Chronologie couvrant toute la deuxième guerre mondiale

avant » 1939 » 1940 » 1941 » 1942 » 1943 » 1944 » 1945 » après
Date...
1942 ORÉGON : Affecté sur la ligne des Antilles - Immobilisé en Martinique jusqu'en 1944 puis refonte à New York
Yves KERLEROUX : Second Maître canonnier
MUTIN : En Méditerranée pour des missions de renseignement principalement sur les côtes du LIBAN
Albert SANCHEZ : à bord du COMMANDANT DELAGE occupe les fonctions d'interprète en Arabe et Espagnol
Albert SANCHEZ : à bord du COMMANDANT DELAGE occupe les fonctions d'ordonnace de l'officier en second (LV LE TONTURIER)
Georges REBOUL : Engagement
Amédée GUIOT : Affecté à l'Amirauté à Vichy comme chef du 3ème bureau.
MONGE : Basé à Madagascar
Henri COGNIET : Après le sabordage de la flotte à Toulon s'évade de France par l'Espagne avec l'intention de rallier les forces combattantes en Afrique du Nord
Pierre BARJOT : Arrêté par la sécurité navale (Vichy) sur le Cuirassé Richelieu,il est réformé par mesure disciplinaire et "exilé"en Algérie où il exerce la profession de journaliste
Louis HAMONIAUX : Rallie la France Libre
Joseph DU GARDIN : Mission à Casablanca avec escale à Alger pour assister au tir de la tourelle numéro 1 du JEAN BART
Charles DANDINE : Patrouilles de l'Océan, blessé & seul survivant radio à bord lors des combats ayant précédé le Débarquement américain en Afrique du nord.
Albert MAGNIER : Placé en congé d'armistice.(après le sabordage du croiseur 'Algérie')
Henri TÉTREL : Après le sabordage de la Flotte à Toulon,il rentre dans la Résistance au sein des réseaux franco-anglais'Buckmaster'et francais 'Velite-Thermopyles'.
Frédéric LAURIN : Fin 1942, après le débarquement Allié en Afrique du Nord, rejoint Alger en tant que chef du service central de l'intendance maritime.
Dans ces différents postes et aux yeux de sa hiérarchie « Il a brillamment et efficacement contribué à la mise en œuvre des forces maritimes françaises par son autorité et sa vive intelligence, ainsi que grâce à ses qualités d'organisateur et d'administrateur hors pair. »
Paul MAERTEN : Chef des forces navales françaises à Madagascar
Claude VERDIER : S'engage
LÉOVILLE : Sert de base à la Marine marchande française libre - Canons démontés et transportés sur le CAP DES PALMES qui les emmène à Tahiti pour renforcer la défense côtière
ARMORIQUE : Racheté par la Kriegsmarine pour 28 800 Reichmarks - Mouillé dans l'anse de Penforn à Landévennec, il est transformé en navire-atelier
Robert MEYNIER : Rejoint le 1er groupe de sous-marins en gardiennage à Toulon
André ERTAUD : Intègre l'Ecole Supérieure d'Electricité
Maxime LEGRAND : Chantier de jeunesse en Algérie
Maxime LEGRAND : Gagne Gibraltar
Maxime LEGRAND : Passage de Marseille à l'Algérie sur un bananier
Maxime LEGRAND : Passe en zone libre après un accrochage avec un officier de l'organisation Todt
CHASSEUR 21 : Lancement par les Allemands
Paul BERNARD : Interné en Grande-Bretagne
BOUCLIER : Désarmé
Paul CHAUVEAU : Engagement
Pierre GOYBET : Commandant du Port de Casablanca, il négocie avec les Américains qui débarquent. Reçoit chez lui les généraux PATTON et WILBURG. Sa conduite héroïque pour la défense du port et les négociations lui valent d'être promu contre-amiral pour « fait de guerre »
Jean CORNUAULT : Breveté interprète d'anglais
Jean CORNUAULT : Breveté interprète d'anglais
Henri ROMANETTI : Affecté à la base aérienne de Rayak (Liban)
Robert LALOUX : Responsable du service entretien du chantier de Blainville
CAP SAINT-JACQUES : Basé à Alexandrie, transporte des troupes en Méditerranée, entre l'Egypte, Sfax (Tunisie), Tripoli (Libye) et Malte, sous le commandement du CLC Litzelmann
Fernand CHENARD : Prisonnier des japonais (date incertaine)
Alexandre EVENO : Prisonnier des japonais (date incertaine)
Pierre BRIOL : Affectation service auto marine
René SUEUR : Prisonnier des japonais (date incertaine)
ÎLE D'OLÉRON : Réquisitionné en 1942 par la Kriegsmarine - Transformé en forceur de blocus, Reçoit 800 tonnes de béton dans ses fonds. Equipé à l'avant d'un tangon articulé muni d'un vibreur destiné à faire exploser les mines magnétiques
CASQUE : Renfloué par les Italiens, coulé par des bombardements Alliés
LAC TCHAD : Mis sur cale
LUTTEUR : Renfloué
Marc DESLANDES : Quartier-maître de 2ème classe
CÉRÈS : Renfloué par les Allemands
François KNORR : Marin-pompier à Brest
WESTERNLAND : Affecté au Ministry of War Transport
Gabriel REBUFFEL : Secrétariat d'Etat à la Défense de Vichy
PESSAC : Relevé (Début 1942)
Guy STEVENOOT : Engagement
ALFRED : Saisi par les Allemands
janvier Serge VEZ : Brevet conduite moteur diesel
janvier REINE DES FLOTS : Rejoint la base de Beyrouth après avoir effectué des escortes dans la Manche - Affecté à la 1ère Division d'avisos avec LA MOQUEUSE et le COMMANDANT DOMINÉ - Demeure en Méditerranée Orientale jusqu'à fin 1944 avec une affectation dans le Dodécanèse
janvier VIKINGS : Affecté aux escortes des convois de Tobrouk
janvier CHEVREUIL : Missions dans les Îles COOK
janvier P. L. M. 17 : Remplacement du CLC Vanholderbeke par le master britannique C. Stewart
janvier RHIN : Renforcement de l'armement à Portsmouth
01 janvier Albert SANCHEZ : Quartier-maître de 2èmeclasse
01 janvier Raoul LEFEBVRE : Quartier-maître de 2ème classe
01 janvier Édouard MOULINIER : Matelot de 1ère classe
01 janvier Robert HONORAT : Quartier-maître
01 janvier Emile TIRILLY : Rayé des contrôles de la Marine
01 janvier Maurice FENERY : Affecté à Casablanca
05 janvier GRAVELINES : Épave remorquée à Rothesay Bay pour démolition
07 janvier Charles CARRU : Non localisé / Jugement du tribunal de Bordeaux
08 janvier René TILLON : Décès (maladie contractée en service)
11 janvier SAVORGNAN DE BRAZZA : Relevé par le LA RIEUSE, appareille d'Aden pour un grand carénage en Grande-Bretagne
12 janvier Pierre JOUSSET : Oran à Casablanca par chemin de fer
15 janvier SURCOUF : Appareille de Saint-Pierre et Miquelon, après le ralliement de l'île à la France Libre pour se rendre dans la Pacifique via le canal de Panama - Il fait escale aux Bermudes
15 janvier COMMANDANT DROGOU : Clôture d'armement
18 janvier Étienne SCHLUMBERGER : Placé en position de réforme par mesure de discipline par le gouvernement de Vichy
20 janvier KERKÉNA : Décommissionné - Utilisé comme transport de coques de sous-marins
20 janvier Jacques OMNÈS : Permission en zone occupée
21 janvier Michel BOLORE : Rallie la France Libre
25 janvier TOUAREG : Se trouve aux Chantiers Cammell Laird & Co Ltd à Birkenhead du 25 janvier au 12 février 1942
26 janvier Jean BOULANGER : Engagé volontaire pour 5 ans
28 janvier Pierre JOUISON : Interruption de service
28 janvier CHASSEUR 8 RENNES : Entre en collision avec le bateau-pompe KATJA
29 janvier Paul DUHAMEL : Engagement pour cinq ans
31 janvier CHASSEUR 105 : Mis sur cale
février André MORALI (alias) DANOY ALBERT : Rallie la France Libre
février Roger CARRIOU : Engagement dans la Marine
février LE TRIOMPHANT : Participe aux opération d'évacuation des îles NAURU & OLEAN
février ÎLE DE BATZ : Quitte Rangoon (Birmanie), avec une cargaison de 6 605 tonnes de riz et de divers, à destination de l'Angleterre, via le cap de Bonne Espérance et Freetown
01 février Maurice DEMANEUF : Certifié moniteur d'éducation physique (Antibes)
02 février CHARLES LD : Après des réparations assez longues, peut reprendre la mer
04 février Marcel KLEIN : Rengagé pour 2 ans
04 février Georges ZWANG : Affectation Base de la Clyde
05 février FÉLIX ROUSSEL : Arrive à Singapour avec un chargement de troupes où il est attaqué par 27 avions japonais. Reçoit deux bombes entre les chaminées. Incendie rapidement maîtrisé. Parvient à abattre deux avions ennemis
06 février MAURIENNE : Endommagé par un incendie à Halifax
07 février MAURIENNE : Chavire sous le poids de l'eau déversée pour éteindre l'incendie
07 février Pascal DOYEN : Professeur à Toulon (sans doute au Fort Lamalgue)
08 février Jacques PÉPIN-LEHALLEUR : Blessé lors du torpillage de ALYSSE (Omoplate classée)
09 février ALYSSE : Torpillé et gravement endommagé par U-654 au cours de l'escorte du convoi ON 60, il y a 35 victimes
09 février TONKINOIS : Mis sur cale
10 février ALYSSE : Coule malgré la tentative de remorquage par HMS HEPATICA
12 février RAGEOT DE LA TOUCHE : Saisi par les Allemands selon accord du gouvernement de Vichy
12 février SURCOUF : Appareille des Bermudes à 15H00 à destination du canal de Panama
12 février Marcel LE DANTEC : Débarqué du SURCOUF aux Bermudes pour raison de santé
12 février Marcel KLEIN : Engagement résilié par D. M. N°537/2 PM 2
15 février René LIOT : Rayé des contrôles de l'acivité
17 février CASAMANCE : Désemparé par la tempête, s'échoue près de Redcar, à l'embouchure de la Tees. Une voie d'eau se déclare et le navire coule. Le commandant, Roger Brias, donne l'ordre d'abandon et l'équipage prend place dans deux canots. Le premier, sous le commandement du second capitaine Roulet, arrive à terre sans problème mais le second chavire dans un rouleau. Sept hommes sur les onze, dont le commandant, sont noyés. Le CLC Roger Brias sera fait Compagnon de la Libération par décret du 7 mars 1941. Le 21 février 1946, les sept marins disparus sont cités à l'Ordre de la Division. Déclaré perte totale
18 février ÎLE VERTE : Disparu en mer alors qu'il se rendait en pêche 60 milles à l'ouest du phare d'Armen (circonstance non établies)
18 février Adolphe HEBERT : Péri avec son unité le SURCOUF
18 février Alain LE DEM : Disparaît lors du naufrage du SURCOUF
18 février Louis BLAISON : A bord du sous-marin SURCOUF il disparait avec son unité
18 février SURCOUF : Perte du sous-marin - La version la plus courante de sa disparition concerne son abordage par le cargo américain THOMSON LYKES. Une autre version fait état d'un bombardement par un avion américain.
