QUENTIN ROOSEVELT - aviso garde-pêche
Chantier : Arsenal de Rochefort (France)
27 octobre 1917 (Lancement)
17 avril 1918 (Mise en service)
 14 février 1947
courriel Contacter l'association au sujet de cette unité...


Marins à bord...

Date inconnue

LE DUC Y.

Embarquement pour l'année 1926

GUIOT A.

Embarquement pour l'année 1930

Novembre : DAYNAC A.

Journal de bord...

Dates Evénements
27/10/1917Baptisé FLAMANT
17/04/1918Armateur : Marine nationale (FRANCE)
05     Utilisé comme patrouilleur auxiliaire
1919Renommé QUENTIN ROOSEVELT
06/1928Participe activement, mais en vain, à la recherche de l'hydravion de la Marine Nationale Latham 27 disparu le 18 juin 1928 alors qu'il était parti à la recherche de l'expédition du général italien Umberto Nobile parti à bord du dirigeable Italia qui a heurté la banquise au nord du Spitzberg le 25 mai 1928
27/06/1939Une circulaire ministérielle prévoit le retrait du service en août 1941, suite à son remplacement par le futur aviso La Furieuse commandé aus Forges et Chantiers de la Méditerranée à La Seyne-sur-Mer. Les événements en décident autrement
1940Armé en dragueur auxiliaire et affecté à la 3e Section de Dragage basée à Cherbourg
02/02     Sous le commandement du L.V. De Lesquen Du Plessis-Casso, avec le patrouilleur auxiliaire CÉRONS, appareille de Cherbourg en escorte du mouilleur de mines POLLUX, pour une opération de mouillage
18/05     Sous le commandement du L.V. Bourcy, avec l'INGÉNIEUR CACHIN, transporte un détachement de trois cents hommes destinés aux bases de Berck, Alprech et Boulogne. Le débarquement terminé, appareille le 19 à 4 heures pour Dunkerque
18/06     Appareille de Cherbourg pour l'Angleterre
03/07     Saisi par les Britanniques qui l'intègrent dans la Royal Navy sous le matricule FY 317
21/09/1941Repêche les survivants du cargo grec AVRA, coulé à la suite d'un abordage avec le cargo britannique MARVIA, au large de Duncansby Head
06/1945Restitué à la France
15/02/1950Mis en vente par les Domaines



Photographies, numérisations, etc.

© 2006-2018 ALAMER © 2006-2018 ALAMER



Caractéristique(s)...

 Déplacement : 585 tonnes
 Dimensions : Longueur hors tout : 50,0 m entre perpendiculaires : 47,0 m Largeur : 8,85 m Tirant d'eau : 2,90 m (AV) - 3,966 m (AR)
 Propulsion : Une machine alternative type vertical à pilon, à triple expansion - 1 hélice - 2 chaudières du type Marine à 2 foyers
 Puissance : 1 100 cv
 Combustible : 90 tonneaux de charbon (100 au maximum)
 Autonomie (en jour) : 1 500 milles à 10 nd
 Effectif : 1 officier, 2 premiers-maîtres ou maîtres, 1 second-maître mécanicien, 2 seconds-maîtres non mécaniciens, 10 quartiers-maîtres et 28 matelots - Au début de 1942, l'équipage est composé d'officiers anglais et d'un équipage d'une cinqantaine de Belges


Armement(s)...

Artillerie principale
    2 canons de 75 mm modèle 1897 Guerre avec Affût modèle 1916 (1 à l'AV et 1 à l'AR) Par DM du 13 mars 1919 à Cherbourg, le canon arrière de 75 mm, sa plate-forme et son parc à munitions sont débarqués
Artillerie antiaérienne
    1 mitrailleuse AA St. Etienne modèle 1907
Grenadeur et mortier
    2 bancs de lancement de grenades anti-sous-marines sur l'arrière - Suppression des bancs de lancement par DM du 13 mars 1919
Détection
    Installation d'un télémètre de 1,37 m Barr et Stroud en mars 1921
Projecteur
    1 projecteur de 600 mm Sauter Harle
Embarcation
    1 canot de boulonnais de 5 m, 1 canot en tôle de 6,50 m, 1 baleinière de 7 m, 1 youyou de 4 m
Divers
    10 fusils qui seront remplacés par 10 mousquetons - 8 revolvers modèle 1892 - 1 appareil de dragage avec un treuil de dragage - Racourcissement de la cheminée de 1,50 m et embarquement de lest dans les fonds suivant DM du 13 mars 1919 - Embarquement d'un poste de TSF CGR de 2,5 kw en mars 1921