Chronologie couvrant toute la deuxième guerre mondiale

avant » 1939 » 1940 » 1941 » 1942 » 1943 » 1944 » 1945 » après
Date...
1941 Yves KERLEROUX : Quartier-Maître canonnier
René DELISSEN : Entre en résistance
Jean BAUDELET : Artillerie de côte Marine en Tunisie
Joseph DU GARDIN : Désignation pour l'Amirauté à Vichy, affecté au 1er bureau et chef de la section « Artillerie de bord »
Charles DANDINE : Engagé volontaire
Henri TÉTREL : Commandant de la 13ème section de dragage de mines.
Jean DECOUX : Haut Commissaire de France dans le Pacifique
Joseph TESSIER DE LAVALADE : De New-York à Liverpool sur SANTOS pour rejoindre le Général de Gaulle à Londres
Frédéric LAURIN : Commissaire en chef de 2ème classe
Frédéric LAURIN : Placé en mission hors cadre auprès du protectorat chérifien comme Directeur du commerce extérieur du Maroc
SIDI-BRAHIM : Il est désarmé à Bougie, mais échappe au bombardement de Bougie et gagne Alger.
Jean AUDIBERT : Elève Ecole Polytechnique
Joseph BERNARD : Engagement volontaire dans la Marine
EL-KANTARA : Restitué à son armateur
Henri BINARD : Déserte du TOURVILLE pour rallier les FNFL
Georges BLAIZE : Grade : Flight Sergeant
ESTEREL : Retourne en France
Jean BOUTRON : Ambassade de France à Madrid : adjoint à l'attaché naval. Activité clandestine en liaison avec l'Ambassade de Grande-Bretagne en Espagne.
Jean DELARBRE : Engagement dans la Marine
Henri ANUB : Engagé
AVISO « E » : Construction reprise pour être modifié en garde-pêche
Robert MEYNIER : Occupe un poste à Alger
WYOMING : Assure plusieurs rotations vers les Antilles, au départ de l'Afrique du Nord.
Marcel TRAUB : Quitte le service actif
René BOURIT : Condamné à 60 jours de prison par un Conseil de guerre à Dakar
René BOURIT : Refuse de prêter le serment au maréchal Pétain
CHASSEUR 44 : Affecté à la 38ème flottille de dragueurs de mines
Jean GILBERT : Officier de liaison auprès du général Patch, commandant les forces américaines basées en Nouvelle-Calédonie.
Antoine LAURENT : Confirmé pilote après un stage dans les écoles de la Royal Air Force
CHASSEUR 19 : Lancement par les Allemands
CHASSEUR 20 : Lancement par les Allemands
YPRES : Utilisé comme navire de surveillance après dépose de son armement
Julien ROGER : Opérations en Syrie
Edouard TALARMIN : Stage d'armes dans les écoles anglaises
Pierre VINAT : Suit le cours de spécialité d'infirmier
OISE : Sera utilisé avec l'aviso OISE et l'ex-croiseur cuirassé GUEYDON pour leurrer la R.A.F. en confectionnant un faux PRINZ EUGEN pendant le 2e guerre mondiale
ARRAS : Réarmé de canons de DCA, prend une part active à la défense de Portsmouth contre la Luftwaffe
Raymond MAGGIAR : Capitaine de Corvette.
Émile AVON : Certificat d'aptitude à la navigation sous-marine
Marc AUBRY DE LA NOË : Décédé en Algérie des suites d'une chute dans la cale du bateau qu'il commandait
DJURDJURA : Affecté au Ministry of War Transport
Gilbert COURTEL : Engagement volontaire
Joseph DE BOYSSON : Attaché naval à Lisbonne
George BRADLEY : Sert dans le Nord de la Russie (Mourmansk)
Jean PLANÇON : Cadre de réserve
Maurice FENERY : Condamné à un mois de prison et à une amende par un tribunal civil à Pau
Robert BOUR : Enrolé comme Malgré nous dans la Kriegsmarine
VTB 8 : Transfert aux F.N.F.L. - N'est pas remise en service
CALÉDONIEN : Quelques voyages sur Dakar sous régime DTM puis désarmé à Marseille
L'OPINIÂTRE : Saisi sur cale par les Allemands à Bordeaux
MONCOUSU : Affecté au Ministry of War Transport
DOGUE : Coulé puis renfloué
SALOMÉ : Renfloué par les Allemands et remorqué à Rotterdam
SECOND : Renfloué
PREMIER : Renfloué
GUEYDON : Sert de leurre avec les anciens avisos AISNE et OISE, pour confectionner un faux PRINZ EUGEN à Brest
CAP D'ANTIFER : Transformé en dragueur de mines
Gabriel REBUFFEL : Commandant de la direction centrale de l'armement à Toulon
Auguste LE POITTEVIN : Société Anonyme OSSUDE au Maroc et Mers-El-Kébir, Ingénieur Service Dragages
ALEXIS DE TOCQUEVILLE : Coulé comme cible de tir
PESSAC : Géré par Bennett Steamship & Co
Louis LE ROUX : Second-capitaine sur les VILLE D'ORAN & GROIX
01 CAP DES PALMES : Armé en croiseur auxiliaire sous le matricule X3 à condition de rester dans le Pacifique Sud
janvier Eugène BABOT (alias) BABOT DE PERRY : S'engage dans la Résistance
janvier Robert JAUJARD : Premier sous chef d'état major du commandant en chef des forces maritimes du sud
janvier Serge VEZ : Brevet de navigation sous-marine
janvier Jacques MISSOFFE : Chef de la section d'études générales des Forces maritimes Françaises,jusqu'au 00/10/42
janvier Jean BATTAGLIA : Après le ralliement de Tahiti à la France Libre, une grande majorité du personnel de l'ESCADRILLE D'AVIATION 8S5 avait demandé à être rapatriée. Embarqué à bord d’un cargo néo-Zélandais LIMERICK, ce personnel rejoint alors New-York via Vancouver au Canada. Jean Eugène Battaglia décide de quitter le bord à Vancouver.
janvier Gaston VALENTIN : Devient charpentier (Kommando 771) et construit de fausses maisons sur des blockhaus
janvier CHASSEUR 20 : Mois prévu pour la présentation en recettes
janvier COLBERT : En gardiennage d'armistice à Toulon
janvier Robert MINE : Mis en congé d'armistice
janvier André AVRILLEUX : Volontaire pour les Antilles, rejoint la Martinique
janvier RHIN : Mis en service
janvier LE HARDI : Entre en grand carénage
janvier LANSQUENET : En position de gardiennage et toujours inachevé - En mars, on espère l'accord de la commission italienne d'armistice pour l'achever
janvier AURORE : Toulon, Maroc, AOF
01 janvier Albert SANCHEZ : Matelot breveté radio
01 janvier Jean DOUTRELUINGNE : Certificat de mitrailleur
01 janvier Roland THERY (alias) O'KELLY : Midshipman RNR (aspirant)
01 janvier Roland THERY (alias) O'KELLY : Permission sans affectation
01 janvier René PILLET : Matelot de 2ème classe
01 janvier Joseph RIVOALAN : Affectation Défense aérienne Oran
01 janvier Robert CREMEL : Enseigne de vaisseau de 1ère classe à titre posthume
01 janvier César POURQUIER : Second maître de 2ème classe
02 janvier Adam KOL : Rallie la France Libre
02 janvier Jean BOUILLY : Embarque à Marseille
02 janvier Émile MUSELIER : Alors qu'il rentre à son domicile londonien, l'amiral est appréhendé par des inspecteurs de Scotland Yard. Il se met en tenue civile ne voulant pas Ni pour lui, ni pour l'honneur anglais qu'un amiral français en tenue militaire soit vu entre deux policiers . Sans être interrogé, il est conduit à la prison de Pentonville puis transféré à la prison de Brixton. Le général Charles DE GAULLE est placé devant des lettres qui accablent l'amiral : il aurait communiqué à Vichy les plans de l'opération de Tentative de ralliement du Sénégal, se serait, moyennant finances, attaché à faire obstacle au recrutement des marins pour la France Libre, et se préparerait à livrer à Vichy le sous-marin SURCOUF. Ces documents sont des faux.
05 janvier L'AJACCIENNE : Participe au convoi R (Oran à Casablanca)
06 janvier VAN GAVER : Commandant la 2ème DT
07 janvier Marcel BRE : Rallie la France Libre
08 janvier Georges TENOUX : Affecté aux Antilles
08 janvier L'AJACCIENNE : Participe au convoi K (Casablanca à Oran)
10 janvier René LE BARZ : il repart pour l'Afrique sur un cargo Belge,destination Douala
10 janvier BELLE POULE : Amarré près COURBET, reçoit 2 bombes incendiaires et l'officier des équipages BLONSARD est grièvement blessé - Il est remplacé au commandement du groupe des goélettes par le Premier maître LIARD
10 janvier Émile MUSELIER : L'amiral est libéré sur les instances du général Charles DE GAULLE, avec les excuses du gouvernement britannique
11 janvier René DUVAUCHELLE : Abattu en vol au cours d'une opération aérienne en Sicile
11 janvier Jacques MEHOUAS : Disparu en mer au cours d'un combat aérien près de Catane
12 janvier BOUCLIER : Restitué à la Royal Navy
14 janvier LOT : Arrive à TAMATAVE (MADAGASCAR)
14 janvier Marcel CORLAY : Quitte Tahiti à bord du transport de troupes HAURAKI pour rejoindre les FNFL
16 janvier LA COMBATTANTE : Mis sur cale
16 janvier TEREORA : Appareille à midi vers Raïatea sous le commandement du capitaine Damase PERRY, avec un équipage de sept hommes, malgré l'ordre du capitaine du port de Papeete, qui lui déconseille à cause du temps menaçant. Disparu corps et biens avec 16 personnes (8 hommes d'équipage et 8 passagers)
16 janvier TEREORA : Réarmé
17 janvier Jean DECOUX : Mène une campagne contre le Siam marquée par la victoire navale de Bataille de Koh Chang
17 janvier Roland THERY (alias) O'KELLY : HMS KING ALFRED - Embarquement
17 janvier Roland THERY (alias) O'KELLY : HMS MALLOW - Embarquement
19 janvier Ernest AVOINE : Placé en congé d'armistice
20 janvier JEAN LD : Repéré par un avion, à environ 450 milles dans le sud du Cap, mais malgré un changement de route la nuit suivante, il est repéré par une escadrille aérienne sud-africaine qui lui intime l'ordre de faire route sur le Cap après quelques rafales de mitrailleuses.