18 février René LE BAS : Il disparait à l'âge de 27 ans à bord du SURCOUF
20 février DUNKERQUE : Rejoint Toulon après avoir appareillé le 19 d'Oran, à 04 h 30
28 février Émile MUSELIER : Il rentre à Londres et démissionne de son poste de Commissaire, suite au manquement, forcé, à sa parole envers les États-Unis d'Amérique de ne pas intervenir dans ces territoires. Il souhaite toutefois conserver le commandement des FORCES NAVALES FRANÇAISES LIBRES (ou) FNFL ce que refuse le général Charles DE GAULLE
mars Jean BOUTRON : Démasqué par Vichy, arrêté, révoqué, cassé de son grade et interné à Fort Barraux (Isère)
mars Charles TRÉPEL : Détaché au camp d'ACHNACARRY (Ecosse) pour suivre un stage commando
mars René BOURIT : De Toulon où il avait été ramené, il est envoyé à la Martinique.
mars Henri ROMANETTI : Chef de hangar à la base aérienne de Damas
mars MARS : Renfloué par les Allemands et ferraillé
mars Roger BIROT : Reprend ses missions d'escorte de convois dans l'Atlantique
01 mars Robert CALAMIA : Affecté à la Défense littorale de Bizerte (Tunisie)
01 mars Mohamed BAGACHE : Le PLM 20 est torpillé et coulé par le sous-marin anglais HMS UNBEATEN, à 5 milles au large de Mehedia (Tunisie).
03 mars Marcel LE DANTEC : Décès à l'hôpital militaire des Bermudes
04 mars Philippe AUBOYNEAU : Commissaire national à la Marine
04 mars Émile MUSELIER : Sa démission est acceptée
05 mars Bernard TUDURI : Engagé volontaire
05 mars Bernard TUDURI : CENTRE SIROCCO
06 mars Jean GERANT : Breveté provisoire torpilleur
09 mars LA GALISSONNIÈRE : Renfloué et remorqué hors du bassin
11 mars René LAVAL : Casablanca
11 mars DE FÉRAUDY : Commandant la 7ème DT
11 mars FÉLIX ROUSSEL : Prise de commandement par le commandant ARNOLD, à Bombay
13 mars TOUAREG : Appareille à destination de Pointe-Noire, sous le commandement du CLC H. Mesny, au sein du convoi OS 22 jusqu'à Freetown. Il transporte 16 jeunes Françaises et une Belge, assistantes sociales de la France Libre qui rallient leurs affectations au Cameroun, au Gabon, en Syrie et au Liban
13 mars JUNON : Sévèrement grenadé lors d'une patrouille sur les côtes de Norvège
15 mars François CREFF : Décès (maladie)
17 mars Auguste CATHERINE : En disponibilité (3ème mécanicien) dans un dépôt britannique
17 mars ÎLE DE BATZ : Torpillé et endommagé par le U-68 puis achevé de 33 obus explosifs de 105 mm - 3 hommes et un canonnier sont tués - Le commandant, 34 hommes et 4 canonniers abordent la côte et sont conduits à Freetown, quelques jours plus tard, par le HMCS WEYBURN (EV1 Thomas M H GOLBY)
21 mars CHASSEUR 133 : Mis sur cale
23 mars Jean-Baptiste BRIAND : Engagement volontaire pour cinq ans
23 mars Aldo MARCHETTI : Breveté élémentaire de canonnier
24 mars ACONIT : La corvette stoppe près des embarcations du pétrolier IMPERIAL TRANSPORT qui vient d'être torpillé et recueille la totalité de l'équipage soit 51 hommes
25 mars LAC TONLE SAP : Mis sur cale pour le compte de Ira S. Bushey & Sons Inc. A Brooklyn
26 mars LA MOQUEUSE : Forme la 1ère Division d'avisos-dragueurs avec le LA RIEUSE et la REINE DES FLOTS envoyée en Méditerrannée orientale
26 mars CHASSEUR 131 : Mis sur cale
27 mars SIDI-BEL-ABBÈS : Remis en service - Appareille de Bougie pour Alger
27 mars OSTREVENT : Carénage à Cardiff du 27 mars au 4 mai 1942
30 mars René MAZERES : Certificat d'aptitude à la conduite des moteurs Diésel
31 mars CHASSEUR 92 : Mis sur cale
31 mars LA MOQUEUSE : Basé à Beyrouth où elle va escorter les convois de Beyrouth à Haïfa, Tripoli et Port Saïd
avril ANGÈLE PEREZ : Immobilisé à Alger
avril Gabriel AUPHAN : Secrétaire d'État à la Marine et chef d'état-major des Forces Maritimes Françaises
avril YPRES : Démoli
avril VTB 13 : Les essais commencés dès juillet 1941 sont interrompus en raison du fonctionnement défectueux de l'embrayage
avril VTB 14 : Les essais commencés dès juillet 1941 sont interrompus en raison du fonctionnement défectueux de l'embrayage - Finalement mise en service, elle est reversée comme Hafenschutzfl FK 59 (Frankreich Kanalinseln)
01 avril Jean GERANT : Breveté élémentaire
01 avril Jean-Marie PENNEC : Certifié navigation sous-marine
01 avril Louis LE DROFF : Rengagé pour 3 ans
01 avril Robert REGNIER : Engagement volontaire pour 5 ans
01 avril Jean LAURENT : BP armurier
01 avril Gilles BRAYER : Second maître
01 avril Yves PERRET : Engagement volontaire pour cinq ans
01 avril Paul VASSAULT : Brevet élémentaire de mécanicien
01 avril Robert GALLIS : Matelot 2ème classe
01 avril Auguste BOUTELIER : Second maître de 2ème classe
01 avril LA GRANDIÈRE : Grand carénage à La Ciotat
03 avril Édouard MOULINIER : Participe à l’embarquement de 75 tonnes de lingots d’or à destination de CASABLANCA
03 avril René JEAN : Rallie la France Libre
05 avril Édouard MOULINIER : Débarquement de l'or
05 avril Louis RUBAUD : Chef de pièce de DCA, il se distingue tout particulièrement en Libye à El Telim avec la 1ère Brigade du général Koenig lorsque sa pièce est mitraillée par 27 appareils ennemis
08 avril CHASSEUR 11 BOULOGNE : Grand carénage
08 avril Georges SEGUIN : Décès (maladie)
09 avril FORBIN : Remplacement du CLC Monamicq par le second capitaine Simon
14 avril Jean MONAQUE : Acte de décès établi à Vichy sous le n° 80 par le service du contentieux du secrétariat d'État à la Marine
15 avril Paulin CUQ : Rallie la France Libre
15 avril Roland GUIYNOT : Le tribunal maritime permanent de Toulon le condamne à dix ans d'emprisonnement pour désertion à l'étranger en temps de guerre.
15 avril Henri LE GOULM : Rengagement pour 3 ans
15 avril Albert DESDOUETS : Matelot mécanicien
16 avril François DARLAN : _UNITEi_Forces militaires de Terre, de Mer et de l'Air_ Commandant en chef
16 avril VIKINGS : Quitte Haïfa en escorte du pétrolier CASPIA à destination de Tripoli (Liban)
17 avril Jean RABILLER : Instructeur CENTRE D'ATTENTE ET DE PERFECTIONNEMENT DES OFFICIERS MARINIERS CAPOM
18 avril René BOURIT : Arrive à Fort-de-France
20 avril Charles SALAÜN : Rayé des contrôles de l'active
21 avril Clovis JOUSSEAUME : Destiné aux Antilles, arrive à Casablanca
25 avril ROUEN : Coulé par une mine en Baltique - Renfloué
26 avril VILLE DE MAJUNGA : Transporte plusieurs centaines de prisonniers italiens de Massaoua à Aden
26 avril CHASSEUR 94 : Mis sur cale
27 avril LA COMBATTANTE : Lancé comme destroyer d'escorte - Matricule L 19
27 avril CHASSEUR 123 : Mis sur cale
29 avril CURIE : Mis sur cale
30 avril LASSIGNY : Radié des listes de la Flotte
mai Jean PHILIPPON : Après le départ des croiseurs de Brest, reste en poste où il fournit des renseignements sur la base sous-marine. L'étau se referme sur cet agent notamment après le coup dur du 23 mars 1942 et l’arrestation du successeur de Pierre JULIETTE dit « Phoebus ».
mai GOÉLAND II : Patrouilles aux alentours de BREST
mai ML123 SAINT-RENAN : Constitution de la 20ème flottille basée à Portland puis à Weymouth au printemps 1942
mai ML182 ÎLE DE SEIN : Constitution de la 20e flottille basée à Portland puis à Weymouth au printemps 1942
mai ML205 OUESSANT : Constitution de la 20ème flottille basée à Portland puis à Weymouth au printemps 1942
mai CHEVREUIL : Participe au ralliement des îles Wallis et Futuna
mai ML245 SAINT GUÉNOLÉ : Constitution de la 20e flottille basée à Portland puis à Weymouth au printemps 1942
mai Robert MINE : Rappelé au service de la Marine
mai ML246 SAINT YVES : Constitution de la 20e flottille basée à Portland puis à Weymouth au printemps 1942
mai 1ER BFM : Participe aux combats de Bir Hakeim
mai ML247 SAINT-ALAIN : Constitution de la 20e flottille basée à Portland puis à Weymouth au printemps 1942
mai ML269 BÉNIGUET : Constitution de la 20e flottille basée à Portland puis à Weymouth au printemps 1942
mai ML303 MOLÈNE : Constitution de la 20e flottille basée à Portland puis à Weymouth au printemps 1942
01 mai DIXMUDE : Transféré à la Grande-Bretagne - Travaux complémentaires effectués par la Royal Navy - Pont allongé de 12,80 m pour l'envol des Swordfish avec le plein de carburant et un armement complet
01 mai LE HARDI : Remplacé dans la 10ème Division de Torpilleurs par le CASQUE
03 mai STICCA : Commandant la 2ème DT
04 mai CHASSEUR 136 : Mis sur cale
05 mai Serge VEZ : Interné en Grande Bretagne
05 mai Jean-Marie PENNEC : BÉVÉZIERS : à bord à Biégo-Suarez, blessé au genou droit par une balle d'avion
05 mai LE GLORIEUX : Basé à Diégo-Suarez, confrontation avec l'escadre Britannique lors de Bataille de Diego-Suarez, arrive à s'échapper
05 mai Raymond MAGGIAR : Capturé par les Anglais lors de la défense du port de Diégo-Suarez,son unité le'Bougainville' est coulée.
