicité que pendant la dernière guerre 45000 marins du commerce de toutes nations ont disparu avec leurs 5 125 navires. Il lie dans la même pensée ces marins alliés et les 30 000 marins de la Kriegsmarine coulés avec leurs 759 sous-marins. Dans la mort et le chagrin il n'y a plus d'ennemis ! Le Mémorial raconte au visiteur l'histoire de la grande bataille et rappelle l'action en son sein des Marins de la France Libre. Pour bien marquer son caractère maritime, le monument représente une hélice et un safran de gouvernail pris dans un cercle. Le tout est posé face à la mer, tout à côté d'une casemate allemande encore équipée d'un canon elle-même au centre d'autres installations de défense.
Musée Dunkerque 1940 - Bataille de Dunkerque - Opération DYNAMO
Ce musée est installé dans les casemates du Bastion 32, qui furent construites en 1874 dans le cadre du renforcement de la défense côtière. Le Bastion 32 fut le Quartier Général des Forces Françaises et Alliées pendant la Bataille de Dunkerque et l'Opération Dynamo. Le Mémorial du Souvenir raconte l'histoire incroyable de cette bataille et de l'évacuation de plus de 340.000 soldats alliés de la « Poche de Dunkerque ». Lors de la visite, vous parcourez les 350m linéaires d'une riche exposition de cartes d'opérations militaires et de photographies. Sur une superficie totale de 700m2, le Mémorial du Souvenir présente également une riche collection d'armes, d'uniformes et de maquettes. Une salle de projection confortable de 40 places vous permettra de visionner un film d'archives d'environ 15 minutes. A proximité immédiate vous disposerez de deux parking gratuits
Musée Maritime de Carantec
La construction navale à Carantec, les péripéties du bateau corsaire « l'Alcide » naufragé devant nos côtes, les évasions vers l'Angleterre pendant l'occupation, les cartes maritimes, l'ostréiculture et bien d'autres thèmes sont présentés au Musée maritime.
Musée Maritime La Rochelle
C'est en 1986 que le Musée Maritime de la Rochelle a été créé pour valoriser un patrimoine encore mal reconnu et participer à la dynamique que la Ville avait engagé autour de son identité maritime. En octobre 2008, le Musée Maritime a rejoint les Musées de la Ville devenant un service municipal.
Musée national de la Marine à Brest
Le musée national de la Marine est issu d'une collection offerte au roi Louis XV par Henri Louis Duhamel du Monceau installée au Louvre de 1752 à 1793, puis de 1827 à 1939. La collection permanente du musée est exposée depuis 1943 dans l'aile Passy du Palais de Chaillot à Paris. Le musée est un établissement public à caractère administratif depuis 1971 et possède des antennes à Brest, Rochefort, Toulon et Port-Louis. Il traite aujourd'hui de toutes les marines à travers ses collections et ses expositions temporaires.
Musée national de la Marine à Paris
Le musée national de la Marine est issu d'une collection offerte au roi Louis XV par Henri Louis Duhamel du Monceau installée au Louvre de 1752 à 1793, puis de 1827 à 1939. La collection permanente du musée est exposée depuis 1943 dans l'aile Passy du Palais de Chaillot à Paris. Le musée est un établissement public à caractère administratif depuis 1971 et possède des antennes à Brest, Rochefort, Toulon et Port-Louis. Il traite aujourd'hui de toutes les marines à travers ses collections et ses expositions temporaires.
Musée national de la Marine à Port-Louis
Le musée national de la Marine est issu d'une collection offerte au roi Louis XV par Henri Louis Duhamel du Monceau installée au Louvre de 1752 à 1793, puis de 1827 à 1939. La collection permanente du musée est exposée depuis 1943 dans l'aile Passy du Palais de Chaillot à Paris. Le musée est un établissement public à caractère administratif depuis 1971 et possède des antennes à Brest, Rochefort, Toulon et Port-Louis. Il traite aujourd'hui de toutes les marines à travers ses collections et ses expositions temporaires.
Musée national de la Marine à Rochefort
Le musée national de la Marine est issu d'une collection offerte au roi Louis XV par Henri Louis Duhamel du Monceau installée au Louvre de 1752 à 1793, puis de 1827 à 1939. La collection permanente du musée est exposée depuis 1943 dans l'aile Passy du Palais de Chaillot à Paris. Le musée est un établissement public à caractère administratif depuis 1971 et possède des antennes à Brest, Rochefort, Toulon et Port-Louis. Il traite aujourd'hui de toutes les marines à travers ses collections et ses expositions temporaires.
Musée national de la Marine à Toulon
Le musée national de la Marine est issu d'une collection offerte au roi Louis XV par Henri Louis Duhamel du Monceau installée au Louvre de 1752 à 1793, puis de 1827 à 1939. La collection permanente du musée est exposée depuis 1943 dans l'aile Passy du Palais de Chaillot à Paris. Le musée est un établissement public à caractère administratif depuis 1971 et possède des antennes à Brest, Rochefort, Toulon et Port-Louis. Il traite aujourd'hui de toutes les marines à travers ses collections et ses expositions temporaires.
Naufrages & Épaves au Ponant
La base de données «Epaves du Ponant» : base contient 12 332 navires ayant naufragé sur les côtes Atlantique et Manche. Elle est consultable, sans restriction ni droits d'accès car notre philosophie est que personne ne peut ou ne doit revendiquer la propriété du patrimoine sous-marin. Elle est imparfaite, certaines fiches sont peu ou mal documentées et nous sommes conscients que de nombreuses et graves erreurs s'y sont glissées. Cette base est corrigée et complétée quotidiennement. L'objectif est qu'elle devienne la propriété de tous. A vous donc de l'améliorer en envoyant vos informations par le formulaire contact... Merci, le webmaster, Claude Rabault.
Naval History
Naval History Adviser to the Zooniverse Citizen Science 'Old Weather' Project Associated with the National Museum of the Royal Navy Archived by British Library, US Library of Congress, Bavarian State Library
Navigateurs de Trentemoult & Vertou
Dans la rubrique «Nos marins ... et leurs navires» de ce site, on trouvera notamment des biogaphies de l'amiral Emmanuel OLLIVE, de l'amiral Pierre LANCELOT, du capitaine de frégate Jean LANCELOT, de l'ingénieur de Marine André ERTAUD.
Navires de la Grande Guerre
Bienvenue sur le site des navires de la Grande Guerre ! Jour après jour, nous reconstituons et partageons l'histoire de tous les navires et de leurs équipages qui ont navigué et parfois péri au cours de la Grande Guerre. A qui s'adresse ce site ? A tout le monde ! Historien, généalogiste ou inscrit maritime, ce site est fait pour vous ! Vous pouvez même participer aux recherches en nous rejoignant sur le Forum - rubrique Marine, par un simple clic ! Les auteurs Les auteurs du site sont Y. Dufeil, F. Le Bel et M. Terraillon. Des questions sur les navires, les sous-marins ou le site, il suffit de cliquer pour nous contacter ! Navires en stock Ce site recense 4588 navires ayant navigué au cours de la Grande Guerre ! Fiches détaillées de navires = 325 Photographies de navires = 971
Navires-hôpitaux - Hospital Ships
Nos visiteurs trouveront ici descriptions et photographies de navires-hôpitaux français ou étrangers utilisés au cours des différents conflits ainsi que des objets de marcophilie navale les concernant.
NavSource Naval History
When trying to decide on a name for this project back in 1995, I was looking for something that described what I was trying to provide. A one stop Naval Resource Center, where visitors could find information and images of ships of the USN. So from these two words, Naval Resources, NavSource was born and registered in 1996 as the domain name under which we operate. Who And What We Are, NavSource is not a business, it is a group of volunteers who are not paid for their time and efforts; we do it because we all share the same respect and love of naval history and through our efforts provide a free resource for the naval enthusiast that has been unavailable by other means. Some of us have full time jobs and work on this project as time allows, others are retired. Sometimes progress seems slow and it may take some time to have submitted information added to the project but we are always working to make this information available. We also work in close conjunction with other naval history sites, like Andrew Toppan's http://www.hazegray.org, to bring you up to date, factual and accurate information without having to navigate around advertising banners. By working together we can avoid duplication of effort and thus provide you with a wide array of information that the USN History Branch has not been able to provide. We are also working with various groups like the DESTROYER ESCORT SAILORS ASSN. to preserve as much history of these ships as possible. The USN, limited by budget constraints, provides as much information as they can and has an excellent web site, http://www.history.navy.mil. When used in conjunction with these sites, you should be able to locate the information that you seek. This is an ongoing project, information and images are added as they become available to us. Mission Statement : The simple goal of NavSource Naval History is the preservation of naval history, in the form of images and text, also to help former shipmates find each other by providing reunion and contact information. We also hope to help historians and researchers find information and sources not previously available through private photo collections and records donated to us by former ships personnel. We also make available to everyone public images and records found scattered in various locations Indexed in one place for easy reference.
Net-Marine
Net-Marine est une association, loi 1901, qui a pour but le développement et la diffusion de l'information militaire maritime française sur l'Internet.
Nonce MAISANI
Brève biographie de Nonce MAISANI sur le site du Comité de la Corse-du-Sud de l'ANACR (Association Nationale des Anciens Combattants et Amis de la Résistance).
NOTRE DAME DE BON CONSEIL
Page consacrée à des Bretons qui rallièrent l'Angleterre à bord du NOTRE DAME DE BON CONSEIL (sur le site de cartes postales de Penmarc'h de Jean-Louis GUEGADEN).
Ordre de la Libération
Deuxième ordre national français après la Légion d'Honneur, l'Ordre de la Libération a été institué par l'ordonnance n°7 du général de Gaulle, Chef des Français Libres, signée à Brazzaville le 16 novembre 1940. L'admission dans l'Ordre est destinée «à récompenser les personnes ou les collectivités militaires et civiles qui se seront signalées dans l'oeuvre de libération de la France et de son Empire». L'Ordre ne comporte qu'un seul grade. Ses titulaires ont droit au titre de Compagnon de la Libération. Le général de Gaulle, fondateur de l'Ordre en restera le seul Grand Maître.
Ouest-Eclair
Les archives numérisées de 'L'Ouest-Eclair' sont une source d'une très grande richesse pour l'histoire de la marine en 1902-1903 et de 1909 à 1944. On y trouve notamment : • des informations sur les mouvements des navires • des comptes-rendus de croisière • des articles sur divers événements (prises de commandement, lancements de navires, incidents ou accidents, etc.) • des textes et circulaires officiels • le mouvement du personnel • des chroniques sur la politique navale etc., etc. Une véritable mine pour les chercheurs, facilement exploitable grâce à un moteur de recherche performant.
Ouetu.com
Une carrière dans la marine nationale implique de nombreux déplacements, Ouetu.com/marin vous permet de rechercher, retrouver, contacter et rencontrer vos anciens collègues marins ou, plus généralement, membres et anciens membres de la marine nationale, vos amis perdus de vue suite à un déplacement, un déménagement, une mutation... Ce site respecte les préceptes de la CNIL Nous vous informons que les informations recueillies ne font pas l'objet d'autre traitement que le stockage de données pour les besoins internes. Le site www.ouetu.com est déposé auprès de la CNIL sous la référence : 1031311 Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art. 36 de la loi 'Informatique et Libertés' du 6 janvier 1978).
Page d'un ancien sous-marinier
Après avoir navigué une quinzaine d'années sur les sous-marins de notre Marine Nationale, j'ai posé mon sac à terre dans une région agréable où mon nouveau travail m'a conduit. Maintenant pendant une partie de mes heures de loisirs je navigue sans bateau dans des 'eaux électroniques'. Patrice LENTZ
Patrol Craft Sailor Association
The Patrol Craft Sailors Association (PCSA) is a international, naval veterans organization dedicated to preserving the history of World War II and Korea-era Patrol Craft and their crews, and of the Cyclone-class Patrol Coastals of today's Navy. Our motto, «Too Good to be Forgotten» speaks for itself. The PCSA was founded in 1986 and incorporated in the state of Illinois in 1987 as a nonprofit, veterans organization. Objectives: • Provide a means for fellowship and communication among naval personnel who served or are serving in patrol craft. • Arrange and promote an annual reunion/convention. • Enhance recognition of the patrol craft sailors who served during World War II and the Korean era. • Publish a newsletter of interest to patrol craft sailors.
Paul BERNARD
Documents concernant Paul BERNARD : • lettres de l'enseigne de vaisseau Paul BERNARD (1939-1942) • documents concernant le capitaine de vaisseau Paul BERNARD , la 2ème DB et le RBFM • documents divers et discours de Paul BERNARD
Paul Émile KERSAUDY
Sur son site généalogique familial, Mme Karine CAIRONI a reconstitué - à l'aide de photos annotées et d'un carnet de bord - la participation de Paul Émile KERSAUDY, le grand-père de son père, à la Deuxième Guerre mondiale dans la marine.
Pavillon Compagnies Maritimes Françaises
Pourquoi un site sur les pavillons des compagnies maritimes ? Pour garder la mémoire de ces compagnies qui ont plus ou moins fugacement traversé notre monde. Ce site se veut un lieu de mémoire où le résultat de toutes recherches sur les pavillons d'armateur pourra être conservé.
Petite odyssée d'un marin breton, René SCAVENNEC : 1939-1943
Fils de Joseph Scavennec et de Marie Hervé, agriculteurs à Rosporden (Finistère), René Scavennec (Rosporden 15 septembre 1908-Quimperlé 27 avril 2007), époux de Marie Donal – soeur d'Eugène Donal, journaliste – a été maître-principal (radio) dans la marine nationale. La guerre de 1939-1945, avant l'épisode de la Libération de Rosporden à laquelle il a participé comme protagoniste en 1944, l'a conduit sur différents rivages de l'Atlantique et d'un bord à l'autre de la Méditerranée, entre la France et l'Afrique du Nord, dans une véritable petite odyssée dont il a fait le récit, enregistré par son neveu Alfred Scavennec (fils de son frère Alfred) le 19 octobre 1994. Sa nièce Maryvonne Scavennec-Lemaire (fille de son frère André) en a assuré la transcription.
Petite odyssée d'un marin breton, René SCAVENNEC : 1945-1957
Récit de René Scavennec : le débarquement au Tonkin (3) L'entretien avec René SCAVENNEC a été mené par son neveu Alfred SCAVENNEC et son père Alfred SCAVENNEC, frère de René. La transcription de l'enregistrement a été assurée par sa nièce Maryvonne LEMAIRE, fille d'André. Les deux premiers récits portent l'un sur les années 39-43 : Petite odyssée en Afrique du Nord et l'autre sur les années 43-45 : La Libération de Rosporden (43-45).
Philatélie marine
Philippe Tailliez
A la mémoire du Commandant Philippe Tailliez, père de la plongée sous-marine autonome.
Pierre ABALÉA (1945-1951)
Page consacrée à Pierre ABALÉA (années 1945-1951) sur le site de généalogie familiale de Maryvonne et Jean-Jacques JAOUEN.
Pierre ABALÉA (1951-1961)
Page consacrée à Pierre ABALÉA (années 1951-1961) sur le site de généalogie familiale de Maryvonne et Jean-Jacques JAOUEN.