21 janvier JEAN LD : Dans la journée, le croiseur australien Sydney apparaît et envoie une équipe de prise qui le conduit au Cap (SA) où il arrive le 23 janvier
21 janvier Albert KLEIN : A Casablanca
24 janvier Jean MARTEL : Passage mer
26 janvier Antoine LAURENT : Placé en congé d'armistice à sa demande
27 janvier L'AJACCIENNE : Participe au convoi R (Oran à Casablanca)
28 janvier Henri CONTIN : Rendu dans ses foyers à La Ville-ès-Nonais (Ille-et-Vilaine)
28 janvier DÉSIRADE : Appareille de Dakar à destination de Tamatave lorsqu'il et arraisonné par un croiseur anglais escortant un convoi de deux paquebots, par 13°07' N et 18°40' W. Après échange de signaux, il est autorisé à poursuivre sa route.
29 janvier AMIRAL SÉNÈS : Accord de la Convention d'Armistice italienne pour la poursuite de sa construction
29 janvier RAGEOT DE LA TOUCHE : Accord de la Convention d'Armistice italienne pour la poursuite de sa construction
29 janvier MATELOT LEBLANC : Accord de la Convention d'Armistice italienne pour la poursuite de sa construction
29 janvier ENSEIGNE BALLANDE : Accord de la Convention d'Armistice italienne pour la poursuite de sa construction
29 janvier CÔTE D'AZUR : Renfloué par les Allemands
29 janvier Georges Thierry D'ARGENLIEU : Membre du Conseil de Défense de l'Empire, il est nommé par le général de Gaulle premier Chancelier de l'Ordre de la Libération
30 janvier CHASSEUR 112 : Mis sur cale
31 janvier DÉSIRADE : Est de nouveau arraisonné par un autre croiseur britannique qui lui ordonne de faire route sur Freetown pour contrôle. Un officier et un signaleur montent à bord et, après de nombreuses discussions et des échanges de signaux entre les deux navires, le paquebot est autorisé à poursuivre sa route.
février Jean PHILIPPON : Contacté par le colonel Rémy chef du réseau CONFRÉRIE NOTRE DAME, sur recommandation du docteur PAILLOUX l’un de ses amis de Puynormand. Il prend alors le pseudo d'Hilarion et va renseigner sur les activités de la marine allemande dans le port de Brest au jour le jour l'amirauté britannique notamment sur les activités des cuirassés SCHNARHORSY, GNEISENEAU et du croiseur PRINZ EUGEN. Ses renseignements de premier ordre permettront aux anglais de déduire que Brest est la destination du BISMARCK (l'Amirauté britannique reconnaîtra officiellement les renseignements par un télégramme transmis aux Français Libres de Londres : lettre n°33 du 18 octobre 1944 DGSS, présidence du conseil au ministre de la Marine)
février AGISSANTE : Basé à Toulon
février Pierre CORNEC : Arrestation sur dénonciation
février Georges BRIÈRE : Passe en zone non occupée pour s'engager dans la Marine
février Valentin LEGRIS : Affectés à l’escadrille 19S de Tripoli au Liban, le SM Valentin LEGRIS et le SM pilote Jean REDOR s’évadent à bord d’un Loire 130 et rallient Chypre.
février Yves NONEN : Second-maître
février Jean REDOR : Affectés à l’escadrille 19S de Tripoli au Liban, le SM pilote Jean REDOR et le SM Valentin LEGRIS s’évadent à bord d’un Loire 130 et rallient Chypre.
février LE TRIOMPHANT : Abordage accidentel avec un cargo en rade de Greenock
février VICTORIA : À Casablanca
février FORT BINGER : Passe sous le commandement du CLC Ruggiery
février TOUAREG : En réparation à Pointe-Noire
février COMMANDANT DUBOC : Missions d'escorte, de transport ou de dragage dans l'Océan Indien (basé à Port-Soudan)
01 février L'AJACCIENNE : Casablanca, Îles Berlingues, Casablanca
02 février Émile MUSELIER : Il est déchu de la nationalité française par le Gouvernement de Vichy
04 février AIGRETTE : Restitué à son armateur
05 février CHASSEUR 11 BOULOGNE : Porte le nom de BOULOGNE, choisi par son commandant, l'Officier des Équipages GUERIN
05 février Marcel KLEIN : Libéré et renvoyé dans ses foyers
06 février Auguste LE PORS : Décès (maladie contractée en service)
06 février CHASSEUR 85 : Mis sur cale
09 février François DARLAN : Vice-président du Conseil, ministre des Affaires étrangères et de l'Intérieur
09 février NEVADA II : Appareille de Freetown, au sein du convoi SL 67 à destination de Hull où il arrive le 16 mars 1941
09 février L'AJACCIENNE : Participe au convoi K21 (Casablanca à Oran)
10 février François DARLAN : Chef du gouvernement
10 février François DARLAN : Vice-président du Conseil, ministre secrétaire d'État aux Affaires étrangères, à la Marine et à l'Intérieur
10 février CHASSEUR 95 : Mis sur cale
11 février PRÉSIDENT HOUDUCE : Participe à des missions d'escorte avec COMMANDANT DUBOC dans l'Atlantique Sud
11 février FORT BINGER : Appareille de Pointe Noire, avec des troupes FFL, à destination de Port Soudan où il arrive le 12 avril, via Le Cap (25 février) et Durban (25 mars), escorté par l'aviso COMMANDANT DUBOC
13 février VILLE DE MAJUNGA : Appareille de Dakar à destination de Saigon, via Madagascar, sous le commandement du CLC Jacob. Transporte un contingent de 710 soldats malgaches et réunionnais, leurs 8 officiers d'encadrement, 10 officiers aviateurs et un jeune couple civil
14 février Raymond FLESCH : Engagement dans la Marine pour une durée de trois ans
15 février René LE BARZ : Arrive à Daoula et reste en poste comme radio télégraphiste dans les F N L du Cameroun jusqu'au 09/03/42
15 février Jean FOLLIC : Prisonnier en cours de mission
15 février Jean LEPRINCE : Envoyé d'Angleterre en France par le SR (service de renseignement gaulliste) comme radio, il est capturé lors de l'arraisonnement de son bateau par deux patrouilleurs allemands au large de Brest. Il réussit à détruire le poste émetteur qu'il apportait.
16 février François DARLAN : Ministre secrétaire d'Etat à l'Intérieur
16 février MONGE : De Diégo Suarez à Saïgon avec LOT et PÉGASE
16 février CHASSEUR 10 BAYONNE : En carénage à Cowes
16 février LOT : De TAMATAVE (MADAGASCAR) à destination de l'Indochine avec la 22ÈME DIVISION DE SOUS-MARINS (ou) 22ÈME DSM (MONGE et PÉGASE). Débarque des accus, 60 jours de Carissan, 200 coups de 100 mm, 150 coups d'exercice, 4 torpilles d'exercice et 15 tonnes d'huile.
16 février JEAN LD : Réquisitionné par les Britanniques - Affecté au Ministry of War Transport - Tout l'équipage, moins 3 hommes, refuse de poursuivre la lutte
17 février Roger BRIAS : Décès par noyade lors de l'échouage du CASAMANCE au large de Skinningrove (Ecosse). Dans des conditions très pénibles (il fait -10 degrés), le commandant Brias donne l'ordre d'évacuer. Prenant place sur une des deux embarcations de sauvetage, il disparaît en mer au moment de l'évacuation du navire avec huit hommes d'équipage. Son corps est rejeté sur la plage le lendemain. Il est inhumé à Whitby en Grande-Bretagne.
17 février Edmond POPIEUL : Rescapé lors du torpillage du CASAMANCE
18 février Roger DE COEN : Engagement
19 février Alphonse QUESTEL : Rayé des contrôles de l'activité
19 février François GOURIOU : Rayé des contrôles de l'active
20 février FORT MÉDINE : Coulé à 06H00 par une mine, les 47 hommes d'équipage, dont trois officiers et deux hommes sont blessés, sont recueillis mais le commandant Louis REBOUR succombe à ses blessures pendant son transfert à l'hôpital.
21 février François DARLAN : Successeur désigné du Maréchal PETAIN par l'acte constitutionnel 4 ter
21 février Louis REBOUR : Décès : succombe à ses blessures à l'hôpital après la perte du FORT MÉDINE qui saute sur une mine en arrivant à Swansea
21 février KERKÉNA : Mis en service comme navire-hôpital
25 février PRÉSIDENT HOUDUCE : Entre en carénage au Cap
25 février L'AJACCIENNE : Participe au convoi R (Oran à Casablanca)
25 février LA MOQUEUSE : Basé dans le Holy-Loch où se trouve la 3ème Flottille de Sous-Marins
28 février René DELAHAYE : Décès (noyade accidentelle)
28 février Marcel DUFOUR : Décès (noyade accidentelle en service)
28 février JEAN LD : Arrivent au Cap l'aviso COMMANDANT DUBOC, le patrouilleur PRÉSIDENT HOUDUCE, en escorte du cargo FORT BINGER - Au cours des retrouvailles des marins F.N.F.L. avec ceux du JEAN L. D., vingt-deux hommes sur un équipage de trente-sept signent un engagement dans les F.N.F.L.