06 mai Pierre GIRARDON : Tué au combat à terre contre les Anglais
06 mai Lucien GUILLEMOT : Enterrement en bordure de la plage (16H30)
06 mai Jean SÉNÉCHAL : Tué au combat à terre contre les Anglais
07 mai Paul MAERTEN : Fait prisonnier, est envoyé en Afrique du sud, puis en Angleterre.
07 mai FORT BINGER : Appareille de Liverpool pour Glasgow où il doit intégrer le convoi ONS 92 mais une avarie lui fait manquer le départ - Appareille isolément pour le Canada
07 mai L'ENTREPRENANT : Endommagé par un bombardement allié
07 mai LE CORSE : Endommagé par un bombardement allié
08 mai Yves LE DREFF : Décès à bord du navire-hôpital ATLANTIS après avoir été grièvement blessé lors des combats à terre contre les Anglais
09 mai MIMOSA : Perdu par torpillage
09 mai CHASSEUR 145 : Mis sur cale
10 mai RAMB IV : Coulé par des avions allemands au large d'Alexandrie
10 mai Henri LE BON : Immergé par un torpilleur britannique
10 mai René DESHOUILLERES : Immergé par un torpilleur britannique
10 mai Robert GUIBERT : Immergé par un torpilleur britannique
12 mai Fortuné MUNICCHI : Engagement
13 mai Maurice DEMANEUF : Passager par mer
14 mai Eugène PANATTONI : Décès (maladie) à l'hôpital militaire Maurice Rottier (Beyrouth)
15 mai Robert BATTET : Directeur du cabinet militaire du ministre de la Marine
15 mai CHASSEUR 107 : Mis sur cale
18 mai FORT BINGER : Attaqué par le U 588 (L.V. Victor Vogel), avec 2 torpilles, au sud du cap Sable, sans succès puis au canon de 37 mm et avec ses 2 canons Oerlikon de 20 mm - Riposte avec son artillerie de 100 mm et tente, sans succès d'éperonner le sous-marin qui rompt l'attaque. Touché par plusieurs obus, le cargo déplore un tué, le cuisinier, et plusieurs blessés.-
20 mai LE HARDI : Mis en gardiennage d'armistice
21 mai ROSELYS : Participe à l'escorte du convoi PQ 16 vers Mourmansk
21 mai DORIS : Construction ordonnée
21 mai MORSE : Construction ordonnée
22 mai CHASSEUR 106 : Mis sur cale
22 mai COMMANDANT D'ESTIENNE D'ORVES : Clôture d'armement
23 mai CHASSEUR 146 : Mis sur cale
25 mai Jean RICHÉ : Engagement dans la Marine
26 mai CHASSEUR 15 PAIMPOL : Grand carénage du 26 mai au 20 août 1942
26 mai HIPPOPOTAME : De CASABLANCA à DAKAR avec ACHARNÉ en remorquant le chaland automoteur FÉDALA
26 mai FORT BINGER : Parvient à rallier Yarmouth, au Canada et rentre en réparations à New York du 26 mai au 23 juin 1942 - Sept citations individuelles, dont une pour le capitaine, et une médaille militaire seront décernées ultérieurement
26 mai SAINT CAMILLE : Coulé droit, le navire paraît encore à flot et les escadrilles de Stuka déverseront sur lui leurs charges de bombes.
27 mai Louis RUBAUD : Chef de pièce de DCA, il se distingue à Bir-Hakeim
27 mai FÉLIX ROUSSEL : Cité à l'Ordre de l'Armée. Le commandant SNOWLING reçoit l'Ordre de l'Empire Britannique et 10 membres de l'état-major et de l'équipage reçoivent la Croix de guerre.
30 mai Almir JEANSON : Décès accidentel
30 mai L'ESCARMOUCHE : Mis sur cale
juin Julien ROGER : Défense de Bir-hakeim
juin Jean MATTÉI : Engagement dans la Marine pour une durée de trois ans
juin VTB 11 : Réarmée sous le numéro B.064 puis MGB 98 - Passe sous le commandement de l'E.V.1 Pierre Laroche
juin VTB 12 : Réarmée sous le numéro B.065 puis MGB 99 - Passe sous le commandement de Philippe DE GAULLE
01 juin NIVÔSE : Appareille de Saigon à destination de Dakar, via le sud de l'Australie et le cap Horn, avec 12 000 tonnes de mazout
01 juin ARROMANCHES : Mis sur cale
02 juin ARAMIS : Réquisitionné par les Japonais
02 juin MARJOLAINE : Achevé
02 juin SIDI-BEL-ABBÈS : Essais à la mer après la conversion, à Marseille, à la chauffe au charbon - Atteint une vitesse ente 10 et 11 nd pour une consommation journalière de 40 tonnes de charbon
04 juin Eugène LE GALL : Embarquement SAINT EDMOND
04 juin Pierre IEHLÉ : Il participe alors à la campagne de Libye, aux combats d'Halfaya et de Tmimi puis à ceux de Bir-Hakeim (mai-juin 1942). Il s'y distingue en assurant un ravitaillement de munition urgent sous un violent bombardement ; de jour et de nuit il ne cesse de circuler pour contrôler le bon fonctionnement de ses pièces de DCA.
07 juin Jean GILBERT : Décède au cours d'une mission de liaison auprès de l'amiral américain commandant les forces navales dans le Pacifique sud : l'avion qui le transporte s'écrase à Auckland en Nouvelle-Zélande.
08 juin Pierre QUEHE : Décès (maladie)
08 juin Jean MEUNIER : Engagement dans la Marine
10 juin Marcel KLEIN : Arrive au corps
13 juin ARROMANCHES : Retour à Toulon
15 juin René LE BARZ : Est de retour en Angleterre à Portsmouth,en attente d'un embarquement.
15 juin Joseph TESSIER DE LAVALADE : Maîte mécanicien d'aéronavale
15 juin Henri MARTIN : Décès accidentel
15 juin Auguste BOUTELIER : Base navale Fort-de-France
15 juin Joseph LE ROUX : Ingénieur mécanicien en chef de 2ème classe
17 juin CUBA : Effectue plusieurs transports de troupes à destination de Suez, au profit de la VIIIème Armée, via un ravitaillement en Afrique du Sud
17 juin LA GRANDIÈRE : Fin du grand carénage
18 juin Maurice HUBERT : Engagé volontaire, immatriculé au BMR Toulon
20 juin René BOURGAIN : Décès (maladie contractée en service) à l'hôpital Prince de Galles
24 juin NEVADA II : Appareille de Londres, remonte la côte orientale de la Grande-Bretagne et passe au sud des îles Orcades, puis longe les côtes occidentales de l'Ecosse lorsqu'il est surpris par une brume épaisse
25 juin Louis CORBEL : Fait partie du personnel de LA MELPOMÈNE volontaire pour campagne lointaine
25 juin Michel GORIN : Fait partie du personnel de LA MELPOMÈNE volontaire pour campagne lointaine
25 juin Albert L' HERMITTE : Fait partie du personnel de LA MELPOMÈNE volontaine pour campagne lointaine
26 juin L'AUDACIEUX : Sortie du bassin après de longues réparations
27 juin Fernand DOMIN : Engagement volontaire pour trois ans
27 juin ROSELYS : Participe au convoi QP 13 de retour de Mourmansk
29 juin FRONTIER : Passe sous le commandement du CLC Vuillemin pour une opération de débarquement de commandos à Madagascar
30 juin Albert de SUTTER : Breveté élémentaire de fusilier
juillet Charles HUON : Encadrement des Jeunes marines à AZROU (Maroc)
juillet Claude DEGEORGE : Lieutenant de vaisseau de réserve
juillet PRÉSIDENT HOUDUCE : Entre en révision à Liverpool
juillet Charles LECORDIER : Engagement dans la Marine
juillet MAURIENNE : Renfloué, réparé et remis en service en août 1945
juillet FORBIN : Appareille à la fin du mois avec un chargement de terre à porcelaine, à destination du Canada. Le navire roule fortement et la cargaison ripe entraînant une gîte de 45°. La gîte peut être stabilisée à 37° en manœuvrant barre et machine, mais le navire ne peut suivre le convoi. Tous les personnels disponibles descendent dans les cales pour redresser le navire et, cinq jours plus tard, la gîte n'est plus que de 17° et le navire rallie Saint-Jean de Terre-Neuve
01 juillet Auguste LELONG : Cadre de Maistrance
01 juillet René ROMAIN : Quartier maître de deuxième classe
01 juillet René PILLET : Matelot de 1ère classe
01 juillet Jean LAURENT : BE armurier
01 juillet Pierre JOUBIN : Affecté Centre des sous-marins de Toulon
01 juillet Eugène LE GALL : Embarquement WYOMING
02 juillet Louis POSTEL : Décès au centre médical de Londres (maladie contractée en service)
03 juillet Raymond GOUGES d'AGINCOURT : Changement de nom, de Raymond Louis Aristide GOUGES en Raymond Louis, Anstide Gouges-D'Agincourt (selon The London Gazette - Adresse notée : 22 Hill Road St Johns Wood NW 8)
04 juillet Lucien FICHET : RCA
07 juillet Jean-marie ABALÉA : Admis à la retraite
09 juillet Roger LECOESTER : Engagement FNFL
09 juillet LA MALOUINE : Recueille 30 survivants du cargo américain JOHN WITHERSPOON du convoi PQ 17 coulé par le U-255
13 juillet CHASSEUR 8 RENNES : A rendez-vous avec le sous-marin RUBIS pour l'escorter à Plymouth, sous le commandement de Guy PERRAULT - Coulé par deux bombes allemandes devant les côtes anglaises - Un survivant (officier de liaison britannique) sur un équipage de 27 hommes
15 juillet Pierre SIMON : S.A.T.
