PRIMAUGUET - croiseur - Classe «DUGUAY-TROUIN»
Chantier : Arsenal de Brest (France)
21 mai 1924 (Lancement)
01 octobre 1926 (Mise en service)
 08 novembre 1942
courriel Contacter l'association au sujet de cette unité...

Jacques-Yves COUSTEAU a embarqué sur de croiseur. Le plus rapide de la flotte il a été désigné pour emmener le gouvernement en cas de besoin.



Marins à bord... (44)

Date inconnue

CLAQUIN Y. -  DUMÉNOIR R. -  GERTOU J. -  GERTOU J. -  LAURENT A. -  RICHARD A.

Embarquement pour l'année 1926

PONTAVICE DU VAUGARNY J. -  REBUFFEL G.
Février : VALAT H.

Embarquement pour l'année 1928

Février : RIVET E.
Septembre : DOUGUET L.

Embarquement pour l'année 1929

DECOUX J.
Mars : DROGOU F.
Juillet : DOUARINOU G.

Embarquement pour l'année 1930

Mai : GEORGELIN R.

Embarquement pour l'année 1931

DESVIGNE J.
Avril : GOYBET P. -  VEN C.
Août : MOUREN L.

Embarquement pour l'année 1932

MAGGIAR R. -  SOURISSEAU J.
Janvier : FREGAT J.
Avril : BLÉHAUT H.
Septembre : LASVIGNE J.

Embarquement pour l'année 1934

GILLY P.
Février : BIGOT A.

Embarquement pour l'année 1935

Août : GUÉZÉNOC Y.

Embarquement pour l'année 1936

GILLY P.

Embarquement pour l'année 1937

Octobre : BOURDAIS Y.
Décembre : DETROYAT M.

Embarquement pour l'année 1938

LE SAOÛT A. -  QUÉAU H.

Embarquement pour l'année 1939

Octobre : SANÇON A.

Embarquement pour l'année 1940

BERTHEVAS -  GOYBET P.
Mars : GUÉZÉNOC Y.
Août : SALIOU J.

Embarquement pour l'année 1941

LE SAOÛT M.
Avril : FLESCH R.
Juillet : BOHEE Y.
Septembre : MERCIER L.

Embarquement pour l'année 1942

ANGELIER R. -  BENOIT GONIN F. -  BERGÉ R. -  BERTHENIL -  BERTHI -  CHANEBOUX R. -  CHAUSSET -  CORBIN J. -  CORFMAT P. -  COURSON L. -  CRUCHON DUPEYRAT J. -  DETTORI -  DIDIER R. -  FAVRE A. -  FEILLARD H. -  FRUITIER F. -  GEY M. -  GHESTIN J. -  HENRY -  JEAN M. -  LAFOND A. -  LAGADEC ?. -  LASSON A. -  LE DEM G. -  LE GOASTER J. -  LE GROUMELEC A. -  LE HENAFF J. -  LE LAY L. -  LE LEANNEC -  LE MOUROUX J. -  LE PENSEC G. -  LE SAING -  LESCAUDRON R. -  MAGGIOTTI P. -  MOSCOVICI -  PENNEC J. -  RAOUL -  RESCH ?. -  TRAVAILLOUX J. -  VACHER DIT LE VACHER E. -  YVON M.
Septembre : BASSET F.
Novembre : AYMARD R. -  BAIN L. -  BARLERIN C. -  BASLE R. -  BEGUINEL K. -  BOURRICOT V. -  BRAUN M. -  BRÉARD A. -  CHARLIER E. -  CORFMAT P. -  DESTAILLEUR A. -  DRUDE A. -  DUGOIS J. -  DURAND R. -  HELOU Y. -  INIZAN F. -  JOLY G. -  KEREBEL Y. -  LE BARS A. -  LE MOUROUX J. -  LECOCQ R. -  LEJEUNE A. -  LOUIS F. -  LUCAS J. -  MANGE E. -  MARCELLE P. -  MAS A. -  MERCIER L. -  METAILLER H. -  MEUDEC L. -  PAUL J. -  PIRIOU P. -  POULIQUEN J. -  REFLOCH F. -  SPANU S. -  STEPHAN A. -  TANETTE R.