28 février MYSON : Appareille de Liverpool, sur lest, au sein du convoi OB 292, à destination de Halifax et Montréal
28 février VILLE DE STRASBOURG : Appareille de Diego Suarez à destination de Dakar, sous le commandement du CLC Teulon, avec des passagers et un chargement de riz, de café et diverses
mars Marcel GERY : S'engage dans la France Libre
mars Albert ARCHIERI : Engagement dans la Marine
mars Louis COURTIN : Commandant du détachement français à l'Ecole préparatoire de Skegness
mars Jean DOYE : Engagement dans la Marine
mars VIKINGS : Fin des travaux de réparations à Lagos (Nigeria)
mars CHASSEUR 21 : Mois prévu pour la présentation en recettes
mars Camille BERGER : Engagement volontaire dans la Marine
mars CÔTE D'ARGENT : Remis en service après des réparations suite à un incendie - Utilisé tout d'abord comme caserne flottante pour une flottille de dragueurs de mines - Transformé en mouilleur de mines
01 mars Georges HORDÉ : Sections Spéciales
01 mars Gilles BRAYER : Quartier-maitre maistrancier
01 mars VILLE DE MAJUNGA : Arraisonné par le HMS CORNWALL, par 34°26' S et 09°50' E, et conduit au Cap le 4 mars où il est réquisitionné par les Britanniques - Affecté au Ministry of War Transport - Seuls trois hommes de l'équipage rallient la France Libre
01 mars FRANCHE COMTÉ : Appareille de Halifax, au sein du convoi HX 112, sous le commandement du Master britannique Church
02 mars VILLE DE STRASBOURG : Arraisonné par le HMS SHROPSHIRE et conduit à Durban
03 mars L'AJACCIENNE : Participe au convoi K30 (Casablanca à Oran)
04 mars OSTREVENT : Carénage à Cardiff du 4 au 22 mars 1941
05 mars PLM 13 : Saisi par les Anglais
07 mars Jean MONTÉAN : Engagement dans la Marine pour 3 ans
07 mars VILLE DE STRASBOURG : Saisi par les autorités sud-africaines - Quarante-deux hommes rallient la France Libre - Affecté au Ministry of War Transport
07 mars CHASSEUR 96 : Mis sur cale
08 mars FORT LAMY : Appareille pour retour en Grande-Bretagne. Charge du sucre à Port-Louis (Ile Maurice) puis escales à Jamestown (Sainte Helene) du 2 au 7 juillet, à Saint Thomas (Iles Vierges) du 26 juillet au 12 août. Parvient à Sydney (Canada) où il relâche du 20 au 24 août en attendant la formation d'un convoi. Arrive au Loch Ewe le 11 septembre 1941
08 mars NEVADA II : Échappe à une attaque du convoi par les sous-marins qui coulent cinq navires
08 mars CAP SAINT-JACQUES : Effectue des navettes entre Suez, Port-Soudan, Massawa et Aden entre le 8 mars et le 31 juillet 1941
09 mars Socrate PETROCHILO : Placé par le régime de Vichy en position de non-activité par retrait d'emploi
09 mars Emile DELISSEN : Placé en position de non disponibilité par mesure disciplinaire par le régime de Vichy
09 mars Philippe LE BOURGEOIS : Placé en position de « Non activité par retrait d'emploi » par le GOUVERNEMENT DE VICHY
09 mars Jacques PÉPIN-LEHALLEUR : Placé par RÉGIME DE VICHY en position de non-activité par retrait d'emploi puis inculpé de désertion à l'étranger
09 mars Émile REINBOLT : Interruption du service (permission libérable)
09 mars Philippe SAINT-JOHN de CRÈVECOEUR : Placé en position de non activité par retrait d'emploi par le régime de Vichy
09 mars Jules EVENOU (alias) RICHARD : Placé en position de non-activité par retrait d'emploi par le gouvernement de Vichy
10 mars Jean CORRUBLE : Décès au cours d'un bombardement aérien sur Portsmouth
10 mars ÎLE DE FRANCE : Transformé en transport de troupes
11 mars L'AUDACIEUX : Renfloué et remorqué en cale sèche à Dakar
11 mars Joseph ALENGRIN : Engagé volontaire 3 ans
11 mars Joseph ALENGRIN : Matelot de 2ème classe
12 mars Louis LECLERCQ : Engagement après avoir franchi à 17 ans la ligne de démarcation
12 mars L'AJACCIENNE : Participe au convoi R35 (Oran à Casablanca)
12 mars CHASSEUR 142 : Mis sur cale
13 mars BOUGAINVILLE : Coule lors d'une tentative de renflouement
13 mars Pierre GUIVARCH : Décès des suites de maladie contractée en service
14 mars François LE ROUX : Il est recueilli par la frégate BLUEBELL après attaque aérienne et torpillage U-Boot
14 mars Pierre COUCURON : Décès lors d'un bombardement aérien
14 mars Alfred PUPIN : Décès lors d'un bombardement aérien
14 mars André MOLES : Engagement à TOULON pour 3 ans
14 mars FRANCHE COMTÉ : Endommagé par un obus tiré par erreur par le pétrolier britannique AURIS, heureusement dans un réservoir vide, lors d'une attaque de sous-marins allemands
16 mars CHASSEUR 11 BOULOGNE : Grand carénage
16 mars Michel SQUIBAN : Fait prisonnier, l'équipage du MYSON est recueilli puis transféré sur le pétrolier ravitailleur UCKERMARK et débarqué à La Pallice.
16 mars MYSON : Arraisonné par les cuirassés allemands SCHARNHORST et GNEISENAU, à 450 milles dans le sud-est de Terre-Neuve - Coulé par le cuirassé allemand GNEISENAU, par 44°23' N et 45°15' W - l'équipage est recueilli puis transféré sur le pétrolier ravitailleur UCKERMARK qui rallie La Pallice le 23 mars. Ils seront ensuite conduits au camp de prisonniers Stalag XB, entre Brême et Hambourg
16 mars MYSON : Coulé au canon
16 mars FRANCHE COMTÉ : A 23H55, une torpille tirée par le sous-marin allemand U99 (LV Otto KRETSCHMER), par 61°15' N et 12°30' W, explose à bâbord avant, causant de sérieux dommages dans les citernes 1, 2 et 3, ainsi que dans la chambre des pompes avant. Dès l'explosion, un incendie se déclare alors que l'avant s'enfonce dangereusement. Le sinistre ne pouvant être contrôlé, le commandant CHURCH donne l'ordre d'évacuer en recommandant toutefois de rester au vent du pétrolier en attendant ses instructions. Il espère en effet remonter à bord de son navire si celui-ci ne coule pas. Peu après le destroyer britannique STURDY, faisant partie de l'escorte, revient sur les lieux et se propose d'embarquer les naufragés. Le commandant CHURCH fait alors savoir qu'il désire rester encore quelque temps près de son navire afin de se rendre compte s'il peut être sauvé, mais l'ensemble de son équipage ne se ralliant pas à son avis, il demande des volontaires. Onze hommes se manifestent dont le chef mécanicien François LE ROUX, le second capitaine, les 2ème et 3ème lieutenants, les 3ème, 4ème et 5ème mécaniciens, les trois radios et le maître d'hôtel, tous britanniques. Ils embarquent dans l'un des canots du pétrolier et, gênés par le vent et l'état de la mer, doivent se tenir à une certaine distance de l'épave toujours en feu. La corvette britannique BLUEBELL qui a déjà recueilli un certain nombre de marins des navires du convoi HX112, torpillés notamment par Otto Kretschmer, est bientôt détachée auprès du groupe des naufragés. Le commandant Church en profite pour lancer un nouvel appel aux volontaires. Six hommes se proposent : cinq Britanniques du pétrolier VENETIA et un Norvégien du pétrolier FERM. Ils embarquent dans le canot qui s'approche à nouveau du FRANCHE COMTÉ toujours en feu - Dans la nuit, l'incendie, vu par la brèche de la coque, accompagné du ronflement des flammes, est une vision dantesque - Le commandant renonce donc à persuader les hommes de monter à bord et décide d'attendre le jour. Le chalutier armé NOTIBLAND arrive entre-temps pour relever la corvette. Il a embarqué les dix-huit hommes mais accepte de rester sur les lieux pour satisfaire au désir le commandant Church. Au matin, l'incendie s'est éteint spontanément par suite du déferlement des vagues sur le pont et, à 9 heures le commandant et ses dix-sept volontaires montent à bord. Deux heures et demi plus tard la machine est remise en marche et permet au pétrolier de reprendre la route par ses propres moyens, à petite vitesse, sans appareil de navigation mais escorté par la corvette BLUEBELL revenue auprès du pétrolier, sur ordre du chef d'escorte.
17 mars Marcel MARGOT : Décès (maladie contractée en service) à bord du transport de troupes THYSVILLE
18 mars DAPHNE II : Le cargo, qui navigue, sur lest, sous pavillon britannique, a quitté Londres la veille au sein du convoi côtier TG 32, à destination de la Tyne, sous le commandement du Capitaine au long cours LE LOUARN. Au cours de la nuit, alors que le convoi entre dans le chenal délimité par des bouées qui balisent un champ de mines d'un côté et des bancs de sable de l'autre, au large de la rivière Humber, une attaque aérienne se produit. Profitant du combat, des vedettes allemandes, basées à Ijmuiden, passent à l'attaque. La S102 (EV1 TÖNIGES) envoie une torpille sur un gros cargo et le rate. La torpille poursuit sa route et frappe le DAPHNE II dans la cale 3, à 01H20. Le navire, qui occupe la position n°13, près du cargo EDDYSTONE, portant la marque du vice-commodore, commence à couler par l'arrière. Des canots ayant été détruits par l'explosion, un radeau est mis à l'eau, sur lequel huit hommes prennent place. Le dernier canot, pendu à l'arrière, déjà rempli d'eau, peut être enfin mis à la mer et dix-huit hommes y prennent place. Le chalutier armé britannique KINGSTON OLIVINE recueille les rescapés puis le prend en remorque. Un canot du destroyer HMS VERSATILE vient recueillir les derniers rescapés. Le premier lieutenant et deux hommes (un canonnier et un matelot) restent à bord du cargo pendant le remorquage. Le remorqueur britannique HEADMAN vient aider le chalutier et échoue le navire au sud de Bull, où il va se casser en deux, en eau peu profonde. Les huit occupants du radeau sont recueillis par le cargo britannique CORFISH, du même convoi. Tout l'équipage, soit vingt-huit hommes, est sauvé et s'embarquera plus tard, sur le cargo français EGÉE.
19 mars Médéric ARMANGAU : Engagement volontaire pour 3 ans pour compter du 1er avril 1941
19 mars L'AJACCIENNE : Participe au convoi K (Casablanca à Oran)
19 mars César POURQUIER : Rayé des contrôles de l'active
20 mars LÉOVILLE : Passe sous le commandement du LV Marc AGRILLES - Les essais ne répondent pas aux attentes et il est l'objet de nombreuses difficultés techniques
20 mars Lucien PELLIER : Engagement
21 mars Félix GUILCHER : Dépôt ARRAS OURAGAN
21 mars ÎLE DE FRANCE : Appareille pour Sydney où il embarque 4 000 hommes, en avril, à destination de Suez, en compagnie des QUEEN ELIZABETH, QUEEN MARY, MAURETANIA et NIEUW-AMASTERDAM, qui transportent au total 30 000 militaires australiens - Passe sous le commandement d'un Master britannique, le CLC Jean ARNOLD étant rappelé à Londres
21 mars FRANCHE COMTÉ : Parvient à rentrer au port de Rothesay, dans l'île de Bute, à l'embouchure de la Clyde
23 mars CHARLES LD : Arraisonné par le croiseur LEANDER (Nouvelle Zélande) à environ 200 milles de l'île Maurice
24 mars CHASSEUR 113 : Mis sur cale
25 mars Maurice LE LUC : Rang et appellation de Vice-amiral d'escadre
25 mars Frix MICHELIER : Rang et appellation de Vice-amiral d'escadre
25 mars Henri FORESTIER : Engagement volontaire pour cinq ans
25 mars SAVORGNAN DE BRAZZA : Escorte le FORT BINGER qui se rend de Durban à Port-Soudan avec un contingent de la 1ère Brigade Française Libre d'Orient
26 mars Robert BATTET : Commandant de la division navale de la Martinique
27 mars Charles BLANCHARD : Rallie la France Libre
27 mars CHASSEUR 115 : Mis sur cale
28 mars René BOURIT : Echec d'une tentative d'évasion de Dakar vers la Gambie pour rejoindre les Forces Françaises Libres
29 mars SUIPPE : Utilisé un temps par les F.N.F.L. comme école de spécialité
29 mars ÉPINAL : Est utilisé un temps comme école de spécialités
30 mars Albert SALLARD : Décès (maladie)
avril Lucien FOURNIER : Reprend ses fonctions au 3ème bureau.