Pierre ALBESSARD un grand Marin du Cantal
Ce blog a pour but l'information sur des possibilités d'EXPOSITIONS ou de CONFERENCES, présentées par Jean-Paul FONTANON, dans le cadre des Commémorations du Centenaire de la Guerre de 1914-1918, notamment sur de Grands Soldats d'Auvergne... En effet, depuis plus de 20 années, je travaille sur la carrière maritime exceptionnelle de Pierre ALBESSARD, un Auvergnat né à Mauriac dans le Cantal. Je tenterai d'exposer ici, au fur et à mesure de l'écriture de ce blog, un résumé des éléments que j'ai pu rassembler et qui tissent peu à peu la toile de ce destin remarquable qui évoquera le passage du Cap-Horn sur les grands voiliers Trois-mats, puis la Marine de Guerre, les Dirigeables dont il fut un des premiers pilotes brevetés et enfin une longue carrière sur les paquebots des Messageries Maritimes. Son dernier Commandement sera sur le 'Pierre Loti', en 1939-40, ultime rebondissement après une vie riche, bouleversante, émouvante, passant par de multiples péripéties qui font de cet Auvergnat, un grand Héros de l'Histoire et de l'Aventure Maritime !...
Pierre ERNAULT du commando KIEFFER
Autobiographie d'un ancien du Commando KIEFFER.
Pierre Marie MORVAN
Page consacrée à Pierre Marie Morvan sur le site de généalogie familiale de Maryvonne et Jean-Jacques JAOUËN.
Pierre-Jean RONARC'H (1892 - 1960) - Amiral
Article consacré à l'amiral Pierre-Jean RONARC'H et à l'évasion du JEAN BART de Saint-Nazaire en juin 1940 sur le site du Centre d'Animation Historique du Pays de Port-Louis.
Plimsoll ShipData
Numérisation du registre des Lloyd's de 1930 à 1945.
Pont national
Une histoire du 'Pont national' de l'arsenal de Brest à travers des cartes postales et des photos anciennes.
Portail des forces amphibies
Ce site web est un site d'information NON OFFICIEL. Il rassemble les informations déjà disponibles sur le Net ainsi que les communiqués officiels.
Préfecture maritime de l'Atlantique
Un pouvoir de police : Le préfet maritime tient du premier ministre dans les eaux territoriales un pouvoir réglementaire. Il prend des arrêtés préfectoraux pour organiser les activités en mer, limitant la vitesse, instituant des chenaux de navigation, interdisant la navigation dans les zones dangereuses etc. En association avec les maires, qui exercent dans la bande littorale des 300 mètres la police de la baignade et des activités de plage, le préfet maritime organise la sécurité des activités balnéaires en établissant des plans de balisage. Enfin, en cas d'urgence, le préfet maritime peut procéder par injonctions pour faire cesser un trouble à l'ordre public. La coordination des administrations : En tant qu'autorité administrative, le préfet maritime n'a, en propre, aucun moyen naval ou aérien. Il dispose en revanche pour accomplir ses missions de tous les moyens des différentes administrations, et des canots de sauvetage de la Société Nationale de Sauvetage en Mer. Les principaux services en mer sont les affaires maritimes, les douanes, la gendarmerie, et la marine nationale, qui en plus de ses bâtiments et de ses aéronefs, affrète au profit du préfet maritime des navires spécialisés, remorqueurs de haute mer ou bâtiments de lutte anti-pollution. Le préfet maritime peut également faire appel aux centres opérationnels des administrations, (au premier rang desquels se trouvent les CROSS qui dépendent des affaires maritimes), aux sémaphores de la marine, aux hélicoptères de la sécurité civile etc...
Préfecture maritime de la Manche et de la Mer du Nord
Un pouvoir de police : Le préfet maritime tient du premier ministre dans les eaux territoriales un pouvoir réglementaire. Il prend des arrêtés préfectoraux pour organiser les activités en mer, limitant la vitesse, instituant des chenaux de navigation, interdisant la navigation dans les zones dangereuses etc. En association avec les maires, qui exercent dans la bande littorale des 300 mètres la police de la baignade et des activités de plage, le préfet maritime organise la sécurité des activités balnéaires en établissant des plans de balisage. Enfin, en cas d'urgence, le préfet maritime peut procéder par injonctions pour faire cesser un trouble à l'ordre public. La coordination des administrations : En tant qu'autorité administrative, le préfet maritime n'a, en propre, aucun moyen naval ou aérien. Il dispose en revanche pour accomplir ses missions de tous les moyens des différentes administrations, et des canots de sauvetage de la Société Nationale de Sauvetage en Mer. Les principaux services en mer sont les affaires maritimes, les douanes, la gendarmerie, et la marine nationale, qui en plus de ses bâtiments et de ses aéronefs, affrète au profit du préfet maritime des navires spécialisés, remorqueurs de haute mer ou bâtiments de lutte anti-pollution. Le préfet maritime peut également faire appel aux centres opérationnels des administrations, (au premier rang desquels se trouvent les CROSS qui dépendent des affaires maritimes), aux sémaphores de la marine, aux hélicoptères de la sécurité civile etc...
Préfecture maritime de la Méditerranée
Un pouvoir de police : Le préfet maritime tient du premier ministre dans les eaux territoriales un pouvoir réglementaire. Il prend des arrêtés préfectoraux pour organiser les activités en mer, limitant la vitesse, instituant des chenaux de navigation, interdisant la navigation dans les zones dangereuses etc. En association avec les maires, qui exercent dans la bande littorale des 300 mètres la police de la baignade et des activités de plage, le préfet maritime organise la sécurité des activités balnéaires en établissant des plans de balisage. Enfin, en cas d'urgence, le préfet maritime peut procéder par injonctions pour faire cesser un trouble à l'ordre public. La coordination des administrations : En tant qu'autorité administrative, le préfet maritime n'a, en propre, aucun moyen naval ou aérien. Il dispose en revanche pour accomplir ses missions de tous les moyens des différentes administrations, et des canots de sauvetage de la Société Nationale de Sauvetage en Mer. Les principaux services en mer sont les affaires maritimes, les douanes, la gendarmerie, et la marine nationale, qui en plus de ses bâtiments et de ses aéronefs, affrète au profit du préfet maritime des navires spécialisés, remorqueurs de haute mer ou bâtiments de lutte anti-pollution. Le préfet maritime peut également faire appel aux centres opérationnels des administrations, (au premier rang desquels se trouvent les CROSS qui dépendent des affaires maritimes), aux sémaphores de la marine, aux hélicoptères de la sécurité civile etc...
Première Guerre mondiale : Recherche dans les journaux de la Marine
Cette page du site «Mémoire des Hommes» donne accès en ligne à des journaux de bord et de navigation numérisés de bâtiments de la Flotte principale ayant participé à la Première Guerre mondiale.
Préparation Militaire Marine d'Angoulême « Enseigne de vaisseau MAROT »
Un stage militaire et maritime avec des formations théoriques et pratiques. Que ce soit pour préparer un engagement, intégrer par la suite la réserve ou découvrir la Marine, chaque stagiaire a l'opportunité de vivre une expérience unique enrichissante. La PMM permet aussi d'acquérir l'esprit d'équipe et le sens de l'effort. Au programme des PMM : manoeuvre, navigation, maniement des armes, formation aux premiers secours, sorties à la mer, visites de bâtiments de guerre. La PMM est l'occasion pour chaque stagiaire : • de visiter différents types de bâtiments de guerre ou sites militaires ; • de pratiquer des exercices de sécurité ; • d'obtenir l'attestation « prévention et secours civiques de premier niveau » ; • de bénéficier d'une sortie en mer à bord d'un bâtiment de la Marine nationale ; • d'apprendre les rudiments du maniement des armes (tirs au FAMAS) ; • d'obtenir le brevet PMM. Les stages PMM se déroulent en deux temps : • une période échelonnée sur toute l'année scolaire (environ 12 samedis ou dimanches) axée sur l'apprentissage du milieu militaire et maritime, la pratique du sport et l'entraînement des exercices de sécurité ou de secours (découverte de l'organisation de la Défense, apprentissage de l'ordre serré, formation à la conduite des embarcations à moteur...) • 5 jours dans un port militaire durant les vacances scolaires pour visiter différents bâtiments et embarquer à bord de l'un d'eux. Durant cette préparation, le stagiaire peut être amené à participer à des cérémonies militaires et à porter l'uniforme en ces occasions.
Préparation Militaire Marine d'Antibes « Amiral de GRASSE »
Un stage militaire et maritime avec des formations théoriques et pratiques. Que ce soit pour préparer un engagement, intégrer par la suite la réserve ou découvrir la Marine, chaque stagiaire a l'opportunité de vivre une expérience unique enrichissante. La PMM permet aussi d'acquérir l'esprit d'équipe et le sens de l'effort. Au programme des PMM : manoeuvre, navigation, maniement des armes, formation aux premiers secours, sorties à la mer, visites de bâtiments de guerre. La PMM est l'occasion pour chaque stagiaire : • de visiter différents types de bâtiments de guerre ou sites militaires ; • de pratiquer des exercices de sécurité ; • d'obtenir l'attestation « prévention et secours civiques de premier niveau » ; • de bénéficier d'une sortie en mer à bord d'un bâtiment de la Marine nationale ; • d'apprendre les rudiments du maniement des armes (tirs au FAMAS) ; • d'obtenir le brevet PMM. Les stages PMM se déroulent en deux temps : • une période échelonnée sur toute l'année scolaire (environ 12 samedis ou dimanches) axée sur l'apprentissage du milieu militaire et maritime, la pratique du sport et l'entraînement des exercices de sécurité ou de secours (découverte de l'organisation de la Défense, apprentissage de l'ordre serré, formation à la conduite des embarcations à moteur...) • 5 jours dans un port militaire durant les vacances scolaires pour visiter différents bâtiments et embarquer à bord de l'un d'eux. Durant cette préparation, le stagiaire peut être amené à participer à des cérémonies militaires et à porter l'uniforme en ces occasions.
Préparation Militaire Marine de Belfort « Premier-maître GOIZET »
Un stage militaire et maritime avec des formations théoriques et pratiques. Que ce soit pour préparer un engagement, intégrer par la suite la réserve ou découvrir la Marine, chaque stagiaire a l'opportunité de vivre une expérience unique enrichissante. La PMM permet aussi d'acquérir l'esprit d'équipe et le sens de l'effort. Au programme des PMM : manoeuvre, navigation, maniement des armes, formation aux premiers secours, sorties à la mer, visites de bâtiments de guerre. La PMM est l'occasion pour chaque stagiaire : • de visiter différents types de bâtiments de guerre ou sites militaires ; • de pratiquer des exercices de sécurité ; • d'obtenir l'attestation « prévention et secours civiques de premier niveau » ; • de bénéficier d'une sortie en mer à bord d'un bâtiment de la Marine nationale ; • d'apprendre les rudiments du maniement des armes (tirs au FAMAS) ; • d'obtenir le brevet PMM. Les stages PMM se déroulent en deux temps : • une période échelonnée sur toute l'année scolaire (environ 12 samedis ou dimanches) axée sur l'apprentissage du milieu militaire et maritime, la pratique du sport et l'entraînement des exercices de sécurité ou de secours (découverte de l'organisation de la Défense, apprentissage de l'ordre serré, formation à la conduite des embarcations à moteur...) • 5 jours dans un port militaire durant les vacances scolaires pour visiter différents bâtiments et embarquer à bord de l'un d'eux. Durant cette préparation, le stagiaire peut être amené à participer à des cérémonies militaires et à porter l'uniforme en ces occasions.
Préparation Militaire Marine de Brignoles
Un stage militaire et maritime avec des formations théoriques et pratiques. Que ce soit pour préparer un engagement, intégrer par la suite la réserve ou découvrir la Marine, chaque stagiaire a l'opportunité de vivre une expérience unique enrichissante. La PMM permet aussi d'acquérir l'esprit d'équipe et le sens de l'effort. Au programme des PMM : manoeuvre, navigation, maniement des armes, formation aux premiers secours, sorties à la mer, visites de bâtiments de guerre. La PMM est l'occasion pour chaque stagiaire : • de visiter différents types de bâtiments de guerre ou sites militaires ; • de pratiquer des exercices de sécurité ; • d'obtenir l'attestation « prévention et secours civiques de premier niveau » ; • de bénéficier d'une sortie en mer à bord d'un bâtiment de la Marine nationale ; • d'apprendre les rudiments du maniement des armes (tirs au FAMAS) ; • d'obtenir le brevet PMM. Les stages PMM se déroulent en deux temps : • une période échelonnée sur toute l'année scolaire (environ 12 samedis ou dimanches) axée sur l'apprentissage du milieu militaire et maritime, la pratique du sport et l'entraînement des exercices de sécurité ou de secours (découverte de l'organisation de la Défense, apprentissage de l'ordre serré, formation à la conduite des embarcations à moteur...) • 5 jours dans un port militaire durant les vacances scolaires pour visiter différents bâtiments et embarquer à bord de l'un d'eux. Durant cette préparation, le stagiaire peut être amené à participer à des cérémonies militaires et à porter l'uniforme en ces occasions.
Préparation Militaire Marine de Cannes « Amiral NOMY »
Un stage militaire et maritime avec des formations théoriques et pratiques. Que ce soit pour préparer un engagement, intégrer par la suite la réserve ou découvrir la Marine, chaque stagiaire a l'opportunité de vivre une expérience unique enrichissante. La PMM permet aussi d'acquérir l'esprit d'équipe et le sens de l'effort. Au programme des PMM : manoeuvre, navigation, maniement des armes, formation aux premiers secours, sorties à la mer, visites de bâtiments de guerre. La PMM est l'occasion pour chaque stagiaire : • de visiter différents types de bâtiments de guerre ou sites militaires ; • de pratiquer des exercices de sécurité ; • d'obtenir l'attestation « prévention et secours civiques de premier niveau » ; • de bénéficier d'une sortie en mer à bord d'un bâtiment de la Marine nationale ; • d'apprendre les rudiments du maniement des armes (tirs au FAMAS) ; • d'obtenir le brevet PMM. Les stages PMM se déroulent en deux temps : • une période échelonnée sur toute l'année scolaire (environ 12 samedis ou dimanches) axée sur l'apprentissage du milieu militaire et maritime, la pratique du sport et l'entraînement des exercices de sécurité ou de secours (découverte de l'organisation de la Défense, apprentissage de l'ordre serré, formation à la conduite des embarcations à moteur...) • 5 jours dans un port militaire durant les vacances scolaires pour visiter différents bâtiments et embarquer à bord de l'un d'eux. Durant cette préparation, le stagiaire peut être amené à participer à des cérémonies militaires et à porter l'uniforme en ces occasions.