Opération(s) en relation avec cette unité...

Débarquement Allié à Casablanca

Il y a 1 document dans la bibliothèque.

« En souvenir du sous-marin Méduse - Souvenirs personnels » par Jean DISCHAMPS
« En souvenir du sous-marin Méduse - Souvenirs personnels »
         


Groupement auquel cette unité a été intégrée...

FORCES NAVALES EN EXTRÊME-ORIENT FNEO

Journal de bord...

Dates Evénements
01/02/192601/02/1928VALAT Henri (Commandant)
01/10     Armateur : Marine nationale (FRANCE)
20/04/1927Appareille de Brest pour une campagne qui lui fera faire le tour du monde en huit mois
01/02/192801/09/1928RIVET Eugène (Commandant)
01/09     05/08/1929DOUGUET Louis (Commandant)
19291931DECOUX Jean (Commandant)
20/04/193119/08/1931VEN Charles (Commandant)
19/08     01/03/1932MOUREN Lucien (Commandant)
1937Importante refonte à Lorient
Intégré au groupement : FORCES NAVALES EN EXTRÊME-ORIENT FNEO
1940GOYBET Pierre (Commandant)
Transporte en Afrique à Casablanca l'or de la banque de France et l'or et les bijoux de la Couronne Belge pour qu'ils ne tombent pas aux mains des Allemands
05     Débarque à ARUBA pour défendre les dépôts pétroliers de la SHELL et de la STANDARD.
14/09     Appareille de Dakar pour escorter le TARN pour ravitailler la FORCE Y à Libreville (Gabon)
19/09     Arraisonné par les croiseurs britanniques HMS CORNWALL et HMS DEHLI, doit retourner à Casablanca où il arrive le 1er octobre
08/11/1942MERCIER Léon (Commandant)
05/09/1941MERCIER Léon (Commandant)
08/11/1942Le bâtiment porte la marque de l'amiral Raymond-Emile GERVAIS DE LAFOND, commandant l'escadre légère
11/11/1942TORCH (Débarquement Allié à Casablanca) (Incendié par la TF-34 (USA) et échoué près de Casablanca)



Photographies, numérisations, etc.

© 2006-2018 ALAMER
PRIMAUGUET au premier plan et JULES VERNE au second plan (M. Daniel BUFF (Émile BUFF)) - 07/1940
© 2006-2018 ALAMER
LAMOTTE-PICQUET ou PRIMAUGUET, Jacques BUREL (M. Jean-Marie BUREL)
© 2006-2018 ALAMER
Les négociateurs anglais arrivent sur le PRIMAUGUET (Pierre SALIOU) - 18/09/1940
© 2006-2018 ALAMER
Le croiseur léger HMS NEW DELHI vu du PRIMAUGUET (Pierre SALIOU) - 18/09/1940
© 2006-2018 ALAMER
SERGENT GOUARNE entrant dans le port de CASABLANCA. En arrière-plan, le paquebot LIPARI détruit lors de Débarquement Allié à Casablanca. Il est probable que cette photographie ai été prise la veille depuis le PRIMAUGUET (Pierre SALIOU) - 07/11/1942
© 2006-2018 ALAMER
PRIMAUGUET : l'équipage à Dalat (Guillaume DOUARINOU) - 1932
© 2006-2018 ALAMER
PRIMAUGUET : sur le pont, Jean SALIOU à droite, ALSACE à l'arrière-plan (Jean SALIOU)
© 2006-2018 ALAMER © 2006-2018 ALAMER
© 2006-2018 ALAMER © 2006-2018 ALAMER
Jean SALIOU, PRIMAUGUET : dégâts après Débarquement Allié à Casablanca (Pierre SALIOU) - 08/11/1942
© 2006-2018 ALAMER
Jean SALIOU, PRIMAUGUET : dégâts après Débarquement Allié à Casablanca (Pierre SALIOU) - 08/11/1942
© 2006-2018 ALAMER
Jean SALIOU, PRIMAUGUET : dégâts après Débarquement Allié à Casablanca (Pierre SALIOU) - 08/11/1942
© 2006-2018 ALAMER
PRIMAUGUET : à Saïgon (Firmin SIMOND)
© 2006-2018 ALAMER
PRIMAUGUET : à Saïgon (Firmin SIMOND)
© 2006-2018 ALAMER
PRIMAUGUET à BREST dans l'arsenal (On reconnaît la caserne du 2ÈME DÉPÔT BREST en haut et les ateliers du plateau des Capucins en haut à droite) - 1928



Caractéristique(s)...