avril Roger BARBEROT : Rejoint, à sa demande, la 13e demi-brigade de la Légion étrangère. Combat en Libye, Syrie, Tunisie.
avril VICTOR SCHOELCHER : Restitué au service commercial
avril CHEVREUIL : Affecté à DUNDEE sous les ordres du commandant de la 5ème Flottille de sous-marins comme submarine-tender (ravitailleur de sous-marins)
avril LURONNE : Désarmé et rayé à Port Lyautey (MAROC)
avril Louis LECLERCQ : Formation de torpilleur à Casablanca
avril ROXANE : Navigue avec un équipage FNFL
avril MONCOUSU : Réquisitionné pour servir de dépôt de munitions flottant
avril LA GRANDIÈRE : Intègré aux Patrouilles de l'Océan qui effectuent l'escorte et la protection des convois français au large des côtes de l'Afrique Occidentale Française
01 avril Maurice PRALY : Quartier-maître de 2ème classe
01 avril SURCOUF : Affecté aux missions dans l'Atlantique – Appareille de Halifax en escorte du convoi HX118
01 avril Raymond LE JAN : Brevet élémentaire de mécanicien
01 avril Jean LETANG : Breveté fusilier
01 avril ÉPÉE : Reprend ses escortes entre Toulon, Casablanca Dakar, Port Etienne et Oran
02 avril Roger SPINETTA : Engagement volontaire pour cinq ans
02 avril FRANCHE COMTÉ : Le Chef mécanicien sera cité à l'Ordre de la Division pour avoir sauvé 10 000 tonnes de fuel et le pétrolier
02 avril Robert GALLIS : Apprenti canonnier
03 avril CHARLES LD : Ministry of War Transport
03 avril CHARLES LD : Saisi officiellement par les Britanniques à Port-Louis (île Maurice)
03 avril Maurice FENERY : Engagement dans la Marine à Toulon
05 avril L'AJACCIENNE : Participe au convoi R43 (Oran à Casablanca)
07 avril Marcel GERY : _UNITE_HMS ARTHUR S. REYNERS_
08 avril Jean BATTAGLIA : Décès dans un accident d'aviation au cours d’une mission aérienne, alors qu’il était passager sur un aéronef de la RCAF
10 avril RAMB IV : Capturé par les Britanniques (HMS Kingston)
10 avril LOT : Appareille de Saigon avec DUMONT D'URVILLE, chargé de 3 100 tonnes de gas-oil à destination de Madagascar
11 avril Marcel TOP : Engagement
11 avril ASTROLABE : Avec OCTANT drague les 90 mines mouillées un auparavant devant Camranh
11 avril OCTANT : Avec ASTROLABE, drague les 90 mines mouillées un auparavant devant Cam Ranh
11 avril CHASSEUR 41 AUDIERNE : Lors d'une patrouille aux environs de Nab Tower, abat un Ju-88
11 avril Pierre LESPINASSE : Engagement volontaire pour trois ans
12 avril ALBATROS : Libère le bananier FORT DE FRANCE arraisonné le 8 avril par le croiseur auxiliaire britannique BULOLO
12 avril Edouard SABATHIE : Engagement volontaire pour cinq ans
13 avril L'AJACCIENNE : Participe au convoi K (Casablanca à Oran)
14 avril SUIPPE : Bombardé et coulé par la Luftawaffe à Falmouth
15 avril Gaston GAUTERON : RCA
16 avril CHASSEUR 93 : Mis sur cale comme patrouilleur sous le matricule PC-639
18 avril ANNAMITE : Appareille de Syrie en escorte de la 10ème DSM (DAUPHIN, ESPADON, PHOQUE) de Syrie qui va entrer en gardiennage à Bizerte
18 avril LA RIEUSE : Carénage en Angleterre - Montage d'un ASDIC type 123 A
19 avril Marcel LABAS : Engagement dans la Marine pour une durée de cinq ans
19 avril CHASSEUR 103 : Mis sur cale
20 avril L'AJACCIENNE : Participe au convoi R51 (Oran à Casablanca)
21 avril CHASSEUR 8 RENNES : Prend le nom de « RENNES », choisi par son commandant François BISSEY
22 avril Marcel LABAS : Formation de télémétriste
24 avril Guillaume FRIANT : Décès (tué lors d'un bombardement aérien à Plymouth)
24 avril CHASSEUR 121 : Mis sur cale
25 avril NIVÔSE : Récupère et stocke 3 100 tonnes de gas-oil, apportées par DUMONT D'URVILLE, en provenance de Saïgon
25 avril PENNLAND : bombardé au large de Bela Pouli, près de l'île San Giorgio, dans le golfe d'Athènes, par 37°10' N et 23°50' E - Achevé par les Britanniques
26 avril Georges NICOLAS : Engagement dans la Marine
27 avril Alfred NAU : Décès au cours d'un bombardement aérien
27 avril CELTE : Bombardé et gravement endommagé - Tout l'équipage évacue le navire, dix hommes sont recueillis par le cargo TENNESSEE et 19 hommes sont recueillis par le cargo norvégien NEA, abandonnée, l'épave coule quelques jours plus tard par 61°01'N et 10°44'W
27 avril HENRI MORY : A 01 h 30, le cargo commandant Joseph Havard, qui fait route de Pepel (Sierra Leone) à destination de Barrow-in-Furness, via Freetown, avec un chargement de 3 150 tonnes de minerai de fer, fait partie du convoi SL 68 dispersé quelques jours auparavant. Le cargo, qui navigue sous pavillon britannique, est atteint par une torpille lancée par le sous-marin allemand U110 (LV Fritz-Julius LEMP) et coule à environ 330 milles à l'ouest nord-ouest des îles Blaskets, près du cap Achill (IRL), dans le carreau AL 65. Vingt-six hommes d'équipage et deux canonniers sont tués. Un survivant russe est recueilli par le sous-marin qui l'interroge puis le dépose dans un dinghy avec une bouteille d'alcool. Le commandant et deux hommes sont recueillis par le destroyer britannique HURRICANE (EV1 M. RIDLER) et conduits à Gourock le 01 mai. Un membre d'équipage est recueilli, huit jours plus tard, par le cargo britannique LYCAON
27 avril L'AJACCIENNE : Participe au convoi K (Casablanca à Oran)
28 avril Jérôme LE GALL : Blessé à son poste de combat sur la REINE DES FLOTS au cours des bombardements de Plymouth
29 avril BOUCLIER : Avarié lors d'un bombardement de Plymouth
29 avril MONCOUSU : Sérieusement endommagé à Plymouth lors d'un bombardement aérien allemand
29 avril PESSAC : Gravement endommagé dans la nuit du 29 au 30 avril 1941 par un bombardement allemand à Plymouth et coule
30 avril OURAGAN : Sert de dépôt des équipages à Portsmouth
30 avril PEUPLIER : Détruit à Plymouth par un bombardement allemand
30 avril MONCOUSU : Coule à Bull Point, dans le Hamoaze Sound, près de Plymouth
mai Robert LABAT : Chargé par le cabinet civil du maréchal Pétain de constituer un 'service des sociétés secrètes' pour lutter contre la franc-maçonnerie
mai Georges BLAIZE : Affecté au 3 French Communication Flight rattaché au Squadron 267
mai CHASSEUR 12 BENODET : Armé par les FNFL - Porte le nom de BÉNODET choisi par son commandant - Sa mis en service est retardée par le bombardement de la base de Cowes au cours duquel les machines de rechange sont partiellement détruites
mai CHASSEUR 17 : Mois prévu pour la présentation en recettes
mai Joseph THORAVAL : Arrêté à Brest avec 31 autres membres d'un groupe de résistants gaullistes
mai P. L. M. 17 : Entre en réparations à Hartlepool de mai à juin 1941
mai VILLE DE MAJUNGA : Le commandant et le reste de l'équipage sont rapatriés par le paquebot portugais LOURENÇO MARQUES et arrivent à Marseille le 1er juin 1941
mai CUBA : Début mai 1941, quitte l'Afrique à destination de Boston, avec une cargaison de caco - Les Etats-Unis d'Amérique ne reconnaissant pas la France libre, envoie de l'équipage au repos au Canada jusqu'à la fin des travaux.