Préparation Militaire Marine de Fréjus
Un stage militaire et maritime avec des formations théoriques et pratiques. Que ce soit pour préparer un engagement, intégrer par la suite la réserve ou découvrir la Marine, chaque stagiaire a l'opportunité de vivre une expérience unique enrichissante. La PMM permet aussi d'acquérir l'esprit d'équipe et le sens de l'effort. Au programme des PMM : manoeuvre, navigation, maniement des armes, formation aux premiers secours, sorties à la mer, visites de bâtiments de guerre. La PMM est l'occasion pour chaque stagiaire : • de visiter différents types de bâtiments de guerre ou sites militaires ; • de pratiquer des exercices de sécurité ; • d'obtenir l'attestation « prévention et secours civiques de premier niveau » ; • de bénéficier d'une sortie en mer à bord d'un bâtiment de la Marine nationale ; • d'apprendre les rudiments du maniement des armes (tirs au FAMAS) ; • d'obtenir le brevet PMM. Les stages PMM se déroulent en deux temps : • une période échelonnée sur toute l'année scolaire (environ 12 samedis ou dimanches) axée sur l'apprentissage du milieu militaire et maritime, la pratique du sport et l'entraînement des exercices de sécurité ou de secours (découverte de l'organisation de la Défense, apprentissage de l'ordre serré, formation à la conduite des embarcations à moteur...) • 5 jours dans un port militaire durant les vacances scolaires pour visiter différents bâtiments et embarquer à bord de l'un d'eux. Durant cette préparation, le stagiaire peut être amené à participer à des cérémonies militaires et à porter l'uniforme en ces occasions.
Préparation Militaire Marine de Hyères
Un stage militaire et maritime avec des formations théoriques et pratiques. Que ce soit pour préparer un engagement, intégrer par la suite la réserve ou découvrir la Marine, chaque stagiaire a l'opportunité de vivre une expérience unique enrichissante. La PMM permet aussi d'acquérir l'esprit d'équipe et le sens de l'effort. Au programme des PMM : manoeuvre, navigation, maniement des armes, formation aux premiers secours, sorties à la mer, visites de bâtiments de guerre. La PMM est l'occasion pour chaque stagiaire : • de visiter différents types de bâtiments de guerre ou sites militaires ; • de pratiquer des exercices de sécurité ; • d'obtenir l'attestation « prévention et secours civiques de premier niveau » ; • de bénéficier d'une sortie en mer à bord d'un bâtiment de la Marine nationale ; • d'apprendre les rudiments du maniement des armes (tirs au FAMAS) ; • d'obtenir le brevet PMM. Les stages PMM se déroulent en deux temps : • une période échelonnée sur toute l'année scolaire (environ 12 samedis ou dimanches) axée sur l'apprentissage du milieu militaire et maritime, la pratique du sport et l'entraînement des exercices de sécurité ou de secours (découverte de l'organisation de la Défense, apprentissage de l'ordre serré, formation à la conduite des embarcations à moteur...) • 5 jours dans un port militaire durant les vacances scolaires pour visiter différents bâtiments et embarquer à bord de l'un d'eux. Durant cette préparation, le stagiaire peut être amené à participer à des cérémonies militaires et à porter l'uniforme en ces occasions.
Préparation Militaire Marine de la Seyne-sur-Mer
Un stage militaire et maritime avec des formations théoriques et pratiques. Que ce soit pour préparer un engagement, intégrer par la suite la réserve ou découvrir la Marine, chaque stagiaire a l'opportunité de vivre une expérience unique enrichissante. La PMM permet aussi d'acquérir l'esprit d'équipe et le sens de l'effort. Au programme des PMM : manoeuvre, navigation, maniement des armes, formation aux premiers secours, sorties à la mer, visites de bâtiments de guerre. La PMM est l'occasion pour chaque stagiaire : • de visiter différents types de bâtiments de guerre ou sites militaires ; • de pratiquer des exercices de sécurité ; • d'obtenir l'attestation « prévention et secours civiques de premier niveau » ; • de bénéficier d'une sortie en mer à bord d'un bâtiment de la Marine nationale ; • d'apprendre les rudiments du maniement des armes (tirs au FAMAS) ; • d'obtenir le brevet PMM. Les stages PMM se déroulent en deux temps : • une période échelonnée sur toute l'année scolaire (environ 12 samedis ou dimanches) axée sur l'apprentissage du milieu militaire et maritime, la pratique du sport et l'entraînement des exercices de sécurité ou de secours (découverte de l'organisation de la Défense, apprentissage de l'ordre serré, formation à la conduite des embarcations à moteur...) • 5 jours dans un port militaire durant les vacances scolaires pour visiter différents bâtiments et embarquer à bord de l'un d'eux. Durant cette préparation, le stagiaire peut être amené à participer à des cérémonies militaires et à porter l'uniforme en ces occasions.
Préparation Militaire Marine de Lyon « Max Arnault de la Ménardière »
Un stage militaire et maritime avec des formations théoriques et pratiques. Que ce soit pour préparer un engagement, intégrer par la suite la réserve ou découvrir la Marine, chaque stagiaire a l'opportunité de vivre une expérience unique enrichissante. La PMM permet aussi d'acquérir l'esprit d'équipe et le sens de l'effort. Au programme des PMM : manoeuvre, navigation, maniement des armes, formation aux premiers secours, sorties à la mer, visites de bâtiments de guerre. La PMM est l'occasion pour chaque stagiaire : • de visiter différents types de bâtiments de guerre ou sites militaires ; • de pratiquer des exercices de sécurité ; • d'obtenir l'attestation « prévention et secours civiques de premier niveau » ; • de bénéficier d'une sortie en mer à bord d'un bâtiment de la Marine nationale ; • d'apprendre les rudiments du maniement des armes (tirs au FAMAS) ; • d'obtenir le brevet PMM. Les stages PMM se déroulent en deux temps : • une période échelonnée sur toute l'année scolaire (environ 12 samedis ou dimanches) axée sur l'apprentissage du milieu militaire et maritime, la pratique du sport et l'entraînement des exercices de sécurité ou de secours (découverte de l'organisation de la Défense, apprentissage de l'ordre serré, formation à la conduite des embarcations à moteur...) • 5 jours dans un port militaire durant les vacances scolaires pour visiter différents bâtiments et embarquer à bord de l'un d'eux. Durant cette préparation, le stagiaire peut être amené à participer à des cérémonies militaires et à porter l'uniforme en ces occasions.
Préparation Militaire Marine de Metz « JASON »
Un stage militaire et maritime avec des formations théoriques et pratiques. Que ce soit pour préparer un engagement, intégrer par la suite la réserve ou découvrir la Marine, chaque stagiaire a l'opportunité de vivre une expérience unique enrichissante. La PMM permet aussi d'acquérir l'esprit d'équipe et le sens de l'effort. Au programme des PMM : manoeuvre, navigation, maniement des armes, formation aux premiers secours, sorties à la mer, visites de bâtiments de guerre. La PMM est l'occasion pour chaque stagiaire : • de visiter différents types de bâtiments de guerre ou sites militaires ; • de pratiquer des exercices de sécurité ; • d'obtenir l'attestation « prévention et secours civiques de premier niveau » ; • de bénéficier d'une sortie en mer à bord d'un bâtiment de la Marine nationale ; • d'apprendre les rudiments du maniement des armes (tirs au FAMAS) ; • d'obtenir le brevet PMM. Les stages PMM se déroulent en deux temps : • une période échelonnée sur toute l'année scolaire (environ 12 samedis ou dimanches) axée sur l'apprentissage du milieu militaire et maritime, la pratique du sport et l'entraînement des exercices de sécurité ou de secours (découverte de l'organisation de la Défense, apprentissage de l'ordre serré, formation à la conduite des embarcations à moteur...) • 5 jours dans un port militaire durant les vacances scolaires pour visiter différents bâtiments et embarquer à bord de l'un d'eux. Durant cette préparation, le stagiaire peut être amené à participer à des cérémonies militaires et à porter l'uniforme en ces occasions.
Préparation Militaire Marine de Nîmes « MONTCALM »
Un stage militaire et maritime avec des formations théoriques et pratiques. Que ce soit pour préparer un engagement, intégrer par la suite la réserve ou découvrir la Marine, chaque stagiaire a l'opportunité de vivre une expérience unique enrichissante. La PMM permet aussi d'acquérir l'esprit d'équipe et le sens de l'effort. Au programme des PMM : manoeuvre, navigation, maniement des armes, formation aux premiers secours, sorties à la mer, visites de bâtiments de guerre. La PMM est l'occasion pour chaque stagiaire : • de visiter différents types de bâtiments de guerre ou sites militaires ; • de pratiquer des exercices de sécurité ; • d'obtenir l'attestation « prévention et secours civiques de premier niveau » ; • de bénéficier d'une sortie en mer à bord d'un bâtiment de la Marine nationale ; • d'apprendre les rudiments du maniement des armes (tirs au FAMAS) ; • d'obtenir le brevet PMM. Les stages PMM se déroulent en deux temps : • une période échelonnée sur toute l'année scolaire (environ 12 samedis ou dimanches) axée sur l'apprentissage du milieu militaire et maritime, la pratique du sport et l'entraînement des exercices de sécurité ou de secours (découverte de l'organisation de la Défense, apprentissage de l'ordre serré, formation à la conduite des embarcations à moteur...) • 5 jours dans un port militaire durant les vacances scolaires pour visiter différents bâtiments et embarquer à bord de l'un d'eux. Durant cette préparation, le stagiaire peut être amené à participer à des cérémonies militaires et à porter l'uniforme en ces occasions.
Préparation Militaire Marine de Paris « RICHELIEU »
Site du Centre de Préparation Militaire Marine Richelieu de Paris Le centre de Préparation Militaire Marine « Richelieu » de Paris a été créé en 1973. A sa création, il porte le nom de “Paris II”, étant le deuxième centre PMM ouvert en Île-de-France. C'est plus tard qu'il portera le nom de « Richelieu » en référence à Armand Jean du Plessis de Richelieu, cardinal-duc de Richelieu, duc de Fronsac, Pair de France et Ministre d'Etat de Louis XIII. Depuis 44 ans, le centre permet à des jeunes de bénéficier d'une première expérience au sein de la Marine Nationale. Le centre a longtemps été situé au sein de l'Etablissement d'Aéronautique Navale de Dugny-Le Bourget. Conséquence de la fermeture de l'EAN de Dugny, la PMM est maintenant située sur la base Marine « Centre Commandant Millé » de Houilles (Yvelines) depuis septembre 2010. Le centre de PMM RICHELIEU est l'un des 9 centres de Préparation Militaire Marine dépendant du Commandant de la Marine à Paris (COMAR PARIS).
Préparation Militaire Marine de Quimper « Lieutenant de Vaisseau LE HÉNAFF »
Un stage militaire et maritime avec des formations théoriques et pratiques. Que ce soit pour préparer un engagement, intégrer par la suite la réserve ou découvrir la Marine, chaque stagiaire a l'opportunité de vivre une expérience unique enrichissante. La PMM permet aussi d'acquérir l'esprit d'équipe et le sens de l'effort. Au programme des PMM : manoeuvre, navigation, maniement des armes, formation aux premiers secours, sorties à la mer, visites de bâtiments de guerre. La PMM est l'occasion pour chaque stagiaire : • de visiter différents types de bâtiments de guerre ou sites militaires ; • de pratiquer des exercices de sécurité ; • d'obtenir l'attestation « prévention et secours civiques de premier niveau » ; • de bénéficier d'une sortie en mer à bord d'un bâtiment de la Marine nationale ; • d'apprendre les rudiments du maniement des armes (tirs au FAMAS) ; • d'obtenir le brevet PMM. Les stages PMM se déroulent en deux temps : • une période échelonnée sur toute l'année scolaire (environ 12 samedis ou dimanches) axée sur l'apprentissage du milieu militaire et maritime, la pratique du sport et l'entraînement des exercices de sécurité ou de secours (découverte de l'organisation de la Défense, apprentissage de l'ordre serré, formation à la conduite des embarcations à moteur...) • 5 jours dans un port militaire durant les vacances scolaires pour visiter différents bâtiments et embarquer à bord de l'un d'eux. Durant cette préparation, le stagiaire peut être amené à participer à des cérémonies militaires et à porter l'uniforme en ces occasions.
Préparation Militaire Marine de Rennes « Enseigne de vaisseau DESGRÉE DU LOU »
Ce Blog présente la PMM (préparation Militaire Marine (PMM) de Rennes, vue par les instructeurs : supports de cours, videos, infos, et bien plus ! (Ceci n'est pas un site officiel de la Marine Nationale : le contenu n'engage que les rédacteurs et en aucun cas l'Armée, ni la Marine Nationale)
Préparation Militaire Marine de Saint-Brieuc
Un stage militaire et maritime avec des formations théoriques et pratiques. Que ce soit pour préparer un engagement, intégrer par la suite la réserve ou découvrir la Marine, chaque stagiaire a l'opportunité de vivre une expérience unique enrichissante. La PMM permet aussi d'acquérir l'esprit d'équipe et le sens de l'effort. Au programme des PMM : manoeuvre, navigation, maniement des armes, formation aux premiers secours, sorties à la mer, visites de bâtiments de guerre. La PMM est l'occasion pour chaque stagiaire : • de visiter différents types de bâtiments de guerre ou sites militaires ; • de pratiquer des exercices de sécurité ; • d'obtenir l'attestation « prévention et secours civiques de premier niveau » ; • de bénéficier d'une sortie en mer à bord d'un bâtiment de la Marine nationale ; • d'apprendre les rudiments du maniement des armes (tirs au FAMAS) ; • d'obtenir le brevet PMM. Les stages PMM se déroulent en deux temps : • une période échelonnée sur toute l'année scolaire (environ 12 samedis ou dimanches) axée sur l'apprentissage du milieu militaire et maritime, la pratique du sport et l'entraînement des exercices de sécurité ou de secours (découverte de l'organisation de la Défense, apprentissage de l'ordre serré, formation à la conduite des embarcations à moteur...) • 5 jours dans un port militaire durant les vacances scolaires pour visiter différents bâtiments et embarquer à bord de l'un d'eux. Durant cette préparation, le stagiaire peut être amené à participer à des cérémonies militaires et à porter l'uniforme en ces occasions.
Préparation Militaire Marine de Saint-Étienne « Francis GARNIER »
Bienvenue sur le site de la Préparation Militaire Marine de Saint-Etienne. Il a pour but de vous informer et de vous montrer ce qu'est une PMM.
Préparation Militaire Marine de Saint-Nazaire « Lieutenant de vaisseau LAVALLÉE »
Un stage militaire et maritime avec des formations théoriques et pratiques. Que ce soit pour préparer un engagement, intégrer par la suite la réserve ou découvrir la Marine, chaque stagiaire a l'opportunité de vivre une expérience unique enrichissante. La PMM permet aussi d'acquérir l'esprit d'équipe et le sens de l'effort. Au programme des PMM : manoeuvre, navigation, maniement des armes, formation aux premiers secours, sorties à la mer, visites de bâtiments de guerre. La PMM est l'occasion pour chaque stagiaire : • de visiter différents types de bâtiments de guerre ou sites militaires ; • de pratiquer des exercices de sécurité ; • d'obtenir l'attestation « prévention et secours civiques de premier niveau » ; • de bénéficier d'une sortie en mer à bord d'un bâtiment de la Marine nationale ; • d'apprendre les rudiments du maniement des armes (tirs au FAMAS) ; • d'obtenir le brevet PMM. Les stages PMM se déroulent en deux temps : • une période échelonnée sur toute l'année scolaire (environ 12 samedis ou dimanches) axée sur l'apprentissage du milieu militaire et maritime, la pratique du sport et l'entraînement des exercices de sécurité ou de secours (découverte de l'organisation de la Défense, apprentissage de l'ordre serré, formation à la conduite des embarcations à moteur...) • 5 jours dans un port militaire durant les vacances scolaires pour visiter différents bâtiments et embarquer à bord de l'un d'eux. Durant cette préparation, le stagiaire peut être amené à participer à des cérémonies militaires et à porter l'uniforme en ces occasions.
