RHIN - cargo mixte
Chantier : H. & C. Grayson Ltd (Garston, Liverpool, Grande-Bretagne)
23 mars 1920 (Lancement)
25 juin 1940 (Mise en service)
 30 décembre 1942
courriel Contacter l'association au sujet de cette unité...


Marins à bord... (21)

Date inconnue

AYRAL (alias) HARROW J. -  BAYARD (alias) BARCLAY M. -  BERICHEL J. -  CAYARD G. -  POPIEUL M. -  POULIN G. -  SCLAMINEC H.

Embarquement pour l'année 1931

LASSAVE P.

Embarquement pour l'année 1940

FONTYN puis THORNE R. -  PÉRI (alias) LANGLAIS JACK C.
Avril : CANNEBOTIN R.
Août : CUFFEZ puis HERBERT A.

Embarquement pour l'année 1941

BRYCKAERT puis BYRD R.

Embarquement pour l'année 1942

Décembre : CANNEBOTIN (alias) DOUDET R. -  CHAMBON (alias) CAMBON C. -  CHEMIN (alias) ROBBS G. -  CHRISTOPHE J. -  COLLIN (alias) GILSON G. -  CROUZAT (alias) LALANDE ROBERT B. -  DEGORGE (alias) STARNESS R. -  DELLACHERIE (alias) POWELL R. -  DIATA (alias) BROWN E. -  GAUFFRIAUD (alias) FONTENAY P. -  GRAVIER (alias) GLENTON RALPH R. -  HERSENT (alias) SHARROCK R. -  PÉRI (alias) LANGLAIS JACK C. -  ROHFRITSCH (alias) NORTON C.

Embarquement pour l'année 1943

Janvier : ANDRIEU (alias) DUNNE B. -  AVENCOUR J. -  BAYARD (alias) BARCLAY M. -  BAYARD DITE BARCLAY M. -  BRETZNER (alias) PEARSON HENRY JAMES H. -  CANNEBOTIN R. -  CROUZAT B. -  DELANDRE (alias) MARAH M. -  EYMARD C. -  FONTYN (alias) THORNE R. -  KLIPFEL E. -  LE SAOUT (alias) STOKES John J. -  MATHE (alias) ROGERS John R. -  MATHÉ R. -  PINTAT R. -  PRUVOST (dit) PATTERSON H. -  PRUVOST H. -  SCHUSTER C. -  STORA C. -  STORD (alias) STONE C. -  TEURTRIE (alias) JOCR A.

Il y a 1 document dans la bibliothèque.

« L'opération MENACE » par Jean-René BRESSOLLES
« L'opération MENACE »
         


Journal de bord...