mai D'ENTRECASTEAUX : Rentre à Toulon pour un grand carénage
mai Georges CABANIER : Commandant de la Défense du Pacifique puis de chef d'Etat-major de l'amiral Thierry d'Argenlieu, Haut-commissaire des possessions Françaises du Pacifique
01 mai CHARLES PLUMIER : Transformé en patrouilleur de haute mer
02 mai FORT BINGER : Passe provisoirement sous le commandement de l'E.V. Michel Krotoff, en remplacement du commandant Ruggiery
04 mai Jean EGUAY : Décès au cours d'un bombardement aérien
05 mai Emile DELISSEN : Hospitalisé pour deux mois (maladie)
05 mai MIMOSA : Clôture d'armement, transféré aux FORCES NAVALES FRANÇAISES LIBRES (ou) FNFL
05 mai CHASSEUR 104 : Mis sur cale
07 mai Henri GAYON : Hôpital anglais en Afrique du Sud
07 mai SAINT-BERTRAND : Passe sous le commandement du CLC Le Martelot
07 mai LIEUTENANT SAINT-LOUBERT-BIÉ : Appareille de Dakar, sous le commandement du CLC H. Bourde, à destination de Madagascar et de l'Indochine, avec 1 689 passagers, dont des tirailleurs annamites et malgaches
07 mai LIEUTENANT DE LA TOUR : Arraisonné par le corsaire allemand ATLANTIS (C.V. Rogge) - Après contrôle des papiers, est invité à poursuivre sa route
07 mai CHASSEUR 81 : Mis sur cale
08 mai Paul RAVION : Saint-Mandrier (pupille)
09 mai CRITON : Arraisonné par HMAC CECILIA (ROYAL NAVY) lors d'une rotation Dakar-Madagascar
09 mai OSTREVENT : Attaqué à 00 h 15, au large du bateau-feu d'Helwick, par un avion allemand qui largue une bombe par le travers de la cale 3. A 00 h 20, l'avion largue une nouvelle bombe à bâbord, évitée grâce aux manœuvres en zigzag du CLC Droguet, A 00 h 30, le chef mécanicien prévient d'une importante voie d'eau qui ne sera enrayée que vers 02 h 00. Parvient à gagner Milford Haven pour la pose d'un batardeau afin de décharger son charbon à Liverpool puis de se diriger sur Cardiff pour y être réparé
09 mai DOGUE : Saisi par la Kriegsmarine - Affecté à HAKO Dünkirschen
10 mai CHASSEUR 41 AUDIERNE : En réparation
10 mai CHASSEUR 41 AUDIERNE : Endommagé par un avion allemand
11 mai CRITON : Arrive à Freetown
13 mai Alexis LEBEC : Breveté pompier
13 mai Alexis LEBEC : Quartier-maître de 2ème classe Quartier-maître de 2ème classe
13 mai CAP TAFELNEH : Renfloué par les Allemands - Remis en service
14 mai TOUAREG : Grandes réparations à Cape Town du 14 mai au 23 octobre 1941
14 mai CHASSEUR 111 : Mis sur cale
15 mai LEON : Coulé par un avion allemand en baie de Sude (Crète)
15 mai ANDRÉ BLONDEL : Attaqué par un avion allemand, repoussé par la DCA du CHASSEUR 43 LAVANDOU
15 mai Marcel GERY : _UNITE_ELIAS LEGERS_
15 mai Fernand CHIEUX : Démobilisé
15 mai FORT BINGER : Appareille à destination de Port Louis (île Maurice) pour aller prendre un chargement de 8 000 tonnes de sucre
16 mai Jean MARC : Décès (maladie contractée en service)
16 mai Alexandre HAMON : Démobilisé à Toulon
16 mai GRAVELINES : Appareille de Halifax (Canada), au sein du convoi HX127, avec un chargement de 1 101 standards de bois
17 mai Etienne GIBELOT : Quitte LE TERRIBLE à Boston (Etats-Unis d'Amérique) pour rejoindre les FNFL
17 mai LA BRISE : Appareille de Newlyn (GB) pour se rendre sur les lieux de pêche dans l'ouest nord-ouest, des Seven Stones
18 mai LA BRISE : Alors qu'il retourne au port, il est attaqué par un avion ennemi qui le mitraille et l'attaque à la bombe, vers 21 h 45. - Parvient à réparer et à rentrer au port le 19 mai à 6 heures
18 mai LIEUTENANT SAINT-LOUBERT-BIÉ : Arraisonné par le croiseur HMS MANCHESTER à 340 milles de l'île de l'Ascension - Dirigé vers Ascension où le HMS PRETRIA CASTLE prend la relève et le conduit à Durban (SA)
20 mai CRITON : Saisi par les Britanniques
20 mai DIXMUDE : Acheté incomplet par l'U. S. Navy pour le transformer en porte-avions d'escorte - Travaux effectués par Atlantic Basin Iron Works à Brooklyn (New York) - Prend le matricule BAVG-3
21 mai SALOMÉ : Arrive aux chantiers NV Maatschappij voor Scheeps-en Werktuighouw 'Fyenoord' à Rotterdam
22 mai CHASSEUR 42 LARMOR : Abat un Heinkel 111
22 mai LIEUTENANT SAINT-LOUBERT-BIÉ : Le chef mécanicien, en accord avec le CLC Bourde, parvient à noyer la cale dans laquelle sont entreposées 40 tonnes de munitions. Six jours plus tard, après assèchement, ces munitions sont récupérées par le COMMANDANT DUBOC et chargées sur le FORT DE TROYON
22 mai CHASSEUR 82 : Mis sur cale
23 mai Roger BARBEROT : Déchu de la nationalité française par le régime de Vichy
23 mai François OMNES : Décès à l'hôpital d'El Biar (maladie contractée en service)
23 mai PORTHOS : Recueille 18 rescapés du cargo britannique RODNEY STAR dans la nuit du 23 au 24 mai 1941
23 mai CHASSEUR 122 : Mis sur cale
26 mai Jean LEPRINCE : Condamné à mort par un tribunal à Paris. Sa peine sera ensuite commuée en travaux forcés.
26 mai COMMANDANT D'ESTIENNE D'ORVES : Mis sur cale - Numéro de commande J 495
27 mai DÉSIRADE : Appareille de Tamatave à destination de Dakar.
28 mai Fernand GARNIER : Décès accidentel en service
29 mai LIEUTENANT SAINT-LOUBERT-BIÉ : Saisi par les Britanniques - Affecté au Ministry of War Transport - Sur un total de 68 hommes d'équipage, vingt-cinq rallient les F.N.F.L. mais aucun officier sur les onze que compte l'état-major
30 mai Émile BUFF : Cesse activité
30 mai OSTREVENT : Carénage à Cardiff du 30 mai au 21 juin 1941
31 mai César BOUILLON : Rengagé pour trois ans
31 mai GRAVELINES : Torpillé par le U 147, se casse en deux, par 56°00' N et 11°13' W - le commandant et 12 hommes sont tués - la partie avant est coulée au canon - la partie arrière est remorquée vers la Clyde
juin J. GOLSE : Guerre du Levant ,le L. V. GOLSE et la 9 ème division font partie de la force navale qui a attaqué la flotte Britannique au sud de Beyrouth
juin ACTÉON : Mission en AOF
juin Pierre-Jean RONARC'H : Chef du secteur de défense de Casablanca
juin Gabriel BROHAN : Libéré, quitte le service actif
juin Jean BOUTRON : Remobilisé dans la Marine nationale
juin Jean GILBERT : Rappelé en Grande-Bretagne, initialement pour être affecté sur un bâtiment de combat
juin Louis RUBAUD : Participe à la campagne de Syrie
juin D'IBERVILLE : Participe au ravitaillement de Djibouti lors du blocus britannique
01 juin ALYSSE : Clôture d'armement
02 juin Pierre TILLY : Décès des suites d'une maladie contractée en service
02 juin CHASSEUR 83 : Mis sur cale
03 juin GRAVELINES : Échouée à Kames Bay - Déclarée perte totale
04 juin Roger BARBEROT : Condamné à mort par les tribunaux du régime de Vichy
04 juin Jean BOUILLY : Débarqué à Cardiff
04 juin CHASSEUR 8 RENNES : Recueille les rescapés du cargo ALA qu'il escorte et qui a sauté sur une mine
04 juin ÉGÉE : Armé par les Forces Navales Françaises Libres, à Blyth, avec le commandant Le Louarn et l'équipage du DAPHNÉ, torpillé le 18 mars 1941
04 juin VILLE DE TAMATAVE : Appareille de Fort Dauphin (Madagascar) à destination de Dakar sous le commandement du CLC Carré
09 juin Amédée GUIOT : Commandant du Valmy, il se distingue par son sang-froid et endommage un destroyer britannique lors de l'affrontement devant Beyrouth. Cette action lui vaut d'être promu Capitaine de vaisseau pour 'faits de guerre'.
09 juin CHASSEUR 42 LARMOR : Se porte au secours du cargo DAGMAR coulé par la Luftwaffe
11 juin THÉOPHILE GAUTIER : Les anglais interdisant son départ, reste bloqué à Beyrouth jusqu’au 11 juin 1941
12 juin ADOUR : Torpillé à Beyrouth par l'aviation britannique dans la nuit du 12 au 13 juin 1941
12 juin Émile REINBOLT : Réengagement
13 juin Jacques SEYER : Interné en Turquie
13 juin DJURDJURA : Le sous-marin italien Brin (CC Luigi Longanesi-Cattani) lance ses torpilles et coule le cargo au large des Açores, par 38°53' N et 23°11' W. Navigant au sein du convoi SL 75, sous pavillon britannique, il transporte 5 000 tonnes de minerai de fer de Pepel (Sierra Leone) à destination de Oban (Ecosse). Il y a trente tués, dont le commandant Pierre de la Rue, de nationalité belge, cinq officiers, le maître d'équipage et vingt-trois matelots et cinq survivants parmi l'équipage, recueillis par le vapeur portugais MALANCE
15 juin Francis LAINÉ : Blessé convalescent, de Toulon puis GLOSSE_SAT_ de Bizerte
16 juin Antoine LAURENT : Pilote d'Air France au Maroc, il s'évade de Rabat sur un avion Caudron Simoun et se pose à Gibraltar
16 juin Jean BRIDELANCE : Rayé des contrôles de l'activité
17 juin Élie-France TOUCHALEAUME : Blessé à à Djedet-Artouz devant Damas (Syrie). Ses blessures le contraignent à quitter le BFM.
17 juin François LANSONNEUR : Blessé
17 juin DÉSIRADE : Arraisonné par le croiseur auxiliaire britannique PRETORIA CASTLE. Après discussion, il peut reprendre sa route, suivi du croiseur.
17 juin Hubert AMYOT D'INVILLE : Grièvement blessé au cours des opérations en Syrie
18 juin P. L. M. 22 : Charge à Pepel (Sierra Leone) 7 600 tonnes de minerai de fer à destination de la Tyne et appareille de Freetown, au sein du convoi SL 78, sous le commandement du CLC Yves Le Bitter avec, à son bord, 41 hommes d'équipage, 2 canonniers et un passager
18 juin DÉSIRADE : Nouvel arraisonnement par le croiseur PRETORIA CASTLE et, après des tirs de semonce, un équipage de prise monte à bord et le conduit au Cap, après un ravitaillement en charbon et en vivres à Walvis Bay le 28 juin
18 juin CHASSEUR 143 : Mis sur cale
19 juin THÉOPHILE GAUTIER : Arrive à Salonique (exposé aux bombardements aériens lors de l’intervention des britanniques en Syrie, les autorités françaises décident de l’envoyer en Grèce)
19 juin DJURDJURA : Débarquement des rescapés à Leixoes (Portugal)
20 juin Jean SALOMON : Décès (maladie contractée en service)
21 juin Jules LE BIGOT : En résidence jusqu'au 31/07/1941
21 juin CRITON : En avarie de machines (Sabotée par l'équipage français avant qu'il ne soit débarqué par les Britanniques) - Fait demi-tour pour regagner Freetown
21 juin Marie DETROYAT : Il avance vers Damas (Syrie) à la tête de ses hommes. Il s'arrête à Mezze devant les forces vichystes auxquelles il propose une trêve qui est acceptée. C'est alors qu'en face, des coups de feu claquent et il s'écroule, mortellement touché.