Préparation Militaire Marine de Toulon
Un stage militaire et maritime avec des formations théoriques et pratiques. Que ce soit pour préparer un engagement, intégrer par la suite la réserve ou découvrir la Marine, chaque stagiaire a l'opportunité de vivre une expérience unique enrichissante. La PMM permet aussi d'acquérir l'esprit d'équipe et le sens de l'effort. Au programme des PMM : manoeuvre, navigation, maniement des armes, formation aux premiers secours, sorties à la mer, visites de bâtiments de guerre. La PMM est l'occasion pour chaque stagiaire : • de visiter différents types de bâtiments de guerre ou sites militaires ; • de pratiquer des exercices de sécurité ; • d'obtenir l'attestation « prévention et secours civiques de premier niveau » ; • de bénéficier d'une sortie en mer à bord d'un bâtiment de la Marine nationale ; • d'apprendre les rudiments du maniement des armes (tirs au FAMAS) ; • d'obtenir le brevet PMM. Les stages PMM se déroulent en deux temps : • une période échelonnée sur toute l'année scolaire (environ 12 samedis ou dimanches) axée sur l'apprentissage du milieu militaire et maritime, la pratique du sport et l'entraînement des exercices de sécurité ou de secours (découverte de l'organisation de la Défense, apprentissage de l'ordre serré, formation à la conduite des embarcations à moteur...) • 5 jours dans un port militaire durant les vacances scolaires pour visiter différents bâtiments et embarquer à bord de l'un d'eux. Durant cette préparation, le stagiaire peut être amené à participer à des cérémonies militaires et à porter l'uniforme en ces occasions.
Préparation Militaire Marine de Villeneuve-Saint-Georges « Capitaine de frégate KIEFFER »
Un stage militaire et maritime avec des formations théoriques et pratiques. Que ce soit pour préparer un engagement, intégrer par la suite la réserve ou découvrir la Marine, chaque stagiaire a l'opportunité de vivre une expérience unique enrichissante. La PMM permet aussi d'acquérir l'esprit d'équipe et le sens de l'effort. Au programme des PMM : manoeuvre, navigation, maniement des armes, formation aux premiers secours, sorties à la mer, visites de bâtiments de guerre. La PMM est l'occasion pour chaque stagiaire : • de visiter différents types de bâtiments de guerre ou sites militaires ; • de pratiquer des exercices de sécurité ; • d'obtenir l'attestation « prévention et secours civiques de premier niveau » ; • de bénéficier d'une sortie en mer à bord d'un bâtiment de la Marine nationale ; • d'apprendre les rudiments du maniement des armes (tirs au FAMAS) ; • d'obtenir le brevet PMM. Les stages PMM se déroulent en deux temps : • une période échelonnée sur toute l'année scolaire (environ 12 samedis ou dimanches) axée sur l'apprentissage du milieu militaire et maritime, la pratique du sport et l'entraînement des exercices de sécurité ou de secours (découverte de l'organisation de la Défense, apprentissage de l'ordre serré, formation à la conduite des embarcations à moteur...) • 5 jours dans un port militaire durant les vacances scolaires pour visiter différents bâtiments et embarquer à bord de l'un d'eux. Durant cette préparation, le stagiaire peut être amené à participer à des cérémonies militaires et à porter l'uniforme en ces occasions.
Préparation Militaire Marine des Sables-d'Olonne « Quartier-maître JOUSSEAUME »
Un stage militaire et maritime avec des formations théoriques et pratiques. Que ce soit pour préparer un engagement, intégrer par la suite la réserve ou découvrir la Marine, chaque stagiaire a l'opportunité de vivre une expérience unique enrichissante. La PMM permet aussi d'acquérir l'esprit d'équipe et le sens de l'effort. Au programme des PMM : manoeuvre, navigation, maniement des armes, formation aux premiers secours, sorties à la mer, visites de bâtiments de guerre. La PMM est l'occasion pour chaque stagiaire : • de visiter différents types de bâtiments de guerre ou sites militaires ; • de pratiquer des exercices de sécurité ; • d'obtenir l'attestation « prévention et secours civiques de premier niveau » ; • de bénéficier d'une sortie en mer à bord d'un bâtiment de la Marine nationale ; • d'apprendre les rudiments du maniement des armes (tirs au FAMAS) ; • d'obtenir le brevet PMM. Les stages PMM se déroulent en deux temps : • une période échelonnée sur toute l'année scolaire (environ 12 samedis ou dimanches) axée sur l'apprentissage du milieu militaire et maritime, la pratique du sport et l'entraînement des exercices de sécurité ou de secours (découverte de l'organisation de la Défense, apprentissage de l'ordre serré, formation à la conduite des embarcations à moteur...) • 5 jours dans un port militaire durant les vacances scolaires pour visiter différents bâtiments et embarquer à bord de l'un d'eux. Durant cette préparation, le stagiaire peut être amené à participer à des cérémonies militaires et à porter l'uniforme en ces occasions.
Préparations Militaire Marine dans le Var
Un stage militaire et maritime avec des formations théoriques et pratiques. Que ce soit pour préparer un engagement, intégrer par la suite la réserve ou découvrir la Marine, chaque stagiaire a l'opportunité de vivre une expérience unique enrichissante. La PMM permet aussi d'acquérir l'esprit d'équipe et le sens de l'effort. Au programme des PMM : manoeuvre, navigation, maniement des armes, formation aux premiers secours, sorties à la mer, visites de bâtiments de guerre. La PMM est l'occasion pour chaque stagiaire : • de visiter différents types de bâtiments de guerre ou sites militaires ; • de pratiquer des exercices de sécurité ; • d'obtenir l'attestation « prévention et secours civiques de premier niveau » ; • de bénéficier d'une sortie en mer à bord d'un bâtiment de la Marine nationale ; • d'apprendre les rudiments du maniement des armes (tirs au FAMAS) ; • d'obtenir le brevet PMM. Les stages PMM se déroulent en deux temps : • une période échelonnée sur toute l'année scolaire (environ 12 samedis ou dimanches) axée sur l'apprentissage du milieu militaire et maritime, la pratique du sport et l'entraînement des exercices de sécurité ou de secours (découverte de l'organisation de la Défense, apprentissage de l'ordre serré, formation à la conduite des embarcations à moteur...) • 5 jours dans un port militaire durant les vacances scolaires pour visiter différents bâtiments et embarquer à bord de l'un d'eux. Durant cette préparation, le stagiaire peut être amené à participer à des cérémonies militaires et à porter l'uniforme en ces occasions.
PRÉSIDENT THÉODORE TISSIER : Navire-école des Forces Navales Françaises Libres
« Le Président Théodore Tissier : Navire-école des Forces Navales Françaises Libres » Présentation de Morgane BAREY, aspirant à l'Ecole Navale. Dans le cadre de l'édition 2014 des Journées d'Histoire Navale « Marins en guerre : 1939-45 », organisées par l'Ecole Navale et l'ENSM et dont Océanides est le mécène.
Produire pour la guerre, l'arsenal de Rochefort
Mémoire de Master de Pierre-Alexis HIRARD Quatrième année Histoire de la France au XXe siècle Sous la direction de : Gilles RICHARD Sciences Po Rennes avec la concours de la ville de Rochefort 2013-2014
Prospectives Marine
'Il n'y a pas d'histoire sans géographie, ni de géographie sans histoire' Approvisionnements, pêche, échanges commerciaux, énergie, recherche scientifique, lutte contre tous les trafics, défense... Si le sort de la France a souvent dépendu de sa marine, son avenir se joue et se jouera de plus en plus en mer, sur la mer et sous la mer. Toutes les marines comme tous les Français, et pas seulement les hommes et les femmes qui vivent pour ou par la mer sont concernés. Les Français, d'où qu'ils soient et quels qu'ils soient, doivent en prendre conscience et convaincre autour d'eux de cette réalité. L'objectif de Prospectives Marine est de participer à cette prise de conscience qu'il n'y a pas de nation forte et donc prospère sans des marines fortes en prenant comme source de réflexion la riche histoire de notre pays et, au-delà de cette histoire, la mémoire des évènements et des hommes qui l'ont écrite. Vous trouverez ou retrouverez sur ce site, outre les numéros de Prospectives Marine au fur et à mesure de leur publication, le « Rappel de mémoire » : dates, commémorations et évènements, ainsi que des liens vers des publications ou d'autres sites liés au monde de la mer, utiles pour approfondir votre réflexion. Enfin, vous pourrez nous faire part de vos réactions et remarques pour faire de Prospectives Marine un instrument utile et réactif. La rédaction
Quand mon père était marin... (1937-1945)
Le parcours de mon père dans la Marine de l'Ecole des pupilles jusqu'à son retour de la guerre, en passant par Toulon, Dakar, Boston, les Antilles, la Méditerranée et la poche de Royan.
Raoul AUPICON (1907-1972)
Biographie de M. Raoul AUPICON sur le site de l'Association pour la Recherche et la Sauvegarde de la Vérité Historique sur la Résistance en Creuse.
Raymond CAUDOUX (1918-1995)
Biographie de M. Raymond CAUDOUX sur le site de l'Association pour la Recherche et la Sauvegarde de la Vérité Historique sur la Résistance en Creuse.
Recherches Historiques Le Conquet
Ce site d'histoire locale du Conquet et d'histoire maritime d'un point de vue plus général est d'une très grande richesse. Jean-Pierre CLOCHON y met en ligne des dossiers constitués à partir de recherches dans toutes sortes de documents et d'archives.
Récit témoignage de Paul MIFSUD, évadé de France en 1943
Des Rives de la Garonne à la Méditerranée. Journal de guerre d'un marin du Torpilleur « TEMPÊTE » 1943-1945. Le récit que vous allez lire ici est la transcription fidèle du journal de guerre de Monsieur Paul MIFSUD, né en 1925. Le texte et des photos m'ont été gracieusement transmis afin de perpétuer la mémoire de ces Français « indociles » qui prirent la folle décision de s'évader de la France occupée pour rejoindre la France Combattante en Afrique du Nord, en 1943, c'est-à-dire avant les débarquements alliés.
Régiment Blindé de Fusiliers-Marins - RBFM
Les pages de ce site sont ouvertes aux anciens et aux familles d'anciens du RBFM qui souhaitent faire perdurer la mémoire de ce régiment, n'hésitez pas à me contacter pour plus d'informations sur info@rbfm-leclerc.com.
Rendez-vous des amis de la Force Navale
La page consacrée à la marine française sur un forum belge.
Retrouver un ancêtre marin
Marine de guerre, marine marchande, marine de pêche. Aujourd'hui environ 45 000 marins naviguent pour la Défense, le commerce ou la pêche, mais ils furent jusqu'à 200 000 à la fin du XIXe siècle, la France figurant parmi les grandes nations maritimes. Depuis des ordonnances royales au XVIIe siècle, des institutions ont produit un grand nombre de documents. La carrière d'un marin peut ainsi être retracée, aussi bien pour un officier que pour un simple matelot. Primordiale, la matricule des gens de mer recense tous les embarquements. D'autres documents s'intéressent aux caractéristiques des navires, à leurs campagnes de navigation, aux décès en mer... Dans sa quête, le chercheur va être confronté à de nombreux services d'archives, à leur dispersion géographique, ainsi qu'aux lacunes. Néanmoins, la richesse des sources est telle qu'elle permet de compenser des pertes. Encore faut-il connaître l'existence et l'exhaustivité des fonds, car les répertoires et inventaires sont souvent succincts et Internet, malgré quelques sites magnifiques, est encore loin de répondre aux besoins. Ce guide présente aux généalogistes toutes les sources et les méthodes longuement explorées par un spécialiste des archives maritimes. Né à Lorient, Christian DUIC est issu d'une famille de marins et de patrons pêcheurs depuis au moins dix générations. Il s'intéresse à la généalogie dès l'âge de quinze ans, et très rapidement aborde les archives de la marine. La découverte de sa première matricule est une révélation. Il ne cesse depuis d'écumer de nombreux services d'archives, tant en Bretagne qu'à Paris et ailleurs. Il publie La famille Le DUIC, trois siècles d'aventures maritimes et de pêches en Bretagne Sud, aboutissement de vingt ans de recherches, récompensé en 2003 par le prix de généalogie du ministre délégué à la famille. Christian DUIC a par ailleurs fondé le Cercle généalogique de Sud Bretagne et organisé plusieurs cousinades. Il publie régulièrement dans des revues locales et nationales.
Revue Défense Nationale
La Revue Défense nationale ne ressemble à aucune autre : sa vocation est d'aborder tous les sujets politiques, économiques, sociaux, scientifiques nationaux et internationaux, en les traitant sous l'angle de la défense. Cette particularité lui a valu de survivre à la Seconde Guerre mondiale et, par la suite, à toutes les crises, épreuves et changements de régime qui se sont succédé. C'est que subsiste en France un public qui, malgré ses différences d'opinion, d'origine et de sensibilité, garde la même préoccupation, celle de la défense. C'est pour y répondre que la Revue Défense nationale est conçue. À la différence de tant de publications consacrées aux questions d'armement et aux problèmes militaires, elle ne dépend d'aucun groupement économique, d'aucun pouvoir financier, ni d'aucune institution officielle. Elle est éditée par le Comité d'études de défense nationale, association fonctionnant selon la loi de 1901, qui recrute elle-même ses membres, élit son conseil d'administration, désigne son président, lequel est en même temps directeur de la publication. La revue vit de ses abonnements, de ses recettes de publicité et de ses ressources propres. Son indépendance est ainsi garantie. [...] La Revue Défense nationale s'attachera à préserver son image et sa vocation tout en répondant, dans l'avenir, à l'attente particulière des nouvelles générations. La diffusion d'idées nouvelles — et c'est là notre mission — est nécessaire au développement d'une réflexion qui pourra devenir pensée stratégique après avoir été critiquée et enrichie. La Revue Défense nationale a pour ambition de devenir la structure d'accueil de cette pensée stratégique renouvelée, appliquée en priorité à l'Europe de la défense, voire à la défense de l'Europe le moment venu, tout en accueillant d'autres réflexions. Pour y parvenir elle procédera, par étapes, à une double ouverture : vers le monde de l'enseignement et de la recherche, vers l'Europe, vers l'Amérique et la zone Asie Pacifique.