 Déplacement : 7 249 tW 7 880 tonnes (normal) 9 350 tonnes (pleine charge)
 Dimensions : Longueur : 181,30 m Largeur : 17,60 m Tirant d’eau : 6,14 m (6,30 m pc)
 Propulsion : 4 turbines à engrenages Parsons - 8 chaudières Guyot - 4 hélices
 Puissance : 102 000 cv - 116 849 cv pour une vitesse de 33,06 nd aux essais
 Vitesse (en noeud) : 33 nd
 Combustible : 500 tonnes en utilisation normale - 1 500 tonnes au maximum
 Autonomie (en jour) : 4 500 nautiques à 15 nd - 3 000 nautiques à 20 nd - nautiques à 30 nd - 900 nautiques à 33 nd
 Effectif : 27 officiers et 551 matelots


Armement(s)...

Blindage
    pont principal 20 mm, tourelles 25 mm, poste de commandement 25 mm
Artillerie principale
    8 canons de 155 mm/55 Mod 21 (4 tourelles doubles)
Artillerie antiaérienne
    4 canons de 75 mm/60 AA Mod 22 (4 tourelles simples) 4 mitrailleuses de 13,2 mm AA 2 canons de 25 mm AA (2 canons simples) en 1942 16 mitrailleuses de 13,2 mm AA (4 batteries quadruples) en 1942
Tube lance-torpilles
    12 TLT de 550 mm (4 affûts triples)
Aviation embarquée
    2 hydravions GL 832

(N°2611)

Opérations Débarquement Allié à Oran, Débarquement Allié à Alger & Débarquement Allié à Casablanca : les évènements heure par heure

Débarquement Allié à Casablanca - 08 Novembre 1942


• 02H10 Alerte, attaque aérienne
• 04H35 Alerte, imminence de débarquement, rappel des permissionnaires. Ordre d'appareillage. Le PRIMAUGUET est indisponible, le JEAN BART n'est pas en état d'appareiller. Transfert de la marque de l'amiral sur le MILAN. Les couleurs sont envoyées
• 08H04 Début des bombardements : les cargos SAINT BLAISE, SAN PIETRO, LIPARI, ÎLE D'OUESSANT, ÎLE DE NOIRMOUTIERS, PORTHOS, SAVOIE, FANZON, sont coulés ou détruits. Trois sous-marins qui n'ont pas eu le temps d'appareiller sont touchés, hors de combat
• 08H25 Les bâtiments de la 5ème EL sortent de la zone portuaire :
• 11ème DCT : Le MILAN, l'ALBATROS,
• 5ème DT : le BRESTOIS, le BOULONNAIS,
• 2ème DT : le FOUGUEUX, le FRONDEUR, L'ALCYON.

• 09H20 Formation de combat, le MILAN ouvre le feu. Attaque aérienne. Le MILAN, le BRESTOIS, le BOULONNAIS sont touchés
• 09H45 Les croiseurs lourds américains ouvrent le feu
• 10H00 Le PRIMAUGUET réussi à appareiller et manœuvrer pour sortir du port sous les bombes. Il rejoint la 2ème E.L. qui fait demi-tour vers Fédala
• 10H18 Le croiseur lourd américain MASSACHUSSETS les croiseurs TUSCALOSA et WICHITA engagent les bâtiments français à 18 000 mètres
• 10H40 Le FOUGUEUX, touché par une salve de 203 mm, est coulé
• 10H55 Le MILAN est atteint par du 406 millimètres du Massachussets (31 morts, 70 blessés) Attaque aérienne : L'ALCYON , le BRESTOIS, le PRIMAUGUET sont touchés
• 11H00 La 5ème DT tente de lancer l'ultime attaque à la torpille, en fonçant à 28 nœuds, tout en ouvrant le feu au 130 mm. Elle n'en aura pas le temps
• 11H12 Le BOULONNAIS est touché par les 152 millimètres du Brooklyn. Gîte importante, voies d'eau
• 12H07 Le BOULONNAIS est encore touché par sept coups au but, il va couler. Le BRESTOIS et le FRONDEUR, touchés vont gagner le port
• 15H00 Attaque aérienne sur le PRIMAUGUET : bombes sur la passerelle et à l'arrière (110 morts), le FRONDEUR chavire