21 juin DORINE : Endommagé par la Luftwaffe au large de Sheringham, sur la côte est de l'Angleterre, par un coup direct
21 juin L'INTRÉPIDE : Malgré l'armistice, la construction continue ce qui permet d'assurer son lancement
22 juin SAINT-BERTRAND : Oasse sous le commandement du CLC Sven Jorgensen
22 juin 1ER BFM : Jumelé au bataillon d'infanterie de marine de Chypre il participe aux opérations de Syrie
23 juin MIMOSA : Entraînement terminé
23 juin DORINE : Arrive à Hartlepool où il est réparé
24 juin Jean JAOUEN : Libéré la jour de ses 20 ans
24 juin ARAMIS : Restitué à sa compagnie maritime
25 juin L'ENSEIGNE HENRY : Rayé
27 juin LA PAIMPOLAISE : Sous le commandement du LV R. C. FREAKER, coule le U556, avec l'aide des corvettes HMS CELANDINE et HMS GLADIOLUS
27 juin P. L. M. 22 : Coulé par le U 123 par 25°43' N et 22°47' W - le commandant et 31 hommes sont tués - 10 hommes et 2 canonniers sont recueillis par la corvette HMS ARMENIA (LV H. M. RUSSELL) puis transféré le 30 juin sur la corvette HMS ASPHODEL (LV K. W. STEWART) qui les conduits à Freetown le 4 juillet. Un matelot, victime de ses blessures, décède à bord de l'ARMERIA. Il est immergé le 28 juin à midi - Les survivants sont embarqués à bord de l'EMPRESS OF AUSTRALIA et arrivent à Liverpool le 9 août
27 juin P. L. M. 22 : Torpillé
28 juin Gaston VALENTIN : Libéré avec 850 marins, rejoint MONTLUCON puis DOUADIC dans l'Indre
28 juin Francis LAINÉ : Grièvement blessé en combat aérien sera hospitalisé pendant de 16 mois
30 juin VILLE DE TAMATAVE : Intercepté par le croiseur DUNEDIN au nord-ouest de l'île Ascension
juillet COMMANDANT BOURDAIS : Affecté à la Police des Grands lacs
juillet AVALANCHE : Police des GRANDS LACS
juillet Gaston VALENTIN : En permission en zone occupée avec obligation de pointer quotidiennement à la KOMMANDANTUR
juillet Jean GILBERT : Mis à disposition du Haut-commissaire de la France libre pour le Pacifique, le capitaine de vaisseau Georges Thierry D'ARGENLIEU
juillet Antoine LAURENT : Passager à bord du transport de troupes britannique CAMERONIA (très vraisemblablement de Casablanca à Greenock)
juillet CHASSEUR 18 : Mois prévu pour la présentation en recettes
juillet Jacques TROLLEY DE PRÉVAUX (alias) VOX : Président du Tribunal maritime de Toulon
juillet NEVADA II : Subit un bombardement aérien sans dommage, à Hull
juillet CUBA : Transformation en transport de troupes à Newport-News (Virginie, Etats-Unis d'Amérique)
juillet Georges Thierry D'ARGENLIEU : Haut-commissaire de France pour le Pacifique
01 juillet Raoul LEFEBVRE : Matelot de 1èreclasse
01 juillet Robert PELOIS : Escadrille 6T
01 juillet Daniel DENIZOT : Quartier maître de 1ère classe
01 juillet Georges HUBER : Décès (disparition en mission de bombardement)
01 juillet Marcel CHATEAU : Quartier maître de 2ème classe
01 juillet Guillaume JAOUËN : Second-maître de 1ère classe
01 juillet Marcel PHILIPPE : Quartier-maître de 2ème classe
01 juillet D'ENTRECASTEAUX : Le cargo, qui a appareillé de Tamatave (Madagascar) le 3 juin, à destination de Dakar et Marseille avec un chargement de 5 934 tonnes de denrées alimentaires (riz, café, poivre, thé...) est retardé par le mauvais temps et la mauvaise qualité du charbon embarqué à Diego Suarez, qui ne lui permet pas de naviguer à plus de 4 à 7 nœuds. Il aperçoit, vers 18 heures, à tribord avant, un croiseur britannique, qui lui demande son identité puis lui ordonne de le suivre. Il poursuit sa route mais le HMS DUNEDIN tire un coup de semonce. Le commandant fait stopper et envoie un message signalant l'arraisonnement. Une équipe de prise monte à bord et, après de nombreux palabres, il remet en route et se dirige d'abord sur Walvis Bay pour charbonner le 18 juillet. Il gagne ensuite Le Cap.
01 juillet Yvon LE MAOUT : Retour à la vie civile
01 juillet Marius WANECQUE : Quartier-maître de 1ère classe
03 juillet Louis BONNEFOY : Libéré
03 juillet Auguste CATHERINE : En disponibilité (2ème mécanicien) dans un dépôt britannique
03 juillet PEUPLIER : Saisi par les Anglais à Plymouth
03 juillet DÉSIRADE : Saisi par les autorités sud-africaines - Affecté au Ministry of War Transport - Réarmé par les F.N.F.L.
03 juillet CHASSEUR 102 : Mis sur cale
07 juillet CHASSEUR 10 BAYONNE : Indiponibilité prolongée en raison d'une collision avec un ferry-boat
07 juillet VILLE DE TAMATAVE : Conduit à Freetown où il est saisi - 60% de l'équipage rallient la France Libre - Affecté au Ministry of War Transport
09 juillet André VIDAL : Engagé volontaire pour trois ans
09 juillet AVEYRON : Cédé aux Italiens, en remplacement du Capo Olmo saisi par la France en juin 1940 - Transféré à Marseille
09 juillet LA MOQUEUSE : Participe dans les Western Approaches aux Irish Sea Forces chargés de l'escorte de sous-marins britanniques, polonais, canadiens ou français
11 juillet LOBÉLIA : Clôture d'armement
12 juillet PINK STAR : Pris en charge par le port de New York
12 juillet CURIE : Construction ordonnée
14 juillet Antoine DUSSAUZE : Engagement dans la Marine à Toulon
14 juillet ÉLAN : Interné à Istambul (Turquie) après l'armistice du 14 juillet 1941 de Saint-Jean d'Acre
18 juillet Édouard MOULINIER : Reprend l’uniforme de Marin
19 juillet ACONIT : Clôture d'armement
20 juillet OLLIVIER : Cesse d'exercer le commandement de la 10ème DCT jusqu'au 1942-01-27
21 juillet RENONCULE : Clôture d'armement
22 juillet Eugène POUILLEY : Equipe de sécurité lors d'un incendie,dans un chaland de munitions,(incendie maîtrisé)
22 juillet Pierre VESCOVALI : Participe à l'extinction d'un incendie qui à éclaté dans un chaland de munitions.
22 juillet Louis RENARD : Participe à l'extinction d'un incendie qui à éclaté dans un chaland de munitions.
22 juillet Pierre SYLVIA : Participe à l'extinction d'un incendie qui à éclaté dans un chaland de munitions.
22 juillet Lucien PELLERIE : Participe à l'extinction d'un incendie qui à éclaté dans un chaland de munitions.
22 juillet Joseph RUFFIEN : Evasion
23 juillet D'ENTRECASTEAUX : Saisi au Cap par les Britanniques - Affecté au Ministry of War Transport
24 juillet André MAZÉ : Démobilisé
27 juillet Charles TRÉPEL : Gagne l'Espagne par les Pyrénées. Est ensuite fait prisonnier, s'évade, embarque à Barcelone sur un cargo grec qui l'emmène à Gibraltar, d'où il gagne l'Angleterre.
27 juillet SAVORGNAN DE BRAZZA : Attaqué sans succès par le sous-marin VENGEUR
28 juillet Pierre CORNEC : Déporté à la prison de Karlruch, puis Rheinbach et Siegburg
28 juillet Guy DUCHENNE : Rallie la France Libre
28 juillet SURCOUF : Effectue un grand carénage à Porsmouth (Etats-Unis)
29 juillet CHASSEUR 114 : Mis sur cale
30 juillet LE TRIOMPHANT : Appareillage de Plymouth (Grande Bretagne) pour le Pacifique
31 juillet Jules LE BIGOT : Hors cadres et Président du Comité central corporatif des pêches maritimes jusqu'au 01/12/1942
31 juillet Bernard ANQUETIL : La sûreté allemande guidée par la radiogoniométrie fait irruption dans la maison qu'il occupe à Saumur. Il parvient à détruire le message qu'il était en train de taper et à jeter par la fenêtre le poste. Se débattant, il est blessé par balle lors de son arrestation.
août EXPLORATEUR GRANDIDIER : Effectue un voyage sur Beyrouth pour rapatrier les troupes du Levant
août Gabriel AUPHAN : Chef d'état-major des forces maritimes
août KOUTOUBIA : Rapatrie des troupes de Syrie en août et septembre 1941
août ACONIT : Affectée au groupe d'escorte de la Clyde
août Roger LAMBERT : Adjoint au Commandant du front de mer de Dakar
août CHEVREUIL : Affecté dans le Pacifique - Rejoint PAPEETE, rallié à la France Libre
août Henri ROMANETTI : Affecté au SERVICE SPÉCIAL à Aboukir comme mécanicien
août LE HARDI : Affecté à la 3ème Escadre légère de la 10ème DT des Forces de Haute-mer
août MASSILIA : Participe au rapatriement des troupes du Levant
01 août Abel ANGE : Débarqué du CHASSEUR 10 BAYONNE pour raison de santé
01 août François VENTURINI : Engagement dans les Forces Navales Françaises Libres
05 août LA MALOUINE : Sous le commandement de l'E.V. 1 V. D. H. Bidwell, recueille 59 survivants du cargo britannique KUMASIAN coulé par le U-74
10 août Jean-Michel KERSAUDY : Atteint d'une primo-infection, déclaré inapte au service à la mer, en repos à la Maison de repos de Beaconsfield bien qu'affecté à l'ARRAS.
11 août François DARLAN : Vice-président du Conseil, ministre de la Défense nationale, secrétaire d'État aux Affaires étrangères et à la Marine
11 août CHASSEUR 116 : Mis sur cale
12 août NIVÔSE : Réarme à Diego-Suarez sous le commandement de COSTAGLIOLA
12 août LOT : Appareille de Diego-Suarez à destination de Dakar
14 août SAINT-BERTRAND : Passe sous le commandement du CLC Louis Le Terrier qu'il gardera jusqu'au retour en France
15 août ML123 SAINT-RENAN : Baptisée par le RP Olphe-Gaillard, aumônier des FNFL
15 août ML245 SAINT GUÉNOLÉ : Baptisée par le R.P. Olphe-Gaillard, aumônier des F.N.F.L.
15 août ML246 SAINT YVES : Baptisée par le R.P. Olphe-Gaillard, aumônier des F.N.F.L.