Revue Historique des Armées
Revue trimestrielle à caractère scientifique, la Revue historique des armées est la revue d'histoire du ministère de la Défense ainsi que le vecteur de communication du Service historique de la Défense (SHD). Fondée en 1945, elle a été couronnée en 1954 par l'Académie française et, en 1981, par l'Académie des sciences morales et politiques. Richement illustrée grâce, notamment, aux collections iconographiques du Service historique de la Défense, la Revue historique des armées publie des articles variés, un dossier thématique, de courtes synthèses portant sur la symbolique militaire, des informations relatives aux fonds d'archives conservés par le service, diverses chroniques bibliographiques, des comptes rendus de travaux universitaires, de colloques ou de toute autre manifestation historique. Elle paraît au rythme de quatre numéros par an.
Royale - Escales
Bonjour à toutes et à tous. Voici l'histoire, d'un petit gars de la Marine engagé à l'âge de 18 ans pour trois ans dans la 'Royale' et qui posera son sac à terre que 30 années plus tard. Je vais essayer de vous retracer ma carrière, surtout les escales. J'ai ressorti photographies et cartes postales de mes escales. Des images, mais aussi quelques moments forts de ma carrière, l'abordage de notre navire en mer du Japon, le passage de l'équateur, la découverte du pays du soleil levant (mon rêve de gosse), l'escale à Changhaï, l'Afrique et ses couleurs, les rencontres etc. Mais tout cela ne me serait peut-être jamais arrivé sans mon grand-père, marin appelé en 1914 et qui par ses récits m'a donné l'envie de connaître le monde. Je commencerai donc mon blog par son souvenir. Je n'ai trouvé qu'une seule photo de lui,posant avec des camarades sur le pont d'un cuirassé et accompagné d'un petit texte de sa croisière en Moyen Orient.
Sabordage de Toulon 1942
J'ai numérisé ces photos du sabordage de Toulon en 1942, que mon grand-père avait prises ou recueillies, car tout d'abord il en parlait assez souvent, mais aussi dans le but qu'elles servent à un historien par exemple.
Salon Nautique de Paris
Salon Nautique International de Paris 2 au 10 déc. 2017 | Paris, Porte de Versailles
Secret Défense
Jean-Dominique MERCHET s'occupe des questions militaires depuis une vingtaine d'années (Libération, Marianne). Une passion dans laquelle il est tombé tout petit... Né en 1959, franc-comtois et versaillais, il est également auditeur de l'Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN 49). Pacha du Blog «Secret Défense» depuis 2007.
Secrétariat général de la mer - SGMer
Placé auprès du Premier ministre, le secrétariat général de la mer (SGMer) a été créé par le décret n° 95-1232 du 22 novembre 1995. Il anime et coordonne les travaux d'élaboration de la politique du Gouvernement en matière maritime, propose les décisions qui en découlent et s'assure de la mise en oeuvre de la politique arrêtée. Le SGMer exerce une mission de contrôle, d'évaluation et de prospective, assure la coordination du suivi des textes relatifs à la mer et en propose les adaptations nécessaires, compte tenu de l'évolution du droit international et communautaire. Le SGMer est associé à l'élaboration des politiques publiques concernant la mer et le littoral et veille à ce que les décisions du Gouvernement soient conçues et mises en oeuvre en étroite concertation avec l'ensemble des professionnels concernés, afin d'assurer le développement harmonieux des différentes activités maritimes. Le SGMer anime et coordonne l'action des préfets maritimes et délégués du Gouvernement outre-mer pour l'action de l'État en mer. Vincent BOUVIER est Secrétaire général de la mer depuis le 20 juin 2016.
Service historique de la Défense - SHD
Centre d'archives du ministère de la Défense, le Service historique de la Défense (SHD) est aussi à la tête d'une bibliothèque spécialisée parmi les plus riches de France. Il est également chargé d'homologuer, de répertorier et de rassembler les éléments de la symbolique militaire (emblèmes et insignes) et de contribuer aux travaux relatifs à l'histoire de la défense. Ressources documentaires de premier ordre, ses collections (380 km d'archives remontant au 17e siècle, près d'un million d'ouvrages), représentent aussi une part de la mémoire de la nation que les archivistes, les bibliothécaires, les historiens et les techniciens du SHD s'emploient à conserver, transmettre et partager. Elles appartiennent à tous les Français. Créé le 1er janvier 2005 dans le cadre de la réforme de l'État, le Service historique de la Défense est rattaché à la direction de la mémoire, du patrimoine et des archives (DMPA), l'une des directions du secrétariat général pour l'administration (SGA) du ministère de la Défense. Il est issu de la fusion des quatre services historiques de l'armée de terre, de la marine, de l'air et de la gendarmerie nationale, du centre des archives de l'armement et du personnel de Châtellerault. Il se compose du centre historique des archives (implanté à Vincennes, Cherbourg, Brest, Lorient, Rochefort, Toulon, Caen, avec des espaces de stockage au Blanc et à Fontainebleau), du centre des archives de l'armement et du personnel (implanté à Châtellerault), d'un département administratif et financier, et d'une division du soutien logistique. En 2012, le bureau central des archives administratives militaires (BCAAM) de la direction du service national (DSN), situé à Pau, lui a été rattaché.
Service historique de la Défense à BREST
Centre d'archives du ministère de la Défense, le Service historique de la Défense (SHD) est aussi à la tête d'une bibliothèque spécialisée parmi les plus riches de France. Il est également chargé d'homologuer, de répertorier et de rassembler les éléments de la symbolique militaire (emblèmes et insignes) et de contribuer aux travaux relatifs à l'histoire de la défense. Ressources documentaires de premier ordre, ses collections (380 km d'archives remontant au 17e siècle, près d'un million d'ouvrages), représentent aussi une part de la mémoire de la nation que les archivistes, les bibliothécaires, les historiens et les techniciens du SHD s'emploient à conserver, transmettre et partager. Elles appartiennent à tous les Français. Créé le 1er janvier 2005 dans le cadre de la réforme de l'État, le Service historique de la Défense est rattaché à la direction de la mémoire, du patrimoine et des archives (DMPA), l'une des directions du secrétariat général pour l'administration (SGA) du ministère de la Défense. Il est issu de la fusion des quatre services historiques de l'armée de terre, de la marine, de l'air et de la gendarmerie nationale, du centre des archives de l'armement et du personnel de Châtellerault. Il se compose du centre historique des archives (implanté à Vincennes, Cherbourg, Brest, Lorient, Rochefort, Toulon, Caen, avec des espaces de stockage au Blanc et à Fontainebleau), du centre des archives de l'armement et du personnel (implanté à Châtellerault), d'un département administratif et financier, et d'une division du soutien logistique. En 2012, le bureau central des archives administratives militaires (BCAAM) de la direction du service national (DSN), situé à Pau, lui a été rattaché.
Service historique de la Défense à CAEN
Centre d'archives du ministère de la Défense, le Service historique de la Défense (SHD) est aussi à la tête d'une bibliothèque spécialisée parmi les plus riches de France. Il est également chargé d'homologuer, de répertorier et de rassembler les éléments de la symbolique militaire (emblèmes et insignes) et de contribuer aux travaux relatifs à l'histoire de la défense. Ressources documentaires de premier ordre, ses collections (380 km d'archives remontant au 17e siècle, près d'un million d'ouvrages), représentent aussi une part de la mémoire de la nation que les archivistes, les bibliothécaires, les historiens et les techniciens du SHD s'emploient à conserver, transmettre et partager. Elles appartiennent à tous les Français. Créé le 1er janvier 2005 dans le cadre de la réforme de l'État, le Service historique de la Défense est rattaché à la direction de la mémoire, du patrimoine et des archives (DMPA), l'une des directions du secrétariat général pour l'administration (SGA) du ministère de la Défense. Il est issu de la fusion des quatre services historiques de l'armée de terre, de la marine, de l'air et de la gendarmerie nationale, du centre des archives de l'armement et du personnel de Châtellerault. Il se compose du centre historique des archives (implanté à Vincennes, Cherbourg, Brest, Lorient, Rochefort, Toulon, Caen, avec des espaces de stockage au Blanc et à Fontainebleau), du centre des archives de l'armement et du personnel (implanté à Châtellerault), d'un département administratif et financier, et d'une division du soutien logistique. En 2012, le bureau central des archives administratives militaires (BCAAM) de la direction du service national (DSN), situé à Pau, lui a été rattaché.
Service historique de la Défense à CHÂTELLERAULT
Centre d'archives du ministère de la Défense, le Service historique de la Défense (SHD) est aussi à la tête d'une bibliothèque spécialisée parmi les plus riches de France. Il est également chargé d'homologuer, de répertorier et de rassembler les éléments de la symbolique militaire (emblèmes et insignes) et de contribuer aux travaux relatifs à l'histoire de la défense. Ressources documentaires de premier ordre, ses collections (380 km d'archives remontant au 17e siècle, près d'un million d'ouvrages), représentent aussi une part de la mémoire de la nation que les archivistes, les bibliothécaires, les historiens et les techniciens du SHD s'emploient à conserver, transmettre et partager. Elles appartiennent à tous les Français. Créé le 1er janvier 2005 dans le cadre de la réforme de l'État, le Service historique de la Défense est rattaché à la direction de la mémoire, du patrimoine et des archives (DMPA), l'une des directions du secrétariat général pour l'administration (SGA) du ministère de la Défense. Il est issu de la fusion des quatre services historiques de l'armée de terre, de la marine, de l'air et de la gendarmerie nationale, du centre des archives de l'armement et du personnel de Châtellerault. Il se compose du centre historique des archives (implanté à Vincennes, Cherbourg, Brest, Lorient, Rochefort, Toulon, Caen, avec des espaces de stockage au Blanc et à Fontainebleau), du centre des archives de l'armement et du personnel (implanté à Châtellerault), d'un département administratif et financier, et d'une division du soutien logistique. En 2012, le bureau central des archives administratives militaires (BCAAM) de la direction du service national (DSN), situé à Pau, lui a été rattaché.
Service historique de la Défense à CHERBOURG
Centre d'archives du ministère de la Défense, le Service historique de la Défense (SHD) est aussi à la tête d'une bibliothèque spécialisée parmi les plus riches de France. Il est également chargé d'homologuer, de répertorier et de rassembler les éléments de la symbolique militaire (emblèmes et insignes) et de contribuer aux travaux relatifs à l'histoire de la défense. Ressources documentaires de premier ordre, ses collections (380 km d'archives remontant au 17e siècle, près d'un million d'ouvrages), représentent aussi une part de la mémoire de la nation que les archivistes, les bibliothécaires, les historiens et les techniciens du SHD s'emploient à conserver, transmettre et partager. Elles appartiennent à tous les Français. Créé le 1er janvier 2005 dans le cadre de la réforme de l'État, le Service historique de la Défense est rattaché à la direction de la mémoire, du patrimoine et des archives (DMPA), l'une des directions du secrétariat général pour l'administration (SGA) du ministère de la Défense. Il est issu de la fusion des quatre services historiques de l'armée de terre, de la marine, de l'air et de la gendarmerie nationale, du centre des archives de l'armement et du personnel de Châtellerault. Il se compose du centre historique des archives (implanté à Vincennes, Cherbourg, Brest, Lorient, Rochefort, Toulon, Caen, avec des espaces de stockage au Blanc et à Fontainebleau), du centre des archives de l'armement et du personnel (implanté à Châtellerault), d'un département administratif et financier, et d'une division du soutien logistique. En 2012, le bureau central des archives administratives militaires (BCAAM) de la direction du service national (DSN), situé à Pau, lui a été rattaché.
Service historique de la Défense à LORIENT
Centre d'archives du ministère de la Défense, le Service historique de la Défense (SHD) est aussi à la tête d'une bibliothèque spécialisée parmi les plus riches de France. Il est également chargé d'homologuer, de répertorier et de rassembler les éléments de la symbolique militaire (emblèmes et insignes) et de contribuer aux travaux relatifs à l'histoire de la défense. Ressources documentaires de premier ordre, ses collections (380 km d'archives remontant au 17e siècle, près d'un million d'ouvrages), représentent aussi une part de la mémoire de la nation que les archivistes, les bibliothécaires, les historiens et les techniciens du SHD s'emploient à conserver, transmettre et partager. Elles appartiennent à tous les Français. Créé le 1er janvier 2005 dans le cadre de la réforme de l'État, le Service historique de la Défense est rattaché à la direction de la mémoire, du patrimoine et des archives (DMPA), l'une des directions du secrétariat général pour l'administration (SGA) du ministère de la Défense. Il est issu de la fusion des quatre services historiques de l'armée de terre, de la marine, de l'air et de la gendarmerie nationale, du centre des archives de l'armement et du personnel de Châtellerault. Il se compose du centre historique des archives (implanté à Vincennes, Cherbourg, Brest, Lorient, Rochefort, Toulon, Caen, avec des espaces de stockage au Blanc et à Fontainebleau), du centre des archives de l'armement et du personnel (implanté à Châtellerault), d'un département administratif et financier, et d'une division du soutien logistique. En 2012, le bureau central des archives administratives militaires (BCAAM) de la direction du service national (DSN), situé à Pau, lui a été rattaché.
Service historique de la Défense à ROCHEFORT
Centre d'archives du ministère de la Défense, le Service historique de la Défense (SHD) est aussi à la tête d'une bibliothèque spécialisée parmi les plus riches de France. Il est également chargé d'homologuer, de répertorier et de rassembler les éléments de la symbolique militaire (emblèmes et insignes) et de contribuer aux travaux relatifs à l'histoire de la défense. Ressources documentaires de premier ordre, ses collections (380 km d'archives remontant au 17e siècle, près d'un million d'ouvrages), représentent aussi une part de la mémoire de la nation que les archivistes, les bibliothécaires, les historiens et les techniciens du SHD s'emploient à conserver, transmettre et partager. Elles appartiennent à tous les Français. Créé le 1er janvier 2005 dans le cadre de la réforme de l'État, le Service historique de la Défense est rattaché à la direction de la mémoire, du patrimoine et des archives (DMPA), l'une des directions du secrétariat général pour l'administration (SGA) du ministère de la Défense. Il est issu de la fusion des quatre services historiques de l'armée de terre, de la marine, de l'air et de la gendarmerie nationale, du centre des archives de l'armement et du personnel de Châtellerault. Il se compose du centre historique des archives (implanté à Vincennes, Cherbourg, Brest, Lorient, Rochefort, Toulon, Caen, avec des espaces de stockage au Blanc et à Fontainebleau), du centre des archives de l'armement et du personnel (implanté à Châtellerault), d'un département administratif et financier, et d'une division du soutien logistique. En 2012, le bureau central des archives administratives militaires (BCAAM) de la direction du service national (DSN), situé à Pau, lui a été rattaché.