Débarquement Allié à Oran - 08 Novembre 1942


• 00H55 Débarquement réussi sur Arzew, la garnison de défense est surprise dans son sommeil.
• 03H50 Les HMS WALNEY & HMS HARTLAND tentent de pénétrer dans le port d'ORAN : ils sont pris à partie par les canons de la TRAMONTANE, du TYPHON aidés par les sous-marins CÉRÈS et PALLAS. Les deux navires anglais sont détruits (120 morts). Le commandant du port décide de saborder une trentaine de navires de toutes sortes pour tenter sans résultat un blocus aux envahisseurs.

Débarquement Allié à Alger


Aucun combat naval.

Bilan...


Le bilan de cette journée qui restera désastreux (dans tous les sens du terme qu'on voudra bien lui donner) sera pour l'attaque seule de Casablanca, en tués ou disparus parmi les marins français de : 50 officiers, 79 officiers mariniers, 328 matelots. Les combats terrestres vont se dérouler jusqu'au 11 Novembre en particulier à Alger et surtout à Oran où ils vont être les plus durs. La clé de son dénouement sera le basculement total des forces françaises à cette date dans le camp allié. Les mouvements de résistance qui se sont dévoilés ont, en particulier à Alger, permis l'entrée des troupes alliées qui ont subi de lourdes pertes non pas à cause des combats, mais par les accidents occasionnées sur les barges de débarquement du fait de l'inexpérience des acteurs, par chavirement ou par collision.

Les pertes totales seront de 1346 tués, 2000 blessés, coté français et de 479 morts et 720 blessés côté Alliés.


(N°326)

Extraits de l'agenda de l'année 1942

Auteur Roland SEVENOU le 1942

Parti de Dakar la veille au soir.

Jeudi 01 Janvier 1942


Nous sommes partis de Dakar pour Casa le 31/12/1941 à 17h30. Nous avons un convoi composé de l'ASIE et de l'ARCTURUS. En mer cette nuit nous avons pris les promotions. Horellou et moi sommes passés s/m. Temps superbe, mer calme, vitesse moyenne 7 nœuds.

Mardi 09 Juin 1942


Le matin le s/m ANTIOPE ne marche pas bien. On stoppe. Beng mécano du SIDI-FERRUCH va sur l'ANTIOPE et 2 s/m de subsistance à bord vont sur l'ANTIOPE. L'après midi quart de 11 à 14. Arrivée à Agadir à 15h GMT. Attendons s/marin.

Mercredi 10 Juin 1942


Nous sommes partis ce matin à 02h00 d'Agadir avec 2 sous-marins. Les essais de l'ANTIOPE sont à moitié satisfaisants. Rien de particulier, temps superbe, mer belle.

Mercredi 21 Octobre 1942


L'amiral François DARLAN arrive sans tambour ni trompette. Grande surprise de la population.

Jeudi 22 octobre 1942


Défilé devant l'amiral François DARLAN arrivé hier à Dakar. Le soir je vais à terre. Il y a réunion des officiers à la chambre de commerce, présidée par François DARLAN.

Lundi 09 Novembre 1942


Alger capitule le soir à 22h. Oran est menacée d'encerclement. Bombardement intensif sur Casablanca. Le convoi parti le 6 fait demi tour et rentre à Dakar

Veille 4T1 ts à 8 et 4 à 8

Consigné à bord

Le soir RAS

Alertes DCA

Mardi 10 Novembre 1942


Oran capitule. Casa puissamment bombardée. Le JEAN BART entre en feu.