15 juillet CROIX DE LORRAINE : Mis sur cale
15 juillet CHASSEUR 141 : Mis sur cale
17 juillet Jean CLAUDE : Rallie la France Libre
21 juillet Jean DMYTRIAK : Rallie la France Libre
25 juillet Louis CORBEL : Fait partie du personnel de LA MELPOMÈNE volontaire pour campagne lointaine
25 juillet Michel GORIN : Fait partie du personnel de LA MELPOMÈNE volontaire pour campagne lointaine
25 juillet Albert L' HERMITTE : Fait partie du personnel de LA MELPOMÈNE volontaine pour campagne lointaine
27 juillet LA GRANDIÈRE : Appareille de Toulon en compagnie du sous-marin ARCHIMÈDE pour Oran, puis Casablanca
29 juillet KERKÉNA : Transféré à la marine marchande allemande
30 juillet François QUÉHEC : Rejoint la métropole
31 juillet Louis GUIEN : Engagement dans la Marine
31 juillet ARRAS : Cesse d'être utilisé - Cannibalisé pour récupérer des pièces pour l’aviso AMIENS
août Charles HUON : Permission en zone occupée - Brest
août 23ÈME FLOTILLE MTB : Création de la 23e flottille de MTB début août 1942 sous le commandement du CC Meurville Armement des MTB de septembre 1942 à janvier 1943 MTB 90 sous le commandement de l'EV R. Courtois MTB 91 sous le commandement de l'EV A. Douet de la Villefronoy MTB 92 sous le commandement de l'Officier des équipages R. Laurent MTB 94 sous le commandement de l'EV J. Baudère MTB 96 sous le commandement du LV L. Bourcy MTB 98 sous le commandement du LV Lagercie (EV J. Cape de Baillon (octobre 44) MTB 227 sous le commandement de l'E.V P. de Bigault de Cazanove MTB 239 sous le commandement de l'Officier des équipages R. Abraham L'aviso BELFORT est transformé en bâtiment-base de la flottille
août CHARLES PLUMIER : Transformé en LSH (navire de commandement et de communications)
août Jean BOUTRON : S'évade à la faveur d'une hospitalisation à Grenoble
août ML123 SAINT-RENAN : L'équipage au complet est transféré sur une vedette lance-torpilles MTB.
août ML182 ÎLE DE SEIN : L'équipage au complet est transféré sur une vedette lance-torpilles MTB.
août ML205 OUESSANT : L'équipage au complet est transféré sur une vedette lance-torpilles MTB.
août NARVAL : Interception d'un convoi Gibraltar-Malte
août ML245 SAINT GUÉNOLÉ : L'équipage au complet est transféré sur une vedette lance-torpilles MTB. Réaffectée à la Royal Navy
août DIAMANT : Quitte Dakar pour la métropole après avoir été relevé par la PERLE
août PERLE : A la fin du mois, relève le DIAMANT à Dakar
août FRONTIER : Fin août, appareille vers Majunga et mouille 24 heures devant l'île de Juan de Nova - En quittant l'île, capture le boutre malgache BONJOUR qu'il remorque en vue d'un débarquement plus discret
août ML246 SAINT YVES : L'équipage au complet est transféré sur une vedette lance-torpilles MTB.
août PETROPHALT : Grand carénage à Greenock
août ML247 SAINT-ALAIN : L'équipage au complet est transféré sur une vedette lance-torpilles MTB.
août ML269 BÉNIGUET : L'équipage au complet est transféré sur une vedette lance-torpilles MTB.
août ML303 MOLÈNE : L'équipage au complet est transféré sur une vedette lance-torpilles MTB.
août MTB 90 : Affecté à la 23e flottille de MTB créée début août 1942 sous le commandement du C.C. Meurville (pseudonyme du C.C. Ernest Auvynet) - Passe sous le commandement de l'E.V.1 R. Courtois
août MTB 91 : Affecté à la 23e flottille de MTB créée début août 1942 sous le commandement du C.C. Meurville (pseudonyme du C.C. Ernest Auvynet) - Passe sous le commandement de l'aspirant A. Douet de la Villefronoy
août MTB 92 : Affecté à la 23e flottille de MTB créée début août 1942 sous le commandement du C.C. Meurville (pseudonyme du C.C. Ernest Auvynet) - Passe sous le commandement de l'aspirant R. Laurent
août MTB 94 : Affecté à la 23e flottille de MTB créée début août 1942 sous le commandement du C.C. Meurville (pseudonyme du C.C. Ernest Auvynet)
août MTB 96 : Affecté à la 23e flottille de MTB créée début août 1942 sous le commandement du C.C. Meurville (pseudonyme du C.C. Ernest Auvynet) - Passe sous le commandement du L.V. L. Bourcy
août MTB 98 : Affecté à la 23e flottille de MTB créée début août 1942 sous le commandement du C.C. Meurville (pseudonyme du C.C. Ernest Auvynet) - Passe sous le commandement du L.V. Lagersie
août MTB 227 : Affecté à la 23e flottille de MTB créée début août 1942 sous le commandement du C.C. Meurville (pseudonyme du C.C. Ernest Auvynet) - Passe sous le commandement de l'aspirant P. de Bigault de Cazanove
août MTB 239 : Affecté à la 23e flottille de MTB créée début août 1942 sous le commandement du C.C. Meurville (pseudonyme du C.C. Ernest Auvynet) - Passe sous le commandement de l'Officier des équipages R. Abraham
août MONIQUE SCHIAFFINO : Démoli sur place par les Allemands au cours de l'été 1942
août COMMANDANT DUBOC : Missions en AEF et dans l'Océan Indien
août JUNON : Patrouille aux abords de SOGNEFJORD
03 août CHASSEUR 125 : Mis sur cale
04 août COMMANDANT DÉTROYAT : Escorte des convois en Océan Indien
04 août CHASSEUR 126 : Mis sur cale
06 août L'AUDACIEUX : Cérémonie de remise du fanion du CT, qui avait été conservé à bord du FANTASQUE
06 août François QUÉHEC : RDSF
07 août Edouard LE GUIRRIEC : Débarqué pour congé
07 août Gaston VALENTIN : Démobilisé à TOULON
07 août Henri LEBEGUE : Engagement volontaire pour trois ans
07 août L'AUDACIEUX : Appareillage à 13 h 30 GMT à destination de Bizerte
08 août Charles JACOB : Engagement volontaire dans la Marine
08 août LA PAIMPOLAISE : Sous le commandement de l'E.V. 1 C. D. Smith, recueille 14 survivants du cargo britannique ANNEBERG, coulé par le U-379
09 août CHASSEUR 11 BOULOGNE : Abordé à la mer par le CHASSEUR 14 DIELETTE et endommagé
09 août CHASSEUR 11 BOULOGNE : Immobilisé
09 août CHASSEUR 14 DIELETTE : Aborde le CHASSEUR 11, lors d'une sortie en mer, et l'endommage
09 août Maxime LEGRAND : Déserte du chantier de jeunesse
10 août Alfred BELBÉOCH : Rengagé pour 3 ans
10 août LA PAIMPOLAISE : Recueille 24 survivants du cargo britannique CAPE RACE, coulé par le U660 - Avec le HMS DIANTHUS, recueille 65 survivants du cargo britannique EMPIRE REINDEER et 40 survivants du cargo britannique OREGON, tous deux coulés par le U660
11 août L'AUDACIEUX : Arrivée à Casablanca à 9 h GMT
15 août Harry TABI : Démobillisé
15 août Henri SALOMON-KOECHLIN : Breveté pilote, spécialité 'chasse' (n°2827)
17 août Paul BERRY : Décès lors du torpillage du NINO BIXIO par un sous-marin britannique au large de Pylos (Grèce)
17 août Marcel CANARD : Décès lors du torpillage du NINO BIXIO par un sous-marin britannique au large de Pylos (Grèce)
17 août Louis CHAUMEIL : Décès lors du torpillage du NINO BIXIO par un sous-marin britannique au large de Pylos (Grèce)
17 août Jean COSTA : Décès lors du torpillage du NINO BIXIO par un sous-marin britannique au large de Pylos (Grèce)
17 août Robert DERREZ : Décès lors du torpillage du NINO BIXIO par un sous-marin britannique au large de Pylos (Grèce)
17 août Armand DIDOU : Décès lors du torpillage du NINO BIXIO par un sous-marin britannique au large de Pylos (Grèce)
17 août René HARTMANN (alias) CHAMOUIN : Décès lors du torpillage du NINO BIXIO par un sous-marin britannique au large de Pylos (Grèce)
17 août Edouard LASBORDES : Décès lors du torpillage du NINO BIXIO par un sous-marin britannique au large de Pylos (Grèce)
17 août Pierre MALESIEUX : Décès lors du torpillage du NINO BIXIO par un sous-marin britannique au large de Pylos (Grèce)
17 août Jules VALUN : Décès lors du torpillage du NINO BIXIO par un sous-marin britannique au large de Pylos (Grèce)
17 août L'AUDACIEUX : Appareillage de Casablanca à 5 h 30 GMT
18 août CHASSEUR 124 : Mis sur cale
18 août ALFRED : Escorte l'italien Orani de Portoferraio à La Spezia
19 août Jean BECKETT : Rallie la France Libre
19 août René LE BARZ : Participe à l'opération "Jubilee" débarquement de Dieppe.
19 août Vakaittin CEZARANI ou CEZAERLI : Rallie la France Libre
19 août CHASSEUR 14 DIELETTE : Participe à l'opération Jubilee contre le port de Dieppe
20 août L'AUDACIEUX : Arrivée à Oran à 17 h GMT
20 août LANSQUENET : L'achèvement est finalement autorisé par les commissions d'armistice allemande et italienne. En raison de la pénurie de matières premières, certaines simplifications doivent être faites
20 août LE FLIBUSTIER : L'achèvement est finalement autorisé par les commissions d'armistice allemande et italienne. En raison de la pénurie de matières premières, certaines simplifications doivent être faites
21 août Auguste LELONG : AOF
21 août L'AUDACIEUX : Mouillage en rade d'Alger de 6 h 30 à 10 h 30
22 août L'AUDACIEUX : Arrivée à Bizerte à 10 h
22 août L'AUDACIEUX : Gardiennage d'armistice à Bizerte
22 août L'AUDACIEUX : Plus de commandant après cette date
24 août Adam KOL : Médecin de 2ème classe auxiliaire
25 août Lucien BACHELIER : Congédiement
25 août Gaston VALENTIN : Retour à son domicile
septembre Jean BOUTRON : Arrêté à Lyon avec le groupe Combat et incarcéré à la prison Saint-Paul
septembre Émile DUPLAT : Versé dans le cadre de réserve
01 septembre Marcel GENSOUL : Placé en 2ème section mais maintenu en fonction jusqu'au 10 octobre.