Service historique de la Défense à TOULON
Centre d'archives du ministère de la Défense, le Service historique de la Défense (SHD) est aussi à la tête d'une bibliothèque spécialisée parmi les plus riches de France. Il est également chargé d'homologuer, de répertorier et de rassembler les éléments de la symbolique militaire (emblèmes et insignes) et de contribuer aux travaux relatifs à l'histoire de la défense. Ressources documentaires de premier ordre, ses collections (380 km d'archives remontant au 17e siècle, près d'un million d'ouvrages), représentent aussi une part de la mémoire de la nation que les archivistes, les bibliothécaires, les historiens et les techniciens du SHD s'emploient à conserver, transmettre et partager. Elles appartiennent à tous les Français. Créé le 1er janvier 2005 dans le cadre de la réforme de l'État, le Service historique de la Défense est rattaché à la direction de la mémoire, du patrimoine et des archives (DMPA), l'une des directions du secrétariat général pour l'administration (SGA) du ministère de la Défense. Il est issu de la fusion des quatre services historiques de l'armée de terre, de la marine, de l'air et de la gendarmerie nationale, du centre des archives de l'armement et du personnel de Châtellerault. Il se compose du centre historique des archives (implanté à Vincennes, Cherbourg, Brest, Lorient, Rochefort, Toulon, Caen, avec des espaces de stockage au Blanc et à Fontainebleau), du centre des archives de l'armement et du personnel (implanté à Châtellerault), d'un département administratif et financier, et d'une division du soutien logistique. En 2012, le bureau central des archives administratives militaires (BCAAM) de la direction du service national (DSN), situé à Pau, lui a été rattaché.
Service historique de la Défense à VINCENNES
Centre d'archives du ministère de la Défense, le Service historique de la Défense (SHD) est aussi à la tête d'une bibliothèque spécialisée parmi les plus riches de France. Il est également chargé d'homologuer, de répertorier et de rassembler les éléments de la symbolique militaire (emblèmes et insignes) et de contribuer aux travaux relatifs à l'histoire de la défense. Ressources documentaires de premier ordre, ses collections (380 km d'archives remontant au 17e siècle, près d'un million d'ouvrages), représentent aussi une part de la mémoire de la nation que les archivistes, les bibliothécaires, les historiens et les techniciens du SHD s'emploient à conserver, transmettre et partager. Elles appartiennent à tous les Français. Créé le 1er janvier 2005 dans le cadre de la réforme de l'État, le Service historique de la Défense est rattaché à la direction de la mémoire, du patrimoine et des archives (DMPA), l'une des directions du secrétariat général pour l'administration (SGA) du ministère de la Défense. Il est issu de la fusion des quatre services historiques de l'armée de terre, de la marine, de l'air et de la gendarmerie nationale, du centre des archives de l'armement et du personnel de Châtellerault. Il se compose du centre historique des archives (implanté à Vincennes, Cherbourg, Brest, Lorient, Rochefort, Toulon, Caen, avec des espaces de stockage au Blanc et à Fontainebleau), du centre des archives de l'armement et du personnel (implanté à Châtellerault), d'un département administratif et financier, et d'une division du soutien logistique. En 2012, le bureau central des archives administratives militaires (BCAAM) de la direction du service national (DSN), situé à Pau, lui a été rattaché.
Service hydrographique et océanographique de la marine - SHOM
Le SHOM exerce les attributions de l'Etat en matière d'hydrographie générale au bénéfice de tous les usagers de la mer conformément aux obligations internationales de la France, définies notamment par la convention internationale SOLAS pour la sauvegarde de la vie humaine en mer et par la convention des Nations unies sur le droit de la mer. Elles s'appliquent en assurant le recueil, l'archivage et la diffusion des informations officielles nécessaires à la navigation maritime. Soutien de la défense : Dans ses domaines de compétence, le SHOM assure la satisfaction des besoins d'expertise et de soutien opérationnel de la défense en connaissance de l'environnement aéromaritime. Ces besoins vont bien au-delà des seules informations relatives à la sécurité de la navigation de surface, collectées et exploitées par le SHOM au titre de sa mission de service public. La sécurité de la navigation des sous-marins, entre autres, impose de s'intéresser à une gamme de profondeurs plus importante ; les performances des systèmes de commandement et des systèmes d'armes modernes impliquent une connaissance de plus en plus fine et adaptée des multiples paramètres descriptifs et évolutifs de l'environnement hydrographique, océanographique et météorologique (HOM) dans lequel opèrent les unités de la marine nationale. Face à ces besoins, la mission du SHOM est de fournir aux forces navales des produits et des services de mesure, de description et de prédiction de l'environnement HOM, efficaces et adaptés aux diverses formes de lutte et aux différents senseurs ou systèmes d'armes utilisés. Soutien aux politiques publiques maritimes et du littoral : Enfin, le SHOM apporte son soutien aux politiques publiques maritimes et du littoral. Il contribue ainsi à l'action de l'Etat en mer ; intervient comme expert dans les travaux relatifs aux délimitations et frontières maritimes. Il participe au recueil et à la mise à disposition des données numériques nécessaires à la gestion intégrée des zones côtières et au développement durable ainsi qu'aux actions de l'Etat en matière de lutte contre les pollutions maritimes. S'appuyant sur son réseau d'observatoires de marée, il participe à la mise en place de réseaux d'alerte pour la prévention des risques et des catastrophes. Aux côtés de nombreux partenaires, il soutient par ses moyens et son expertise la modélisation numérique de l'océan mondial, et contribue à son extension vers le domaine côtier.
Shipbuilding History
The primary mission of this web site is to document the construction records of U.S. and Canadian shipbuilders and boatbuilders. It also includes data on the construction of ships in U.S. and Canadian yards by type and provides some industry statistics. Most of the data come from authoritative sources, but nobody's perfect and there are bound to be errors as well as omissions: please send corrections and additions to timcolton@aol.com.
SHIPSHAPE
SHIPSHAPE est une entreprise d'infographie brestoise créée en 2009 qui réalise principalement des profils de navires ou modélisations 3D pour illustrer des beaux livres, revues de la presse maritime, affiches... SHIPSHAPE réalise aussi les travaux d'infographie plus classiques : mise en page de livres, revues, brochures, flyers, affiches, cartes de visite, pochettes de CD et DVD, création de logos... SHIPSHAPE propose également l'installation de site web vitrine sous WordPress : présentation de votre entreprise, de son activité, d'un produit... et de l'animation 3D.
Site EPAVES
Le site d'épaves est la plus grande base de données d'épaves au monde, elle contient 162.050 épaves et 156.120 positions, 45.140 images, 1796 cartes maritimes, 28.240 propriétaires et constructeurs et beaucoup plus...
Site Philippe HERMANGE
Philippe HERMANGE, ancien capitaine au long cours, retrace son parcours professionnel dans la marine marchande aux Messageries Maritimes et parle de ses autres passions : l'informatique, la musique, la simulation de vol, les détournements d'images.
Site Web de Philippe BERIOU
18 ans 10 mois dans la Marine Nationale, cela fait quelques souvenirs que j'aimerais vous faire partager. Il y a également beaucoup de photos (quelques centaines) à visionner, n'hésitez pas à consulter les pages (les liens dans les pages) de ce site. Durant ces quelques années j'ai vécu dans différentes affectations qui pour certaines ont disparu. Si vous avez participé à l'une de ces aventures (un ancien... donc!), ou si vous connaissez quelqu'un qui 'y était' n'hésitez pas à me contacter par Email : philippe.beriou@neuf.fr
Société des Régates Rochelaises
La SRR, un club où se côtoient tous les navigateurs, du plaisancier au régatier, en passant par le champion du monde ou médaillé olympique. La SRR est une association loi de 1901, reconnue d'utilité publique. 66% des cotisations sont déductibles des impôts pour les particuliers et les entreprises peuvent aussi déduire 60% de leur don.
Société Française d'Histoire Maritime - SFHM
Cette Société a pour objet de fédérer, d'encourager et de promouvoir la recherche scientifique et l'étude sur l'histoire maritime ; de contribuer à la sauvegarde du patrimoine maritime ; de diffuser par tous les moyens convenables des informations auprès des chercheurs qui s'intéressent à ce domaine ; de représenter la France auprès de la Commission Internationale d'Histoire Maritime et d'autres instances internationales consacrées à l'histoire maritime et de voter au nom de la France.
Société Nationale de Sauvetage en Mer - SNSM
Sauver des vies en mer et sur le littoral Cette première mission comprend les sauvetages au large, assurés par les sauveteurs embarqués bénévoles, et la surveillance des plages, prise en charge par les nageurs-sauveteurs volontaires. Les sauveteurs embarqués ont pour rôle de porter assistance à toute personne en situation de naufrage réel ou potentiel. Ils doivent faire preuve d'une grande adaptabilité et d'un savoir-faire optimum pour répondre efficacement et en toute sécurité aux différents cas de figure qui se présentent à eux. Dans cette tâche, ils sont épaulés techniquement par une flotte opérationnelle et des équipements de pointe. Les nageurs-sauveteurs, issus des centres de formation et d'intervention de la SNSM, occupent les postes de secours sur les plages. Ils sont employés de manière saisonnière par les communes du littoral pour secourir les personnes sur les plages et en mer, jusqu'à 300 mètres de la côte. Former pour sauver : La transmission de l'expertise en matière de sauvetage et la mise à jour constante des connaissances des équipes actives sont capitales pour les Sauveteurs en Mer. Au sein de 32 centres de formation et d'intervention à travers la France, 800 formateurs bénévoles dispensent près de 400 heures de cours et ateliers aux futurs nageurs-sauveteurs. Ces derniers seront mis à disposition des collectivités locales du littoral en période estivale. Cet apprentissage de 8 mois permet aux jeunes engagés d'obtenir les divers diplômes et certificats nécessaires à la pratique de l'assistance en bord de mer. Les apprentis peuvent également compléter leur formation par des stages spécifiques sur les plages et en mer. Prévenir des risques et sensibiliser : Prévenir le grand public des dangers de la mer et l'informer sur les règles de bon sens à adopter fait partie intégrante de nos missions. Cet engagement se traduit par des interventions directes auprès de l'ensemble des usagers de la mer et par la mise en oeuvre régulière d'outils de communication variés. Afin d'initier le public dès son plus jeune âge, les Sauveteurs en Mer interviennent également dans les écoles et lors de classes de mer.
Société Nationale pour le Patrimoine des Phares et Balises
AVEC LA SNPB DEPUIS 2002 « SAUVONS NOS PHARES ! »
Société Navale Caennaise - Un siècle et demi d'histoire d'une compagnie de navigation francaise
Un Siecle et Demi d'Histoire d'une Compagnie de Navigation Francaise
Sous le pavillon à Croix de Lorraine... Un Français libre de Port Haliguen…
A Quiberon, ils étaient peu nombreux : on les compte sur les doigts des mains. A peu près de la même génération et origine sociale, ils se connaissaient tous. Ceux qui avaient eu la chance de revenir étaient vraiment très discrets sur ce qu'ils avaient vécu et enduré. Tous avaient de fortes personnalités : la compromission ? Ils ne savaient même pas que cela pouvait exister... Mon père Joseph LUCO, quant à lui, s'est engagé comme Quartier Maître de Manoeuvre dans les FNFL sous le matricule 2318 FNFL 1940, le 23 août 1940.
Sous-marin FLORE : un musée interactif au Pays de Lorient
Le sous-marin : une aventure humaine et technologique. Petits ou grands, les sous-marins font partie de notre histoire et interpellent notre imaginaire. L'histoire du Pays de Lorient est fortement marquée par la Seconde Guerre mondiale, et l'ancienne Base de sous-marins, construite par les Allemands, fut la cause de la destruction de la ville de Lorient. Plus grande forteresse militaire en Europe, elle est ensuite utilisée par la Marine française comme siège de l'escadrille des sous-marins de l'Atlantique jusqu'en 1997. Depuis cette date, l'ancienne Base de sous-marins est en reconversion, et ne cesse de se développer. Elle abrite dans ses murs, entreprises, teams de course au large et des activités de tourisme : Cité de la Voile Eric Tabarly, visites patrimoniales, croisières sur rade... La visite du sous-marin Flore et son musée interactif viennent donc logiquement compléter les loisirs possibles sur ce site si particulier en Morbihan. Dès l'arrivée, l'imposante porte de l'alvéole donne le ton : 10m de haut, elle pèse plus de 30 tonnes. Un battant ouvert pour vous autoriser l'accès, l'immersion commence !
Sous-marin MINERVE
Dimanche 3 octobre 2010 une rue de mon village porte le nom d'un sous-marin disparu en mer avec 52 marins à son bord le 27 janvier 1968. Elle se nomme : Rue du Sous-Marin MINERVE. Dort la Minerve au fond de la mer. Parents, amis réveillez son écho par quelques mots quelques échanges, par des rencontres, pour que perdure la mémoire de nos chers disparus. Dormez en paix sous-mariniers, le monde du silence est à vous, il vous appartient.
Sous-marin ROLAND MORILLOT ex-U-2518
Ce blog veut rendre hommage à tous ces hommes «les sous-mariniers de la planète», nos frères d'armes, qui par leur dévouement, leur sacrifice, leur abnégation, ont dans le monde du silence, apporté et entretenu la paix dans ce monde qui devient de plus en plus fou. Que nos compagnons disparus en mer reposent en paix dans le lit des océans. Je tiens à remercier toutes les personnes qui m'ont aidé à alimenter ce blog, vu le nombre, je ne peux toutes les citer. Encore merci à vous les anonymes.
Sous-marin SIRÈNE (S651 - Q254)
Le destin me permet de témoigner de cette époque. Fin 1969, à l'issue du cours du Brevet élémentaire de sous-marinier à l'ENSM de Toulon, l'un de mes camarades (radiotélégraphiste) de cours aurait bien voulu embarquer sur la Sirène en construction à Brest, dont il était originaire. Mais, mieux placé que lui, mon rang de sortie m'a permis de choisir cette affectation d'autant plus intéressante que c'était un bateau neuf qui était encore en construction. Mon camarade a alors choisi l'Eurydice à Toulon. Très peu de temps après, début mars 1970, nous avons appris la disparition tragique de l'Eurydice. Entre 1969 et 1982, j'ai donc eu le privilège de passer dix ans de ma carrière de sous-marinier comme radiotélégraphiste à bord de la Sirène, en quatre embarquements : • 30 décembre 1969 au 20 novembre 1972 • 13 mai 1974 au 13 février 1976 • 14 mars 1977 au 17 avril 1978 • 4 septembre 1978 au 10 juillet 1982
Sous-marin VENUS
Je souhaiterais avant de commencer, dire le profond respect que je ressens à l'égard de tous les sous-mariniers exécutant leur mission avec dévouement et un très grand professionnalisme. Concernant la disparition des bâtiments des différents pays, quel qu'ils soient, je crois sincèrement qu'il n'a pu être question un seul instant qu'une fausse manoeuvre ait conduit un sous-marin à sa perte. L'entraînement intensif des équipages donne une sécurité totale amenant les sous-mariniers à une très grande confiance en leurs compagnons embarqués à bord de leur sous-marin. La réalisation de ce site me donne la possibilité de raconter un peu l'histoire de ces hommes qui font preuve d'une grande connaissance, d'honneur, de discipline et d'un sens du devoir qui dépasse très largement ce que l'on appelle l'esprit d'équipe, c'est plus que cela, à coup sûr de l'abnégation. Je n'ai jamais retrouvé dans le civil cette manière de fonctionner... Quel dommage ! L'individualisme est décidément un mal incurable dans notre pays. Mais nous n'allons pas refaire le monde... Je prends la parole car j'ai eu l'honneur de servir à bord des sous-marins classiques «REQUIN», «DORIS» et «VÉNUS». J'embarquais sur le «REQUIN» fin janvier 1968, on apprenait que le sous-marin «MINERVE» ne donnait plus signe de vie depuis le 27. Je partais en mer pour la première fois le 29 janvier au soir pour effectuer ma première plongée le 30 janvier... Je vais tenter de vous raconter une petite tranche de cette vie que j'ai partagée avec des gens merveilleux dans un monde où j'ai eu l'immense privilège de servir, j'ai nommé la soumarinade.
