Association ALAMER   http://alamer.fr   http://alamer.fr
Mémoire des Équipages des marines de guerre, pêche, commerce & plaisance de 1939 à 1945
./
« Sainte Pacôme »
Le calendrier de l'association

Accueil
   Unités


 CROIX DE LORRAINE     
   
   
   
   
   


73 embarquements

Date inconnue : ABDALLAH Adinamy - APESTEGUY Fernand - ARTHUR (ou) ARTUR Eugène - AUBANELLE Armand - BACHERY Alfred - BEGOC Jean - BLANCHET Pierre - BOCLET Louis - BORTHAYRE Jean - BRIAND Gabriel - CHARBONNIER Robert - COLOMBANI Jacques - DALBÉRA Baptistin - DAMIEN Marcel - DE SAINT-DENIS Marc - DESCAMPS Gilbert - DESCROIX Robert - DOUAREC René - DOUET (alias) DOUET DE LA VILLEFROMOY Alain - DRENOU Raymond - DUPUY Louis - FREMIN Alfred - GALMICHE Robert - GARCIA Antoine - GILLES Arsène - GOUACHET Etienne - GUIGNARD Etienne - HAMONIAUX Marcel - HENNEQUIN Léon - HERODIN Jean - HOARAU Prosper - HOAREAU Francis - JAXEL Robert - KLEIN Maurice - LACHARME Maurice - LANCHEC Olivier - LAOT Pierre - LE DIBERDER Louis - LE GOALLEC Louis - LE GUILLARD François - LE HALPER Louis - LE REVERT René - LEFEBVRE Georges - LEONETTI Paul - LEVEL Henri - LISSILOUR Arthur - LONCLE Robert - LUCAS François - LUCAS Pierre - MALLET Henri - MARITANO Roger - MEUDEC Robert - MEUDEC Yves - MEVEL Henri - MONNIER Gérard - MOURRAIN François - MOURTEROT Charles - NOBLET Pierre - OSMONT Robert - PAUL Raymond - PERROQUIN François - POITTEVIN DE LA FREGONNIERE Jean - RAVIOL André - ROBERT Alain - ROUX René - SUIGNARD Etienne - TOUYA Léon (ou) Jean - VOUMBY Joseph

Année 1943 : BERGERET André

Année 1944 : LAYEC Raymond - VAUDEVILLE Jean

Année 1951 : VAN DEN BROCKE Robert

Année 1953 : SALIOU Jean


Groupement auquel cette unité a été intégrée

FORCES NAVALES FRANÇAISES LIBRES (ou) FNFL

Article


« Mon parcours dans la Marine nationale » Raymond LAYEC (9349)

par Raymond LAYEC le 21 avril 2007

Il s'engage dans la marine comme commis aux vivres puis il est nommé fusillé marin.

Affecté à Lorient, il est embarqué sur un chalutier pour la surveillance des bateaux espagnols qui ravitaillaient les sous-marins allemands. Il participera à l'évacuation de l'or de la banque de France vers la Martinique puis à la défense de Lorient fin juin (bataille aux 4 Chemins de Guidel).

Fait prisonnier lors de cette bataille, il sera prisonnier à Pont Scorff, Hennebont puis Saint-Avé avant de rejoindre l'Allemagne comme STO.

Il est placé dans une ferme de janvier à décembre 1941, puis il est rapatrié avec de nombreux autres prisonniers à la demande de l'amiral François DARLAN.

Nommé à bord du cuirassé STRASBOURG à Toulon, il participera au sabordage de la flotte dans la rade de Toulon en novembre 1942 (formé par le futur amiral _416_, il y obtiendra son brevet élémentaire).

Il réussit à s'échapper et parvient à regagner Saint-Avé où il participera à la résistance locale, notamment aux filières des évasions des insoumis au STO.

Démobilisé provisoire en 1943, il est nommé dans la police à Rennes.

En début 1944, il quitte la police et intègre le service des réfugiés à Vannes sous le commandement du commandant MONCONDUIT.

Il se marie le 7 septembre 1943 à Arradon.

En août 1944, il rejoint l'Angleterre et embarque sur la frégate STRULE devenue CROIX DE LORRAINE comme capitaine d'armes, pour participer aux convois de ravitaillement pour la Belgique, Norvège, Russie (Mourmances).

En septembre 1945, il démissionne suite au refus de la Marine de le nommer second-maître.

V418.0 - !!! ATTENTION - SITE INTERNET EN CONSTRUCTION - CONTENU SOUS RESERVE !!! Page N°3 - Variable N°524