01 septembre Jules LE BIGOT : Placé dans la section de réserve et réactivé
01 septembre Benoît FILIPPINI : Engagement dans les Forces Navales Françaises Libres
01 septembre Benoît FILIPPINI : Engagement dans les Forces Navales Françaises Libres
01 septembre Jean ROGEL : quartier maître de 1ère classe
03 septembre LA GRANDIÈRE : Escorte dans l'Atlantique
04 septembre Marcel PHILIPPE : Renvoyé dans ses foyers
06 septembre Henri DAGOBERT : Rengagement
07 septembre LAC CHAMBON : Mis sur cale
13 septembre WAGRAM : Coulé par une mine au large d'Ostende (B)
13 septembre ANNAMITE : Reçoit l'ordre de l'amiral Collinet à Dakar de se porter au secours des naufragés du paquebot LACONIA torpillé par le U-156
14 septembre CHASSEUR 42 LARMOR : Quitte la Grande-Bretagne pour le Gabon avec le CHASSEUR 43 LAVANDOU
14 septembre CHASSEUR 43 LAVANDOU : Quitte la Grande-Bretagne pour le Gabon avec CHASSEUR 42 LARMOR
15 septembre MATELOT LEBLANC : Armé pour essais
15 septembre INGÉNIEUR CACHIN : Déréquisitionné - Remis au War Transport Senior Officer à Liverpool
16 septembre Edouard LE GUIRRIEC : Affecté au secrétariat de l'Etat à la Marine -à l'apprentissage Maritime-Penmarch
17 septembre CHASSEUR 51 : Mis sur cale
18 septembre Paul MAERTEN : Libéré
23 septembre LA PAIMPOLAISE : Recueille 7 survivants du pétrolier britannique ATHELSULTAN et 12 survivants du cargo britannique TENNESSEE, tous deux coulés par le U-617
26 septembre Henri MAURICE (alias) MORRISSON : Hospitalisation à Durban. L'EV1 Jacques LABOUR devient commandant par interim du COMMANDANT DETROYAT.
27 septembre Henri BLÉHAUT : Après avoir vainement insisté auprès de l'amiral DE LABORDE pour qu'il donne l'ordre d'appareillage, il saborde ses bâtiments. Plus jamais il ne parlera de cet épisode dramatique.
28 septembre Hernando ACOSTA : Libéré
28 septembre Manuel YANEZ : Démobilisé
30 septembre VILLE DE MAJUNGA : Revient en Grande-Bretagne, à Liverpool, pour une escale technique
octobre COMMANDANT BOURDAIS : Rallie le Tonkin pour renforcer la défense du littoral et réprimer la piraterie
octobre Jean PONTAVICE DU VAUGARNY : Il est envoyé en Turquie s'informer sur la condition des marins français internés
octobre Jacques MISSOFFE : Chef d'état-major de la Marine au Maroc,jusqu'au 20/08/43
octobre Jean BOUTRON : Mis en liberté provisoire
octobre Edouard PRZYBYLSKI : Blessé en sautant sur une mine à El-Alamein
octobre Charles SALOMON : Quartier-maître de 2ème classe
octobre OISEAU DES ÎLES : Remise à la vie civile avec mission de participer au ravitaillement de l'archipel. Se rend ainsi plusieurs fois aux Fidji pour ramener du sucre, la sucrerie d'Atimaono étant inopérante
octobre VILLE DE MAJUNGA : Armement par l'A.M.B.C. britannique
octobre COMMANDANT DUBOC : Nouvelles réparations, équipé d'un radar type 271
01 octobre CHEVREUIL : Début de mission de présence FNFL aux EFO, participe à la surveillance du territoire mais la présence de L'US NAVY à BORABORA mettent les EFO à l'abri d'une agression. Affecté en NOUVELLE CALEDONIE
01 octobre Roger HERVE : Quartier-maître de 2ème classe
01 octobre Joseph MOUTH : Brevet supérieur de fourrieer
01 octobre VILLE DE MAJUNGA : Repart pour l'Afrique du Sud
04 octobre P. L. M. 27 : Venant de Wabana avec un chargement de minerai, subit une très violente tempête qui l'endommage sérieusement le 4 octobre 1942 près du cap Race au cours d'un voyage de St. John's à Sydney
09 octobre Jean QUIDEAU : Rappelé à l'activité
10 octobre Frix MICHELIER : Commandant en chef de la Marine au Maroc
11 octobre CHASSEUR 7 : Coulé près des côtes britanniques par les torpilleurs allemands FALKE, GREIF, KONDOR, SEEADLER et WOLF
11 octobre JUNON : Mission sur la côte du WESTFJORD (trois attaques dont l'une au moins fut couronnée de succès)
14 octobre Lotofio ABDOU : Manque l'appareillage du COMMANDANT DETROYAT à Cape Town (Le Cap, Afrique du Sud)
15 octobre Joseph TESSIER DE LAVALADE : Arrivée à Boston
16 octobre PRÉSIDENT PAUL DOUMER : Appareille de Freetown au sein du convoi SL/MKS.125 - Il a souvent été dit que ce convoi a été offert en holocauste afin de détourner l'attention des U-Boote et permettre le passage des importants convois destinés au débarquement d'Afrique du Nord - Les avis sont bien sûr partagés, même s'il est troublant de constater la faible vitesse de ce convoi qui, entre le 16 et le 27 octobre a conservé une vitesse moyenne de seulement 7 nœuds
17 octobre LA SURPRISE : Mis sur cale
18 octobre Joseph TESSIER DE LAVALADE : Arrivée à New-York puis départ vers Jacksonville (Floride)
18 octobre CÔTE D'AZUR : Remis en service comme mouilleur de mines - Mouille des champs de mines dans le Skagerrak
19 octobre Roland MESTRE : En non-activié
19 octobre OUED FES : Saisi par les Anglais
20 octobre Jean SEVENNEC : Engagé volontaire pour 3 ans
20 octobre 1ER BFM : Participe aux combats de Libye
21 octobre LUTTEUR : Conduit à l'arsenal de la Kriegsmarine à Wilhelmshaven
23 octobre TISSERAND : Commandant la 3ème DT
23 octobre Henri JOURAND : Décès (comme passager) dans un accident à l'atterrissage lors d'un vol d'entraînement de bombardement
23 octobre Noël HUDE : Décès dans un accident à l'atterrissage lors d'un vol d'entraînement de bombardement
23 octobre Joseph BRIET : Décès dans un accident à l'atterrissage lors d'un vol d'entraînement de bombardement
23 octobre Pierre THOMAS : Décès dans un accident à l'atterrissage lors d'un vol d'entraînement de bombardement
24 octobre Paul ROLLIN : Entreprend des démarches pour s'engager dans le 4ème SPAHI, afin de ne pas risquer d'être envoyé travailler en Allemagne
24 octobre Emile HAMON : Décès à l'hôpital militaire Maillot (maladie)
24 octobre MTB 98 : Armé à la base anglaise de HMS HORNET à Porstmouth
25 octobre Paul POSTEC : Décès (maladie contractée en service) au sanatorium de Highfield
25 octobre Jean DE PIERROIS : Décès (maladie) à l'hôpital militaire
26 octobre Jean LEVAVASSEUR : Décès (maladie) à l'hôpital maritime Sainte Anne
26 octobre Etienne SENECHAL : Décès (maladie) au sanatorium Martel de Janville
27 octobre CHASSEUR 15 PAIMPOL : Engagement avec une vedette lance-torpilles allemande
27 octobre INDIANA : Bloqué à son arrivée à la Nouvelle Orléans, suite aux événements d'Afrique du Nord
28 octobre CHASSEUR 11 BOULOGNE : Engage le combat contre trois vedettes allemandes - Celles-ci s'échappent grâce à leur grande vitesse
novembre MARIGOT : Saisi en novembre 1942 à Alger - Affecté au Ministry of War Transport
novembre GOUVERNEUR GÉNÉRAL CHANZY : Désarmé à Marseille
novembre Raymond BOUCHER : Evadé de France par l'Espagne
novembre AMIRAL MOUCHEZ : Fait partie de la 6e Escadrille de patrouilleurs lors de l'opération Torch
novembre LOUP DE MER : Incorporé à la flotte d'Etat, resté en Afrique du nord
novembre PLM 12 : Saisi par les forces de l'Axe
novembre RICHELIEU : Rallie les FORCES FRANÇAISES EN AFRIQUE DU NORD
novembre Raymond GUILLAUME : Envoyé en camp disciplinaire (sans doute à Podor) à la suite d'une manifestation pro-Alliés à bord du RICHELIEU au moment de l'opération TORCH (débarquement allié en Afrique du Nord). Punition de 60 jours de prison et retrait du brevet.
novembre Eugène FORISSIER : Rayé des contrôles de l'activité
novembre Léon TURC : Evasion de la France occupée en passant par l'Espagne
novembre FRONTIER : Effectue fin 1942 des transports entre Madagascar, l'île Maurice, Zanzibar, Diégo-Suarez et la Réunion ralliée à la France libre à partir du 30 novembre 1942
novembre P. L. M. 17 : Entre en réparations à Newcastle upon Tyne de novembre à décembre 1942
novembre CALÉDONIEN : Cédé aux allemands, suite aux accords Laval-Kaufmann entérinés le 23 janvier 1943
novembre VILLE D'ALGER : Cédé à l'Allemagne suite aux accords Laval/Kaufmann entérinés le 23 janvier 1943 - Va être utilisé en hôtel flottant
novembre WESTERNLAND : Transformé en dépôt pour les destroyers
novembre Auguste LE POITTEVIN : Détaché par OSSUDE chez GETMAN (Groupements d’Entreprises de Travaux Maritimes en Afrique du Nord comprenant l’entreprise CHAGNAUD, l’entreprise TRUCHETET-TANZINI, la société anonyme OSSUDE, EGTH & SFEDTP) Chef du Service Dragage et Matériel Naval, construction de la Base Navale de Mers-El-Kébir.
novembre LA MOQUEUSE : Effectue un carénage à Alexandrie
01 novembre Gaston DELPHIN : Brûlé accidentellement en service.
01 novembre DIXMUDE : Mise en service sous le nom de BITER - Matricule D 97
01 novembre André GRANDIDIER : Rayé des contrôles de la France Libre
01 novembre DIAMANT : Se trouve en gardiennage à Toulon au sein du 5ème sous-groupe avec l'EURYDICE, la GALATÉE, la NAÏADE, la SIRÈNE et la THÉTIS
01 novembre PERLE : Se trouve en gardiennage à Dakar
01 novembre COMMANDANT DÉTROYAT : Chef de la 2ème Division de corvettes FORCES NAVALES FRANÇAISES LIBRES (ou) FNFL
02 novembre PLM 27 : U-518 tire deux torpilles sur des navires à l'ancre à Bell Island, Conception Bay. Coulent le ROSE CASTLE et le PLM 27. Sept (ou 13 selon la source) membres de l'équipage du PLM 27 sont tués. Le capitaine Jean BAPTISTE, 35 membres de l'équipage et six artilleurs réussissent à gagner a côte à la nage.
02 novembre Patron MENDY : Décédé à l'hôpital de Pointe-Noire des suites de ses brûlures.
02 novembre Francis LAINÉ : Affecté à l'Amirauté Française jusqu'au 05/12/42
02 novembre P. L. M. 27 : Coulé par le U 518 au mouillage à Lance Cove (Terre-Neuve), sous le commandement du CLC Jean Baptiste
03 novembre Gaston DELPHIN : Hospitalisé à Lagos en raison de ses brûlures
03 novembre CHASSEUR 42 LARMOR : Grand carénage
03 novembre Jacques VIEL : Décès (accident en service)
04 novembre COMMANDANT BORY : Capture le chalutier armé HMS PANORAMA qui sera libéré quelques jours plus tard
05 novembre LA BÔNOISE : Basé à Oran (Algérie) après un passage à Toulon
06 novembre TAÏ POO SEK : Se trouvant dans le détroit de Qiongzhou, près de Haïnan, encaisse deux torpilles qui n'explosent pas, lancées par un sous-marin non identifié, sans doute américain. Il peut rejoindre Haiphong.