Sous-mariniers
Son unique but est de rassembler des images, de bonne ou mauvaise qualité, mais qui reflètent l'ambiance et l'amitié qui régnaient par deux ou trois cents mètres de fond. Il y a eu des remontées périscopiques ou des descentes rapides qui parfois frôlaient la punition. Photographies de sous-mariniers mais aussi des instants de détente avec les baignades en pleine mer, le long du bord, qui nous permettaient enfin de nous laver. Bref, plein de petites choses qui rendent la vie belle, même dans la graisse et la puanteur dont nous ne nous rendions compte qu'une fois lavés et changés. Jean-Pierre PETIT
Sous-marins classiques
Afin d'alimenter ce blog, qui est le votre, vous les sous-mariniers, je vous invite, si vous le voulez bien, à m'envoyer vos photos personnelles d'hier et d'aujourd'hui, pour alimenter cette banque de souvenirs qui nous appartient. Les photos racontant plus que les écrits, je m'en tiendrai là. A vous tous merci.
Sous-marins français disparus & accidents
Bonjour à tous, bienvenue sur notre site.... Beaucoup de travail déjà réalisé... N'oubliez pas notre autre site sur les sous-marins musées (voir la rubrique : Liens Web/Sites sur les sous-marins).
Sous-marins français disparus & accidents
Sous-marins musées dans le monde
De nombreux sous-marins musées existent au monde. Nous allons essayer au fil du temps de vous les faire connaître.
Souvenirs de Eugène LE GALL
Eugène LE GALL est né en 1914 au Havre. Son père, Jean LE GALL, était originaire de Landévennec dans le Finistère, mais les aléas de son métier de mécanicien à la Transat le conduisirent à s'installer au Havre après son mariage, en 1911, avec Maria Coatarmanach, elle-même née à Brest. Eugène LE GALL fit un premier embarquement sur le MACORIS en 1929, en tant que mousse. C'est en 1938 qu'il partit faire son service militaire. Embarqué successivement sur la BRETAGNE puis sur l'INDOMPTABLE, la déclaration de guerre prolongea ce service, et c'est ainsi qu'il se trouva mêlé durant 6 ans à divers faits majeurs de la guerre. La guerre terminée, il se maria, et, ayant obtenu son diplôme de Capitaine au long cours, navigua pour la Transat quelques années puis pour la CNP (Compagnie Navale des Pétroles) jusqu'à sa retraite. Voici une partie de ses souvenirs, que j'ai rassemblés depuis son décès à Brest en 1991.
Souvenirs de guerre d'un vieux croiseur (1914-1915)
Souvenirs du contre-amiral Charles DUMESNIL (1922), publiés sur le site https://archive.org/.
Souvenirs de guerre de Désiré KERROS
J'ai retrouvé dans une vieille malle un cahier appartenant à mon grand père. Désiré KERROS était embarqué sur le contre-torpilleur 'TARTU'. Il a participé à l'escorte de convois, notamment en mer du Nord. Il relate également d'autres missions en d'autres lieux. Seule la période du 4 janvier 1940 au 16 juin 1940 figurait sur son carnet de bord. La suite n'a pas été retrouvée ou n'a tout simplement pas été retranscrite. Voici donc, mois par mois, une mise en page du texte brut* accompagné de quelques photos. * Il existe des imprécisions ou même des erreurs dans le récit. Celles-ci sont annotées en bas des pages lorsqu'elles ont été trouvées.
Souvenirs de Marine Nationale 1948-1965
1948-1949 Ecole des Apprentis Mécaniciens de la Flotte 1949-1950 Ecole de Maistrance Machines 1951-1951 Destroyer d'Escorte SAKALAVE 1951-1953 Flottille Amphibie Indochine Sud Annexes INDOCHINE 1953-1956 Transport d'Avions DIXMUDE 1956-1957 Brevet Supérieur de Mécanicien 1957-1957 Escorteur d'Escadre KERSAINT 1958-1960 Escorteur Rapide LE PROVENCAL 1960-1963 Escorteur d'Escadre BOUVET 1963-1965 Petrolier ABERWRACH
Souvenirs de mer
Le site “Souvenirs de mer” publie des anecdotes recueillies au cours de ses pérégrinations maritimes par Thierry Bressol.
Souvenirs du sous-marin L'AFRICAINE
Bonjour, Torpilleur sur le sous-marin Africaine de 1955 à 1958, Jean-Marie Colin, dont vous allez découvrir quelques pages de ses mémoires, était ce que l'on appelle de nos jours : un professionnel ! Il était apprécié de ses supérieurs hiérarchiques et respecté par ses collègues. Il est un excellent conteur et tout ce qu'il avait mémorisé il y a près de 50 ans resurgit : les procédures dans les différents postes et tenues, les ordres bien précis dans les exercices, les distractions parfois surprenantes, les escales, les conditions de vie à bord, les mascottes et même les dérives caractérielles de certains membres de l'équipage. Des rectifications pourraient être apportées, d'autres anecdotes pourraient être ajoutées, mais elles ne modifieraient guère son témoignage. Déposé au Service Historique de la Marine à Vincennes, il est à la disposition des lecteurs. Malheureusement, j'ai dû supprimer certains passages, en censurer d'autres ainsi que les noms des personnes évoquées pour éviter de blesser l'amour-propre des intéressés ou de leurs familles. Pourtant, Jean-Marie, n'a décrit que la vérité ! Et, il est impossible de comprendre une époque, des faits, en occultant systématiquement les excès fussent-ils de langage. Ils révèlent la réalité d'une période et des personnes qui y vivaient. D'autre part, un homme aux réactions dites normales n'a pas d'Histoire ! Timonier sur le sous-marin l'Africaine de 1953 à 1957, Robert Delgrange (dit Roby) vient de me communiquer ses souvenirs. Ils complètent ceux de Jean-Marie Colin et démontrent très bien l'ambiance, l'atmosphère qui régnait sur l'Africaine ainsi que le défoulement de l'équipage aux escales. J'étais tout jeune à bord, Roby m'avait dit 'Oh ! Mousse, tu ne t'habilles pas pour sortir ?' Je lui avais expliqué que je n'avais pas d'argent. Il m'avait répondu, 'Ici, les vieux paient pour les jeunes, saute dans le 'kè quan' ! Ce fut ma première bordée à Lorient... Je remercie les auteurs de m'avoir autorisé à publier leurs pages. Je les remercie également pour leurs photographies ainsi que : Jacques Aymard, Claude Blondel, Roland Bouyer, Eugène Choppin, Yves Cossais, Jean Jalouneix, Jean-Paul Nollot, Gégène Ouardat et Raymond Veyret pour les leurs.
Souvenirs du TARTU 1960-1962
POURQUOI CE SITE ? Après avoir retrouvé un camarade grâce aux petites annonces de http://www.netmarine.net, j'ai pensé qu'un site dédié à l'équipage du Tartu des années 1960-61 et 62 pourrait permettre à quelques-uns de renouer avec le passé et pourquoi pas recréer des liens entre anciens du Tartu. Ami visiteur, si au fil de ta découverte une photo, un visage, un nom ravive tes souvenirs, tu peux nous en faire part et nous aider à retisser des liens et aussi enrichir notre galerie photos. D'avance sois-en remercié.
Sudwall Superforum
Etude des fortifications allemandes sur la côte méditerranéenne en France.
Tahiti et l'aviation
Histoire aéronautique de la Polynésie française par Patrick O'Reilly (Société des Océanistes, 1974)
Tapes de bouche
La tape de bouche était, à l'origine un bouchon de bois qui protégeait l'intérieur des canons en fonte des effets destructeurs de l'humidité marine. A la fin du 19ème siècle, l'artillerie fut installée sur le pont supérieur et l'intérieur des canons, rendu plus vulnérable, fut protégé par des tapes circulaires, décorées aux armes du bâtiment, filetées sur la tranche et vissées sur la bouche des pièces. La tape de bouche est devenue un objet décoratif, cadeau traditionnel, apprécié de tous les marins. Les armoiries de bronze sont fixées sur des socles de bois vernis. Outre la Tape ronde d'origine, on trouve maintenant des modèles en forme d'écussons, ou autres formes, destinés aux unités à terre. Les TAPES DE BOUCHE en BRONZE de la MARINE NATIONALE FRANCAISE sont classées parmi les plus belles du monde. Maison fondée en 1935, la Fonderie d'Art «BRONZES DE MOHON» fournit la Marine Nationale.
TCD FOUDRE
Ce site web est un site d'information sur le TCD Foudre, Bâtiment de la Marine Nationale jusqu'au 23 décembre 2011. Le 23 décembre 2011, il a été cédé à la Marine Chilienne, et porte le nom 'Sargento Aldea'. Ce site rassemble tous les souvenirs de sa carrière.
TCD ORAGE 1966-2009
A votre disposition sur ce site, + de 11 000 documents exclusivement sur le Transport de Chalands de Débarquement 'Orage' 16 juillet 2009 / L'orage est le N° de coque Q849
TCD OURAGAN
Ce site n'est pas le site officiel du TCD Ouragan ! Pourquoi ce site ?? Ce site a été créé par le Capitaine de corvette (H) fusilier TESTE Christian. Il est le créateur de ce site, qui couvre la période 1964-2007 sur le TCD Ouragan, où il a été «Capitaine d'Armes» de 1964 à 1966, comme maître Fusilier. Ce site permet ainsi de retrouver des anciens camarades, qui étaient ensemble sur l'Ouragan, en fonction des périodes. IMPORTANT : Vous ne trouvez pas votre nom dans les différentes périodes ? contactez nous directement ! N'hésitez à nous faire part de vos idées, ou autres réflexions concernant ce site, ou les blog's en lien. Le 08 décembre 2008, ce fût la cérémonie d'adieu au TCD Ouragan. 44 ans de carrière pour un bateau qui laissera des souvenirs inoubliables à tous les marins, qui montèrent à bord...
TCD SIROCO
Ce site web est un site d'information NON OFFICIEL. Il rassemble les informations déjà disponibles sur le Net ainsi que les communiqués officiels.
Theatrum Belli
Créé en mars 2006, Theatrum Belli est au départ un des tous premiers blogs Défense français. Il s'est modestement donné pour objectif de sensibiliser les citoyens français au « phénomène guerre » sous toutes ses formes, de l'Antiquité à nos jours, par la présentation de textes de réflexion et de documents audio et vidéo. Ce site est destiné plus particulièrement aux étudiants et aux militaires recherchant une information riche sur des sujets d'actualité mais aussi sur des thématiques historiques, culturelles, géopolitiques, économiques, mémorielles, informationnelles et stratégiques car, comme l'affirmait Clausewitz, « la guerre est un caméléon » Les principaux ministères de la Défense (américain, britannique, français..) prennent peu à peu conscience de la notoriété que peuvent leur apporter ces nouveaux médias non institutionnels qui participent de la préservation et de la promotion du lien « Nation-Armée », corollaire, depuis les Grecs anciens, de l'esprit citoyen. TB propose des informations liées à la Défense et à la Sécurité. Il s'est également donné pour mission de participer au rayonnement des armées françaises et des industries de défense françaises et européennes sur le Net.
Trois-Ponts
Qu'est ce que c'est que ce blog encore ? A l'origine, un constat très simple, peut être même simpliste : les Français ne connaissent pas, ou très peu, l'histoire de leur marine. Puis un postulat : les Français ignorent presque totalement leur marine ancienne car on ne leur donne pas les moyens de s'y intéresser. Combien de sites internet français sur le sujet ? Combien d'ouvrages par rapport à ce que l'on peut trouver chez nos amis anglophones ? Trop peu... Pourtant, les outils existent. Les collections du Service Historique de la Défense, accessibles dans différents centres en France, constituent une ressource documentaire considérable et passionnante. Le Musée national de la Marine, implanté à Paris, Brest, Rochefort et Toulon, forme également une base solide au développement de la culture maritime en France. L'Association des Amis du Musée de la Marine (AAMM) contribue, grâce aux actions qu'elle engage et à la publication de la revue Neptunia, à son rayonnement. Bien entendu, de nombreux spécialistes français – parfois mondialement reconnus – ont écrit des ouvrages et des articles sur l'histoire de la Marine française. Toutefois, cela n'est pas suffisant. Beaucoup de sujets sont très peu traités, voire carrément négligés, oubliés. [...] J'aime à penser, humblement, que Trois-Ponts! contribuera modestement à changer quelque peu cet état de fait, qu'il suscitera chez son lecteur un intérêt pour l'histoire de la Marine française et une certaine passion de la mer, qu'il lui donnera envie d'en savoir plus !
uboat.net
Un site Internet personnel sur les sous-marins allemands mais aussi les bâtiments des autres pays ayant participé à la Première et à la Seconde Guerre mondiale.
Un aviso contre sous-marin, le REMIREMONT
Page consacrée à l'historique de l'aviso REMIREMONT (1920-1936) sur le site du Capitaine de vaisseau (R) Michel BOMONT.
Un épisode de la Guerre navale - La Défense de Papeete (22 septembre 1914)
Par Georges LACOUR-GAYET, membre de l'Institut, professeur à l'Ecole supérieure de Marine. Edition spéciale de la Revue hebdomadaire, 1915
Un marin dans la Royale de 1928 à 1956
La carrière de Jacques MUSELLEC (Extraits de son livret individuel retraçant toute sa carrière dans la marine - Archives Dany Musellec)
Un mois sous les mers - A bord du sous-marin nucléaire LA PERLE
Le blog de Nathalie Guibert, journaliste au Monde. Ce blog éphémère abrite dans ses étroites coursives mon journal de bord, tel que je l'ai tenu au fil des jours passés avec les 75 membres de l'équipage du sous-marin nucléaire d'attaque Perle. Il évoque la vie quotidienne partagée sous l'eau et en escale. Il parle des hommes, du bateau, de la marine et (un petit peu) de la guerre.
Un Mosellan dans la Marine nationale (1932-1935)
Page consacrée par son petit-fils au passage dans la marine de Roger BASSOMPIERRE.
Un Mosellan démobilisé puis expulsé 1940
La démobilisation de Roger BASSOMPIERRE racontée par son petit-fils.
Un Mosellan mobilisé pour la Deuxième Guerre mondiale (1939-1940)
La mobilisation de Roger BASSOMPIERRE racontée par son petit-fils.
Une ville des bateaux et des hommes
Ville de Port de Bouc - Journées du Patrimoine 2005 JOURNAL D'EXPOSITION
Union Industrielle et Maritime, ses filiales, ses navires
Les nouveautés La liquidation de la flotte d'Etat Caractéristiques de la flotte UIM Caractéristiques de la flotte Armafran Archives, souvenirs, anecdotes Visites et histoire des navires Equipages et vie à bord Opérations commerciales navires Fiches techniques navires Situations de la flotte UIM Les bulletins UIM Les remorqueurs du groupe URO Diaporamas navires
Var Marine
Un site de photographies et de souvenirs sur les villages et villes du département du Var, et sur mes 33 années passées dans la Royale.