15 août ML247 SAINT-ALAIN : Baptisée par le RP Olphe-Gaillard, aumônier des F.N.F.L.,
18 août SAINT OCTAVE : Renfloué
19 août MARRAKECH : Appareille de Toulon à destination de Beyrouth pour effectuer le rapatriement des troupes fidèles à Vichy - Retour à Marseille le 5 septembre 1941
26 août Louis CAVALLI : SKEGNESS
27 août Eugène TAUREL : Certificat de bonne conduite
27 août Eugène TAUREL : Démobilisé
28 août Jean-Marie PENNEC : Rengagé 3 ans
31 août Albert DUMONT : Décès à l'hôpital de Victoria (maladie contractée en service)
septembre Henri BLÉHAUT : Commandement de la 3ème division de croiseurs
septembre SIDI-FERRUCH : Désarmé, en gardiennage d'armistice puis groupe de relève
septembre EXPLORATEUR GRANDIDIER : Effectue un voyage sur Beyrouth pour rapatrier les troupes du Levant
septembre Paul GOFFENY : Combats contre les forces gaullistes en Syrie
septembre QUERCY : Réquisitionné et armé en croiseur auxiliaire à Marseille
septembre Jean-Baptiste DES MOUTIS : PromRappelé en Angleterre pour servir au commissariat national à la Marine et à la Marine marchande
septembre VIKINGS : Envoyé en Méditerranée par Le Cap, Durban, la mer Rouge et le canal de Suez
septembre Raymond MAGGIAR : Commandant en second du croiseur auxiliaire Bougainville ex Victor Schoelcher (commandant Capitaine de frégate Fontaine)
septembre LOBÉLIA : Escortes entre le Royaume-Uni et l’Islande
septembre VILLE DE STRASBOURG : Arrive à Cardiff - Armé par un équipage F.N.F.L.
septembre DJENNÉ : Rapatrie des troupes de Syrie
septembre Paul ORTOLI : Chef d'Etat-major personnel du général Charles DE GAULLE
01 septembre Maurice LE LUC : Conseiller d'Etat en service ordinaire.
01 septembre CHASSEUR 43 LAVANDOU : Se porte au secours du cargo DAGMAR coulé par la Luftwaffe
01 septembre Jean MONTÉAN : Compagnie de garde à Dakar
01 septembre Joseph ALENGRIN : Brevet élémentaire chauffeur
01 septembre Paul MARIACCIA : Engagement dans les Forces Navales Françaises Libres
01 septembre Paul MARIACCIA : Engagement dans les Forces Navales Françaises Libres
01 septembre L'ALGÉROISE : Mis en gardiennage
02 septembre CAP DES PALMES : Appareille de Liverpool
05 septembre CHASSEUR 42 LARMOR : Grand carénage du 5 septembre 1941 au 23 février 1942
06 septembre MONGE : De Saïgon à Madagascar, avec AMIRAL CHARNER, en escorte des cargos COMPIÈGNE, CAP TOURANE, SS SINKIANG
06 septembre ADOUR : Immobilisé à Erdek (Turquie)
09 septembre COMMANDANT DÉTROYAT : Clôture d'armement
11 septembre François THOMAS : Rengagé pour trois ans à compter du 11/01/1941
12 septembre ROSELYS : Clôture d'armement
13 septembre ROXANE : Réparations à Greenock du 13 septembre 1941 au 22 janvier 1942
15 septembre FORT DE TROYON : Appareille de Barry avec un chargement de charbon et de marchandises diverses à destination de Freetown, sous le commandement du CLC Le Boucher
16 septembre CHASSEUR 15 PAIMPOL : Passe sous le commandement de l'E.V. Giammari
17 septembre Edouard LE GUIRRIEC : Paquebot SAVOIE Embarquement
17 septembre FRANCIS GARNIER : Remorqué de Shanghai à Haiphong par le VALEUREUX
18 septembre LE HÉROS : Madagascar
18 septembre LE HÉROS : Ré-armé
18 septembre DIAMANT : Appareille de Toulon avec LE HÉROS, LE TONNANT et l'aviso D'ENTRECASTEAUX à destination de Dakar pour compléter sa défense
19 septembre Clovis JOUSSEAUME : Engagement volontaire dans la Marine
19 septembre FORT LAMY : L'équipage FORCES NAVALES FRANÇAISES LIBRES (ou) FNFL est débarqué et le cargo est pris en charge par la Merchant Navy.
19 septembre Albert DESDOUETS : Engagement
20 septembre Jean QUIDEAU : RCA
21 septembre QUENTIN ROOSEVELT : Repêche les survivants du cargo grec AVRA, coulé à la suite d'un abordage avec le cargo britannique MARVIA, au large de Duncansby Head
22 septembre Georges BLAIZE : Décès (disparu au large de Malte cours d'un vol de nuit avec Raoul GATIEN)
22 septembre Raoul GATIEN : Décès (disparu au large de Malte cours d'un vol de nuit avec Georges BLAIZE)
22 septembre COMMANDANT DUBOC : Escorte le convoi SL 87. Perte de 7 cargos sur 12, victimes des U-boat allemands entre le 22 et le 24 septembre
23 septembre LE HÉROS : Quitte Toulon pour Diégo-Suarez
23 septembre ACONIT : Affecté à la 1ère Division de corvettes rattachée aux forces d'escortes de Terre-Neuve
23 septembre ALYSSE : Affecté à la 1ère Division de corvettes rattachée aux forces d'escortes de Terre-Neuve
23 septembre LOBÉLIA : Affecté à la 2ème Division de corvettes rattachée aux forces d'escortes des convois Royaume-Uni-Islande
23 septembre MIMOSA : Affecté à la 1ère Division de corvettes rattachée aux forces d'escortes de Terre-Neuve
23 septembre RENONCULE : Affecté à la 2ème Division de corvettes rattachée aux forces d'escortes des convois Royaume-Uni-Islande
23 septembre ROSELYS : Affecté à la 2ème Division de corvettes rattachée aux forces d'escortes des convois Royaume-Uni-Islande
24 septembre LOBÉLIA : Transporter l’amiral Émile MUSELIER en Islande
25 septembre Van-Thoan TRAN : Libéré
25 septembre Van-Thoan TRAN : Mis en prison par le gouvernement de Vichy
octobre VTB 13 : Construction reprise au cours du 4ème trimestre 1941, pour le compte de l'État Français - Deux moteurs Hispano Suiza de 650 cv sont envisagés pour la motorisation
octobre VTB 14 : Construction reprise au cours du 4ème trimestre 1941, pour le compte de l'État Français - Deux moteurs Hispano Suiza de 650 cv sont envisagés pour la motorisation
01 octobre Maurice LE SAOÛT : Premier-maître
01 octobre Frix MICHELIER : Vice-président de la Délégation Française auprès de la Commission Allemande d'armistice
01 octobre VICTOR SCHOELCHER : Requis à nouveau
01 octobre Roger HERVE : Matelot mécanicien
01 octobre Édouard LE ROUX : Second maître de 1ère classe
01 octobre Marcel SANA : Rayé des contrôles de l'acivité
01 octobre Marcel LE GAL : Agent civil chef de 2ème classe
01 octobre Charles BOCH : Quartier-maitre de 2ème classe
01 octobre Jean OUSSET : Rayé des contrôles de l'active
03 octobre Maurice LE LUC : Placé dans la section de réserve et réactivé le 20/11/42
03 octobre THÉOPHILE GAUTIER : Appareille de Salonique pour Marseille avec 105 hommes d’équipage et 5 passagers (est incorporé dans un convoi de deux navires de l’Axe escortés par des torpilleurs italiens)
04 octobre THÉOPHILE GAUTIER : Torpillé par les Anglais au large de l'île d'Ebée en Grèce (18 disparus : le second capitaine, 16 hommes d’équipage et 2 soldats)
04 octobre Raymond MOULLEC (alias) MORET : Déchu de la nationalité française par le gouvernement de Vichy et exclu de la Légion d'honneur
05 octobre René FOURES : Engagé volontaire
08 octobre SIDI-BEL-ABBÈS : Mis en réserve à Bougie (Algérie)
09 octobre Louis BERROU : Arrestation, transfert à la prison d'Angers puis camps d'internements en Allemagne
11 octobre CAP DES PALMES : Arrive à Papeete
11 octobre CHASSEUR 144 : Mis sur cale
14 octobre LA DIEPPOISE : Coulé par le U-206, alors qu'elle escorte le convoi HG 75
14 octobre AILETTE : Condamnée mais va demeurer longtemps amarrée à Port Lyautey
14 octobre DUBOURDIEU : Condamné
15 octobre MIMOSA : Recueille 26 survivants du cargo britannique SILVERCEDAR et 26 survivants du cargo norvégien ILA, coulés par le U553
15 octobre FRANCIS GARNIER : Rattaché au groupe des canonnières du Tonkin
15 octobre Bernard ANQUETIL : Condamné à mort par une cour matiale
16 octobre Aldo MARCHETTI : Engagement pour 3 ans
16 octobre Jean LEPRINCE : Déporté à la prison de Karlsruhe puis de Rheinbach
16 octobre OISEAU DES ÎLES : Armé par les FNFL sous le commandement du LV André Praud - Reste basé à Papeete - Essentiellement utilisé pour le transport des personnalités, du personnel, du fret et du courrier entre les îles polynésiennes
16 octobre OISEAU DES ÎLES : Réquisitionné par FORCES NAVALES FRANÇAISES LIBRES (ou) FNFL
16 octobre LA BÔNOISE : Aborde la bateau de pêche AGRÉABLE
16 octobre CHASSEUR 91 : Mis sur cale
16 octobre CHASSEUR 134 : Mis sur cale
19 octobre André (ou) Antoine EOUZAN : Décès (maladie contractée en service) dans un hôpital de la Royal Air Force
20 octobre DIVONA : Navigant pour le compte de l’Etat français, quitte La Goulette (Tunisie), à destination de Sfax avec 600 tonnes de charbon. Attaqué par 3 avions britanniques, il est sérieusement endommagé et remorqué à Sousse.