07 novembre Jean BOUTRON : Quitte la France à bord du sous-marin HMS SIBYL
07 novembre CHASSEUR 41 AUDIERNE : Recueille deux aviateurs de la RAF abattus en mer
07 novembre VICTORIA : Escorte le convoi français R41 d'Oran à destination de Casablanca lorsqu'il se trouve, dans la nuit du 7 au 8 novembre 1942, au milieu de la force navale américaine en pleine opération Torch
07 novembre D'ENTRECASTEAUX : Le cargo, qui navigue isolément, sous pavillon britannique, fait route de Beira, qu'il a quitté le 15 septembre, vers la Grande-Bretagne, après escales à Table Bay (le 10 octobre), Pernambouc (le 30 octobre) et St. Thomas où il se dirige. Il transporte 6 214 tonnes de marchandises diverses, dont 1 002 tonnes de cuivre, sous le commandement du capitaine au long cours WILLIAM JONES. A 150 milles à l'est de la Barbade, il est torpillé et coulé par le sous-marin allemand U154 (CC HEINRICH SCHUCH), par 15°30'N et 57°00'W, dans le carreau EE5191. Un homme et deux canonniers sont tués. Le commandant, cinquante-sept hommes d'équipage et cinq canonniers abordent l'île Dominique, qui fait partie des îles Leeward, le 14 novembre.
07 novembre MTB 98 : Rallie la base d'entraînement HMS BEE à Weymouth
08 novembre DAUPHIN : En gardiennage à Bizerte (Tunisie)
08 novembre LILIAS : Se trouve dans le port d'Oran lors de l'opération Torch
08 novembre ANGÈLE PEREZ : Fait partie de la 26e section de dragage à Alger lors de l'opération Torch
08 novembre PHOQUE : En gardiennage à Bizerte (Tunisie)
08 novembre ESPADON : En gardiennage à Bizerte (Tunisie)
08 novembre CHARLES SCHIAFFINO : Se trouve à Alger lors de l'opération Torch - Incorporé à la flotte alliée le 10 novembre
08 novembre SAVOIE : Coulé à Casablanca - Renfloué et échoué - Vendu pour démolition
08 novembre CAPITAINE SAINT MARTIN : Sabordé dans la passe d'Oran par ordre de l'amirauté
08 novembre VILLE D'ORAN : Se trouve à Alger - Saisi intact par les Alliés
08 novembre CHARLES PLUMIER : Participe à l'opération Torch (débarquement allié en Afrique du Nord)
08 novembre ANNAMITE : Se trouve à Dakar lors de l'opération Torch - Modernisé à Dakar par les Américains
08 novembre LA SURPRISE : Coulé par le HMS BRILLIANT, devant la plage des Andalouses, à Oran, sous le commandement du CC Jacques LAVIGNE
08 novembre JEAN BART : Endommagé par le cuirassé américain MASSACHUSETTS lors de l'opération Torch - Attaqué par l'aviation, reçoit une bombe de 500 kg qui ouvre une brèche importante dans sa coque - Sa dernière tourelle encore en fonction est démontée pour être transférée sur le RICHELIEU en 1943
08 novembre PRIMAUGUET : Le bâtiment porte la marque de l'amiral Raymond-Emile GERVAIS DE LAFOND, commandant l'escadre légère
08 novembre LOT : Se trouve à Casablanca lors de l'opération Torch
08 novembre DIXMUDE : Participe au débarquement en Afrique du Nord - Opération Torch - Ses avions et ceux du HMS DASHER détruisent 5 Dewoitine D 520 en vol et 47 avions au sol
08 novembre HOGGAR : Amarré à Dakar
08 novembre ANTIOPE : Sous le commandement du L.V. Georges MILLÉ, attaque sans succès, avec 6 torpilles, le croiseur lourd USS TUSCALOOSA (USA) au nord de Casablanca
08 novembre VICTORIA : Endommagé par les tirs d'un bâtiment américain, doit s'échouer - 17 blessés et un mort
08 novembre Henri RIGONNAUX : Tué au cours de l'attaque anglo-américaine à Casablanca.
08 novembre CAPO OLMO : Torpillé et endommagé par le U67<.b>-CC MÜLLER-STÖCKHEIM par 10°56'N et 61°14'W dans le carreau ED9863 - Il n'y a aucune victime parmi les 53 personnes à bord - Gagne Trinidad pour des réparations provisoires
08 novembre FORT DE TROYON : Appareille de Pepel (Sierra Leone) avec un chargement de minerai de fer, à destination de la Grande-Bretagne. Après un périple le conduisant à Saint Thomas, Guantanamo, New York, Loch Ewe, et Methyl, il arrive enfin à Londres le 10 janvier 1943
08 novembre ÎLE D'OUESSANT : Coulé à Casablanca par l'artillerie navale américaine
08 novembre L'ALGÉROISE : Subit le débarquement allié en Afrique du Nord - Participe ensuite à la protection des convois en Afrique du Nord entre Casablanca et Oran
08 novembre LA SERVANNAISE : Subit le débarquement allié en Afrique du Nord - Recueille, avec le cargo VENDÔME, les survivants du torpilleur BOULONNAIS - Participe ensuite à la protection des convois en Afrique du Nord
08 novembre LA BÔNOISE : Endommagé lors d'un combat contre le HMS WALNEY à Oran - Déplore 4 blessés
08 novembre LA SÉTOISE : Basé au Maroc puis à Oran, elle subit le débarquement allié en Afrique du Nord
08 novembre LA TOULONNAISE : Basé à nouveau au Maroc puis à Oran, elle subit le débarquement allié en Afrique du Nord
08 novembre PORTHOS : Coulé à Casablanca par une salve de 406 millimètres du MASSACHUSSETS, il y a 26 victimes
08 novembre LIEUTENANT DE LA TOUR : Arrive à Casablanca après l'attaque américaine (Opération Torch)
08 novembre MARIE MAD : Repêchage des survivants de deux chalands américains devant Casablanca
08 novembre ÉRIDAN : Fait partie du convoi K39 en approche d'Oran, escorté par le patrouilleur LA SÉTOISE - Arraisonné par le destroyer HMS ANTELOPE, tente de se dérober mais aborde le cargo MONTAIGNE lui occasionnant une brèche à la flottaison - Sabotage des moteurs
08 novembre LA BOUDEUSE : A Alger lors de l'opération Torch
08 novembre ALSACE : Se rend à Casablanca où il se trouve lors de l'opération Torch - Les Anglais s'opposent à son retour à Dakar et il passe noël 1942 à Gibraltar
08 novembre REQUIN : En gardiennage à Bizerte (Tunisie)
08 novembre MARRAKECH : Se trouve à Bône (DZ) - Saisi par les Alliés
09 novembre CHÊNE : Sabordé à Oran
09 novembre DIVONA : Remorqué à Bizerte pour y être démoli. Est conduit , le 9 novembre 1942, dans la passe de Bizerte et coulé, à l’explosif, entre deux autres navires sabordés, les cargos français MORON et ROUBAISIEN - Non renflouable, il est démoli après la guerre
09 novembre Francis BASSET : Blessé
09 novembre DANAË : Sabordé à Oran
09 novembre ÉPERVIER : Incendié par les tirs du croiseur AURORA (Grande-Bretagne) devant Oran
09 novembre André DELPLANQUE : Décède des suites de ses blessure
09 novembre Paul ROLLIN : Engagement dans le 2ème Dragon stationné à Auch
09 novembre DIAMANT : Réarmé
09 novembre JEAN ARGAUD : Sabordé à Oran, est renfloué et remis en service
09 novembre SIDI-BEL-ABBÈS : Sur ordre de Marine Oran, est sabordé, à 17 h 50, quai de Sète à Oran par ouverture des prises d'eau
09 novembre LA BÔNOISE : Sabordé dans le port d'Oran
09 novembre LA SÉTOISE : Sabordé dans le port d'Oran puis renfloué
09 novembre LA TOULONNAISE : Sabordé dans le port d'Oran
09 novembre L'AJACCIENNE : Sabordé dans le port d'Oran - Renfloué en 1942 et réarmé en 1943 - Participe à des missions en Corse et au Levant
09 novembre PALLAS : Sabordé à Oran où il se trouve en gardiennage d'armistice
09 novembre CÉRÈS : Sabordé à Oran où il se trouve en gardiennage d'armistice - Renfloué au premier trimestre 1943
09 novembre INDIANA : Réquisitionné à New Orleans par les Etats-Unis - Affecté à l'United States Maritime Commission - Armé sous pavillon panaméen
10 novembre Yves BOHEE : Affecté au groupe de la 2ème Escadre légère
10 novembre Albert LE VOT : Décès (maladie) au sanatorium de Highfield
10 novembre HOGGAR : Reprend du service aux côtés des Alliés
10 novembre MÉDUSE : Sous le commandement du LV ROY, est échoué au cap Blanc (Maroc) et sabordé
10 novembre CAP PINÈDE : Se trouve à Bougie (Algérie). Reprend la mer aux côtés des Alliés
10 novembre LIEUTENANT DE LA TOUR : Décide de reprendre la mer aux côtés des Alliés - Affecté au War Shipping Administration
10 novembre Louis LE ROUX : Service à terre aux Affaires maritimes. Enseignement Maritime sur le littoral du Finistère
11 novembre Jean DISCHAMPS : Affectation Officier de liaison du Groupe des sous-marins du Maroc
11 novembre Martin VAILLANT : Décèdé au cours des engagements avec la task-force 34 (Anglo-Américaine) à Casablanca;
11 novembre Gabriel AUPHAN : Donne l'ordre aux deux Amiraux de Toulon de s'opposer à l'entrée des forces étrangères à bord des bâtiments de la flotte, par des négociations, s'efforcer d'arriver à un accord, en cas d'impossibilité saborder les bâtiments
11 novembre Robert MINE : Rallie Toulon, suite à Débarquement Allié à Alger
11 novembre MTB 90 : Armé à la base anglaise de HMS HORNET à Porstmouth
11 novembre Sylvain KÉRÉBEL : Décèdé au cours des engagements avec la task-force 34 (Anglo-Américaine) il sera immergé en mer.