À bord consigné.

Nombreuses alertes.

Temps couvert. Match de foot inter poste. Veille 4T1. Le soir RAS

Mercredi 11 Novembre 1942


Occupation de la zone libre par les allemands/

Casa demande l'armistice.

Nombreuses alertes sur Dakar.

À bord toujours consigne. Minute de silence.

Veille de 08 à 12, 20 à 24. RAS

Jeudi 12 Novembre 1942


Le matin 3 alertes DCA.

Le JEAN BART est bombardé.

Bougie est tombé aux américains.

Exercice sur /

Le soir match de foot

RAS

Bardia et Tobrouk tombent aux mains des anglais.

Vendredi 13 Novembre 1942


Nouvelles du matin : PÉTAIN retenu à Vincennes. PRIMAUGUET coulé dans passe Casa. JEAN BART hors de combat. Pas de nouvelles du LE MALIN et LA SURPRISE un convoi de Casa est arrivé ce matin.

Bones est tombé aux américains

2 alertes. Le soir quart sur 4T1 RAS

Samedi 14 Novembre 1942


Nouvelles du matin : D'après le communiqué de nombreux bateaux de guerre sont abîmés à Casablanca au MAROC. Les allemands arrivent en parachute à Bizerte et les américains viennent par terre. La France se déclare neutre. L'armée anglaise avance rapidement en Cyrénaïque.

À Dakar il fait froid, pluie, vent.

Permissionnaire par quart.

Dimanche 15 Novembre 1942


On annonce que PÉTAIN et François DARLAN sont en désaccord.

Le général BERGERET arrive à Dakar incognito.

Une alerte DCA. Joli tir, mais en vain. Les nouvelles du gouvernement ne sont pas charmantes.

À bord RAS. Service du dimanche. Messe à bord.

Le soir RAS

Mercredi 18 Novembre 1942


Nouvelles : On annonce que les allemands et le américains sont entrés en contact. Pilonnage des aérodromes de Tunis. Les italiens reculent en Cyrénaïque. Les anglais se disent à 150 km de Benghazi.

Alerte DCA

Jeudi 19 Novembre 1942


Nouvelles du jour : Des parachutes anglais arrivent à Tunis. Les allemands et anglais sont en contact à côté de Bizerte. Les anglais arrivent à Benghazi. Remaniement du Cabinet : LAVAL remplacera PÉTAIN en cas de maladie ou autre.

Dakar : beau temps. Match de foot.

Alerte DCA

Lundi 23 Novembre 1942


Nouvelles du jour : Nous sommes rangés sous les ordres de l'amiral François DARLAN. Les français se battent en Tunisie. Dakar : pas d'alerte. Le matin exercice sur 1. L'après-midi rien à faire. Match de foot entre canonniers et radios. Nous gagnons par 2 à 0. Cette nuit quart de 02 à 04. Veille 04.

Vendredi 27 Novembre 1942


Le matin : rien de particulier. Nouvelles du jour : On apprend que les allemands sont entrés à Toulon et que la flotte française s'est sabordée sur l'ordre de l'amiral DELABORDE. Bataille entre marins et allemands à Toulon.

Samedi 28 Novembre 1942


Nouvelles du jour : On apprend que les bâtiments sabordés sont au nombre de 50 ; 2 sous-marins ont réussi à s'échapper, un 3ème a coulé sur une mine. Le devant de la passe était miné par les alliés. BOISSON doit aller en Afrique du Nord.

Dimanche 29 Novembre 1942


Le matin, messe à bord du CANADA. Midi information peu importante. Les bâtiments continuent à exploser. Le nombre des marins tués serait élevé. Le trafic doit reprendre normalement. Le soir CHURCHILL doit parler au monde. Alerte DCA vers 15 heures. Pas de veille.

Vendredi 25 décembre 1942


On apprend que l'amiral François DARLAN a été assassiné hier soir.

À bord service du dimanche. Les pavillons sont en berne.