CERONS - cargo - Classe «LÉOVILLE»
Chantier : Ateliers et Chantiers de la Seine Maritime Worms & Co (Le Trait, France)
1923 (Lancement)
juin 1923 (Mise en service)
 12 juin 1940
courriel Contacter l'association au sujet de cette unité...


Marins à bord...

Date inconnue

EVE

Embarquement pour l'année 1940

BACLET -  BARGAIN -  DEFRENE -  FOURNIES -  GISQUET -  HERVIEU C. -  LE CAER -  LE CAER -  MALANDIN J. -  MEYER A.
Juin : SCHUMPP R.
Décembre : THOMINES M.

Opération(s) en relation avec cette unité...

Évacuation de la poche de Dunkerque

Journal de bord...

Dates Evénements
06/1923OVSZ (Identification)
Armateur : Compagnie Worms à Paris (FRANCE)
Port d'attache : Le Havre
1934TYQR (Identification)
09/1939Numéro de coque : P21
Réquisitionné - Affecté à la 3e escadrille de patrouilleurs auxiliaires
EVE (Commandant)
09/1939Transformé en patrouilleur auxiliaire
1940FOOZ (Indicatif radio)
24/05     Escorte le convoi E 1 qui appareille de Cherbourg à destination de Dunkerque
20/05     03/06/1940DYNAMO (Évacuation de la poche de Dunkerque)
12/06     Tente de récupérer des soldats français sur la plage de Veules-les-Roses près de Saint-Valéry-en-Caux. Avec le patrouilleur auxiliaire SAUTERNES, il mouille au plus près de la terre malgré le jusant et son tirant d'eau élevé. Il lui faut trois heures pour embarquer trois cents soldats à l'aide de ses deux baleinières, de son youyou et d'une chaloupe prise au Havre la veille. Pendant ce temps, l'aviation allemande puis l'artillerie côtière prennent à partie les navires qui répondent avec leur 100 mm et détruisent deux batteries. A 07H00, le capitaine au long cours et officier de réserve EVE, donne l'ordre au CERONS d'appareiller pour aller mouiller plus au large. Malgré tous les efforts, l'hélice ne remue que des galets et le bâtiment ne décolle pas. Le chalutier SERGENT BLÉRIOT, hélé, répond qu'il ne possède pas de bitte d'amarrage pour la remorque et SAUTERNES est déjà trop éloigné. EVE décide de brûler ses documents secrets et fait hisser son plus grand pavillon, espérant tenir jusqu'à 13H15, heure de la marée montante. Il ne se fait guère d'illusion mais rend coup pour coup à l'artillerie ennemie qui concentre son tir sur lui. Vers 09H00, un groupe de tanks vient se joindre aux pièces d'artillerie mais les canonniers ripostent et un char est renversé. Toutefois, vers 10H00, un obus crève la coque sous la pièce tribord avant et le commandant EVE décide de faire évacuer l'équipage ainsi que les soldats arrivés à bord depuis l'échouage pour prêter main forte. A 10H30, l'évacuation est terminée après quatre heures de combat, qui ont permis à tous les autres bâtiments sauveteurs de se retirer.


Caractéristique(s)...

 Déplacement : 1 049 tjb 411 tjn
 Dimensions : Longueur : 65,84 m Largeur : 9,32 m Creux : 3,84 m
 Propulsion : Une machine à triple expansion construite par les Ateliers et Chantiers de la Seine Maritime Worms & Co à Le Trait
 Puissance : 144 NHP
 Vitesse (en noeud) : 10,5 nd


Armement(s)...

Artillerie principale
    4 canons de 100 mm
Artillerie antiaérienne
    2 canons de 37 mm AA 4 mitrailleuses de 8 mm
Grenadeur et mortier
    2 grenadeurs - 2 mortiers