13 novembre COLOMBIE : Endommagé par un bombardement aérien à Bône - Regagne Alger
13 novembre KOUTOUBIA : Attaqué, incendié puis coulé par la Luftwaffe dans le port de Bougie (Algérie)
13 novembre JUNON : Dépose des agents ainsi que du matériel radio dans le MELFJORD (latitude 69°30'N)
13 novembre LA BOUDEUSE : Rejoint la Marine alliée
14 novembre LE TONNANT : Endommagé, se réfugie à Cadix (Espagne)
14 novembre Raymond QUEFFELEC : Décès à l'hôpital de Greenock suite à une maladie contractée en service
15 novembre Pierre JOUISON : Rayé des contrôles de l'activité
15 novembre Pierre JOUISON : Versé dans l'Armée de terre
15 novembre LE TONNANT : Sabordé au large de Cadix (Espagne)
17 novembre PÉGASE : Bloqué à Saigon et désarmé sur place
17 novembre MTB 91 : Armé à la base anglaise de HMS HORNET à Porstmouth
18 novembre Gabriel AUPHAN : Donne sa démission
18 novembre Frix MICHELIER : Chef d'état-major général de la Marine
18 novembre LA DÉCOUVERTE : Mis sur cale
19 novembre Paul MARZIN : Demande à être relevé de ses fonctions suite à l'invasion de la zone sud par les Allemands
19 novembre Albert WACHE : Evadé de France par l'Espagne
20 novembre Maurice LE LUC : Chef d'état-major des Forces maritimes Françaises.
21 novembre Michel CHEVAL : Reconnu apte à l'examen d'Observateur
22 novembre Ferdinand ANDRÉ : Grièvement blessé lors du bombardement de Haiphong par l'aviation américaine
23 novembre Auguste LELONG : Campagne de guerre jusqu' au 01-06-1946
23 novembre TAÏ POO SEK : Subit sans dommage un bombardement et un mitraillage à Hongay
23 novembre COMMANDANT BORY : Rallie la marine Alliée à Dakar
23 novembre COMMANDANT DELAGE : Rallie la flotte alliée
23 novembre LA GRACIEUSE : Rallie la flotte alliée
24 novembre MTB 96 : Armé à la base anglaise de HMS HORNET à Porstmouth
24 novembre CHASSEUR 62 : Mis sur cale
27 novembre ROCHE FRANÇOISE : Sabordé à Saint Mandrier - Renfloué mais ne semble pas avoir été utilisé par les Allemands - Sans doute coulé lors d'un bombardement
27 novembre AGISSANTE : Sabordé à Toulon à l’angle de la caserne D.P. et du canal, sans sabotage
27 novembre CONDORCET : Lors du sabordage de Toulon, est légèrement endommagé par une explosion - saisi à l'Angle Robert, il est utilisé temporairement par les Allemands comme navire-caserne pour les équipages des chalands - déplacé à l'appontement 1 ouest de Milhaud
27 novembre Raoul LEFEBVRE : Sabordage de la flotte
27 novembre ALGÉRIE : Sabordé aux appontements 4 Est Milhaud à Toulon après sabotage de la coque, des machines et de l’artillerie - Brûle plusieurs jours au milieu des explosions
27 novembre PÉTREL 3 : Reversé aux Italiens
27 novembre PÉTREL 3 : Saisi par les Allemands
27 novembre Henri DE LA VALLÉE DE RARÉCOURT DE PIMODAN : Lors de Sabordage de la flotte à Toulon, il se trouve à terre à Carqueiranne avec la compagnie de débarquement et apprenant qu’à Toulon les marins sont considérés comme prisonniers de guerre, il choisit de dissoudre sa compagnie pour lui éviter la captivité et ne se présente à l’état-major qu’après avoir vérifié que ses hommes étaient libres et placés en congé d’armistice.
27 novembre Julien PRIN : En congé d'armistice
27 novembre GIRONDE : Saisi intact par les Allemands, darse Castigneau à Toulon et aménagé en caserne, déplacé au quai Noël
27 novembre VALMY : Sabordé à la Seyne-sur-Mer après sabotage de l'artillerie
27 novembre François FALHUN : Sabordage de la flotte. Fait partie de l'équipe de sabordage et après une dernière ronde, quitte dans les derniers le bâtiment qui accuse déjà une forte gîte. Corvées et promenades dans l'Arsenal. Pêche pendant les huit jours de repos. Après quelques jours passés dans le tunnel de Malbousquet est renvoyé dans ses foyers. Prend le train Toulon Brest et après trois jours de voyage arrive au Conquet. Embarque avec son père patron pêcheur. Sur le point d'être désigné pour le STO en Allemagne, la Marine qui ne l'a pas oublié, le désigne pour la Compagnie de garde de Brest
27 novembre VERDUN : Sabordé au quai Noël à Toulon après sabotage de la coque
27 novembre VAUBAN : Sabordé à l’appontement 1 Est Milhaud à Toulon
27 novembre Maurice PRALY : Evasion de toulon lors du sabordage de la flotte avzec 2/3 de l'équipage
27 novembre TROMBE : Saisi par les Italiens
27 novembre DUNKERQUE : Sabordé aux Grands-Bassins à Toulon après sabotage des machines et de l’artillerie - La démolition est entreprise par la société italienne Ensalmo dès la fin 1942 - Les Italiens commencent à découper la tour et les superstructures milieu
27 novembre C 25 : Sabordé à Toulon, darse Vauban, sans sabotage
27 novembre GARONNE : Saisi intact à Toulon, par les Allemands, lors du sabordage de la Flotte - Transformation du navire pour la chauffe au charbon
27 novembre RANCE : Sabordé à Toulon, darse des pétroliers, sans sabotage
27 novembre JEAN DE VIENNE : Sabordé bassin 1 de Missiessy à Toulon sans sabotage
27 novembre NANCY : Saisi intact à Saint-Mandrier par les Allemands
27 novembre MOGADOR : Sabordé à la Seyne-sur-Mer
27 novembre VOLTA : Sabordé au poste 9 quai Noël à Toulon après sabotage de l’artillerie
27 novembre FOCH : Sabordé darse Castigneau à Toulon après sabotage des machines et de l’artillerie - Jugé irrécupérable par les Allemands qui le font renflouer pour libérer le quai
27 novembre DIAMANT : Sabordé darse nord du Mourillon à Toulon, après sabotage des machines
27 novembre Eugène LE PORS : Fait prisonnier par les Allemands et retenu au PONT DU LAS
27 novembre Robert MINE : Refuse de saborder MARSOUIN et décide de rallier Alger pour se mettre aux ordres de Jean DARLAN, qui a rejoint les Alliés.
27 novembre JEAN BART : Saisi intact par les Allemands à Toulon
27 novembre Georges CHERONNET : Sabordage de la flotte, passage en ESPAGNE, arrestation par la Garde Civil puis interné au camp de MIRANDA
27 novembre ÉPÉE : Sabordé au poste 11 du quai Noël à Toulon après sabotage de la coque
27 novembre CASQUE : Sabordé au quai de l'artillerie à Toulon après sabotage de la coque et des machines
27 novembre LANSQUENET : Sabordé à La Seyne après sabotage de l'artillerie
27 novembre LE FLIBUSTIER : Non sabordé au poste 12 du quai Noël à Toulon mais toujours inachevé
27 novembre L'INTRÉPIDE : Coque saisie par les Allemands à La Seyne - Achèvement à 20%
27 novembre LA HAVRAISE : Sabordé Darse Castigneau à Toulon sans sabotage
27 novembre LE TÉMÉRAIRE : Coque saisie par les Allemands à La Seyne - Achèvement à 15%
27 novembre René LE NEN : Participe au sabordage de son bâtiment
27 novembre FAUVETTE II : Sabordé à Toulon au quai nord-est des Grands Bassins, sans sabotage - N'a pas été renfloué pendant l'occupation (bâtiment trop ancien)
27 novembre AIGLE : Sabordé sans sabotage à l’appontement 1 est Milhaud à Toulon
27 novembre AURORE : Sabordé au bassin Vauban 2 à Toulon
27 novembre LA CURIEUSE : Sabordé au Petit Rang à Toulon après sabotage de la coque et de l’artillerie.
28 novembre Jean ROULIAT : S'engage dans la deuxième section des FTP
28 novembre Georges ORZABAL : Engagement annulé
28 novembre SAPHIR : Envoyé à Sidi Abdallah à cause des bombardements américains sur Bizerte
28 novembre TURQUOISE : Envoyé à Sidi Abdallah à cause des bombardements américains sur Bizerte
28 novembre NAUTILUS : Envoyé à Sidi Abdallah à cause des bombardements américains sur Bizerte
28 novembre SIDI-BEL-ABBÈS : Relevé par pompage - Au fur et à mesure de sa remise en état, est utilisé comme caserne flottante par les subsistants de la Marine Nationale et la Marine Marchande
28 novembre MTB 91 : Rallie la base d'entraînement HMS BEE à Weymouth
28 novembre IRIS : Interné en Espagne
30 novembre MARSOUIN : Arrivée à Alger
30 novembre Roger KERENEUR : Placé en congé d'armisitice
30 novembre Albert WACHE : Rallie la France Libre
30 novembre René LE BARZ : Reprend son identité en vue de son prochain mariage.
30 novembre Marcel CARREE : Rallie la France Libre
30 novembre Robert CALAMIA : Affecté au Bataillon de marche d'Alger
30 novembre Paul ROLLIN : Démobilisé à Auch
30 novembre Robert MINE : Arrivée à Alger
30 novembre Yves LALANDEC : Rayé des cadres de l'active (maître principal pilote)
décembre LCI 263 : Mis en service par les Américains sous le nom de LCI(L) 263
décembre IMÉRÉTHIE II : Cédé à l'Allemagne à la suite des accords Laval/Kaufmann entérinés le 23 janvier 1943
décembre Max PHELIPPON : Evadé de France par l'Espagne
décembre Gabriel AUPHAN : En congé d'armistice
décembre VILLE D'ORAN : Réarmé comme transport de troupes sous pavillon britannique et équipage français - Participe aux débarquements de Sicile et d'Italie
décembre ASTROLABE : Incorporé à la 56e Division de dragueurs auxiliaires
décembre François DUCHAINE : Démobilisé
décembre OURAGAN : Désarmé, placé en réserve spéciale
décembre Jean LE ROY : Permission en France
décembre DIXMUDE : Modification du système d'approvisionnement en carburant des avions entre décembre 1942 et février 1943
décembre Louis LECLERCQ : Fait prisonnier il s'évade et entre en résistance
décembre Louis LECLERCQ : Il entre alors dans le réseau Libération Nord commandé par le lieutenant colonel DECARVILLE & a pour chef de groupe Georges DELAUNAY
décembre Louis LECLERCQ : Radio électricien au terrain d'aviation de CHÂTEAU BOUGON, sabote un avion expérimental
décembre Louis LECLERCQ : Sur le point d'être découvert, il est prévenu à temps par son chef de groupe Monsieur Pierre, de son vrai nom Pierre BOUVRON & il réussi à s'enfuir pour de nouveau rejoindre sa sœur prés de POITIERS
décembre VICTORIA : Renfloué
décembre TOMBOUCTOU : Appareille de Freetown, sur lest, à destination de l'Angleterre, via Charleston et New York, où il charge 1 800 tonnes d'huile de palme, 1 000 tonnes de palmistes, 1 500 tonnes de cuivre, 1 500 tonnes de cacao, 1 500 tonnes de bois et 500 tonnes de caoutchouc, sous le commandement du CLC Yves GREBERT.