20 octobre FORT BINGER : Vers le 20 octobre 1941, appareille de Capetown, pour l'Angleterre, via Freetown, afin d'effectuer des réparations qui durent de décembre 1941 à février 1942
20 octobre FORT DE TROYON : Effectue des transports entre Port-Harcourt (Nigeria) et Pointe Noire jusqu'en juin 1941, puis sur l'Afrique du Sud où, il commence le chargement des munitions du LIEUTENANTSAINT LOUBERT BIÉ qui a noyé ses soutes lors de sa saisie par les Britanniques
20 octobre VILLE DE MAJUNGA : Réarmé par des F.N.F.L. sous le commandement du CLC Alexandre Kapry
23 octobre MARIANI : Commandant la 5ème DT
23 octobre Louis LE PELLEC : Cadre de maistrance
23 octobre Louis LE PELLEC : Rengagé 3 ans
24 octobre Henri SALOMON-KOECHLIN : Centre d'entraînement au pilotage à Fréjus-Saint-Raphaël
24 octobre LUCIENNE JEANNE : Sous le commandement du skipper S. E. George, RNR, est coulé par une mine à proximité de la bouée B 6 dans l'estuaire de la Tamise
24 octobre Bernard ANQUETIL : Fusillé au Mont Valérien
25 octobre Marcel GENSOUL : En mission d'inspection en Afrique du nord afin de renseigner l'Amirauté sur les possibles réductions d'effectifs
25 octobre Benjamin ARCHAMBAULT : Décès à l'hôpital (maladie)
26 octobre Kleber DESGRIS : Caserne de passage Londres
26 octobre Kleber DESGRIS : Premier-maître commis
26 octobre COMMANDANT DUBOC : Patrouille dans le détroit de Gibraltar (Grande Bretagne) puis escorte le convoi HG 75 avec 2 torpilleurs & 4 corvettes britanniques. 4 cargos et le torpilleur HMS COSSACK sont coulés par une meute de U-boat. Le bâtiment arrive à sauver le cargo ARIGUANI & le ramènera jusqu'à Dakar
28 octobre DAHOMEY : Marseille
novembre Paul MARZIN : Forces maritimes françaises (Sous-chef d'état-major)
novembre Bernard YBERT : Activé à titre rétroactif
novembre KERGUELEN : Transféré au gouvernement allemand et confié à la compagnie Reederei F. Laeisz de Hamburg
novembre REINE DES FLOTS : Carénage à Falmouth avec modification de l'armement
novembre DUNKERQUE : Réparé et apte au service - Reçoit la visite du général Huntzinger
novembre Jacques TROLLEY DE PRÉVAUX (alias) VOX : Prend contact, à Toulon, avec le RÉSEAU F2_de renseignements F2 composé en grande partie de Polonais.
novembre ANADYR : Effectue du transport de minerai entre Wabana (Terre-Neuve) et Cardiff
novembre VILLE DE MAJUNGA : Repart en convoi pour l'Afrique du Sud, via Freetown où il fait escale le 11 décembre 1941. Effectue ensuite un voyage avec un chargement de 6 200 tonnes de matériel militaire, comprenant des tanks, des camions, des munitions, des mines antichar, des explosifs et 60 tonnes de gélinite, ainsi que des caisses de conserves, de bière et de whisky, à destination de la mer Rouge et de Suez
novembre VILLE DE STRASBOURG : Appareille à destination de l'Afrique du Sud, l'Est africain et Suez. Revient en Grande-Bretagne en novembre 1942
novembre COMMANDANT DUBOC : Escorte du convoi SL 91
02 novembre Edmond DERRIEN : Placé dans la section de réserve et réactivé
02 novembre Jean BLAIRSY (alias) JEAN JACQUES BOISAT : Arraisonnement du CAP TOURANE au large de l'Afrique du Sud par les Anglais
03 novembre LA PAIMPOLAISE : Recueille 46 survivants du cargo britannique EVEROJA coulé par le U-203
04 novembre Peter BROTHERS : Engagé volontaire par devancement d'appel dans les FNFL devant le représentant du grand inconnu du 18 Juin 1940 dans les EFO
04 novembre LA RIEUSE : Appareille pour l'océan Indien où il relève le SAVORGNAN DE BRAZZA dans le blocus de Djibouti
04 novembre CHASSEUR 135 : Mis sur cale
05 novembre CAP DES PALMES : Arrive à Nouméa
05 novembre Emile TIRILLY : Départ de Dakar pour Toulon
07 novembre Paul BRIAT : Embarquement HMS VICTORY
07 novembre FORBIN : Arrive à Liverpool
07 novembre LE TÉMÉRAIRE : Malgré l'armistice, la construction continue ce qui permet d'assurer son lancement
08 novembre BARFLEUR : Passe sous le commandement du C.F. Delpeuch en remplacement du C.F. Gizar
10 novembre Georges ZWANG : FNFL (engagement)
10 novembre Georges ZWANG : Second maître de 2ème classe
11 novembre Jean LEONI : Rallie les FNFL à Durban (Afrique du Sud)
12 novembre François DARLAN : Ministre à la Guerre
15 novembre L'ALGÉROISE : Réarmé et affecté à la 6e Escadrille de Patrouilleurs du Maroc à Casablanca
15 novembre HERCULE : Armé sous pavillon FORCES NAVALES FRANÇAISES LIBRES (ou) FNFL
16 novembre Jean LE RIBLER : Décès - Noyade accidentelle en rade de Portsmouth
17 novembre Pierre JOUBIN : Ré-engagé volontaire dans la Marine
22 novembre Louis TRON : Rallie la France Libre à Singapour
22 novembre Joseph THORAVAL : Condamné à la peine de mort par le Tribunal militaire allemand du Gross Paris Abt B siégeant rue Boissy d’Anglas à Paris 8e
24 novembre Émile MUSELIER : Il part de Greenock (Ecosse) à bord du LOBÉLIA
24 novembre CHASSEUR 84 : Mis sur cale
28 novembre Kleber DESGRIS : Incorporé dans les FNFL
28 novembre Antoine LAURENT : Décès lors d'un accident au cours d'un vol d'entraînement
28 novembre Émile MUSELIER : Il arrive à Hvalfjord (Islande) puis appareille ensuite à bord du MIMOSA en direction de Reykjavik, puis de Terre Neuve, en vue du Ralliement de Saint-Pierre & Miquelon à la France Libre
30 novembre TOMBOUCTOU : Appareille de Freetown au sein du convoi SL 94
30 novembre SAUTERNES : Appareille de Leith, via Methyl où il fait escale le 2 décembre 1941 à destination des îles Féroé
décembre Jean BLAIRSY (alias) JEAN JACQUES BOISAT : HMS STRATHAIRD - Passager (de Port Elizabeth à Liverpool)
décembre CHEVREUIL : Rejoint NOUMEA
décembre CUBA : Effectue sa première traversée de Halifax à Liverpool, avec 12 000 hommes à bord
décembre VTB 13 : Saisie par la Kriegsmarine, fin 1941, la construction est poursuivie - Renommée SA 08 (Schnellboot Ausland)
décembre VTB 14 : Saisie par la Kriegsmarine, fin 1941, la construction est poursuivie - Renommée SA 09 (Schnellboot Ausland)
décembre LA SERVANNAISE : Réarmé et affecté à Casablanca
décembre DOGUE : Affecté à HAKA Dünkirschen
décembre LUTTEUR : Coulé
décembre COMMANDANT DUBOC : Grand carénage à Bristol (Grande Bretagne). Le navire est en outre équipé d'un ASDIC qui lui faisait cruellement défaut
décembre JUNON : Mission dans le golfe de Gascogne contre les navires de surface allemands basés à Brest
01 décembre Peter BROTHERS : Service à terre en temps de guerre Marine EFO à FARE UTE
01 décembre Amédée GUISTI : Engagement dans les Forces Navales Françaises Libres
01 décembre Amédée GUISTI : Engagement dans les Forces Navales Françaises Libres
01 décembre René JOUBERT : Rallie la France Libre
01 décembre Jean ROULIAT : Libéré du stalag, affecté à Toulon
01 décembre Pierre MARZIN : Décès des suites de maladie contractée en service
02 décembre CHASSEUR 15 PAIMPOL : Passe sous le commandement de l'Officier des Équipages VIBERT
07 décembre SAUTERNES : Date présumée et officiellement déclarée de sa disparition
08 décembre Pierre MAISTRE : Décès (maladie contractée en service) à l'hôpital militaire de Dakar
08 décembre SAUTERNES : Subit une violente tempête, il est porté disparu après que des cadavres et des épaves s'échouent sur la côte, près de l'île Swino
09 décembre GELDREICH : Commandant la 5ème DCT
09 décembre ALYSSE : Mis à disposition de l'amiral Émile MUSELIER pour l'opération Ralliement de Saint-Pierre & Miquelon à la France Libre
09 décembre TOMBOUCTOU : Aborde le CHARLES LD dans la nuit du 9 au 10 décembre 1941, lors d'un changement de route ordonné par le commodore. Gravement avariés, les deux navires gagnent Punta Delgada, aux Açores, pour réparations
10 décembre Emile REUTENAUER : Rengagement pour trois ans
10 décembre Joseph THORAVAL : Fusillé au Mont-Valérien avec 10 autres membres du réseau de résistance
10 décembre CHARLES LD : Endommagé lors d'une collision avec le cargo TOMBOUCTOU. Les deux navires endommagés gagnent Ponta Delgada aux Açores pour des réparations provisoires
12 décembre Marcel CABY : Retour de captivité
13 décembre Pierre MONERAU : RDSF
15 décembre Charles PERZO : Commandant un groupe de contre-torpilleurs à Toulon
15 décembre Jacques TROLLEY DE PRÉVAUX (alias) VOX : En raison de ses sympathies pour la Résistance, il est mis en disponibilité par l'amiral Darlan.
16 décembre René BRESSOLLES : Rengagé 5 ans
16 décembre Alain CHAUVEL : Engagement volontaire pour cinq ans
16 décembre Désiré ROBVEILLE : Engagement dans la Marine pour cinq ans
17 décembre Louis LE PIVAIN : Placé dans la section de réserve
17 décembre CHASSEUR 41 AUDIERNE : Grand carénage
17 décembre Emile TIRILLY : Démobilisé
18 décembre PELTIER : Commandant la 1ère DT
18 décembre Émile MUSELIER : Le général Charles DE GAULLE lui intime l'ordre de Ralliement de Saint-Pierre & Miquelon à la France Libre
19 décembre Jean CHARLOT : Engagé volontaire pour trois ans
22 décembre Ismael HAMDAN : Incorporé comme engagé pour la durée de la guerre
24 décembre René LE BAS : Participe à l'obtention du ralliement de l'Archipel Saint Pierre et Miquelon à la Franc Libre
24 décembre Émile MUSELIER : Ralliement de Saint-Pierre & Miquelon à la France Libre avec un franc succès, après un plébiscite
25 décembre LA BRISE : Effectue une mission secrète en remplacement du bateau de pêche LE DINAN, à destination des îles Sorlingues - L'opération se termine par un échec complet et ne sera pas renouvelée avec ce bêtiment qui poursuivra ses campagnes de pêche
26 décembre Paul CHOUTEAU : Passage mer vers Casablanca
29 décembre Denis MASSIP : Quartier maître 2ème classe
30 décembre Alfred BELBÉOCH : Se marie à DOUARNENEZ (29)