Dates Evénements
04/04/1940CANNEBOTIN René (Commandant)
Numéro de coque : 103
08/1920Armateur : Maurel frères et Cie à Bordeaux (FRANCE)
1923Acheté par la Compagnie Paquet et mis sur la ligne du Maroc
08     OLJM (Identification)
FNIA (Indicatif radio)
Armateur : Compagnie de Navigation Paquet (FRANCE)
Port d'attache : Marseille
04/04/1940Arrive à Marseille à l'aube, en provenance de Casablanca, sous le commandement de René CANNEBOTIN
09/05     Amène une équipe de nageurs de combats, commandée par Claude PÉRI (alias) LANGLAIS JACK, dans le port de Las Palmas où ils vont attaquer et sérieusement endommager le cargo allemand CORRIENTES, grâce à un nouvel explosif, le plastic.
01/06     Participe à la défense du port de Marseille contre une attaque de la Luftwaffe, avec son unique mitrailleuse de 13,2 mm.
22/06     Rallie Gibraltar dans la nuit du 22 au 23 juin. Une violente bagarre va opposer l'équipage, entre ceux désirant rejoindre la Grande-Bretagne et ceux décidés à rester fidèles à Vichy. Six hommes demeurent avec Claude PÉRI (alias) LANGLAIS JACK pour continuer la lutte. Les autres rentreront en France après avoir embarqué le 26 juin, à bord du cargo français LIEUTENANT DE LA TOUR
10/07     Baptisé HMS FIDELITY
Incorporé à la marine britannique sous le nom de HMS FIDELITY et le matricule D57 - Le capitaine René CANNEBOTIN est nommé Lieutenant Commander et prend le nom de DOUDET - Claude PÉRI (alias) LANGLAIS JACK reçoit le même grade et prend le pseudonyme de Jack LANGLAIS. La devise du navire devient « Honneur ne cherche, fidèle je suis » - La cargaison du navire est vendue et rapporte 10 061 livres sterling - Claude PÉRI (alias) LANGLAIS JACK fait distribuer 1 000 livres à l'équipage et fait don du reste à l'Air Ministry, ce qui représente l'achat de deux chasseurs Spitfire, dont l'un portera le nom de HMS FIDELITY.
21/07     Appareille sous pavillon britannique et met le cap sur Barry pour y être transformé en bateau-piège
01/1941Mis en service
01/1942Renforcement de l'armement à Portsmouth
29/12     A 21H38, manqué par le sous-marin allemand U 225 et, entre 22H00 et 23H00 par le sous-marin allemand U 615 qui lancent cinq torpilles à eux deux, sans succès.
30/12     Traînard du convoi ONS 154, est atteint par le sous-marin U-435 (LV Siegfried STRELOW) qui le torpille dans le carreau CE 3178. A son bord se trouvent vingt-neuf hommes d'équipage, quarante-deux rescapés du cargo britannique EMPIRE SHAKLETON, 150 commandos britanniques et deux bâtiments d'assaut, d'un déplacement de 10 tonnes chacun, les LCV 752 et LCV 754. Il n'y a aucun survivant - Un léger doute subsiste sur la date de sa disparition - Selon les archives allemandes, il aurait été torpillé dans la nuit du 30 au 31 décembre.
31/12     D'après son enquête, l'Amirauté britannique déduira que le navire a été perdu dans la nuit du 31 décembre 1942 au 1er janvier 1943
21/05/1946Cité à l'ordre de l'Armée de Mer



Photographies, numérisations, etc.

© 2006-2018 ALAMER
Claude PÉRI (alias) LANGLAIS JACK et RHIN (Dr. Patrick Guérisse (Belgique))
© 2006-2018 ALAMER
RHIN (Imperial War Museum © IWM (ADNO 5229))
© 2006-2018 ALAMER



Caractéristique(s)...

 Déplacement : 2 456 tjb 1 494 tjn
 Port en lourd : 3 120 tonnes
 Dimensions : Longueur : 83,87 m Largeur : 12,49 m Tirant d'eau : 6,17 m (pc)
 Propulsion : Une machine alternative à triple expansion construite par Mac Kie & Baxter à Glasgow - 2 chaudières cylindriques tubulaires à retour de flammes Mac Kie & Baxter
 Puissance : 252 NHP (1 100 cv)
 Vitesse (en noeud) : 9,5 nd en croisière 12 nd maxi
 Combustible : 482,8 m3
 Passagers : 389 dont 9 en première classe + 20 couchettes sanitaires
 Effectif : 34 officiers et marins


Armement(s)...

Artillerie principale
    janvier 1941 : 3 canons de 102 mm janvier 1942 : 4 canons de 102 mm
Artillerie secondaire
    janvier 1941 : 2 canons de 75 mm
Artillerie antiaérienne
    1940 : Une mitrailleuse AA de 13,2 mm janvier 1941 : 1 canon de 37 mm AA - 3 canons de 25 mm AA - 1 canon de 20 mm AA janvier 1942 : ajoût de 4 canons de 20 mm AA Oerlikons
Tube lance-torpilles
    janvier 1942 : 4 TLT de 533 mm
Grenadeur et mortier
    janvier 1942 : des mortiers et des grenades sous-marines
Aviation embarquée
    janvier 1942 : 2 hydravions de reconnaissance Chance-Vough
Détection
    janvier 1942 : un ASDIC - un radar de direction de tir
Embarcation
    janvier 1942 : une vedette rapide de 40 nd - le MTB 105 - des barges de débarquement