décembre VILLE DE STRASBOURG : Transformé en transport de troupes fin 1942. Appareille pour Bône (Algérie) avec un chargement complet de troupes
décembre Georges CHERONNET : passage en ESPAGNE, arrestation par la Garde Civil puis interné au camp de MIRANDA
décembre ROXANE : Navigue avec un équipage britannique
décembre MTB 239 : Rallie la base d'entraînement HMS BEE à Weymouth
décembre TEMPÊTE : Remis à flot
décembre PESSAC : Réparé et remis en service
décembre ALFRED : Armé en chasseur de sous-marins
décembre MASSILIA : Cédé aux allemands suite aux accords Laval-Kaufmann
décembre JACQUES COEUR : Affecté à 36 Minensuchflottille
01 décembre Jean JAOUEN : Permission de 90 jours
01 décembre Jules LE BIGOT : Replacé dans la section de réserve
01 décembre RAGEOT DE LA TOUCHE : Doit être armé pour essais
01 décembre Joseph RUFFIEN : Permission 90 jours
01 décembre Henri ROUSSEL : Permission de 90 jours
01 décembre L'AVENTURE : Mis sur cale
02 décembre VILLE D'AJACCIO : Suite à un accord provisoire avec la marine italienne, effectue une première rotation sur la Corse, depuis Marseille, avec l'obligation d'embarquer à bord une garde armée
02 décembre Marcel KLEIN : En permission de 90 jours
03 décembre Bernard MAITRE : Démobilisé
04 décembre Raoul LEFEBVRE : Rayé des contrôles de l'active
04 décembre FANTASSIN : En service dans UNITED STATES NAVY (ou) US NAVY
04 décembre Jean PELARD : Retour dans ses foyers
05 décembre Francis LAINÉ : Démobilisé,retenu prisonnier, s'évade et rejoindra le Maroc par ses propres moyens
05 décembre SAINT-BERTRAND : Appareille de Glasgow à destination du Canada au sein du convoi ON 153
05 décembre MTB 227 : Armé à la base anglaise de HMS HORNET à Porstmouth
05 décembre MTB 239 : Armé à la base anglaise de HMS HORNET à Porstmouth
06 décembre VILLE DE MAJUNGA : Echoué près du Cap (SA) - Réparations au Cap sur une période de six mois de décembre 1942 à juin 1943
06 décembre CUBA : Glasgow
07 décembre Jean GUILLOUX : Disparaît en mer en tentant de rejoindre les FNFL (sans doute à partir de la Martinique ?)
07 décembre Victor NAUDI : Noyé en tentant de rejoindre les FNFL (sans doute à partir de la Martinique ?)
08 décembre DAUPHIN : Les Allemands exigent la livraison des sous-marins de Bizerte
08 décembre PHOQUE : Les Allemands exigent la livraison des sous-marins de Bizerte
08 décembre ESPADON : Les Allemands exigent la livraison des sous-marins de Bizerte
08 décembre CASTOR : Armé par les Italiens
08 décembre CASTOR : Saisi par les Allemands
08 décembre CASTOR : Saisi par les Allemands et armé par les Italiens
08 décembre CIRCÉ : Saisi par les Italiens
08 décembre ALBATROS : Déséchoué
08 décembre C 81 : Saisi par les Allemands à Bizerte - Transféré aux Italiens
08 décembre TARN : Saisi à Bizerte par les Italiens
08 décembre LA POMONE : Saisi à Bizerte et armé par les Italiens
08 décembre L'IPHIGÉNIE : Saisi à Bizerte et armé par les Italiens
08 décembre BOMBARDE : Saisi à Bizerte par les Italiens
08 décembre SAPHIR : Saisi en Tunisie par les Italiens - Remorqué à Naples, non réarmé
08 décembre TURQUOISE : Saisi par les Italiens en Tunisie
08 décembre NAUTILUS : Saisi par les Italiens
08 décembre COMMANDANT RIVIERE : Saisi à Bizerte par les Allemands - Cédé à l'Italie
08 décembre LA BATAILLEUSE : Saisi à Bizerte par les Allemands
08 décembre REQUIN : Les Allemands exigent la livraison des sous-marins de Bizerte
09 décembre ESTEREL : Saisi à Marseille par les Allemands suite aux accords Laval-Kaufmann
09 décembre GASCOGNE : Saisi par les Allemands
09 décembre CHARLES LD : L'attaque contre le convoi HX 217 se poursuit. A 09 h 10, le sous-marin allemand U-553 (CC Karl THURMANN) coule le troisième et dernier navire perdu par le convoi. Il s'agit du cargo français CHARLES LD (Commandant Gaston LACOLEY), qui fait route de Karachi, d'où il est parti le 8 septembre, à destination de Glasgow, via New York, où il a fait escale le 27 novembre et Halifax, où il intègre le convoi HX 217 qui appareille le 30 novembre. Le cargo, qui transporte 6 517 tonnes de marchandises diverses, chavire et disparaît dans le carreau AK 3510, au sud-est du cap Farewell. Trente-six des quarante-huit hommes d'équipage périssent avec leur bâtiment. Le commandant Gaston LACOLEY et onze hommes sont recueillis par le bateau de sauvetage britannique PERTH (Commandant Keith WILLIAMSON) et conduits à la Clyde où ils arrivent le 13 décembre. Après guerre, le nom du commandant Gaston LACOLEY sera attribué à un cargo français type Empire.
10 décembre Maurice FERRIÈRE : En permission de 3 mois
10 décembre René-Émile GODFROY : Mis à la retraite d’office par décret
10 décembre Joseph TANGUY : Démobilisé
11 décembre HÉBÉ : Saisi par les Allemands à Marseille - Transféré aux Italiens
11 décembre ÉRIDAN : Se rend à Arzew (Algérie) après le remontage des pièces moteurs enlevées lors du sabotage le 8 novembre - Rejoint la flotte alliée
12 décembre HUSSARD : Mis sur cale
12 décembre DAUPHIN : HITLER donne l'ordre de céder les sous-marins de Bizerte aux Italiens
12 décembre PHOQUE : HITLER donne l'ordre de céder les sous-marins de Bizerte aux Italiens
12 décembre ESPADON : HITLER donne l'ordre de céder les sous-marins de Bizerte aux Italiens
12 décembre Marcel CABY : Rayé des contrôles de l'active
12 décembre REQUIN : HITLER donne l'ordre de céder les sous-marins de Bizerte aux Italiens
14 décembre AGISSANTE : Renflouement du 14 décembre 1942 au 7 janvier 1943 à l’aide le la grue de 150 tonnes, plus les pompes de la D.I.N. - Mis à la disposition de l’Allemagne
15 décembre CHASSEUR 41 AUDIERNE : Grand carénage
15 décembre LA COMBATTANTE : Essais dans la Clyde
15 décembre FRONSAC : Saisi par les Allemands suite aux accords Laval/Kofmann entérinés le 23 janvier 1943
16 décembre Albert LE JEAN : Second-maître de 2ème classe
16 décembre CHASSEUR 13 CALAIS : Porte le nom de CALAIS, choisi par son commandant MITTELMAN
16 décembre IPANEMA : Saisi par les Italiens
16 décembre Paul ROLLIN : S'évade de France par l'Espagne, mais est arrêté par la Garde civile espagnole
16 décembre SAINT-BERTRAND : En pleine tempête, porte secours aux naufragés du cargo belge EMILE FRANCQUI, torpillé par le U-664. Il ne parviendra à sauver que deux rescapés malgré une heure d'immobilisation au milieu de la meute de U-Boote
16 décembre MTB 227 : Rallie la base d'entraînement HMS BEE à Weymouth
18 décembre PLM 16 : Saisi par les Allemands
18 décembre Paul ROLLIN : Emprisonné à Gerone (Espagne)
19 décembre Jacques COLOMAR : Rallie la France Libre
19 décembre CHASSEUR 14 DIELETTE : Transféré aux F.N.F.L. - Porte le nom de DIELETTE, choisi par son commandant, l'E.V. Laurent
19 décembre César BOUILLON : École de gendarmerie à MAMERS (Pour échapper au Service du Travail Obligatoire)
19 décembre CALÉDONIEN : Transféré à l'Italie
20 décembre LE GLORIEUX : L'ensemble de l'équipage a droit au port de la médaille des évadés
20 décembre Robert MINE : Décoré de la Croix de Guerre par Jean DARLAN en présence du général GIRAUD
22 décembre DAUPHIN : Saisi par les italiens
22 décembre PHOQUE : Saisi par les italiens sous le numéro FR 111
22 décembre ESPADON : Saisi par les italiens
22 décembre REQUIN : Saisi par les italiens
23 décembre Eugène LE PORS : Démobilisé, retourne à Plouguerneau
23 décembre Eugène LE PORS : Rejoint les FFI (Date indicative)
24 décembre MTB 94 : Armé à la base anglaise de HMS HORNET à Porstmouth
26 décembre Roger ZERNER : Décès (accident en service)
26 décembre CUBA : Newcastle Upon Tyne
26 décembre MARRAKECH : Affecté au Ministry of War Transport britannique du 26 décembre 1942 au 19 août 1943
28 décembre Lucien FOURER : Mission d'Alexandrie
28 décembre LA BATAILLEUSE : Transféré à l'Italie et remorquée à Naples
29 décembre RHIN : A 21H38, manqué par le sous-marin allemand U 225 et, entre 22H00 et 23H00 par le sous-marin allemand U 615 qui lancent cinq torpilles à eux deux, sans succès.
29 décembre LAC TONLE SAP : Affecté au 10e District naval
30 décembre LA COMBATTANTE : Admis au service actif sous le commandement du capitaine de frégate Marcel BOURGINE
30 décembre RHIN : Traînard du convoi ONS 154, est atteint par le sous-marin U-435 (LV Siegfried STRELOW) qui le torpille dans le carreau CE 3178. A son bord se trouvent vingt-neuf hommes d'équipage, quarante-deux rescapés du cargo britannique EMPIRE SHAKLETON, 150 commandos britanniques et deux bâtiments d'assaut, d'un déplacement de 10 tonnes chacun, les LCV 752 et LCV 754. Il n'y a aucun survivant - Un léger doute subsiste sur la date de sa disparition - Selon les archives allemandes, il aurait été torpillé dans la nuit du 30 au 31 décembre.
31 décembre IMÉRÉTHIE II : Livré en bon état à l'Allemagne
31 décembre RHIN : D'après son enquête, l'Amirauté britannique déduira que le navire a été perdu dans la nuit du 31 décembre 1942 au 1er janvier 1943