THÉTIS - sous-marin - Classe «CIRCÉ»
Chantier : Chantiers Schneider (Bordeaux, France)
30 juin 1927 (Lancement)
juin 1929 (Mise en service)
 27 novembre 1942
courriel Contacter l'association au sujet de cette unité...


Marins à bord...

Embarquement pour l'année 1938

Janvier : BOUET F.

Embarquement pour l'année 1940

Décembre : MARECHAL

Embarquement pour l'année 1942

AVON ?.

Opération(s) en relation avec cette unité...

Sabordage de la flotte à Toulon

Journal de bord...

Dates Evénements
     Numéro de coque : Q134
03/07/1923Contingent 1923 - Mis en chantier
01/02/1924Mis sur cale
01/01/1927Armement pour essais
24/02/1928Présentation en recettes
15/03/1929Entrée en armement définitif
22/03     Clôture d'armement
06     Armateur : Marine nationale (FRANCE)
09/12/1940MARECHAL (Commandant)
27/11/1942SABORDAGE DE LA FLOTTE A TOULON (Sabordage de la flotte à Toulon) (Sabordé Darse des sous-marins à Toulon après sabotage des machines)
07/02/1943Renflouement par la société Mario Serra de Gênes
Remorqué aux appontements Milhaud
Examiné par les Allemands qui le déclarent inutilisable
01/1944Amarré à Missiessy
03/02     Conduit à Brégaillon
Restitué à la Marine française à la suite des accords d'avril 1944
06/08/1944Sans doute endommagé au niveau des ballasts centraux lors d’un bombardement Allié - Il n'est pas certain qu'il ait coulé à ce moment-là - Peut-être sabordé par les Allemands le 15 août 1944 ou coulé par manque de soins
09/1945Renfloué et démoli


Caractéristique(s)...

 Déplacement : 615 tW 776 tonnes en plongée
 Déplacement : 41 officiers et matelots
 Dimensions : Longueur : 62,48 m Largeur : 6,20 m Tirant d’eau : 3,99 m
 Propulsion : 2 moteurs diesel Schneider - 2 moteurs électriques
 Puissance : Diesels : 1 250 cv - Électriques : 1 000 cv
 Vitesse (en noeud) : 14 nd en surface 7 nd en plongée
 Combustible : 60 tonnes de carburant


Armement(s)...

Artillerie principale
    1 canon de 75 mm
Artillerie antiaérienne
    2 mitrailleuses de 8 mm (2 canons simples)
Tube lance-torpilles
    7 TLT de 551 mm

(N°2097)

DORIS (Précisions)

Auteur Jacques FAVREUL le 24 octobre 2006

Avec les trois autres sous-marins de la 13ème Division : THÉTIS, CIRCÉ et CALYPSO, DORIS avait quitté la Méditerranée pour rallier le 14 avril 1940 Harwich, base anglaise sur la mer du Nord, le groupe des sous-marins français devant opérer pendant la campagne de Norvège sous le commandement tactique du vice-amiral commandant les sous-marins britanniques.

Le 08 mai 1940 à 23H15, DORIS disparut corps et biens torpillée par le sous-marin allemand U9.

De ses 45 hommes il n'y eut aucun survivant.

Son épave fut découverte en 2003 par deux plongeurs hollandais. En 2004, 2 cérémonies furent organisées, l'une au dessus de l'épave, l'autre à Brest en présence des familles, pour rendre un hommage solennel à ces 45 hommes morts pour la France dans l'accomplissement de leur devoir.