Vidéo : A Floating Fortress
Reportage en anglais de British Pathe sur la mise à flot du Richelieu à Brest le 17 janvier 1939. Durée : 00:54
Vidéo : A Napoli i Principi di Piemonte visitano la corazzata francese 'Lorraine'
Reportage en italien sur la réception à Naples du prince et de la princesse de Piémont à bord du cuirassé LORRAINE le 13 juin 1932. Ils sont accueillis par l'amiral ROBERT, M. de BEAUMARCHAIS, ambassadeur de France à Rome, et son épouse. Durée : 02:21
Vidéo : Arrivée des renforts français à Ajaccio
Document muet de l'Office Français d'Informations Cinématographiques sur le site de l'INA. Reportage sur l'arrivée à Ajaccio de soldats français, en provenance d'Alger (fin 1943). Durée : 02:17
Vidéo : Balade au cimetière des « bateaux gris » à Landévennec
Petite balade le jeudi 1er août 2013 aux abords du cimetière des bâtiments de la Marine Nationale à Landévennec Durée : 04:34
Vidéo : Centre Siroco
Film documentaire sur le Centre Siroco, situé en Algérie, qui pendant la guerre formait les marins français qui allaient se battre aux côtés des alliés pour libérer la France. Beaucoup des futurs marins étaient des 'évadés de France'. Arrivés à l'amirauté, une visite médicale vérifiait leur aptitude à servir dans la marine. Le baliseur Fresnel, rescapé de la tragédie de Toulon, les convoyait ensuite au centre Siroco. Entraînement physique, préparation militaire, éducation générale et technique, apprentissage spécialisé, voile et aviron faisaient partie de l'instruction qui leur était dispensée.Une fois leur formation achevée, après un dernier salut aux couleurs, les nouveaux marins étaient accueillis à bord d'un navire de guerre français. Dans ce film, c'est à bord du LORRAINE que les recrues embarquent. Des images du sabordage de la flotte de Toulon sont insérées dans ce documentaire. Durée : 09:22
Vidéo : Départ de l'amiral QUERVILLE
Cérémonie pour le départ d'Alger de l'amiral Jean Marie QUERVILLE à l'aéroport de Maison blanche (1961). Durée : 00:45
Vidéo : Départ de l'Ecole navale pour la grande croisière
A Brest, dernière classe du stage d'études et départ de la promotion 44 de l'Ecole Navale pour la première croisière. Les élèves embarquent sur deux destroyers. Durée : 01:30
Vidéo : Dunkerque juin 40, évacuation de soldats français en Angleterre
VG Dunkerque en flammes / soldats embarquant, soldats sur un navire / navires chargés de soldats français dans un port anglais, débarquement des soldats français / distribution de ravitaillement aux soldats français et départ en train. Durée : 01:29
Vidéo : French Battleship Richelieu Home (1940-1949)
Document muet de British Pathé sur le retour du Richelieu à Toulon (très vraisemblablement le 1er octobre 1944). Durée : 07:55
Vidéo : French Cruiser JEANNE D'ARC In Greece 1946
Film muet de British Pathé montrant la Jeanne d'Arc au Pirée entre le 9 et le 14 octobre 1946. On assiste notamment à la remise de décorations à des officiers grecs. Durée : 03:10
Vidéo : French Sailors win Ovation in First U.S. Parade
Film en anglais. Arrivée du RICHELIEU et du MONTCALM pour refonte à New-York (février 1943), accueil et défilé des marins français à Broadway. Durée : 02:12
Vidéo : Frendh Warships Refitted in U.S. to Fight Axis
Vidéo en anglais sur l'arrivée du Richelieu à New York (février 1943) pour refonte. Durée : 01:03
Vidéo : Fritz Todt visite le chantier de construction de la base sous-marine de Brest
Un document extraordinaire sur la construction de la base sous-marine à Brest en 1941. Le film a été réalisé à l'occasion de la visite du chantier par Fritz Todt en personne ! On voit très bien les bateaux de l'ancien 'groupe Armorique' : • à partir de 10:11:21:04 le Gueydon • puis de 10:14:22:08 le groupe des trois bâtiments-écoles). On distingue également très bien les bâtiments de l'Ecole navale encore intacts. La page d'accueil donne, en allemand, le détail des séquences. Durée : 14:41
Vidéo : Great Naval Pageant by Students of Naval School at Brest
Film muet de British Pathe. Le 18 novembre 1922, l'Ecole navale de Brest recevait la Légion d'honneur. A cette occasion un «Triomphe naval» en costumes historiques était organisé. Nombreuses images des navires de l'époque et du «Canot de l'Empereur». Durée : 01:41
Vidéo : L'amiral Darlan en Afrique
En tournée d'inspection en AFRIQUE FRANCAISE, l'Amiral DARLAN commandant en chef des forces militaires arrive à DAKAR où il est reçu par le Gouverneur BOISSON. Quelques jours plus tard, il est reçu par le Général NOGUES et le Sultan MOHAMMED V à RABAT. Le premier geste du Commandant en chef est de déposer une gerbe au mausolée du Maréchal LYAUTEY. Dès son arrivée à Casablanca, l'Amiral DARLAN monte à bord du cuirassé 'Jean Bart' puis il passe en revue la flotte française. Il se rend ensuite à FEZ où il est acclamé par la foule. Après le MAROC, l'Amiral DARLAN se rend en ALGERIE où il dépose une gerbe au cimetière militaire de MERS-EL-KEBIR et se recueille à l'emplacement où sombra le BRETAGNE. Finalement, il se rend à ALGER où il est reçu par le Gouverneur CHATEL et le Général JUIN et il assiste à un défilé de troupes. Durée : 03:38
Vidéo : L'Ecole des Mousses de Brest
Reportage de la RTF diffusé le 27 octobre 1961. Durée : 07:34
Vidéo : La Libération de Toulon
Documentaire inédit sur la libération de la ville réalisé par le service audiovisuel du ministère de la Défense. Durée : 08:11
Vidéo : Le Corps Féminin de la Marine
Film consacré au Corps Féminin de la Marine Française. Pour les besoins du film, l'OFIC a reconstitué l'évasion de France de plusieurs jeunes femmes qui, une fois en Angleterre décident de s'engager dans les Forces Navales Françaises Libres. Les formalités administratives et médicales accomplies, les recrues sont soumises à un entraînement physique puis reçoivent une formation aux diverses tâches que l'on attend d'elles : secrétariat, transmission, signalisation, canotage et conduite d'un bateau à moteur. Les engagées vivent en communauté, dormant dans un dortoir et prenant leurs repas au réfectoire. Bien que portant l'uniforme, elles conservent leur féminité. L'OFIC a filmé un groupe de jeunes femmes lors d'une visite du cuirassé Richelieu, puis les a suivies en Afrique du Nord où Monsieur Louis JACQUINOT, Ministre de la Marine du Comité de Libération Nationale, les a inspectées. Comme tous les soldats, les jeunes recrues du Corps Féminin de la Marine ont droit à des permissions qu'elles passent dans des familles d'accueil. Comme toutes les jeunes filles, elles regardent les garçons, et dans ces circonstances particulières il s'agit souvent de marins. Cela finit parfois par un mariage. Document muet. Durée : 09:01
Vidéo : Le Général de GAULLE à bord de l'ACONIT
Le 21 avril 1943, le Général DE GAULLE monte à bord de l'ACONIT, une corvette cédée par l'Amirauté Britannique aux Forces Navales Françaises Libres, pour remettre la Croix de la Libération au Lieutenant de Vaisseau Jean LEVASSEUR. Le Général de GAULLE, accompagné du Contre-Amiral Philippe AUBOYNEAU, Commandant en chef des FNFL, remet de nombreuses autres décorations et citations aux membres de l'équipage de l'Aconit, navire de guerre ayant réussi l'exploit de mettre hors de combat deux sous-marins allemands en moins de cinq heures, le 11 mars 1943. Après l'inspection de la corvette et la remise de décorations, le Général prend part à une réception. Document muet Durée : 04:58
Vidéo : Les marins de l'ÉMILE BERTIN visitent Shanghaï en pousse-pousse
Reportage des Actualités Françaises dans les rues de Shanghaï (en 1945 ou 1946 ?) : des marins français visitent la ville et se promènent en pousse-pousse. Sujet muet. Durée : 05:25
Vidéo : Mise à flot du RICHELIEU
Document muet. Le RICHELIEU a été mis à flot le 17 janvier 1939 à Brest en présence du ministre de la Marine César CAMPINCHI. On voit également Mme MONS, marraine du nouveau bâtiment. Durée 01:01
Vidéo : New French Cruiser Georges Leygues launched at Saint Nazaire
Film muet de British Pathe. Lancement du Georges Leygues à Saint-Nazaire le 24 mars 1936. Durée : 01:12
Vidéo : Noël à bord du cuirassé JEAN BART
L'équipage du Jean Bart célèbre Noël à bord de leur cuirassé. Les marins ont eu droit à des cadeaux distribués par un Père Noël, à un repas de fête et à la messe de Minuit. Film muet Durée : 01:23
Vidéo : Refugees From France Arrive In Casablanca (1943)
Reportage en anglais sur l'arrivée d'évadés de France par l'Espagne à Casablanca (à bord du GOUVERNEUR GÉNÉRAL LÉPINE) en 1943. Durée : 00:48
Vidéo : Sous-marin ARIANE à Saint-Mandrier, plongée sur l'épave
Plongée sur le sous-marin ARIANE le 15 août 2011, historique du sous marin. Cette plongée est maintenant interdite au public plongeur... Durée : 21:37
Vidéo : The French Navy
Film en anglais de British Pathe, fin 1943. On voit notamment le général GIRAUD sur LE FANTASQUE, pour la remise de la Croix de guerre au bâtiment (2 novembre 1943) et des séquences sur le RICHELIEU. Durée : 01:29
Vidéo : Visite du cuirassé JEAN BART à Alger
- VG du cuirassé 'JEAN-BART' entrant dans le port d'Alger, escorté d'autres navires de guerre - PR du cuirassé 'JEAN-BART' - Plusieurs plans sous plusieurs angles du cuirassé 'JEAN-BART' - PP du pavillon français flottant sur fond de ciel - VG du port d'Alger avec la vedette de l'amiral RONARC'H approchant du cuirassé, l'équipage saluant la vedette - PP de l'arrière du cuirassé avec inscription 'JEAN- BART' - L'amiral RONARC'H, en tenue noire et casquette blanche, montant à la coupée du cuirassé - Le commandant et officiers de marine saluant l'amiral RONARC'H sur le cuirassé - Panoramique sur l'amiral RONARC'H avançant vers l'équipage ; officiers saluant l'amiral passage - PP de face d'une tourelle avec ses canons sur le cuirassé - L'amiral RONARC'H saluant et serrant la main à des officiers de marine - GPP de la gueule de 4 canons d'une tourelle - VG du cuirassé 'JEAN BART', de face dans le port, avec ses canons : En arrière plan, vue d'ALGER étagé. Durée : 00:43
Voyages Maritimes de novembre 1933 à juillet 1940
Mon père, Léon Le Moing, s'engage dans la marine en 1933, en pleine récession d'alors et en période de chômage galopant. Il est né le 05 Janvier 1914, il a 19 ans. Il embarque en qualité de mécanicien. DETAILS DES SERVICES: 03/10/1933 au 16/11/1933: 3ième dépôt de Lorient. 16/11/1933 au 26/01/1935: Aviso colonial 'RIGAULT DE GENOUILLY'. 26/01/1935 au 01/11/1935: Canonnière fluviale sur le Yang-Tsé 'DOUDART DE LAGREE'. 01/11/1935 au 18/12/1935: Rapatriement au 5ième dépôt de Toulon. 18/12/1935 au 21/03/1936: 3ième dépôt de Lorient. 21/03/1936 au 22/04/1936: Contre-Torpilleur 'LE MALIN'. 22/04/1936 au 01/06/1936: 3ième dépôt de Lorient. 01/06/1936 au 11/05/1938: Croiseur 'LA MARSEILLAISE'. 11/05/1938 au 04/06/1938: 5ième dépôt de Toulon. 04/06/1938 au 17/08/1938: 3ième dépôt de Lorient. 17/08/1938 au 01/04/1940: Contre-Torpilleur et bâtiment Amiral 'MOGADOR'. 01/04/1940 au 04/08/1940: Bâtiment de ligne ( Gros cul!) le 'RICHELIEU'. 04/08/1940 au 06/09/1940: 5ième dépôt. Démobilisation à Toulon le 06 Sept. 1940. Matricule : 1046L33
Worms & Cie depuis 1848
De la révolution industrielle aux Trente Glorieuses, de la guerre de Crimée aux deux conflits mondiaux, du percement du canal de Suez à l'indépendance des pays d'Afrique du Nord, de la Crise de 1929 au boom des valeurs boursières..., la Maison Worms a déployé dans le monde ses activités dont l'émergence a toujours coïncidé avec la nécessité de conforter les métiers existants : le commerce international de charbon anglais d'abord, les transports maritimes (cabotage, haute mer, pétrole) ensuite, puis la construction navale, les services bancaires...
WW2 People's War
Entre 2003 et 2006, la BBC a collecté sur un site des souvenirs de la Deuxième Guerre mondiale de la population. Résultat : 47.000 récits et 15.000 images. On trouvera notamment de nombreux témoignages concernant l'évacuation de Dunkerque en 1940.
WWW.BSR-CHEVREUIL.FR
Bonjour cher visiteur et bienvenue sur le Bâtiment de Soutien de Région CHEVREUIL. Vous trouverez ici une présentation conviviale et détaillée de notre bâtiment, avec nos missions, notre actualité, l'équipage, bref tout ce que vous voulez savoir. N'hésitez pas à nous laisser vos impressions sur notre livre d'or. Bon surf et encore une fois fois, bienvenue à bord.
Xavier GRALL
Biographie de l'ingénieur mécanicien de 1ère classe Xavier GRALL tué à Mers el-Kébir le 3 juillet 1940 (sur le site de la Fondation Arts & Métiers).
Zone Sous-Marins - ZSM
Zone Sous-Marins, ZSM pour les initiés, présente en photos tous les sous-marins du monde actuellement en activité pays par pays. Cette présentation s'accompagne d'images des anciennes générations de sous-marins des origines à nos jours. Tout au long des nombreuses pages de Zone Sous-Marins vous découvrirez également comment fonctionnent les bateaux noirs, du classique diesel-électrique jusqu'au nucléaire en passant par l'AIP. Vous verrez aussi ce à quoi correspondent les termes thermocline, cavitation et oreilles d'or. Pour compléter votre information, faites un saut sur les pages films et livres. Zone Sous-Marins vous propose également des centaines de liens vers des sites où l'univers des submersibles représente un intérêt particulier. ZSM vous dévoile le monde secret des sous-marins et des sous-mariniers sur plus de deux cents pages web.